AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 :: The Story :: Grandline - New World :: Wa no Kuni Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

The coolest pirates !

avatar
Messages : 326
Date d'inscription : 22/08/2016
Age : 24

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 6111
Points de Technique (PT): 1079
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Kyû T. Kennedy
Dit "Le Prince des Monstres" | 70,000,000 Berrys
Lun 8 Mai - 18:03






The Coolest pirates
急・翼・ケネディ & マルコ・ザパタ


Enfin rentré au pays ! C'est ce que se dirait le jeune Kyû s'il savait qu'il vient de cette nation si belle, si mystérieuse et si unique. Tout le long du chemin, il s'attendait à voir un véritable peuple de barbares, ayant entendu parler de tous ces samurai craints même par les hommes de la Marine. Néanmoins, lui n'était pas du genre facile à impressionner, il voulait un peu rencontrer tous les guerriers du coin juste pour pouvoir se mesurer à chacun d'eux. D'autres compagnons de Kaido allaient évidemment aussi venir, de quoi le dépayser un peu.

Par contre, ils n'étaient pas là. Il est arrivé dans un petit village, là où ils devaient tous se rejoindre, mais personne à l'horizon. Cherchant pendant plusieurs dizaines de minutes, c'est la politesse et la discrétion des peuples du pays qui l'étonna le plus. La culture locale semblait baignée dans la courtoisie et l'harmonie, comme s'il prenait un bain de tranquillité en permanence. C'est alors que dans son ennui, une idée lui parvint à l'esprit.

Il savait que l'alcool du pays, nommée "Sake" était réputée pour être très très forte. Même sans être un grand buveur d'alcool, il avait vachement envie d'aller faire la rencontre de nouveaux plats, étant après tout un grand gourmet. Kyû se précipita du coup vers le premier bar qui s'est installé dans son champ de vision. Un bar plutôt atypique, pour ne pas dire très petit. Mais rien qu'à l'odeur de l'alcool, le jeune prince savait qu'il n'avait pas affaire à des amateurs.

Entrant en poussant délicatement le rideau, il y vit qu'un comptoir et un homme, blond et grand ... pas de toute possible en plus de ces vêtements, c'était Rakuraï. Il s'installa alors rapidement juste à droite de ce dernier avant de voir le patron du bar lui souhaiter la bienvenue. Souriant légèrement en reconnaissant son visage, il croisa les bras en pointant un des menus combo.

❝ ▬ T'es seul ici ? Les autres devaient pas nous rejoindre ? Ils se sont perdus tu crois ? ❞



Sur ces mots, il regarda Rakuraï tout en entendant des bruits de pas très lourds. Le genre de bruit de pas que les civils peuvent facilement ignorer, mais que Kyû avait prit l'habitude d'entendre.



© By Halloween


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 284
Date d'inscription : 09/01/2017
Age : 22

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 5097
Points de Technique (PT): 14
Équipage: Hyakujû
Voir le profil de l'utilisateur




Rakuraï
"Atlas" | 244,000,000 Berrys
Mar 9 Mai - 2:05

The coolest pirates!




Wa no Kuni, pays des samouraïs mais aussi et surtout capitale de l'Empire des Hyakuju. Rakuraï se retrouvait ici pour y faire la rencontre d'un vieil ami qui avait autrefois été son allié, puis son ennemi et redevenait par la magie des événements survenus, un camarade avec lequel il allait écumer de nombreuses batailles, très probablement. Le rendez-vous avait été donné ainsi afin que les deux nouveaux membres des cents bêtes puissent faire plus ample connaissance avec leur pairs, même si le terme n'était pas tout à fait exact. En effet, pour le coup, la notion de mentor n'était pas vraiment présente, il s'agissait plutôt d'une rencontre afin de jauger qui allaient être les combattants épaulant le Kintaka à l'avenir. Rien de très passionnant si ce n'était les retrouvailles avec Kyû, mais bon, de toute façon, maintenant qu'il était là, le Kazoku n'allait pas refuser l'invitation.

La terre mère des samouraïs s'avéraient très sympathique, il fallait l'avouer. L'image que l'on pouvait se faire de Wa avant de l'avoir visité, tout en sachant qu'il s'agissait du territoire principal des féroces hommes de Kaidô, était particulièrement éloignée de ce qu'il en était réellement. Le pays s'affichait comme étant verdoyant et paisible, les habitants natifs faisaient preuve d'une certaine courtoisie et d'un accueil particulièrement enthousiaste vis à vis des Hyakuju et le plus étonnant était que tout cela semblait se faire naturellement. Il n'aurait pas été choquant de voir quelques villageois ramper aux pieds des pirates, chefs incontestés des lieux, pour s'attirer leurs bonnes grâces, mais de ce que pouvait en déceler les pupilles écarlates du blondinet, ce n'était pas le cas ici.

Bref, l'ancien Marine n'était pas venu pour faire du tourisme, mais bel et bien pour discuter affaires avec ses congénères, il était donc temps de se rendre au point de rendez vous qu'ils s'étaient tous fixés. Le lieu du meeting ? Un petit bar se trouvant au milieu d'un village reculé des villes portuaires. Les environs étaient devenus encore plus calmes, la tranquillité régnait sans que rien ne paraisse pouvoir la troubler. Le doré pénétra dans le bar, refermant derrière lui simplement et doucement la fragile porte de bois.

L'espèce de restaurant était désert ou presque, les quelques personnes qui y donnait un peu de vie se montraient particulièrement discrètes et silencieuses depuis l'entrée du pirate. Rakuraï n'était pas encore très connu en tant que membre des Hyakuju, en dehors de l'équipage. Mais le fait de voir entrer un inconnu dans ce bâtiment isolé avait certainement mis la puce à l'oreille des habitués. Peu importait finalement, le Kazoku n'était pas venu ici pour tisser des liens avec les habitants du coin de toute façon. Il s'installa donc au bar, restant tout de même relativement neutre, tâchant de pas effrayer ou intimider plus que de raison les hommes qui l'entouraient. Après tout, les natifs de Wa s'étaient montrés jusqu'ici absolument chaleureux, la moindre des choses était donc de ne pas être un parfait connard en retour. Chose que Rakuraï n'avait plus vraiment l'habitude de faire, d'ailleurs.

Alors que sa commande -une petite coupole de saké- arrivait, l'attention du criminel fraîchement primé fut attirée vers le seuil de la porte du bar, son regard s'y porta sans que son corps ne pivote directement pour y faire face. Le second à arriver était donc Kyû. C'était une bonne chose, au moins, le doré n'allait avoir à se coltiner les alliés inconnus seul en attendant son compatriote. Après quelques secondes, les deux hommes s'étaient installés l'un à côté de l'autre, profitant chacun de la nourriture ou de la boisson qu'ils avaient choisi. Ce fut Kyû qui entama la discussion, demandant à son homologue à la crinière d'or des renseignements sur la situation des autres membres invités.

« Personne à l'horizon. On dirait que la ponctualité n'est pas une priorité chez les Hyakuju... M'enfin, ils devraient plus tarder, toi aussi t'entends ce vacarme, hein... »

En effet, ce vacarme semblait correspondre à l'arrivée des autres membres de l'équipage de Kaidô. Il ne s'agissait en rien d'un réel brouhaha perçus par tous, mais plutôt de quelque chose de subtil et d'assez complexe à capter, le fait que les deux primés l'eurent remarqué était certainement le fruit de l'éveil de leur Haki de l'observation et d'une expérience qui commençait à se faire conséquente, pour chacun des deux...

Ce fut quatre mastodontes qui se présentèrent à l'intérieur de la petite brasserie. Quatre hommes dont les allures ne laissaient rien présager de bon, un quatuor monstrueux qui avait de quoi donner des sueurs froides aux moins aguerris. Bien heureusement, les deux anciens marines n'étaient pas membres de cette catégorie et à en juger par les regards accusateurs et presque méprisants que leur adressaient leurs supposés alliés, les deux déserteurs allaient avoir besoin de le prouver. Le blondinet se retourna vers le sabreur assis près de lui puis termina le liquide contenu dans sa coupole d'un coup d'un seul.

« Hoy, t'es sûr qu'ils sont avec nous ceux là ? »

Comme cela avait été précisé précédemment, l'épéiste et l'utilisateur du fruit du démon de la gravité étaient deux hommes issus de l'organisation de la justice, ennemie naturelle de la faction des pirates, ainsi il n'était pas à exclure que certains membres de leur propre nouveau camp en viennent à leur chercher quelques poux. Et c'était bel et bien le scénario qui semblait se profiler... Finalement cette réunion destinée à briefer les deux nouveaux n'allaient peut-être pas être aussi calme que prévue...




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 326
Date d'inscription : 22/08/2016
Age : 24

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 6111
Points de Technique (PT): 1079
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Kyû T. Kennedy
Dit "Le Prince des Monstres" | 70,000,000 Berrys
Mar 9 Mai - 4:46






The Coolest pirates
急・翼・ケネディ & マルコ・ザパタ


Buvant donc sa première gorgée de Sake, l'alcool lui brûla immédiatement l'intérieur, c'était fort, très fort. Soupirant doucement, il mangea également quelques radis sucrés pour accompagner le tout. C'est à ce moment précis que Kyû comprit le sens de la vie. Ces deux aliments ensembles, c'était d'un succulent régal comme jamais et pourtant, c'était si simple ! Il était un grand gourmet, alors c'est certain qu'il n'allait pas laisser passer l'occasion de savourer ça.

Soupirant avant d'entendre quatre brutes s'approcher d'eux, décidément, le proverbe que toute bonne chose a une fin était bien trop vrai. Regardant Rakuraï commenter par rapport aux arrivants, Kyû haussa les épaules avant de finir les radis rapidement, trop rapidement même. Une fois la bouche bien pleine, il se retourna pour regarder d'un air mauvais les hommes qui lui rendirent le regard. C'était un combat d'intimidation et aucun des deux n'allait céder. Mâchant bien avant d'avaler sa bouchée, Kyû avait déjà comprit comment se sortir de ce dilemme.

Prenant son verre pour le vider cul sec, pas une goutte n'échappant de sa bouche, Kyû ne prit même pas le temps de fixer les quatre pirates qu'il bondit de sa chaise en leur direction. Son saut était surtout en longueur, pas en hauteur, mais il avait l'avantage de la surprise. Tendant son bras vers l'avant, il attrapa le visage d'un des hommes avant de l'écraser dans sa paume et le pousser de son élan jusqu'à dehors, se retrouvant debout sur le corps de celui-ci.

Suite à ce geste, il ne jeta qu'un oeil en arrière vers Rakuraï.

❝ ▬ Quelle différence ? Il n'y a pas de place pour les faibles ici de toute façon. Je ne sais pas toi, mais j'ai cessé de chercher une raison et une valeur morale à mes actions quotidiennes, tant que je peux accomplir mon véritable destin ... ❞

Suite à sa phrase, il dégaina les deux sabres, sans pour autant tuer celui qu'il avait déjà attaqué, avant de s'éloigner en marchant du bar et fixer les deux autres hommes qui sortirent eux aussi leurs pouvoirs, le premier était vraisemblablement un lion, tandis que l'autre était dirait-on un crocodile, possédant donc tous les deux des pouvoirs de Zoan Artificiel. Le troisième homme, quant à lui, mystérieusement, prit simplement siège pour commander un Sake également, attirant légèrement la curiosité de Kyû.



© By Halloween


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 284
Date d'inscription : 09/01/2017
Age : 22

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 5097
Points de Technique (PT): 14
Équipage: Hyakujû
Voir le profil de l'utilisateur




Rakuraï
"Atlas" | 244,000,000 Berrys
Mar 9 Mai - 13:41

The coolest pirates !




Le grabuge avait commencé, aucun des deux officiers déchus de la Marine n'étaient du genre à se laisser intimider ou bizuter, et vraisemblablement, le plus impulsif des deux s'avéraient être le sabreur. Pour cette fois, en tout cas. Kyû avait bondit de sa chaise, s'élançant rapidement et profitant de l'effet de surprise pour attraper la face de l'un des quatre hommes venus dans le but de molester les deux nouveaux arrivants au sein des troupes de Kaidô. Sa course s'était achevée hors du bar, un peu plus loin dehors. Le Kennedy prospérait au dessus de sa victime qui ne semblait pas réellement en mesure de répliquer. Les trois compagnons de ce dernier étaient-ils d'un niveau sensiblement similaire au sien ? Car si tel était le cas, ce petit jeu n'allait pas durer bien longtemps.

Le blondinet se redressa de son siège, écoutant relativement attentivement la réponse que lui apportait son allié du jour. S'étirant brièvement les bras puis allant faire lentement craquer les quelques os de sa nuque, il se dirigea ensuite vers la sortie, prêt à rejoindre les hostilités. Il fallait avouer qu'être sous-estimé ou simplement être testé n'était pas particulièrement gratifiant. L'ex Marine était déjà un membre plus ou moins reconnu par Kaidô, ainsi devoir faire ses preuves auprès du menu fretin était assez ennuyeux. Mais soit, cela allait au moins lui permettre de se dégourdir les jambes. Sur le court chemin qui le menait à la petite fête extérieure, le Kintaka croisa l'un des colosses du groupe, ce dernier ne semblait ni agressif ni concerné par la situation, son seul but paraissait être de rejoindre le bar et d'y commander de quoi se remettre les idées et l'estomac en place. Était-ce du mépris, considérait-il que trois d'entre eux suffiraient pour contenir les assauts de Kyû et Rakuraï ? Ou peut-être était-il tout bêtement le chef du groupe ?

Un long soupire accompagna la marche du jeune homme à la chevelure blonde, une fois à l'extérieur, son faciès se modifia, passant d'une expression plus ou moins nonchalante et détendue à quelque chose de bien plus sérieux, bien plus adapté à l'atmosphère de combat qui régnait. Les opposants dévoilaient donc leurs capacités. Deux Zoans artificiels représentés par un lion et un espèce d’alligator. Le Kazoku se contenta de lever son bras droit, retrouvant des yeux le gérant de l'établissement l'espace d'une seconde.

« Patron, un autre... » Puis il alla établir un nouveau contact visuel avec son allié sabreur. « Mon véritable destin, hein... J'ai décidé de voir jusqu'où me portera le vent. Espérons qu'il me mène vers quelque chose de grand et où des affrontements plus glorieux que ceux là m'attendent. »

À la suite de ces mots, Rakuraï se mit en place, l'heure du règlement de compte était venue. Son adversaire désigné semblait être le truc ressemblant à un crocodile, soit, de toute façon l'un ou l'autre convenait au blondinet, l'idée était juste de pouvoir se défouler un peu. La première offensive revenait au nouveau venu à en juger par l’attitude hautaine et partiellement défensive de l'hybride. Cela allait donc être sa première et sa dernière erreur. Le Kazoku réduisit la gravité l'entourant afin de s'élever dans les airs de manière rapide et soudaine. Le saut se montrait être bien au delà des limites humaines, le blondinet atteignait une hauteur dantesque à l'aide des pouvoirs de son fruit. Une fois le point culminant de son bond atteint, Rakuraï joua une nouvelle fois de ses capacités afin non seulement d’accélérer sa chute mais également d'augmenter drastiquement son poids. Tout cela grâce à l'une de ses techniques, le Gurashougeki. L'action était modérée bien évidemment, le but n'était pas de nuire à la vie de son opposant mais plutôt de lui montrer que s'en prendre à deux inconnus sans rassembler les moindres indices sur leur puissance potentielle était loin d'être une idée brillante.

Le sol s'approchait rapidement, la chute de Rakuraï touchait à sa fin et il était temps de faire la leçon à ce combattant mi-homme mi-animal. D'une petite pirouette avant, le nouvel arrivant dans les troupes de Kaidô arma sa jambe et plus particulièrement son pied droit. Profitant du mouvement de rotation, il amena son talon vers la garde de son adversaire, frappant puissamment, largement suffisamment pour briser sa défense et créer une pression menant à la destruction partielle du terrain environnant. Les endroits au sol où le Zoan Artificiel prenaient ses appuis s'étaient fissurés, cependant, il s'agissait très certainement du dernier de ses soucis puisque le coup du blondinet venait de l'atteindre de plein fouet, le clouant au sol et le laissant dans un état second pour au moins quelques longues minutes.

Tout en se replaçant, le doré s’épousseta minutieusement, fixant son regard écarlate sur le Kennedy afin de voir où se dernier en était. Nul doute qu'il n'allait avoir aucun mal à en finir avec son adversaire, mais la véritable question était de savoir quelles étaient les intentions du dernier membre du quatuor, encore assis au bar et semblant désintéressé du conflit. Allait-il être la voix de la raison et chercher à discuter avec les deux nouveaux ou au contraire, allait-il lui aussi tenter de les tester au combat ?




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 326
Date d'inscription : 22/08/2016
Age : 24

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 6111
Points de Technique (PT): 1079
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Kyû T. Kennedy
Dit "Le Prince des Monstres" | 70,000,000 Berrys
Mar 9 Mai - 22:37






The Coolest pirates
急・翼・ケネディ & マルコ・ザパタ


Regardant Rakuraï agir à son tour, Kyû avait du mal à ne pas essayer de l'empêcher de continuer. Bien qu'il s'agit là d'un combat fort défoulant, détruire le sol des environs de son propre pays natal n'était pas une chose qu'il aimait voir. Soupirant avant de regarder le lion, il le défia du regard. Tournant son Sandai Kitetsu dans sa main avant de la pointer vers le sol et pénétrer le bras de l'homme en dessous de lui avec, il entendit un gros bruit de craquement, il venait de casser les os touchés par sa lame.

Souriant avant de s'avancer vers le lion, il retira sa lame avant de faire un mouvement circulaire en même temps, le sang lancé en quittant sa lame laissa place à un sabre immaculé désormais, étincelant sous le soleil du soir. S'avançant avant de brandir Isonade également et foncer en courant vers le Lion, il comptait aussi régler ça en un seul coup. Les deux monstres s'approchant l'un de l'autre à grande vitesse, Kyû glissa à terre en se couchant sur le sol, profitant de l'élan de sa course pour avancer tandis qu'il venait juste d'esquiver l'attaque de saut du Lion. L'instant d'après fut extrêmement voyant, bien que bref, il avait planté ses deux lames dans le ventre puis les jambes du lion, avant de s'arrêter dans sa course.

Se relevant doucement, il donna des coups dans le vide pour faire partir le sang de nouveau, puis rangea Isonade, ne laissant que Sandai Kitetsu par dessus son épaule.

❝ ▬ Pourquoi tu t'entêtes à faire des démonstrations ? Des os cassés enseignent de bien meilleures leçons ... ❞


Regardant Rakuraï, il se demandait également qui était l'homme dans le bar, qui semblait s'amuser sans ses amis. N'aimant pas vraiment le suspense, il cria d'un coup.

❝ ▬ Je suis la justice, les brutes recevront de la brutalité, les cruels recevront de la cruauté. Et toi ? De quel genre de pourriture fais tu partie ? ❞


Sans vraiment finir sa phrase, il remarqua que l'homme en question traînait deux grandes lames dans son dos, un peu camouflé par son manteau très peu viril. L'homme, quant à lui, sortit doucement du bar, sans vraiment sembler prêter attention à quoi que ce soit, juste avant de regarder Rakuraï et ensuite Kyû.

❝ ▬ Deux jeunes hommes pleins de préjugés à ce que je vois, ça va finir par vous tuer vous savez ? M'enfin passons, je devais me charger de vous entraîner au Kenbunshoku Haki, mais on dirait que les punching bags sont hors jeu, dans ce cas, je vais devoir m'occuper moi-même de vous deux, les gamins ! ❞

Sans plus attendre, le sang lui montant à la tête, trouvant son look aussi ringard que possible, le jeune prince fit un pas rapide en avant pour donner un coup vertical dans l'angle mort du vieil homme. À sa grande surprise, celui-ci bloqua facilement avec une lame qui semblait pourtant bien plus lourde et lente que son katana, juste avant de donner un coup de pied au ventre pour faire reculer Kyû bien plus loin.

❝ ▬ Le Kenbunshoku Haki doit être encore pas très familier pour des jeunes avortons dans votre genre ! Des traîtres de la Marine, j'en vois tout le temps, ne me décevez pas ... ❞




© By Halloween


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 284
Date d'inscription : 09/01/2017
Age : 22

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 5097
Points de Technique (PT): 14
Équipage: Hyakujû
Voir le profil de l'utilisateur




Rakuraï
"Atlas" | 244,000,000 Berrys
Mar 16 Mai - 20:17

「 The coolest pirates 」




Jusque ici, les choses n'avaient été qu'un vulgaire amusement pour les deux nouveaux membres de l'Empire de Kaidô. L'affrontement qui avait opposé l'hybride crocodile à Rakuraï s'était soldé par une démonstration du blondinet qui en avait terminé en un seul et unique coup, soulignant l'écart de puissance qui les départageait. À côté de cela, Kyû jouait également sa partition sur les deux adversaires restants. Une chorégraphie rondement menée qui aboutit au même résultat que celui de son compère, une victoire nette et sans bavure. Le Kazoku s'était immobilisé, patientant en attendant son partenaire sabreur cesse de taillader ses adversaires. Le liquide écarlate avait coulé à flot depuis le début des hostilités, entre les faces écrasées, les os brisés et les peaux tranchées, la représentation avait été sanglante.

Le Prince des Monstres paraissait avoir rempli son devoir en mettant fin aux enfantillages qui commençaient tout doucement à agacer plus qu'autre chose l'ancien amiral, il était peut-être temps de proposer aux deux hommes un challenge un peu plus relevé, n'est-ce pas ? Cela semblait arriver. Avant cela, Kyû s'était adressé au blondinet, lui reprochant presque trop de créativité et d’exagération dans son combat. Cela eut le mérite de faire ricaner celui visé par ces accusations, l'ambiance entre les deux hommes s'avérait être étrangement amicale, peut-être que ce rapprochement était dû au fait que tous deux avaient empruntés très similaires. Peut-être était-ce simplement un bon feeling... En tout cas, Rakuraï se plaisait de cette entente avec le Kennedy et ce climat permettait à chacun  d'opérer ce genre de frasques sans que l'autre ne s'offusque, ce qui avouons le était quelque chose d'assez amusant et de plaisant. Haussant simplement les épaules en gardant le silence pour l'instant, l'ancien marine écouta la suite des propos du brun. Rakuraï en faisait peut-être trop de par ses actes, mais il en était de même pour les discours de son compagnon. Dans un bref soupire, il laissa échapper quelques mots, l'air un peu moqueur et détendu, presque désintéressé du reste de la situation. Ses mains étaient venues couvrir l'arrière de son crâne, se joignant l'une à l'autre au niveau des doigts et ses pupilles rougeâtres suivaient le regard du Prince, se portant sur le dernier membre restant du quatuor.

« Tu peux parler avec tes speechs héroïques. »

L'ennemi encore debout se montrait bien plus relaxé que ses prédécesseurs, chacun d'eux avaient été confiants, trop même puisque cela leur avait coûté quelques os, mais pour ce qui était de celui là, cette vanité avait l'air d'être presque justifiée. Était-il vraiment si puissant ? À première vue, il combattait en tant que sabreur, tout comme Kyû, ses lames se trouvaient être bien plus imposantes que des katanas classiques et n'avaient pas l'air d'être si maniables que ça. Cependant, Rakuraï avait appris de par ses propres capacités, à ne pas sous-estimer celles d'autrui, si ces armes avaient cette forme précise, il y avait certainement une raison et cet homme devait y être au moins familier.

La réponse n'allait plus tarder de toute façon puisque le Kennedy venait de s'élancer brusquement vers l'homme à la tenue rosée, ce dernier s'était fendu de quelques phrases, prenant soin de conclure son entrée en matière par une menace et une provocation directe envers ceux qu'il appelait des gamins. Soit, nous allions rapidement savoir s'il était à la hauteur d'une telle vantardise. Le sabre du Prince des Monstres fut complètement bloqué par l'arme de l'homme au chapeau, puis l'ancien membre de la marine fut renvoyé en arrière d'un coup de pied au niveau de l'abdomen. Au moins, sa défense était au point.

Apparemment ici pour entraîner les deux rookies de Kaidô au Haki de l'Observation, le sabreur aux deux grandes lames se montra une nouvelle fois condescendant. Un large sourire commença à s'afficher au coin des lèvres du blondinet, tandis que son pouls s'accélérait graduellement. Son attention avait été retenue et sa soif de combat éveillée. Alors que Kyû reprenait ses appuis, Rakuraï lui, venait de se propulser en direction du vieil homme. La course d'élan qu'il venait de prendre lui permettait déjà d'atteindre une vitesse considérable, loin cependant des réelles capacités combatives du blondinet. Une fois assez proche de son adversaire, le dénommé Atlas arma son poing, se préparant à frapper de toutes ses forces celui qui avait osé le regarder de haut. Tout son corps se désaxa, pivotant comme s'il s’apprêtait réellement à décrocher une énorme droite à sa cible. Néanmoins, une fois le moment de l'impact arrivé, le corps de Rakuraï se volatilisa, disparaissant aux yeux des moins aguerris et bougeant simplement extrêmement rapidement pour les plus expérimentés. Se retrouvant dans le dos de son adversaire grâce à son Senka, Rakuraï laissa finalement son bras se recouvrir d'un Haki noirâtre avant d'aller frapper puissamment l'homme au kimono rose.

Sans grande surprise, ce dernier était parvenu à suivre plus ou moins le mouvement et à se protéger in-extremis du coup donné. Toutefois, atteindre directement sa cible n'avait jamais été le but principal de Rakuraï. Maintenant positionné à son avantage, le blondinet profita de cet avantage temporaire, murmurant à voix basse un « Shinra Tensei ». À la suite de cela, les deux combattants se surélevèrent dans les airs, propulsés en hauteur sur plusieurs mètres, rompant ainsi tout appuis, toute stabilité corporelle. Préparé et habitué à ce scénario, le Kazoku disposait d'une fenêtre de frappe idéale. Tout s'était donc déroulé selon son plan et la suite ne lui appartenait pas totalement...

« Gurashougeki. »

Il aurait été égoïste de profiter d'un adversaire à peu près correct tout seul, pas vrai ? D'une pirouette acrobatique, l'ex Vice-Amiral envoya un surpuissant coup de pied renforcé par les effets de son fruit du démon. La vitesse de projection du coup fit qu'aussi préparé défensivement que le sabreur pouvait l'être, il ne put s'en défendre ni même l'esquiver. L'impact fut colossal, dynamitant brutalement le corps de l'adversaire du Kintaka. Le dernier membre du groupe d'assaillants se retrouva projeté vers le sol, débutant une chute vertigineuse en direction de Kyû. L'affront précédent avait ciblé les deux nouvelles recrues de l'Empire de la créature la plus puissante du monde, celui qui avait proféré de telles paroles méritait donc d'être puni par les deux hommes qu'il avait méprisé. La suite et le sort  de ce vieil homme dépendaient de l'humeur du Kennedy, Rakuraï quant à lui se stabilisait dans les airs, observant le cours de choses de là haut, dominant et contemplant ainsi le champ de bataille improvisé et les ennemis qui s'étaient dressés contre le duo décorant désormais le sol terreux.

« "Ne me décevez pas"... Sérieusement, quel culot.»



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 326
Date d'inscription : 22/08/2016
Age : 24

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 6111
Points de Technique (PT): 1079
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Kyû T. Kennedy
Dit "Le Prince des Monstres" | 70,000,000 Berrys
Mer 31 Mai - 16:47






The Coolest pirates
急・翼・ケネディ & マルコ・ザパタ


La vitesse était donc la clé ? Voilà la pensée de Kyû lorsqu'il contempla les attaques de Rakuraï dont seul le dernier avait marché. Comment affronter un ennemi capable d'esquiver autant d'attaques ? Le jeune prince avait bien observé que les efforts de Rakuraï pour lancer une seule attaque étaient bien trop grandes comparées aux peu d'actions entreprises par le vieil homme. Bien qu'il soit entrain de s'envoler vers sa direction, le brun décida plutôt de faire une roulade sur le côté et d'esquiver, le laissant voler encore un peu avant d'atterrir gracieusement au sol. Se relevant également, leurs trois positions formaient désormais un bon triangle.

Reprenant bien ses sabres en main, Kyû respira profondément un instant, avant de réfléchir. Oui, réfléchir, voilà qui était son fort, au dénommé élève de la Grande Tacticienne Tsuru. Il tentait à tout prix de trouver une astuce. Si on prenait autant d'efforts pour lui donner un seul coup, ils allaient rapidement s'épuiser, l'homme en question n'avait même pas vraiment besoin de prendre l'initiative pour les battre. Enseigner une leçon ? Et si les deux ex-soldats en prenaient deux plutôt ? Fermant les yeux un moment avant de les rouvrir, regagnant son calme le plus total, il fit tournoyer ses lames pour ensuite courir en direction de l'homme, juste avant de démarrer une attaque de Lame Perçante.

❝ ▬ Je pense qu'il est temps de voir si on est compatibles en duo dans un combat. ❞




Il n'espérait pas vraiment de miracles, et tandis que ses lames fonçaient aléatoirement sur son ennemi qui esquivait en même temps que de reculer dans la forêt, la pluie semblait s'arrêter. Accélérant le pas, Kyû lança une dernière attaque qui fut bloquée par le dos de la lame de son adversaire, montrant que le pouvoir du Haki de ce dernier était précis, précis au point de pouvoir prédire ce genre d'initiatives.

Feintant de reculer d'un pas, il reprit rapidement un élan avant de donner une lame de vent horizontalement, qui fut aussitôt bloqué par le second sabre de son adversaire. Toutes ses tentatives semblaient vaines, jusqu'à ce qu'il décide de sortir le grand jeu.

❝ ▬ Alors si je me retiens, ça ne marchera jamais hein ? ❞




Le vieil homme sembla tout de suite très surpris de l'entendre, comment ça, Kyû se retenait ? D'un pas plus confiant il créa en un coup de lame diagonale un tourbillon acéré qui se dirigea droit vers son adversaire, qui fit un visage surpris pour les premières quelques petites secondes, avant de reculer encore plus et envoyer des lames de vents pour tenter de la ralentir, mais rien n'y fait.

C'est alors que Kyû contourna la tornade pour s'approcher encore plus de son ennemi. Sa théorie s'était avérée vraie, il ne peut pas esquiver si l'attaque n'est pas influencée par la volonté d'un homme.

❝ ▬ C'est de la triche ça ! ❞







© By Halloween


Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
The coolest pirates !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Soirée Pirates à l'asso Griffon Rouge de Vitrolles le 29 mai
» Les Dandy's Pirates ! ( En attente de validation. )
» Pirates pô-vertes
» Jishin Kaizokudan(Earthquake Pirates)
» Recensement des quêtes pirates

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: The Story :: Grandline - New World :: Wa no Kuni-
Sauter vers: