AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 :: The Story :: Grandline - Paradise :: Other Islands :: Caprice Island Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Escapade en terre inconnue [feat Zerø]

avatar
Messages : 148
Date d'inscription : 30/03/2017
Age : 17
Localisation : Bordeaux, France

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 3698
Points de Technique (PT): 4
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Marden Preston
"l'infortuné" | 75,000,000 Berrys
Dim 21 Mai - 15:45
Caprice Island. Une des nombreuses îles qui parsèment ce monde, et qui offrent ces mystères a tous ceux qui oseront braver l'inconnu.

Marden, vous l'aurez compris, avait la fibre aventurière, et les îles anodines, celle qui n'intéressait personne, et qui donc, recelaient mille trésors, étaient ses préférés. Son sang ne fit qu'un tour, quand le capitaine du bateau qui devait l'amener jusqu'à l'archipel des Saboady, lui expliqua qu'il ne savait rien de ce morceau du monde.

Il l'obligea à faire un détour, une exigence de touriste, mais qui fut accepté, grâce aux souvenirs qui les liaient entre eux, et un petit tableau pour sa femme. Rien de bien cher payé. Le bateau navigua, pénétrant dans l'important port de pierre. 

« Voilà, on va t'attendre une semaine, pas plus ! Donc, logiquement, tu devrais trouver les proprios en allant dans ce tu … Eh ! Qu'est-ce que tu fous !! » lui gueula dessus le Capitaine.

« Bah, ce tunnel m'a l'air tout, sauf intéressant. Je vais voir ce qu'il y a au-dessus ! » lui répondit-il, son éternel sourire aux lèvres.

« Je vous jure... Irrécupérable, ce gosse » marmonna-t-il dans sa barbe.

L'aventure de Marden commençait enfin. Des arbres géants, dont la cime bloquait la lumière du soleil, accordaient une fraîcheur et de l'ombre bienvenue en ce temps estival. Tandis que la forêt grouillait d'activités, allant du déplacement de fourmis au combat de loup pour la domination de la meute, notre célèbre peintre s’intéressait aux nombreuses erreurs de la nature qu'il rencontrait en chemin.




La faune était incroyable, ils ne semblaient aucunement faits pour le milieu de la jungle. Attention, cela ne voulait pas dire que leur présence était impossible, mais les nombreuses espèces qui côtoyaient cette île semblaient être adaptées à un tout autre climat. On pouvait voir par exemple des reptiles sortis tout droits des jungles tropicales, des bisons à l'épaisse fourrure, des tatous ect …

« Probablement une particularité de cette île... Intéressant tout ça ! Soit il y a un savant fou, soit ce lieu est génial » s’exclama-t-il, retombant dans les affres de la folie. Oui, commencer à parler tout seul est rarement une bonne chose.

Peut-être étais ce l'ambiance mystique de ce lieu, qui troublait son esprit : les ruines abondaient, chacune d'entre elles était le porte-parole d'une histoire oubliée. Évidemment, cela attira son attention, et il passa son premier jour parmi elles, contemplant les secrets qu'elles renfermaient. Combien d'années s'était-il écoulées avant que quelqu'un ne puisse admirer ses superbes fresques murales ? Et cet énorme bloc de pierre, taillé pour résister au passage du temps ?




Certes, les écritures étaient incompréhensibles, probablement une ancienne langue oubliée de tous, mais il semblait que chaque ruine possédée une sorte de… traducteur ? De lexique ? Enfin, un moyen d'apprendre cet étrange langage.

Notre blondinet de service prit un jour, pour noter chaque mot, chaque transcription, chaque sens caché. Certes, il n'avait pas le sens des phrases, mais avec ce lexique, il devrait pouvoir traduire quelque chose de sensé s'il retombait sur une de ces pierres.

Il aurait pu continuer ainsi, à se perdre dans ses échos du siècle passé, en oubliant le temps qui filait, si la météo ne s'en était pas mêlé. Brusquement, sans prévenir, un blizzard se forma. C'était pour ça, les animaux ! Tout changeait si vite sûr dans cette forêt ! Aveuglé, Marden essaya de rebrousser chemin, cherchant la sûreté des ruines déjà visitées. Mais ce brusque changement de décor l'avait totalement désorienté. Marchant à tâtons, il entendit soudain un crac, juste sous ses pieds.

Une corde s'enroula autour de sa cheville, et le sol céda sous ses jambes, le faisant chuter dans un trou où il percevait difficilement le fond. Est-ce des secondes, des minutes ou des heures qui s’écoulèrent, tandis que plongé dans la pénombre, il se laissait tomber. Aucune idée.




Soudain, la corde se serra, stoppant sec son arrivé. Si son cou ne s'était pas transformé en ressort, il aurait péri sur le coup. Mais la chance était de son côté. Il se retrouvait dans une espèce de galerie, éclairé par je ne sais qu'elle miracle. De l'autre côté, un homme était en train de dépecer différents animaux. Visiblement, c'était ainsi qu'il capturait leurs proies. L'homme avait assisté à cette incroyable démonstration de ses capacités, et avant qu'il ne puise dire un mot, il s'enfuit en hurlant.

Tandis que Marden soupirait, se dépêtrant du lien qui le maintenait la tête en bas, il comprit quelques mots, dont « démon ».

Les ennuis commençaient...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 20
Date d'inscription : 02/05/2017

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 3928
Points de Technique (PT): 30
Équipage: Akai Tsubasa
Voir le profil de l'utilisateur




Zerø
136,000,000 Berrys
Mar 23 Mai - 20:37

Zerø

Jessie Mary

「 Escapade en terre inconnue 」
Allongé, bercé par le bruit des vagues et le navire tanguant, le regard fixé sur le plafond de bois, je rumine. Mon regard glisse et se dépose sur mes armes, l'acier reflétant la lumière de la bougie allumée, je les fixe un instant, ma main droite se rapproche machinalement de l'une d'entre elle mais au dernier moment, je me stoppe, ma paume pouvant presque sentir la poignée à son contact, une pensée traverse alors mon cerveau "Pas ce soir." Je replace ma main sur mon torse et repose mes épaules sur le lit avant de me laisser plonger dans mes souvenirs d'avant cette vie.. Je remonte le temps et me remémore alors une ancienne aventure que j'ai vécus.

Cela datait d'avant que je vienne sur le Shin Sekai avant que je rejoigne cette équipage. Je venais de me "séparer" d'un de mes autres équipages, et j'avais vogué ou plutôt m'était laissé porter jusqu'à à accosté sur une île dont j'ignorais tout, le navire sur lequel j'étais, était dans un piteuse état, impossible de piloter seul un tel engin et je venais plus ou moins de m'écraser contre la côte, d'autant plus qu'il était encore endommager par un ancien affrontement, il allait falloir que je trouve de la vie ici histoire de pouvoir m'en aller. Sautant du navire, mes deux pieds avaient heurtés le sable dans un bruit étouffé et typique, alors je commençais à marcher, le crissement typique des grains de roche sous mes pas me rappelait nombre d'endroit ou j'avais accosté et étant devenu partit courante de ma vie, mais cette île avait l'air bien sauvage et ne semblait avoir aucun âme vivante, aucune âme humaine vivante.. La faune en revanche était bien présente à peine je commençais à pénétrer dans la forêt chatoyante que j'apercevais multiple mouvement et multiple bestiole en tout genre du coin de l'oeil. Le genre d'île où il faut rester sur ses gardes sous peine de se faire attaquer par un prédateur n'ayant pas peur des êtres humains par faute de contact.

Au fur et à mesure de mes pas et plus je m'enfonçais dans la jungle profonde, je commençais à croiser divers roches étranges, parsemés d'écriture illisible et ne signifiant rien pour moi, n'ayant jamais été très porté sur l'archéologie et ayant déjà un objectif à remplir, je n'y attardais guère, tout mes sens étant tendus à la recherche d'un signe de vie humain. Mais ce fut sans compter sur une spécialité de l'île que je fus forcé de découvrir malgré moi. Un blizzard soudain vint remplacer la météo précédente, improbable et imprévisible la neige commençait à s'abattre et le froid dévorait ma peau, automatiquement je venais placer mes bras et dans cette immense tempête je crus apercevoir une ombre, humanoïde qui disparut aussi vite qu'elle était apparut, sans chercher à comprendre, mes bras comme protection j'avançais en direction de ce signe de vie qui avait disparu sous mes yeux. Les jambes fléchis le dos arrondis pour encaisser le mieux le choc des rafales qui soufflait. Visage baissé je regardais ou je mettais les pieds, relevant la tête pour ne pas perdre le cap de temps en temps lorsque soudain, j'aperçus sous mes pieds un trou, j'avais faillis marcher dedans et une corde permettait semble t'il de descendre.. Soit allons y après tout je n'allais pas rester à l'extérieur à affronter ce blizzard qui ne ferait que congeler ma peau. Enroulant ma jambe dans la corde avant de la saisir de mes mains, je me laissais glisser lentement, contrôlant ma descente pour qu'elle ne soit pas dangereuse alors que je sentais au bout de celle-ci quelques choses s'agiter au fur et à mesure que je descendais. Etait-ce l'individu que je cru apercevoir tout à l'heure ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 148
Date d'inscription : 30/03/2017
Age : 17
Localisation : Bordeaux, France

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 3698
Points de Technique (PT): 4
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Marden Preston
"l'infortuné" | 75,000,000 Berrys
Lun 29 Mai - 18:52
Se retrouver suspendu à une corde n'était pas la meilleure position au monde. On avait du mal à se repérer, le tournis pouvait vous prendre aux tripes et cela fatiguait d'autant plus la tête pour regarder autour de soi. C'est pour cela que couper la corde qui le retenait, en la faisant jouer sur le ressort qui avait remplacé son bras, fut une des priorités de Marden. Reprenant sa place habituelle sur le monde, c'est-à-dire debout sur ses deux jambes, il crut entendre un mouvement... Au-dessus de lui ?

Levant la tête, c'est un homme qui apparut dans son champ de vision, descendant par le même trou qu'il avait lui-même emprunté, mais en contrôlant sa chute. Cependant, il n'eut pas le temps de se préoccuper de cet individu : des bruits fusaient en dehors de l'antre que l'Infortuné occupé. Mu par une curiosité qui lui est caractéristique, il s’avança d'un pas nonchalant vers la porte qu'avait utiliser le boucher pour fuir.

Ce qu'il vit le stoppa net : un gigantesque village, taillé à même la roche ! Les maisons étaient encastrées à même la roche, tandis que d'étranges racines pendaient, donnant à cette immense caverne une douce lumière, semblable à celle du jour. Un génie architectural, qui arrivait à mêler utilité, confort et environnement. Ce peuple, homme réfugié au cœur de leur île, avait réussi à vive en autarcie, tout en préservant la faune et la flore. Deux défis que toute la technologie du Gouvernement Mondial, ou des autres Royaumes, n'avaient pu relever simultanément.




Cependant, le bruit ne venait pas des habitants de ces étranges maisons. Enfin, si, mais pas de ceux qui étaient à l'intérieur : une foule armée se trouvait à quelques mètres de Marden, brandissant pour la plupart lances et couteaux, certains ayant même des fusils entre les mains. Ils n'étaient pas très reluisants, et provenaient probablement plus du commerce que de la fabrication : leurs progrès technologiques semblaient s’arrêter au métal. 




Ils compensaient par leurs nombres : toute la milice du village devait être réunie ici, comptant presque 50 personnes. Tous étaient trapus, tous dotés d'une musculature développée, fruit de la vie difficile qu'il mène sous la surface. Tous avaient les yeux fixés sur le démon... Enfin, fixés, c'était un bien grand mot : dès que l'Infortuné sortit de sa contemplation, il se propulsa dans les airs, rebondissant en causant de nombreux dommages sur les maisons, afin d'atteindre ses étranges racines. 

De là-haut, il pouvait contempler d'un regard toutes les habitations, et l'endroit qu'il avait quitté était facilement visible, il suffisait de s'intéresser au regroupement de personnes. Contrairement à ce qu'il pensait, ils n'étaient pas en train de chercher à le faire descendre, ou en train de prendre leurs jambes à leurs cous : ils étaient tournés vers la porte de la boucherie. Enfin, à cette distance, c'est ce qui lui semblait...

« Tiens, le deuxième invité a su capter leurs attentions... Ils vont peut-être se rendre utile, au final... »
Revenir en haut Aller en bas
Escapade en terre inconnue [feat Zerø]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Potin ou pomme de terre ? | Feat Victoire Weasley [Abandonné]
» Probabilité d’un nouveau tremblement de terre 5.0 avant 21 février
» tremblement de terre haiti
» Entre Ciel et Terre [pv Nuage d'Or et Nuage Enneigé]
» Un temple sous terre [PV Kusari]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: The Story :: Grandline - Paradise :: Other Islands :: Caprice Island-
Sauter vers: