AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 :: The Story :: Four Blues :: East Blue :: Polestar Island - Logue Town Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Des objets venus du ciel

avatar
Messages : 79
Date d'inscription : 20/04/2017

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 2983
Points de Technique (PT): 175
Équipage: Ligue des explorateurs
Voir le profil de l'utilisateur




Paragus
110,000,000 Berrys
Lun 29 Mai - 18:20





"
Voilà, pendant que nous voyageons sur East Blue. Du coté de Red Line, nous sommes tombé sur un équipage de vendeur ambulant.

"



Il est 10 heures du matin enfin il me semble, quand on part en mer on ignore depuis combien de temps nous avons quitté notre foyer. Moi, ça fait bientôt 2 ans que j'ai quitté mon île natale, je suis actuellement sur le pont de mon navire. Mon navire se nomme le Miaous, il ressemble à un drakkar que l'on peut trouver sur l'île d'Erbaf, une île peuplée de géant certain sont des pirates et d'autres de fiers guerriers. J'ai rencontré, en 2 années de voyage sur Grande Line des tas de peuples, qu'ils soit humain où géant plus rien ne m'étonne. Pendant que je repense à Grande Line, le vent se met à souffler brusquement. Nous nous rapprochons de la mer de tous les périls, il y a une tempête qui arrive au loin. Je demande au chaton de nous faire dégager de cette zone en vitesse, ce dernier se bouge des fesses quand il a vu la tempête. Il y a d'autres bateaux qui nous dépassent, il s'agit surement de jeunes pirates inconscients qui veulent s'aventurer sur Grande Line. Il y a un bateau de la marine qui poursuite les pirates, ils se tirent mutuellement dessus. Ils sont idiots ou quoi. Ils ne voient pas la tempête au loin ? Bon nous de toute façon nous partons, le chaton nous dégage de la zone de danger. Il est très doué comme navigateur, j'ai bien fait de le recruter. Comme je m'en douter les pirates et les marines, sont emportés par la tempête.

Leurs bateaux sont détruits contre les rochers de Red Line, ils coulent tous les deux au fond de l'océan. Les survivants sont surement mangés par les poissons ou noyer, tant pis pour eux. Le Miaous se dirige vers Logue Town, l'île ou le célèbre Gold D. Roger le roi des pirates est morts. J'ai envie de voir l'échafaud qui a mis fin à la légende de Roger, je donne l'ordre au chaton de naviguer droit sur l'île. Je siffle fortement, tous mes hommes arrivent sur le pont, ils se tiennent prêts à accoster.

Paragus : Messieurs... Je vous demande de garder votre sang-froid, nous allons accoster sur l'île du célèbre Gold D. Roger le roi des pirates. Alors, je vous demande de rester calme sur cette île, pas de meurtre. Pas de viol, pas de provocation au sujet de la marine. Nous sommes près de Grande Line ce qui signifie que le responsable de la marine sur cette île ne doit pas être un rigolo, donc de toute façon seulement 1 personne aura le droit de venir avec moi. Le reste, vous pouvez faire ce que vous voulez sauf ce que je vous ai interdit, je ne tiens pas à avoir la marine aux trousses avant notre entrée sur Grande Line compris !

Team Rocket : Bien ! Capitaine !

Bon voilà une bonne chose de faite, je suis certain qu'ils ne vont pas faire les idiots comme d'habitude. Le Miaous percute une caravelle, je regarde par-dessus le navire je vois des hommes ou des femmes je ne vois pas très bien ils sont habillés avec des manteaux et des capuches violettes. Ils nous demandent de l'aide, leur caravelle coule à cause du choc, faut dire que voyager à bord d'un machin aussi fragile ce n'est pas très intelligent. La mouette lance une échelle aux pauvres désespérés, ils montent tous en même temps avec des bagages. Une fois sur le navire, ils nous disent merci, ils sont lents à la colère. Ils nous demandent si nous pouvons les déposer sur Logue Town, ils reviennent de Grande Line.

Vendeur : Ah ! C'est votre jour de chance mes amis, nous sommes originaires d'East Blue. Mais nous avons voyagé depuis des mois sur Grande Line, nous avons visité des îles incroyables.

Paragus : Nous connaissons bien Grande Line, vous êtes des vendeurs ?

Vendeur : Oui mon bon monsieur, sans nous vanter nous sommes les meilleurs de toute la région des quatre Blues. Nous avons même visité des îles célestes, sur ses îles nous avons trouvée quelques objets de tous les jours.


Paragus : les îles célestes ?

Vendeur : Tenez regarder ça.

Le type sort un coquillage de ses bagages, il me demande de presser le bout du coquillage aux milieux. J'appuie sur le truc, une onde de choc me projette contre le navire. Mes hommes sortent leurs armes, je me relève assez sonné. Je leur demande de ranger leurs armes, j'ai du mal à marcher. Jamais dans cette région je n'avais ressenti une telle douleur, cet objet je le veux. Je leur demande combien pour le lot entier de tous les Dials qu'ils possèdent, ils ne me disent pas moins de 5 000 000 de Berrys.

Paragus : Ok...Pas de problème.

Vendeur : Alors, voici ce que nous avons en stock

Ventio-Dial a 1 000 000 de Berrys


En faisant tournoyer le dial, il absorbe de l'air qu'il peut ensuite expulser. On peut ainsi s'en servir comme roller ou propulseur de bateau. Plus vite l'air est emmagasiné, plus l'air expulsé sera puissant.

Ensuite

Pyro-Dial a 1 000 000 de Berrys


Il aspire du feu pour ensuite le souffler comme un lance-flamme. On peut même le fixer dans le bec d'un oiseau pour qu'il crache du feu!

Ensuite

Hydro-Dial a 1 000 000 de Berrys


Il contient de grande quantité d'eau, idéal pour éteindre des incendies.

Ensuite

Flash-Dial a 1 000 000 de Berrys


Il absorbe la lumière pour la projeter en un flash aveuglant.

Pour finir le plus dangereux de tous

Impact-Dial a 1 000 000 de Berrys


Absorbe les chocs et permet de les restituer d'une simple pression. Majoritairement utilisé par des guerriers qui les place contre leur paume à l'aide de bandages ou de gants.

Voilà, alors un total de 5 000 000 de Berrys.

Paragus : mais cet impact Dial, il n'y a rien de plus puissant encore ?

Vendeur : Nous possédons un dial très rare, mais je vous préviens une utilisation trop fréquente avec celui-là vous voudra la mort.

Paragus : combien il coûte ?

Vendeur : 10 000 000 de Berrys pour le Reject-Dial il absorbe les chocs et les restitue en multipliant la puissance par dix! C'est un type de Dial très rare et dangereux, l'utilisateur doit supporter le contrecoup fulgurant du coquillage.

Paragus : D'accord je le prends, le reste des dials sont pour mon équipe.

Après avoir fait affaire avec les marchands, le chaton nous prévient que nous sommes arrivés à destination. Les marchands partent heureux de leurs ventes, je décide de partir avec Smogogo , c'est-à-dire James en ville, les autres sont trop occupés à jouer avec leurs dials.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 79
Date d'inscription : 20/04/2017

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 2983
Points de Technique (PT): 175
Équipage: Ligue des explorateurs
Voir le profil de l'utilisateur




Paragus
110,000,000 Berrys
Mar 30 Mai - 1:09





"
Voilà, pendant que nous voyageons sur East Blue. Du coté de Red Line, nous sommes tombé sur un équipage de vendeur ambulant.

"



Alors, je suis avec James dans la ville de Logue Town. Nous marchons tranquillement au milieu de la foule, cette ville n'est pas mal. Elle est assez grande pour la plupart des îles que nous avons visitées jusqu'à présent. Nous passons devant pleins de boutiques qui attirent notre attention à moi et James, si je me souviens bien pour naviguer sur Grande Line, je dois trouver un Log pose ou une éternelle pose dans le meilleur des cas. Je vais voir s'il y a une boutique qui en vend, je laisse James à ses occupations. Moi je pars dans mon coin, je remarque une boutique d'armes et d'objets en tous genres. Je franchis la porte, une sonnette prévient de mon arrivée dans la boutique. Je regarde la boutique elle ne semble pas mal fréquenter, il y a du monde dedans. Je me joins à la foule, je cherche un Log pose. Je remarque surtout que la clientèle sont surtout des pirates et autres bandits dans leurs genres, je pourrai me faire de l'argent il y a une base de la marine sur cette île. Mais vaut mieux ne pas attirer l'attention sur moi, j'oublie parfois que j'ai une prime sur ma tête à cause de mon passé de criminel. Pendant que je réfléchis, je remarque sur une étagère au loin un Log pose. Comment je vais faire pour passer avec toute cette foule, je n'ai pas vraiment le choix. Ils ne semblent pas décider à se pousser, le magasin est grand c'est une chance pour moi. Je saute en l'air, puis je prends appui sur les tètes des clients. Je cours sur leur tète pour arriver à destination, j'arrive enfin à l'autre bout de la boutique. Je prends le Log pose, mais je ne suis pas le seul a en vouloir on dirait.


Des pirates sortent leurs armes ils menacent de me tuer si je ne donne pas cet objet, mince ! Je ne dois pas me faire remarquer. Si je provoque une bataille, les marines sont capables de venir nous arrêter. Je dois prendre la fuite, par chance la caissière ne regarde pas dans notre direction. Je saute dans les airs, puis je prends appui sur le visage de leur capitaine. Je m'en sers comme trampoline, je saute jusqu'à la sortie de la boutique. Les pirates me poursuivent dans la rue, je cours vite me cacher dans une ruelle. Ils me cherchent les armes aux mains, par chance, j'ai le Log pose.

Pirates lambda : Au secours !

Paragus : Hein ?

Je regarde discrètement ce qui se passe, je vois les pirates qui s'envolent tour à tour. Ils forment un tas de déchets, ils sont inconscients. Un homme s'avance, il a un Wanted dans les mains. Il doit s'agir surement d'un chasseur de primes, il prend seulement le capitaine il laisse le boulot à la marine. Un grand homme assez musclé qui fait partie de la marine ordonne aux soldats d'exécuter les pirates qui restent, ils sont tous mis à mort pour leurs crimes. Je sors de ma cachette après 5 minutes d'attente, les marines ont emporté les corps des pirates. Je marche tranquillement dans la rue, j'essaye de trouver James. Nous n'avons plus rien à faire sur cette île, je cherche mon second depuis quelques minutes, mais pas moyen de mettre la main dessus.

Alors, que je suppose, qu'il est rentré au navire. J'entends une explosion qui provient de la place publique, je cours à toute vitesse vers elle. J'ai un mauvais présentement, j'arrive en pleine place publique. Je vois James et un chasseur de primes plus un pirate et le grand type de la marine qui se battent, James semble blesser. Il se fait battre par le type de la marine, les deux autres se battent entre eux. Une foule se forme autour du combat, James est pratiquement mort. Le grand type de la marine le tien par la gorge puis il lui craque le cou, fou de rage, je saute de la foule. Je mets un coup de pied dans le visage du type, il recule les deux autres me regardent.

Atlas : Keuf...Keuf...

Paragus : enfoiré !

Atlas : Ah ! Tu es un ami de cette raclure .

Je ne peux pas résister à la tentation de lui mettre mon pied dans le visage, je lui assène plusieurs coups, mais il semble esquiver. Il me met un coup de poing dans le ventre, ce qui me fait reculer. Je crache du sang, ce fumier possède une puissance supérieure à celle que l'on trouve sur les quatre Blue. Il se tape les poings en rigolant, je reprends mon calme. Puis je sors une clope de ma poche, je fume en regardant l'homme qui a tué mon amie. Il se vante de son exploit, je recrache la fumée par la bouche. Je fonce rapidement sur lui, il ordonne à ses soldats d'attaquer. Ils me trient dessus, j'esquive chaque balle sans difficulté. Puis je liquide les soldats, mes pieds sont couverts de sang.

Atlas : Mais je te connais-toi ! Tu es Paragus aux pieds rouges, tu a une mise à prix pour pas moins de 65 000 000 de Berrys sur ta tête.

Les deux autres qui se battaient s'arrêtent d'un coup, ils me regardent.

Chasseur de primes : Alors, c'est lui les fameux pieds rouges.

Pirates : C'est un pirate hors pair sur Grande Line, je me demande ce qu'il fait sur East Blue.

Chasseur de primes : Hé hé ! C'est mon jour de chance, un homme avec une si grosse prime.

Je me retourne vers les deux autres, je leur dis avec assurance.

Paragus : Je vais liquider ce marine, après c'est à votre tour minable !

Le grand type met un coup de poing dans le sol.

Atlas : je m'appelle Atlas, le grand colonel Atlas !

J'esquive le coup de poing, je fonce sur lui. Je le frappe plusieurs fois avec ma technique favorite, Badaboum dans la poitrine. Il ne bouge même pas d'un poil, il me met un coup de poing dévastateur dans le visage. Je tombe en sang, je crache du sang par terre. Le colonel m'attrape par la nuque il tente de me briser les os, je n'ai pas vraiment le choix je dois montrer mon vrai pouvoir à ce chien au service du gouvernement. Un "crac" retenti sur la place publique, mais ce n'est pas mon cou qui a craqué. C'est la main d'Atlas, qui est en miettes, il me lâche puis je lui mets un coup de pied surpuissant dans le nez. Il tombe part erre le nez en sang, il touche ce dernier.

Paragus : knockout - Assommer !

Atlas : ce n'est pas possible, il m'a brisé la main et le nez.

Paragus : Pendant mon séjour sur East Blue que je pensais être la mer la plus nulle du monde, j'ai par chance trouvée un fruit assez puissant.

Atlas : un fruit... Idiots maintenant je connais ta faiblesse !

Le colonel prend sur les cadavres de ses hommes une balle prison, elles peuvent neutraliser les pouvoirs d'un fruit. Il me prend vraiment pour un ignorant, il me tire dessus. J'esquive rapidement chaque filet, il capture les deux autres idiots qui se battent derrière nous. Je vais le tuer ce chien galeux ! Il piétine le cadavre de James, je ne peux retenir ma colère plus longtemps. Je sors mon bâton de ma poche puis je le laisse se déployer à son maximum, je le frappe plusieurs fois. Mais il réussit à briser le bâton en deux, avec ses dents. J'en ai marre, je lui mets une droite dans la tempe gauche. Il tombe par terre, je suis distrait par les cris des autres idiots emprisonnés. Le colonel me frappe dans les parties intimes, je tombe par terre j'ai très mal. Il me frappe pendant que je souffre horriblement, je décide de passer aux choses sérieuses. Pendant qu'il me bat à terre, mon corps grandi de plus en plus. Je me transforme en fourmi-hybride, je fais le double du gars. Il me frappe rapidement plusieurs fois dans le thorax, mais je ne ressens rien. Il recule de quelques pas, je l'attrape par la bouche puis avec mes pinces je lui arrache un bras ainsi qu'une partie du visage .

Paragus : Fourmi Rouge...

J'ai du sang plein la bouche, le colonel se retrouve avec une main brisée et un bras en moins. Il ne tente pas de fuir, il est fidèle jusqu'au bout à son devoir. Que Grand bien lui fasse, je recule mon poing droit. Lui il se met debout droit fier de lui, il me regarde avec un haïr qui ne ressemble pas à celui de la peur de mourir, mais plutôt celui d'être fier de s'être battu jusqu'au bout.

Paragus : fourmi Noire.

Atlas : pour la justice !

Je lui mets un coup de poing d'une puissance de 4200 kilos dans le torse, il s'envole s'écraser contre plusieurs bâtiments en pleine ville. Il est surement mort, j'ai entendu son thorax explosé durant l'impact du choc. Je regarde le chasseur de primes, qui a promis de me tuer, je m'avance vers lui.

Chasseur de primes : N... N... Non ! Arrête !

Je le déchiquette avec mes pinces, le pirate à côté, c'est pareil il meurt manger. Je retrouve mon apparence normale, je crache des bouts de chair et de dent de ma bouche. Puis je prends le corps de James inerte sur le sol, j'ai perdu un homme mais j'ai gagné une renommée encore plus grande. Je marche jusqu'au navire avec le corps de James dans les bras, mais sur le chemin le colonel Atlas me barre la route. Enfin avec ce qui lui reste de membres, il est si horrible à voir que j'ai pitié pour lui.

Atlas : Jus... Jus... Justice... Arg !

Il tombe raide mort à côté de moi, je passe à côté de son cadavre sans faire attention à lui. J'arrive sur le navire avec le corps dans mes bras, mes hommes pleurent la disparition de leurs compagnons. Nous quittons l'île, puis sur le chemin qui mène vers Red Line nous mettons dans une barque le corps de James. Puis nous mettons le feu à la barque grâce au Pyro-Dial, des funéraires de Viking. Pendant que mes hommes se remettent de la mort de mon second, moi, je passe déjà à autre chose. J'ai pris la décision d'arrêter mon métier de mercenaire, pour devenir un pirate de la pire espèce chacun de mes actes seront plus horribles encore que les précédents. Le chaton nous dirige vers Red Line, peu d'équipages arrivent à survivre à cette traversée. Nous avons déjà passé une fois Red Line pour venir sur East Blue, nous sommes habitués à ce genre de choses surtout sur grande Line, je suis impatient de visiter une île céleste.

Hrp :

Colonel Atlas

Spoiler:
 

UP : 2500



Revenir en haut Aller en bas
Des objets venus du ciel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Entre Ciel et Terre [pv Nuage d'Or et Nuage Enneigé]
» Septième ciel
» [Ruelles] Balade matinale sans Sebastian [PV: Ciel Phantomhive & Atsuka Lyako]
» Les 4 sacrés du ciel
» Dessine moi un arc-en-ciel... [LIBRE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: The Story :: Four Blues :: East Blue :: Polestar Island - Logue Town-
Sauter vers: