AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 :: The Story :: Grandline - Paradise :: Other Islands :: Whiskey Peak Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'oiseau et le Lézard (Pv Marco)






Invité
Invité
Jeu 13 Oct - 11:54



L'oiseau et le Lézard
On dirait pas une fable de la Fontaine ..






Alexander revenait tout juste de ses deux mois d'entrainement intensif avec l'Empereur noir. Son corps n'avait gardé aucun stigmate de cet entrainement acharné. Une chose qu'il devait essentiellement aux capacités de son fruit du démon. Sans celui-ci, il aurait certainement perdu la vie dans les différents affrontements contre le titan. Même si son pouvoir n'était pas conséquent en terme offensif, il avait tout de même réussi quelques prouesses contre le fruit des ténèbres. Ce don était une véritable calamité ! Sa force de destruction était énorme, surtout qu'il l'avait couplé aux pouvoirs du Gura Gura no Mi. Le fruit du défunt Empereur Barbe Blanche, aussi connu sous le nom du fruit des Tremblements. De sa main gauche, Barbe noire avait la possibilité de tout effacé et de l'engloutir dans les ténèbres. De sa main droite, il avait le pouvoir de détruire le monde. C'était le combo le pus destructeur au monde et qui faisait de lui la personne la plus dangereuse sur terre. Cependant, pour l'instant, personne n'avait été assez puissant pour pouvoir se dresser devant lui. De toute façon il était déjà trop tard, car Kurohige avait abattu ses cartes. Il nous avait sortis un magnifique stratagème qui lui avait permis de conquérir une partie du globe. L'empire de Barbe Noire s'étendait de jour en jour. Bientôt plus personne ne serait en mesure de lui faire obstacle.


Cela faisait quelques mois que notre héros avait rejoins ce groupuscule. Il avait grandement progressé au sein de celui-ci, mais n'était encore qu'au début de son aventure. Il n'avait pas encore fait ses preuves et atteint son objectif principal. Oui, Kurohige en personne lui avait lancé un défi et notre forban était bien décidé à le remplir coûte que coûte. Pour l'instant, il devait enchainer les voyages et gagner en force. Un fois assez puissant, alors il sera en mesure d'atteindre son idéal. Néanmoins, à l'heure actuelle, il était sous les ordres d'un Capitaine de Division. Notre homme était le second de cette division avec son grade de Vice-Capitaine et il y avait encore un Commandant. Le Capitaine était un vieillard d'un âge assez avancé. Il aurait déjà dû prendre sa retraite depuis longtemps, mais il semblait animé d'une seconde jeunesse. Il portait l'habit traditionnel des samouraïs et ce battait avec un long katana. Une oeuvre d'art aussi belle que dangereuse qui lui servait également de canne pour ses moindres déplacements. Yamato la fine lame était connu pour sa grande dextérité au sabre. Il semblait frêle au premier coup d'oeil, mais c'était encore un redoutable combattant à l'arme blanche.


Il ne faisait certainement pas toute la fierté de son équipage, mais sa renommée et son expérience était grande. Il avait amplement mérité son titre de Capitaine à maintes reprises. L'équipage était également composé d'un Commandant, une jeune mousse un peu plus forte que les autres et qui était une vraie tête brûlée. Plus téméraire que courageux, il fallait sans cesse tempérer les ardeurs de cette recrue. Johnny la puce, plus un bagarreur qu'un combattant que ne savait pas tenir en place plus d'une seconde. Il avait souvent pour tendance à taper sur le système de notre héros. Par chance, une fois qu'il serait devenu Capitaine à son tour, il ne serait plus obligé de supporter cet imbécile. Le navire transportait en tout une cinquante de pirates et de mercenaires. C'étaient des chiens enragés juste bon à envoyer comme chaire à canon. L'embarcation était un navire lambda de Barbe noire (composé de plusieurs troncs d'arbres avec une énorme voile aux couleurs de l'Empereur, un peu dans le style d'un catamaran).


Dans leur phase d'expansion, les hommes de Barbe Noire avaient dus livrer de nombreuses batailles aux quatre coins du globe. Ils s'étaient mis beaucoup de monde à dos et ils avaient certainement plus d'ennemis que de sympathisants. La moindre escale pouvait facilement tourner au vinaigre et finir dans un véritable bain de sang. Ce n'était pas du tout un problème pour notre guerrier, mais ce n'était pas toujours au goût du vieillard. Proche de la retraite, le vieux pensait plus à prendre du bon temps qu'à dégainer sa lame pour faire couler du sang. Pourtant les Capitaines avaient des missions précisées à remplir, mais cela semblait être totalement inconnu à notre chef. Bref, Wolfmann passait plus de temps à accomplir les caprices de son boss qu'à remplir les fonctions premières de son équipage. Cela commençait sérieusement à taper sur le système de notre homme.


Aujourd'hui, l'équipage avait accosté sur l'île de Whisky Peak. Cette île était dans les débuts de Grande Line et était connue pour abriter de nombreux mercenaires. Ils étaient en fonction dans l'espoir d'attraper des pirates trop naïf qui débuteraient leur aventure sur la route de tous les périls. Néanmoins, ça c'était dans le bon vieux temps. Avec les grandes guerres qu'avaient éclaté à travers le monde, beaucoup de chose avait changé dans les parages. On voyait toujours autant de navires pirates, mais les mercenaires n'étaient plus trop présent sur l'île. Il avait sûrement rejoins un camp qui gouvernait le monde. Il avait aisément le choix entre le Nouvel Ordre ou l'Empire de Kurohige. Ce genre de faction était toujours à a recherche de nouvelles recrues pour gonfler leur rang. Alex ne comprenait pas le but premier de cette expédition et questionna à maintes reprises le vieillard. Le capitaine lui avait simplement dit qu'il était à l recherche d'un coin calme pour faire une petite pause dans ce voyage. Cela faisait même pas cinq heures qu'ils étaient tous partis en mer.


Exacerbé par le comportement de son leader, Hansel était partis tout seul à la découverte de cette île. Il était déjà une fois auparavant, mais l'endroit avait bien changé depuis sa dernière visite. On aurait dit que la ville était inhabitée. Il n'y avait pas âme qui vive dans les parages. Pourtant, il semblait entendre une sorte de mélodie au loin. Il y avait peut-être une fête ! Il partit à la recherche de ce son et tomba dans un drôle d'endroit. C'était une sorte de saloon à l'ancienne. Il y avait un long bar, quelques tables, un pianiste et quelques femmes qui dansaient le fench-cancan. Quelques chambres à l'étage, mais pas plus d'une dizaine de personnes dans la pièce. C'était certainement le dernier bastion de chasseurs de prime dans le coin. Alexander avait encore du temps à perdre. Il n'était toujours pas redescendu en pression. Il décida de prendre quelques verres au comptoir. Rien de trop fort, il ne supportait pas trop le goût de l'alcool. Il se contentait donc d'un élixir du nom de hydromel. Il aimait bien cette boisson, surtout quand elle était chargée en miel.


Soudainement, les lumières de la pièce s'assombrirent et plusieurs personnages prirent position sur une estrade au milieu de la scène. Notre héros n'avait même pas fait attention à ce détail, c'était une légère faute de sa part. Les différents personnages commencèrent à jouer des scènes de la vie courante. Une façon de raconter les faits marquants qui avaient ébranlé notre monde il y a quelques mois de cela. C'était une manière très amusant de raconter des faits aussi tragiques. Bien-sûr, c'était du condensé sinon on aurait admirer la pièce de théâtre pendant des années. A cet instant, notre homme décida de faire un petit tour d'horizon. Il n'y avait personne d'intéressant dans cette pièce. Il était un peu déçu, il aurait vraiment voulu rencontrer un pirate digne de ce nom. Au moins, il aurait pus se dégourdir les jambes ...



------------------------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 45
Date d'inscription : 07/10/2016

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 5000
Points de Technique (PT): 19
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Marco Zapata
Dit "Le Dragon Rouge" | 280, 000, 000 Berrys
Sam 15 Oct - 0:38
Le Lézard et l'Oiseau


Au grand dam du capitaine des Ailes Rouges, la guerre avait changé toutes les règles officieuses régissant les mers. Pacifiste, il assistait avec tristesse à l'anéantissement perpétuel de toutes les valeurs qu'il chérissait, le monde se divisait. Il craignait particulièrement le jour où ces affrontements arriveraient à brider sa liberté, l'amenant à choisir son camp en participant activement à toute cette belligérance qui lui était indigeste. En attendant ce jour, la Poderosa pouvait se targuer de fendre les flots librement sur Grand Line, n'ayant d'engagement que la volonté de son capitaine à explorer l’entièreté du globe.

C'est d'ailleurs par la volonté de ce dernier de vouloir éviter toute forme de conflit liée à cette guerre opposant Marshall D. Teach et le monde que Johnny, le second de l'équipage, avait contourné l'une des trois voies composant la route de tous les périls pour se retrouver à son commencement. Il y avait déjà plusieurs jours que les Ailes Rouges n'avaient pas gagnés la terre, et les réserves de provisions commençaient à en pâtir. Sur un accord commun, l'équipage allait s'arrêter sur la prochaine île que le Log Pose indiquait, Whiskey Peak, repaire des chasseurs de prime, mercenaires, et autres forban souhaitant profiter d'un répit après avoir traversé Reverse Mountain et découvert la complexité de Grand Line. Une fois à quai, l'équipage se scinda en plusieurs groupes, ceux chargés du réapprovisionnement des vivres, ceux qui souhaitaient restés sur le bateau et ceux souhaitant vaquer à leur propres occupations sur l'île. Marco faisait partit de ces derniers et Moustache, ne souhaitant pas laisser son capitaine seul sur une île bourrée de chasseurs de primes, proposa sa compagnie. Johny tiqua dans son coin. Il savait que ce duo était le plus dangereux de l'équipage. Non pas parce qu'ils se montraient violents ou qu'ils ne s'entendaient pas, mais la maladresse de l'un et la naïveté de l'autre n'amenait que des situations qui leur étaient préjudiciables.

▬ Tu es sûr que tu ne veux pas que je t'accompagne? Tu sais très bien que cette île est..

▬ Un regroupement de chasseur de prime toussa toussa, oui je sais! Ne t'en fais pas pour nous, ça ira, puis tu l'as dit toi même, ta présence est nécessaire au retour des gars pour gérer les arrivages. Puis rien ne peux m'arriver avec Moustache! Hein Moustache?

▬ Bien sûrr! acquiesça-t-il avec un air anormalement sérieux.

▬ Puis rappelle toi la dernière fois qu'on est sortis tous les deux, ça s'est bien passé, non?

▬ Oui! Moustache s'en souvient! La Marrine nous avoir entourrer et menacer d'enfermer Capitaine. Alors Moustache avoir pris Marrine par la tête et lancer sur ses camarrades, aprrès Moustache casser leur bateau pourr pas qu'ils nous suivre! Tout s'être bien passé!




▬ Alors, tu vois! Tout s'être bien passé! répéta Marco en imitant Ulfric, haussant les épaules comme si son anecdote était une confirmation évidente à ses propos.

Tout deux se dirigèrent vers le ponton menant aux quais, en continuant de parler de l'événement évoqué par Ulfric, relevant des détails qu'eux-seuls jugeaient important de relever.



Johnny et Alikir qui avait entendu la conversation partagèrent un regard consterné en observant les deux hommes s'éloigner, avant de tourner tous deux la tête l'un vers l'autre.

▬ Je crois que je vais les rejoindre.. souffla le médecin, d'un air tout aussi consterné.

En bon soiffards, le duo, rejoint par Alikir à mi-chemin, s'était déjà dirigé vers ce qui semblait être une auberge, située non loin de la place principale. Tous trois entrèrent discrètement et, à leur grande surprise, alors qu'il n'y avait pas un chat à l'extérieur, la guinguette était plutôt animée. Les trois représentants des Ailes Rouges s'assirent à une table situé près des portes, dans un coin de la salle en commandant deux bouteilles et un fût de rhum. Malgré la musique festive et le groupe de danseuse extravagante, l'ambiance paraissait lourde. Deux groupes d'hommes les observant en s'échanger des messes basses depuis leur arrivée, un patron anormalement silencieux, mais surtout cet Homme seul attablé près du comptoir. Marco l'observait du coin de l’œil, comme s'il se sentait intriguait par sa présence, comme si ses sens animal étaient titillés. Alikir, intrigué lui, par l'expression de son capitaine, se mit à l'observer à son tour.

▬ Je n'ai que rarement entendu parler de Chasseur de Prime œuvrant seul à Whiskey Peak.. Tu penses qu'il.. Marco? s'exclama Alikir en se retournant, surpris de l'absence de son capitaine.

Il balaya la salle du regard en plissant les yeux, les lumières étant été tamisées entre temps pour pouvoir concentrer toute la luminosité de la pièce sur un groupe de saltimbanque monté sur une petite scénette. Un nouveau projecteur s'alluma brusquement sur le groupe de danseuses.

▬ Hein..?

A y regarder de plus près, Marco les avait rejoins, bras-dessus bras-dessous, les imitant lever une jambe après l'autre dans un rythme effréné, bouteille à la main. Affligé par le spectacle qui s'offrait à lui, Alikir plaqua une main sur son visage, tandis qu'Ulfric applaudissait en trombe comme s'il était séduit par la performance de Marco. Pour ne rien arranger, un des types de la table d'en face s'approcha d'eux en frappant brusquement leur table du poing, faisait sursauter l'assemblée. Alikir se tourna lentement en arquant les sourcils. Le groupe de comédien s'arrêta brusquement, toutes la salle observait la table où était assis Alikir et Moustache; seul les danseuses, entraînées par l'entrain de Marco, continuait leur prestation au rythme de la musique.

▬ J'vous connais vous.. Vous faites partit de l'équipage des Ailes Rouges.. Vous avez pas peur de vous pointer ici! Il est où votre capitaine, hein? Sûrement partit se cacher à notre vue, jaaaaa-hahahaha!

▬ Notre capitaine? Il est juste.. Là.. dit-il, hésitant, pointant du doigt un Marco hilare, pris dans la chorégraphie de ses nouvelles collègues.



Le chasseur de prime resta bouche bée devant ce spectacle des plus cocasses. Alors c'était ça le " Dragon Rouge " dont on lui avait vanté les exploits? Il semblait même chercher de l'aide dans le regard d'Alikir qui haussa machinalement les épaules, incapable de dire quoi que ce soit. Toute l'attention était désormais porté sur lui. Le chasseur de prime commençait à perdre patience, prenant l'oisiveté de Marco pour un manque de respect. Il saisit fermement un couteau qu'il avait en poche en se dirigeant sur le capitaine des Ailes Rouges, qui ne lui portait pas la moindre attention. Alikir laissa la fougue du mercenaire s'exprimer et l'observait en grimaçant, comme s'il savait pertinemment qu'il allait regretter son geste.

Quelle allait être la réaction de l'assemblée?





Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Sam 15 Oct - 11:26




L'oiseau et le Lézard
Acte I - Verset 2






Alexander était toujours accoudé au comptoir, occupé à savourer un délicieux breuvage. Il ne portait pas trop attention aux convives qui se trouvaient dans la salle. La lumière tamisée n'arrangeait guère la chose. Il était obligé de se forcer pour voir correctement dans cette pénombre et ce n'était pas du tout à son goût. Il n'avait certainement pas envie de se forcer pour voir des sales gueules. Il n'y avait que des forbans ou des mercenaires dans cette pièce. Des tels énergumènes, il en avait déjà croisé des centaines durant sa chienne de vie. Certes, il en avait plus vus à l'état de cadavre, mais ça c'était vraiment un détail. A force de boire gorgée sur gorgée, sa chope était presque vide. Il fallait prestement résoudre ce problème et y verser un nouveau contenu bien frais. Pourtant le barman n'avait pas l'air très concentré. Son regard se perdrait dans la foule présente. Notre homme avait beau lui faire des signes, il n'arrivait pas à attirer son attention. Que pouvait-il bien se passer derrière son dos pour que le barman soit autant focalisé dessus ??? Notre héros tourna les talons et remarqua qu'un drôle de personnage c'était mis à effectuer une chorégraphie avec les danseuses. Bon, c'était vraiment rien de spécial alors pourquoi en faire tout un plat !!?


Hansel frappa du poing sur la table pour enfin faire surgir l'homme de son état de transe. Cependant, il eut un second coup, comme un éco à celui de notre forban. Il admira sa poing durant quelques secondes, pensant fortement qu'il ne pensait pas détenir une si grande force. Mais il fut déçu d'apprendre que c'était juste un autre individu qui avait effectué le même geste que lui dans la foulée. C'est avec un air abattu que Wolfie prit une seconde chope de bière. Ce serait la dernière, sinon il risquerait de passer le reste de sa journée à pisser dans un coin. Il n'avait pas vraiment prêté attention à la scène qui était en train de se dérouler devant ses yeux. Il était plus concentré sur le fait de profiter de l'instant présent et surtout de passer le temps jusqu'à la fin de la sieste de l'autre vieux crasseux. Ce fut un détail qui activa son instinct de tueur sanguinaire. La couleur pâle et grisâtre d'un bout de métal finement tailler pour trancher et faire couler le sang. L'éclat étincelant de la lame du mercenaire fit sortir notre héros de ses gonds. Notre homme était un guerrier né et il adorait l'action. On lui tendait sur un plateau d'argent une ouverture grande comme le désert d'Alabasta. Il n'allait certainement pas cracher dans la soupe.




Néanmoins, cette future action méritait à réflexion. Notre homme prendrait un grand plaisir durant cette légère action, surtout que cela lui permettrait de se dégourdir la jambe droite. De plus, il avait une énorme sensation sous les doigts de pied. Comme si une puce s'amusait à lui mâchouiller l'épiderme et lui causait une forte démangeaison. Avec cette action, il n'aurait pas besoin d'enlever sa chaussure pour se soulager ou à effectuer tout un tas de contorsion pour entrevoir un semblant de bien être. Alexander posa sa chope sur le comptoir, il ne voulait surtout pas perdre une goûte de son breuvage. D'un geste souple et d'une légère grâce, il envoya son pied droit dans le flanc de son adversaire. Il visait les côtes et eut une entièrement satisfaction en attendant un petit craquement lors de l'impact. L'homme valsa sur le côté avant de s'étaler sur le sol comme une crêpe. Sa lame voltigea dans les airs et vint s'embrocher sur le devant de la scène. Un grand sourire aux lèvres et un air plus que heureux, Alex retourna à sa place .. Son pied ne le grattait plus.


« TOHTOHTOHTOH !!! Ca fait vraiment du bien de se dégourdir les jambes. Tavernier !!! Vas y on va fêter ça, remets moi z'en un autre »


Complètement couper du monde et de ce qui venait de se produire, Alexander reprenait son train train quotidien et retourna boire une verre au bar. Il savait pertinemment que l'homme sur la scène n'aurait certainement pas eu besoin de son intervention. Alex sans fichait complètement, il avait simplement profiter du contexte pour palier à un gêne et pour satisfaire une envie présente.



------------------------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 45
Date d'inscription : 07/10/2016

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 5000
Points de Technique (PT): 19
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Marco Zapata
Dit "Le Dragon Rouge" | 280, 000, 000 Berrys
Lun 17 Oct - 16:13
Le Lézard et l'Oiseau


Contre toutes attentes ce n'était pas Marco qui défit son assaillant mais l'homme accoudé au bar, qui semblait avoir capter l'attention du capitaine à son entrée dans l'auberge, et avec une aisance incroyable de surcroît. Si ledit homme avait attiré l'attention d'Alakir qui l'observait désormais avec méfiance, Marco, lui, était toujours en train de s'affairer sur scène comme s'il ne s'était rien passé. Levant une jambe après l'autre frénétiquement, il n'avait pas vu que l'arme du bandit s'était planté à à peine un mètre de sa position et frappa d'un coup de pied celle-ci.

L'arme fusa à une vitesse inouïe vers l'autre côté de la salle, tandis que Marco s'arrêta brusquement, conscient de la bourde qu'il venait de commettre. Dans son sillage, l'arme transperça le torse de l'homme accoudé au bar, laissant un trou béant au milieu de sa poitrine, avant de continuer sa trajectoire.




Son visage se déforma à la vue de l'énorme blessure qu'il avait causé, et s'empressa de rejoindre l'homme au bar en s'inclinant à de nombreuses reprises consécutives.

▬ Excusez-moi.. Excusez-moi.. Excusez-moi.. Excusez-moi.. Excusez-moi.. répétait-il à chaque fois qu'il s'abaissait.

Alakir, s'esclaffant depuis que le couteau quitta la scène, tentait de réunir assez de souffle pour prendre la parole. Une fois fait, il pointa du doigt l'autre côté de la salle, en frappant la table du plat de la main tant il se fendait la pipe.

▬ Marco.. C'est pas le monsieur qui est le plus à plaindre.. SHEEE-HAHAHAHAHAHA!

Écoutant son lieutenant, il décala lentement sa tête en suivant du regard la direction pointée par Alakir. Son visage se déforma de plus belle lorsqu'il le vit.



L'homme qui venait de traverser la salle, propulsé par un coup de pied des plus élégants venait de se recevoir le lame envoyée par Marco en plein dans le front alors qu'il tentait de se relever, sonné par la puissance du coup. Le capitaine des Ailes Rouges se précipita vers lui en s'inclinant de plus belle, plus frénétiquement, cette fois-ci les larmes aux yeux, totalement paniqué. Alors qu'Alakir n'arrivait plus à respirer tant il rigolait avec Ulfric.

▬ Excusez-moi.. Excusez-moi.. Excusez-moi.. Excusez-moi.. Excusez-moi.. Excusez-moi.. Excusez-moi..

L'assemblée restait bouche bée face à ce spectacle ridicule qu'offrait le grand " Dragon Rouge " qui était toujours en train de s'excuser..





Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Sam 29 Oct - 9:56




L'oiseau et le Lézard
Acte II - Rebondissement !






Toujours adossé contre le bar, notre héros buvait sa bière à grande gorgée. Il était en train de noyer son ennui dans l'alcool. Ce n'était certainement pas la meilleure idée, car il ne supportait pas trop de tels breuvages. Il risquerait de finir complètement saoul. Mais qu'importe, il n'avait que ça à faire de toute façon. Il avait commis une petite pause dans son concours de lever de coude, pour envoyer valser une énergumène dans le coin de la pièce. L'individu avait dégainé une arme et voulait s'en prendre à une autre personne. Le fait de sortir une arme avait fait bondir le côté sauvage de notre homme, mais c'était surtout le fait qu'il voulait stopper le spectacle qui l'avait mis en rogne. Pour une fois qu'il se passait quelque chose dans les parages, le bougre voulait y mettre un terme de la manière la plus barbare qu'il soit. Alex porta alors son attention sur l'homme qui se trouvait sur l'estrade. On l'avait surnommé de Dragon Rouge ou un truc dans le style. Notre homme porta sa main à la poche et n'en tira que du vide. Il avait oublié son petit carnet de note et d'avis de recherche dans sa cabine. Pff .. Il n'avait vraiment pas de chance sur ce coup.




Soudainement, certaines personnes écarquillèrent les yeux et d'autres émirent un petit ris d'effroi. Wolfmann porta sa chope à ses lèvres et prit quelques gorgées. Il remarqua qu'une drôle de substance coulait à travers un énorme trou qui siégeait au beau milieu de sa poitrine. Ce liquide se mélangea à son breuvage qui donna une drôle de couleur brunâtre. Cette image était vraiment dégoutante, même lui avait envie de détourner les yeux. L'action c'était passée si rapidement que son cerveau n'avait pas eu le temps de lire l'information. Lorsqu'il regarda de plus prêt, il remarqua qu'il saignait abondamment et qu'un énorme trou était visible au milieu de son thorax. Une vive douleur émergea dans sa conscience et sa tête commença à lui tourner. Des flammes bleues apparurent à l'endroit de sa blessure. Celle-ci commença doucement à s'estomper pour finir par disparaître. Un sourire aux lèvres, Alexander reprit le cours normal de sa vie. Enfin presque car il ne pouvait pas détourner le regard de l'autre individu. Il s'excusait fortement de son comportement et surtout de sa bêtise. Cela amusa légèrement notre héros. La situation était particulière, car cet homme semblait être un dangereux pirate .. Il se contentait simplement de vivre comme bon lui semble. Alex voulut aller lui parler et lui soumettre une proposition. Il hésitait sur le personnage .. Il fallait tout d'abords le tester. Il décida tout de même d'y aller.


« Hééé le danseur du ventre ça t'intéresserait pas un job ??? »


Lui divulgua de la manière la plus simpliste notre héros. Il avait toujours les mains en poche, mais ses vêtements étaient complètement tachés de sang.



------------------------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
L'oiseau et le Lézard (Pv Marco)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Un oiseau qui chante....
» Monture sang-froid et homme lézard
» L'oiseau messager
» Deux oiseau etrange(PV Duscisio)
» Un petit kit pour l'oiseau bleu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: The Story :: Grandline - Paradise :: Other Islands :: Whiskey Peak-
Sauter vers: