AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 :: The Story :: Grandline - New World :: Totto Land :: Whole-Cake Island Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ANOTHER TEA PARTY | TABLE 1

avatar
Messages : 82
Date d'inscription : 17/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Maître de Jeu
Compte Administrateur
Lun 1 Mai - 17:33






Tea Party ! [ Table 1 ]
Shun Fang・Marden Preston・Rakuraï・Jessie Mary・Kyû T. Kennedy・Rakan Korus・Mibu D. Baaz'



Début Flashback

Il la sentait encore, cette odeur marine, aqueuse. L'odeur de l'océan où était stationnée l'une des plus puissantes Flotte au Monde, l'armée de la Yonkou Charlotte Linlin ou "Big Mom". La présence d'une telle puissance militaire n'était certainement pas des plus anodines, la guerre avait éclatée avec celui qui avait su se faire une place de choix chez les Empereurs, Kurohige, l'Homme qui avait pris la place de Barbe Blanche, néanmoins, pour le moment, personne, il n'y avait aucune armée de se dit "Conquérant" en vue. Le dispositif était au point, certains navires gardaient les arrières, d'autres étaient là en tant que soutien, et en effet, sur le Navire de tête, le plus imposant, se trouvait deux personnes remarquablement importantes et puissantes. Tout d'abord la Yonkou, siègeant sur un trône de sucrerie, se goinfrant de biscuit, le regard rivé sur la masse brumeuse qui faisait face aux Navires colorés, et l'un de ses fils et Sweet Commander, Charlotte Cracker, qui lui était vêtu de son armure de biscuit, imposante, le protégeant de tout risque. Parlons-en de cette brume, à la limite de l'inquiétant, pas de quoi effrayer Cracker ou même "Mama" évidemment, mais qui faisait régner à bord un silence des plus inquiétant. Tout cela rendait nerveuse la Mère, tandis que le Fils, à bord et aux côtés de la Yonkou lanca sûr de lui en faisant référence à l'absence de Barbe Noire.


❝ ▬ Fufufufu...~ Tu vois Mama, je crois qu'ils ont pris peur. Ce lâche de Barbe Noire !  ❞




Sa voix amusante et amusée, ainsi que son air diverti, avaient tout de suite disparu lorsque celui-ci avait redressé son regard vers sa Mère, qui elle-même, le regardait, l'air inquisiteur et dur. Et au-delà de ça, cette phrase était celle de trop, celle qui avait mis Mama en colère, celle qui l'avait poussé à vouloir s'enfoncer dans la Brume pour traquer elle-même Barbe Noire. Peu de temps après, Smoothie avait posé une question à Mama, question à laquelle Cracker n'avait pas vraiment fait attention, encore troublé par le regard que lui avait lancé sa mère. Question à laquelle Mama avait répondu en annonçant la suite des événements, elle voulait de toute évidence improviser le plan de le prendre par surprise en profitant du brouillard, c'est ainsi qu'elle avait donnée, à un Homie de son équipage, Randolph,  le mot de transmettre l'ordre à une partie de la Flotte d'avancer vers la Brume. Le silence était pesant, et ce n'était plus le même genre de silence qui flottait avant sur le pont principal, désormais, il était écrasant, un silence de mort tandis que Mama avait se préparait au combat en convoquant auprès d'elle Zeus et Prometheus. La tension était quasiment palpable et tous les membres à bord étaient prêts à en découdre, arme à la main. Mama s'était même levée de son trône pour faire une démonstration des plus violentes de ses pouvoirs. Et finalement, alors que tous les regards, que ce soit celui des vigies ou des simples matelots,  étaient rivés vers l'avant du navire, émergèrent de la surface Marine une multitude de Bateau, Kurohige avait empruntée bien plus que la place de Shirohige en tant qu'Empereur, mais aussi la stratégie que le défunt Barbe Blanche avait utilisée lors de la Guerre de Marineford.


Quelques minutes plus tard à peine, l'assaut avait été lancé, clairement pas en faveur des Pirates de Big Mom puisque ceux-ci n'avaient aucunement bénéficié de l'effet de surprise, de plus, le Navire de tête, celui-ci où se trouvait Cracker et Mama avaient été directement cerné. L'homme que l'on surnommait Barbe Noire avait engagé le combat contre Mama, tandis que Cracker, lui, luttait, à l'aide d'une multitude d'Armures et son propre Sabre de Biscuit, contre le Capitaine de la Seconde Flotte de l'Équipage de Barbe Noire, Shiliew "De la Pluie" qui se faisait lentement repousser. Pour ce qui est de la bataille entre Empereur, elle était rude et aucun des deux combattants ne semblait se distinguer vis-à-vis de l'autre lorsqu'un Homme, à l'allure de Femme, habillé comme un magicien pointa Mama d'une vulgaire arbalète. Profitant du fait que Cracker avait pris l'avantage face à Shiliew, celui-ci commença à matérialiser du biscuit sur la trajectoire d'une éventuelle attaque... un carreau d'arbalète fut tiré, fusant vers Mama qui ne l'avait pas remarquée puisque celle-ci était concentrée sur Barbe Noire. Le carreau était d'une couleur dorée, anormale, pourquoi attaquer Mama avec une attaque si faibl-... Tout s'arrêta autour de Cracker, tout allait à la fois si vite et si lentement, le carreau avait percé le biscuit de Cracker, pourtant reputée incassable, et avait continué son chemin, imperturbable, jusqu'au corps de Mama où il se loga, ce n'était pas possible, une telle attaque n'aurait jamais dû faire aussi mal à Mama, il y avait quelque chose derrière tout cela. La Yonkou semblait souffrir atrocement en saignant abondamment, lançant un flot d'insultes vers Kurohige tandis que celui-ci s'avançait lentement vers une adversaire à terre pour l'achever. Cracker n'était pas resté les bras croisés, il utilisa ses capacités à un point encore jamais atteint, faisant apparaître tout autour de Barbe Noire et particulièrement entre celui-ci et Mama un véritable mur de pantins de biscuit, sous la forme d'armures, grandes, puissantes, incassables. Tandis que deux voir trois d'entres-elles portaient Mama jusqu'à une barque, Cracker couvrait sa fuite. Les armures partaient toujours plus en éclat au fur et à mesure que l'équipage de Barbe Noire, tels des prédateurs, s'approchaient de leur proie, tandis que le Sweet Commander convoquait toujours plus de ses marionnettes pour faire barrage. Finalement, Mama était embarquée sur une barque, qu'il propulsa dans la direction du gros de la flotte à l'aide de son pouvoir, tandis que lui-même, sauta pour rejoindre le corps douloureux de sa mère, mourante. Ce jour-là, il avait frôlé la mort, mais pire encore, sa mère, qu'il vénérait mourait sous ses yeux, et sans doute, d'une quelconque manière par sa faute, il la suppliait de manger toujours plus de biscuit. Finalement, après ses dernières paroles, faisant de Charlotte Smoothie son héritière, telle une flamme, faible et dansante face à un ouragan, Charlotte Linlin s'éteignit avant d'avoir atteint le navire de son fils Katakuri. Cracker, dans la même barque, affichait un air morne.

Fin du FlashBack


_____________________



Rude retour à la réalité, les invités s'avançaient autour des tables de la Tea Party, organisé par sa très chère sœur, qu'il soutenait corps et âme pour racheter sa culpabilité dans la mort de sa propre Mère, dans le cadre de son avènement en tant que Reine de Toto Land. Cracker était assis en bout de table, une place de choix pour un Homme de choix, et devant lui se trouvait, en longueur, mille et une gourmandises. Tout cet agencement était digne des anciennes Tea Party, bien que, sans les pouvoirs de la défunte Reine, l'endroit avait perdu de sa splendeur.


Les invités commençaient à entrer, alors que le Sweet Commander re-articulait ses pensées, son but était de faire de certains pirates ses alliés, il lui fallait les plus puissants, nul besoin donc de les connaître, ni de s'embarrasser de futiles discussions, il lui fallait simplement connaître la puissance de ses adversaires, ce qu'il était largement en mesure de mettre en place.


Lorsque le flux d'invités entrant s'était stoppé, Smoothie, la future Reine, prit la parole...


❝ ▬ Bienvenue au Royaume de Totto Land ! Je vous remercie d'être venus célébrer mon couronnement. Tout en ayant hâte de recevoir vos voeux et vos cadeaux, je compte bien faire de cette Tea Party un moment inoubliable pour tous ! Maintenant, prenez siège à ma table et présentez-vous ! ❞



Alors que Cracker observait avec impatience les Pirates et autres invités entrer pour finir par s'approcher lentement vers les tables, qu'il se leva, un large sourire aux lèvres, murmurant doucement entre ses lèvres...



❝ ▬ Que la Fête commence. Avancez par ici Pirates, faites comme le dit la Reine, prenez place et présentez-vous.  ❞






© By Halloween


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 32
Date d'inscription : 29/04/2017
Age : 20
Localisation : Nouveau Monde

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 3629
Points de Technique (PT): 110
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Shun Fang
Dit "Le fléau des océans" | 175,000,000 Berry
Lun 1 Mai - 23:01
Mon voyage a été long et barbant jusqu’à Totto Land mais désormais, m’y voilà, j’ai laissé l’équipage et le navire au port de la Capitale de l’Empire en ruine de Big Mom, enfin en ruine, pas comme je le pensais, sa fille va lui succéder et c’est pour ça qu’aujourd’hui je suis ici. Célébrer le couronnement de cette nouvelle Reine bien que cela n’affirme pas qu’elle sera Yonkou pour autant.

Bien que je n’adhère pas aux soirées mondaines et autres mondanités, je suis ici pour tout simplement déceler une alliance avec la famille Charlotte au nom de mon Empereur préféré Kaido… non je déconne, je viens juste dans mes intérêts, je veux une alliance entre eux et moi, même si ça s’annonce chiant à en mourir je vais braver ça et lécher le cul des Charlotte, ces cons qui n’ont même pas su défendre leur mère.

J’ai OUÏE dire, oui, je m’ACCOUTUME au langage soutenu, car mes chers amis durant ce repas ne viennent pas des BASSES COURS ! Voyons ! Comme je le disais, Jean-Charles… ne me demande pas pourquoi j’ai dit ça, Mama est morte très bêtement, par simple manque d’attention… un simple carreau d’arbalète… c’est comme si je me forçais à lâcher une caisse et une fois sortie je poufferais tout en disant « Oups pardon, ce n’était pas voulu ». M’enfin ! Voilà, moi je dis pour qu’elle soit crevée à l’heure actuelle c’est qu’il faut l’avoir voulue ! Tout ça, orchestré sans doute par un traître parmi eux, je n’en sais rien moi… pourquoi en fait je parle de ça ? J’en ai rien à foutre ! C’est leurs problèmes ! Bordel ! Ah si, je parlais de ça, parce que j’ai AUDITIONNEEEEEEEE… quelques RUMEURS ! Disant, qu’une protection INFALLIBLE a réussi à être percée. Et mon CUL ?! C’est du POULEEEEEEET ?! Non MÔSSIEUR ! Je ne PENSE PAS ! Tout ça n’est qu’encore que complot et autres fourberies, tel qu’un immense FISTE! Quoi ? Tu ne sais pas ce qu’est un fiste ? Rohlala, j’ai inventé ce mot pour dire que tu te prends ton bras par qu’un petit truc MAIS TOUT TON BRAS DANS LE CUL !  C’est plus clair ? Oui, depuis la première fois que j’ai utilisé ce mot et l’ai  expliqué à mon équipage, ils en sont totalement accrocs et l’utilisent des qu’ils le peuvent… .

Bref.

Me voilà que je suis entré dans le château de WHOLE CAKE ISLAND ! Avant de rentrer, y’a fallu que je passe une sorte de douane qui confisquait nos armes et prenaient nos cadeaux… malgré que j’ai été bien tenté de faire un caca nerveux je me suis retenus et j’ai tout donné sauf mes clopes bien sûr. Vous vous demandez ce qu’est mon cadeau ? Bah vu que j’ai des sous mais qu’ils sont à moi, je lui ai acheté, un PEIGNOIR ROYAL ! Ce peignoir m’a valu tout de même une petite fortune, c’est que c’est cher de faire broder le nom, prénom de la reine et une couronne par-dessus son identité. Bon après c’était du coton très bon marché, je n’ai pas fait le fou en achetant de la merde, je n’aurais pas osé… malgré que j’ai été un tantinet tenté… bon d’accord, je voulais prendre de la merde mais le RESPECT MÔSSIEUR ! Un minimum… voyons !

Bon, cessons de parler de mes péripéties.

J’avance parmi l’assemblée que nous formons, clope au bec, main dans les poches, habillé de mon fidèle bermuda noir, tatanes en bois et ma chemise rouge avec mes motifs de dragons orientaux rouge, à l’ancienne quoi, en mode détente. J’ai déjà acheté un gros cadeau, faut pas trop m’en demandé non plus ! MERDE à la FIN !

Smoothie fait son discours, tout le monde l’écoute, quant à moi, je regarde qui est présent dans l’assemblée, j’arrive à apercevoir quelques pirates alliés à Kaido, j’en ai vaguement entendu parler, malgré que je n’en sache pas plus sur eux, j’espère que durant cet événement nous pourrions faire plus ample connaissance, je ne suis pas contre quelques autres valeureux alliés même si d’un côté nous le sommes indirectement.

Je regarde tout le monde, se présenter un à un, je profite du passage des autres clanpins pour continuer à espionner les personnes de grande renommée constituant ce couronnement.

Sans que je ne m’aperçoive au moment, je regarde un mec, il me regarde droit dans les yeux, quoi ?! Tu veux faire une baston de regard ?! T’es un fou mec ! Je suis imbattable !

Plusieurs minutes s’écroulent sans que je ne m’en aperçois, je finis par être importuné par quelque chose qui tire la manche, irrité à la longue, je me retourne brusquement vers le malheureux qui n’arrêtait m’a fait perdre cette bataille de regard, comment dire, en fait, je viens de m’apercevoir que tous les regards sont fixés sur moi, je fais un tour d’horizon, j’effectue un trois cent soixante sur moi-même avant de retourner mes yeux sur la reine, m'adressant un regard inquisiteur. Je crois qu’ils attendent que je me présente… eh merde. Je m’incline, tout souriant, me grattant l’arrière de la tête totalement gêné.

- Je suis confus chère Reine. Mes yeux étaient sublimés et absorbés par ces magnifiques décorations que vous avez-là, au Royaume de Whole Cake. Sachez déjà que j’ai beaucoup d’admiration pour vous, et que même si un an est passé, je vous présente encore mes condoléances pour votre chère et défunte Mère, sachez que Barbe Noire paiera pour ce meurtre des plus affreux ! Je ne l’ai jamais bien porté dans mon cœur depuis que nous nous sommes rencontrés sur Drum et qu’il m’y a laissé pour mort. Sur ce je me présente ôôôô grande Reine, je me prénomme Shun Fang, humble serviteur de l’Empereur Kaido aux cents-bêtes, recherché pour cent soixante-quinze millions de berrys. Agrée mes sincères sentiments et salutation, j’espère que votre cadeau vous plaira. Sur ce, je vais m’installer comme vos convives qui m’ont précédé.

Je finis par me diriger vers ma table, d’ailleurs, Crackers semble être à celle où je suis, je le regarde au loin parler dans sa barbe… bizarre ce type. Au final je suis content, mes premières paroles ont été bien reçues, même si je déteste lécher autant le cul d'une personne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 148
Date d'inscription : 30/03/2017
Age : 17
Localisation : Bordeaux, France

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 3698
Points de Technique (PT): 4
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Marden Preston
"l'infortuné" | 75,000,000 Berrys
Mar 2 Mai - 20:00
C'était visiblement au tour de Marden. Vêtu de sa tenue de soirée ( qui consistait à rajouter un nœud papillon noir à son accoutrement habituel ), il s'avança vers la Reine, un sourire aux lèvres, et aucun cadeau dans les mains. Dans l'assemblée, les invités commençaient déjà à jaser. Un invité qui osait attirer l'attention de la Reine sans présent ? Et qui était-il ? L'infortuné ? Allait-il user d'un quelconque pouvoir, comme l'autre contre-amiral ? Tant de questions qui ne faisaient que renforcer l'attention que l'on lui portait. Arrivé à bonne distance ; quoique un peu trop proche selon le protocole, ce qui ne manqua pas d'énerver les gardes, il inclina très théâtralement le buste :

« Glorieuse Reine, il aurait été inconcevable de décliner votre invitation, ou de se présenter sans un présent digne de votre rang. Mais qu'est-ce qui aurait pu convenir ? Aurais-je dû me contenter d'un énième cadeau inutile, ou pire encore, un message déguisé provenant de je ne sais qu'elle faction ? Après y avoir longuement réfléchi, je pense que la meilleure façon de vous remercier, c'est d'offrir aux prochaines générations, un extrait de votre magnificence. »

Et il tapa dans ses mains. À l'autre bout de la pièce, quatre hommes s’approchèrent, transportant un tableau caché sous un voile. Quatre hommes pour un seul tableau ? C'est qu'il dépassait de loin les proportions habituelles, étant en harmonie avec l’hôte de ces lieux. Le tableau fut placé juste derrière notre pirate, et il n'eut qu'a tirer sur le drap, pour que son chef d’œuvre soit dévoilé.

Il avait représenté Charlotte Smoothie, avec une surprenante finesse. Cela aurait pu être une photo, tant chaque détail était respecté. Mais concentrons-nous sur cette femme. Elle trônait littéralement, magnifié par l'art de la peinture, où couleurs et émotions formaient une somptueuse danse. Mais le tableau ne se limitait pas à la Reine : on pouvait assister à un événement majeur, qui n'était rien d'autre que son couronnement. Peindre un événement où il n'était pas présent, cela pourrait paraître audacieux, mais la précision et la beauté de cette toile, ne faisaient qu'accentuer le génie de l'auteur.




Toute cette mise en scène n'avait pas été des plus simple à organiser. Revenons quelques mois en arrière. Grâce aux contacts qu'il avait su établir lors de son passage parmi l'armée révolutionnaire, un itinéraire de route avait été rapidement établi. Cependant, grande fut sa surprise quand, discutant avec l'un des soldats du dernier bateau sur son parcours, il comprit qu'un cadeau était… vivement recommandé. Heureusement pour lui, il restait des escales, et il put ainsi se procurer les différents outils nécessaire à son œuvre. Les photos du couronnement de Smoothie lui avait particulièrement posé problème. Mais bon, vive la contrebande. Cela lui avait coûte un bras, mais il était prêt à se mettre au boulot, même s'il ne lui restait que très peu de temps.

Cependant, Marden était un véritable génie un pinceau entre les mains. Les croquis ? Les brouillons ? Tout cela n'avait pas sa place chez lui : il préférait la spontanéité d'une œuvre faite en un trait. Cela pourrait être téméraire, mais jusqu'à présent, cela avait donné un aspect flamboyant à ses œuvres. S'il n'avait pas eu la sottise de se lancer sur les mers, nulle doute qu'il aurait marqué ce monde par la beauté de ses toiles.

Enfin, laissant de côté les si et les peut-être; il salua bien bas la Reine, avant de partir vers la table qui lui était attribuée. Les questions avaient changé cela dit. Avec qui avait-il formé une alliance pour oser critiquer les représentants de la Marine et de l'empire de Kaido ? Était-il fou, ambitieux, ou terriblement fier de ses capacités ? Encore des questions, mais celle-ci ne trouverait pas de réponse dans l'immédiat.

Arrivant à la table que l'on lui désignait, il salua de la tête le pirate déjà assis, ainsi que Cracker, avant de s'affaler dans l'un des sièges vides.

Heureusement que la table croulait sous les sucreries, tout cela lui avait donné faim.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 284
Date d'inscription : 09/01/2017
Age : 22

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 5097
Points de Technique (PT): 14
Équipage: Hyakujû
Voir le profil de l'utilisateur




Rakuraï
"Atlas" | 244,000,000 Berrys
Mer 3 Mai - 3:17

Another Tea Party








Nombreuses étaient les îles sous le joug de l'Empire de la créature la plus puissante du monde. La première partie de Grand Line, la plus périlleuse des mers, abritait quelques unes des îles des Hyakuju, toutefois, l'étendue de leur puissance et de leur imposant territoire se dessinait particulièrement une fois que l'on pénétrait dans la seconde partie de cette fabuleuse mer, le Nouveau Monde. Ici, il n'y avait pas de place pour les faibles ou les incertains, la seule et unique règle qui s'appliquait en ces eaux et en ces terres, la loi du plus fort. Dominer ou être dominé. Conquérir ou être dévasté. Tuer ou être tué. Aucun secret, aucune ruse, ici seul l'élite parmi les meilleurs parvenait à réellement tirer son épingle du jeu. Une élite que Rakuraï n'avait jamais quitté des yeux, que ce soit dans son nouvel habitat ou dans son ancienne vie, celle d'officier de la Marine. La puissance, le pouvoir, les sommets avaient été, étaient et allaient restés pour encore un long moment ses principaux objectifs. Rejoindre Kaidô avait été une action réalisée dans cette optique, celle de parvenir rapidement au point le plus culminant du monde, celui ou les plus grands disposaient de la plus unique et de la plus magnifique des vues, celle des régents, des souverains.  

Le blondinet avait posé ses bagages sur un territoire affilié à son nouveau clan, une petite île recouverte de verdure et parsemées d'arbres géants, un îlot sur lequel de nombreuses transactions se déroulaient entre la Pègre et l'Empire des Bêtes. Cette connexion avec le milieu le plus sombre du monde était une aubaine pour Rakuraï qui allait pouvoir profiter de son nouveau statut pour obtenir de nouveaux contacts, un réseau d'information plus amples, des connexions aux pouvoirs plus denses et surtout du matériel et des armes qu'il ne pouvait se fournir nulle part ailleurs. Dans l'immédiat, le combattant fraîchement primé profitait simplement d'un petit regroupement de pirates à cet endroit pour se reposer et appréhender de la meilleure des manières son futur aux côtés de ces hommes. Après tout, ils étaient maintenant ses compagnons d'armes, ceux qu'ils chassaient jadis devenaient, avec ce revirement vers la Piraterie, des nouvelles personnes aux côtés de qui combattre. Ennemis d'hier et alliés d'aujourd'hui... Quel fabuleux destin.

Le Kazoku, désormais surnommé Atlas lorsqu'il revêtait l'armure qui lui avait été offert lors de son adhésion à l'Empire Hyakuju, s'était isolé sur la branche dominante de l'un des plus gigantesques arbres des environs. Son dos mollement appuyé contre l'épais tronc du végétal, il laissait ses yeux traînasser sur le large, baladant son regard un peu aléatoirement dans l'espoir d'assister à quelque chose d'un peu surprenant, qui abattrait cette homogénéité ennuyeuse qui s'était installée dans le coin. Un long soupire vint très légèrement réchauffer l'air ambiant, tandis que notre nouveau criminel levait ses deux prunelles vers les cieux étoilés. L'arène céleste s'était totalement découverte, se laissant admirer de la plus belle façon. Elle rayonnait de mille feux, planètes, étoiles, galaxies lointaines... Tout cela s'y entremêlait et lui donnait une fière allure. Le bleu nuit du ciel était décidément bien plus agréable à contempler que l'azur de l'océan. L'astre lunaire s’accaparait toute la place, tentant fermement de s'approprier l'attention de chacun en s'approchant au plus près de l'horizon, donnant l'illusion utopique de pouvoir le rejoindre d'un simple saut.

Une voix soudaine vint extirper l'ex justicier de ses pensées nocturnes, abaissant son regard de sang vers le pied de l'arbre, il identifia l'origine de ce vacarme troublant. Le regard du Kintaka s'était fait menaçant et sévère, presque punitif pour celui qui était venu le déranger lors de ses rêveries. Assez contradictoire d'ailleurs, le fait que notre jeune blondinet qui cherchait jusqu'alors en Mère Nature un fait inhabituel veuille sévir vis à vis de celui qui l'avait sorti de sa tranquillité et sa routine du moment. Enfin bref, finalement, le déserteur se redressa, surplombant l'ensemble de l'île. Son bras droit se tendit en direction de l'empyrée alors que sa main se refermait fermement, les prunelles figées sur ce qui restait purement inatteignable. D'un bond, Rakuraï s'envola, entamant un descente fulgurante vers le sol, il y avait après tout, plus bas, quelqu'un qui souhaitait converser avec lui.

Une fois les deux pieds sur le sol, le nouveau venu du clan de Kaidô comprit la raison de cette visite surprise de la part justement d'un simple fantassin membre des Pleasures. Ce dernier lui remit une lettre qui apparemment lui était destinée, au premier coup d’œil il fut aisé de reconnaître le sceau royal qui décorait le papier de l'enveloppe. La famille Charlotte. Pour une surprise, c'était une surprise. Après tout, Rakuraï n'avait jamais réellement été impliqué dans des affaires comprenant la famille de l'ancienne Yonkô, Big Mom. Ainsi, s'il voulait avoir une idée de la raison précise de ce courrier soudain, le meilleur moyen restait de le lire et rapidement. Ses yeux traversèrent les lignes furtivement, le contenu de ces dernières était flatteur, assez pour convaincre le déserteur de prendre part à cette cérémonie ? Très certainement.

Le cadre avait changé du tout au tout. Le climat, l'heure, le lieu, tout était maintenant différent. Resituons nous dans le contexte. La température était agréable, printanière et promettait une belle après-midi. Le ciel était dégagé, le soleil pouvait laisser rayonner son éclat sans être obstrué par quoi que soit. Temporellement parlant, nous étions quelques jours plus tard, peu après le zénith de la boule de feu étoilée. La Tea Party devait certainement débuter d'ici peu. Rakuraï, comme à son habitude, s'était positionné au dessus de la populace, virevoltant dans les airs machinalement en observant le bas monde. Les invités étaient nombreux, très nombreux et l'organisation ne ternissait pas la réputation de la famille Charlotte, tout était géré d'une main de maître. Mais, cela allait-il durer ? Avec autant de personnes relativement influentes ou puissantes, autant de factions et surtout autant d'opinions divergentes, la fête risquait de rapidement dégénérer. Vers quoi ? Et bien Marine et Pirates étaient ici rassemblés. L'appât du gain des libres moussaillons et ou l'appel de la Justice de l'organisation militaire des mers, l'un comme l'autre pouvait mener à une guerre entre ces deux camps. Aurait-pu du moins, de toute évidence les rangs de la Marine étaient actuellement bien trop maigres pour espérer produire quelque chose de concret. Toutefois, le Nouvel-Ordre était également de la partie et sa puissance de frappe était aussi à prendre en considération. Puis même au sein des pirates eux-mêmes, tous étaient très loin d'être sur la même longueur d'onde et des brouilles internes  pouvaient très vite se manifester. Comme dit, personne n'était à l'abri.  

Rakuraï s'était tout de même habillé pour l'occasion. Son style quotidien demeurait assez classe pour qu'il n'ai pas besoin de totalement le chambouler pour avoir une tenue adéquate. Sa traditionnelle chemise blanche dont le dernier bouton était déboutonné était accompagnée d'un gilet de costume noir. Du côté du bas, un simple pantalon d'un tissu de bonne qualité, aussi sombre que le gilet suffisait à assortir le tout. Des chaussures à la fois confortables et dignes des plus grands hommes d'affaires de la Pègre et le tour était joué. Côté capillaire, pas besoin de souligner le fait qu'il n'avait strictement fait aucun effort pour arranger sa coiffure. Le fouillis naturel qui se formait chaque matin rendait bien, très bien même, pas besoin d'y ajouter la moindre chose.

Tous les invités ou presque devaient être arrivés désormais, le commencement de la cérémonie allait très probablement survenir prochainement. Pour l'instant, le Kazoku ne daigna pas quitter les airs pour rejoindre la terre ferme, être au plus près de toute cette agitation, il réservait cela pour le moment le plus loin possible du présent. Passer par au dessus lui avait également permis d'éviter les contrôles de sécurité, bien qu'il n'avait pour l'occasion par juger utile de se munir de son équipement, Dragonslayer. Comme prévu, le discours de Smoothie débuta alors que le silence se propageait dans l'assemblée. Blabla, blabla, rien d'intéressant à retenir, il ne s'agissait là que d'un énième flux de paroles uniquement destiné à faire bonne apparence. Des vœux, des cadeaux... Et puis quoi encore, d'aussi loin qu'il se souvenait, le blondinet avait été invité et la future reine ne fêtait pas une année supplémentaire de vie, donc, aucune raison valable d'apporter un présent.

Rejoindre les manants qui déambulaient plus bas allait bientôt devenir une nécessité. Chacun commençait à être reparti vers l'une des trois tables de la réception. Smoothie, Katakuri ou Crackers ? Lequel des trois allait être l'hôte de notre protagoniste. À choisir, l'ex justicier préférait siéger au côté de la belle demoiselle, nouvellement reine. Il avait déjà raté sa chance avec Vivi, quelques temps plus tôt, le mieux était de ne pas réitérer les même erreurs. Malheureusement pour lui, sa destination semblait être la table de l'homme biscuit. Enfin, il n'allait pas se plaindre, le pire aurait été celle de l'autre professionnel du Haki, quelle plaie celui là...

Le pirate laissa l'air qui emplissait ses poumons s'échapper dans un râle nonchalant. Il était temps d'y aller. De ce qu'il pouvait en voir, Rakuraï semblait reconnaître un allié en la personne de Shun Fang. Rien de personnel entre les deux, mais l'ex Marine avait pris soin de recueillir quelques informations sur les différents membres des Hyakuju. Les membres vétérans et respectés évidemment, mais aussi les nouvelles pousses porteuses d'espoirs pour l'avenir, catégorie dont il faisait d'ailleurs parti. Kyû n'allait pas tarder, lui aussi. Outre ses compagnons d'arme, un autre pirate paraissait également avoir pris place. Celui qui avait offert quelques instants plus tôt un immense tableau à la Reine de Whole Cake Island. Décidément il ne faisait pas dans la demi-mesure, ni en terme de présent, ni en terme de léchage de bottes.

Le corps du manipulateur de gravité commença à chuter en direction de la table qui l'attendait à la Tea Party. De plus en plus rapidement il s'approchait de sa destination, arrivant même près de son but à une vitesse dangereuse pour la stabilité du terrain, si atterrissage brutal il devait y avoir. Bien heureusement, le but du blondinet n'était pas de détruire tout ce qui avait été mis en place, bien au contraire. Et puis, mieux valait ne pas tenter le diable tout de suite, les dirigeants de la famille hôte semblaient calmes pour l'instant, l'idée était de ne pas être celui qui allait les faire sortir de leur gonds. Une fois à quelques mètres du sol, Rakuraï freina violemment sa chute, laissant son corps arriver sur le pare-terre très tranquillement tandis qu'un nuage de poussière se soulevait légèrement autour de lui, causé par le freinage brusque. Les mains dans les poches et l'air de rien, le pirate se dégourdissait les jambes sur place, faisant absolument abstraction de tout ce qui l'entourait et profitant de la poussière du nuage pour se dissimuler temporairement. Il devait certainement avoir attiré l'attention de quelques unes des personnes présentes, de la reine peut-être également, mais il n'y prêtait pas attention actuellement.  

Ce fut seulement après un certain laps de temps que le Kazoku releva la tête, un sourire mesquin figé au coin de ses lèvres. Ses doigts toujours nichés dans les fourres-tout de son pantalon, il avança d'un pas vers la place qui lui était désigné. Ses yeux ne trouvèrent pas Smoothie mais bel et bien Crackers, qui avait demandé -quelques instants avant l'arrivé sur le sol de Rakuraï et dans la continuité du discours de la souveraine- à chacun de décliner son identité. À quoi bon ? Sans rien ajouter, l'ex Marine termina le peu de chemin qui le séparait de sa chaise puis s'installa, appuyant son coude contre la table et reposant sa tête sur son poing fermé, ses yeux écarlates et transpirant l'indifférence délibérément posés sur le Sweet Commander.

« Désolé pour l'entrée en scène, je voulais faire plus sobre, mais j'ai encore un peu de mal avec mes atterrissages »

Sa voix s'était montrée amusée, sarcastique. Agir de la sorte en présence des membres les plus puissants d'un ancien empire pirate pouvait sembler complètement idiot ou insensé, mais il s'agissait après tout de Rakuraï. Sa façon de se comporter n'avait jamais été logique et n'était pas prête de l'être, nul besoin d'en être étonné. L'air défiant, le membre des cents bêtes prit tout de même la peine de se soustraire à l'unique demande des Charlotte. Cette fois d'une façon un peu plus calme et retenue, l'homme aux yeux écarlates reprit avant que quelqu'un ne lui subtilise son temps de parole.

« Ah la la... Rakuraï, je représenterai les intérêts Kaidô lors de cette Tea Party, en espérant ne pas être venu simplement pour déguster quelques sucreries... »



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 196
Date d'inscription : 24/01/2017

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 5451
Points de Technique (PT): 684
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Jessie Mary
Dit "La Flèche Noire" | 240,000,000 Berrys
Mer 3 Mai - 21:46

Another Tea Party


Voilà maintenant quelques semaines que je navigue avec mon nouvel équipage, The Forgotten, avec ce nouveau navire et ces hommes sous ma responsabilités, j'ai pris la décision d'aller dans le nouveau monde afin de reprendre mes plans contre Barbe Noire. Et voilà que cette lettre qui est arrivée il y a quelques jours m'annonce que je suis invité à la Tea Party de la famille Charlotte pour le couronnement de leur nouvelle Reine. L'élite du monde entier sera présente là-bas et je ne pouvais pas manquer l'occasion d'y aller. 

Styx, mon second, me certifie que c'est un piège, que la famille de Big Mom n'inviterait en aucun cas un membre de Barbe Noire au couronnement du successeur de Charlotte Linlin. Ce a quoi je lui répondis que j'étais certainement la seule personne de Barbe Noire qui sera invité à cet événement. Il n'est pas nouveau que je n'aime pas Barbe Noire, et les rumeurs qui sont à mon sujet racontant que je bosse pour lui sous contrainte sont totalement construites. Je me doute bien que ces informations soient remonté chez les Charlotte. Et si j'étais eux, j'aurais également envoyé une invitation. Imagine une seule seconde que tu as une porte vers la chute de Barbe Noire, chose que tu veux vraiment voir, tu prends la porte et c'est tout, on ne tergiverse pas 30 ans avant de finalement passer à l'action.

Smoothie ou le reste de sa famille souhaite me voir afin de négocier une pseudo-alliance, je suppose, j'ai déjà le Gouvernement Mondial et le Nouvel ordre dans la poche qui seront d'attaque pour l'attaque de Kurohige, et de ce que je comprends, les deux camps seront représentés là-bas également. C'est l'occasion en or de poser les bases avec eux et au passage ramassé un peu d'aide d'un représentant de Kaido. Les plans que je tricote depuis bien des jours, maintenant, finissent enfin par prendre forme. 

Après un long voyage, Totto Land était enfin en vue et il ne m'a pas fallu beaucoup de temps pour rejoindre Whole-Cake et ses festivités. J'ai énormément entendu parler des Tea Party fait par Big Mom à l'époque, et je dois dire que le décor et l'organisation ne sont pas à désirer. Tout était si... Méticuleusement fait selon moi. Sur ces terres sucrées, j'ai abandonné mon navire et mon équipage pour la suite des événement. Cependant, je suis loin d'être complètement folle et je ne me ramener pas sans arme. J'avais donc mon arc et mes précieuses flèches, le grappin de Zemeckis caché dans ma cape ainsi que ma dague et quelques broutilles comme des fumigènes. On est jamais trop prudent... 

Cependant, et je m'en doutais, une fouille corporelle est mise en place à l'entrée du château, je suis une invitée, je n'ai pas de soucis à me faire, et je sais me défendre même sans mon arc. Mais, je dois dire qu'une archère sans arc, c'est un peu comme si je me retrouvais nu devant tout le monde. J'ai quand même réussi à garder les fumigènes en cas de pépin, bien caché entre mes seins, là ou personne ne va chercher. 

Je m'avance donc parmi l'assemblée afin de rejoindre les festivités, capuche sur la tête, certaines personnes se méfient de moi, ce qui est tout à fait normal, mais je tenais à garder le plus longtemps possible mon identité masquée, il suffirait qu'un guignol ne sache pas que je suis invité pour que d'autres festivités débutent et gâchent la fête. 

Chaque invité se présente tour à tour, comme si on était vraiment dans une cours royale et que cette femme était devenu Yonkou de droit divin. Ça me rappelle un peu l'époque où j'étais capitaine de la garde royale à Jamil, avant que Barbe Noire ne décide de tout foutre en l'air... Les souvenirs et la mélancolie font rapidement passer les minutes jusqu'à ce que mon tour arrive. Encapuchonné, j'arrive devant la reine avant de retirer ma capuche. 

Certaines personnes sont offusquées par ma présence visiblement, d'autres insinue que je ne suis qu'une blague rien qu'en me présentant ici. Je ne fais guère attention à ses idiots avant de regarder la reine dans les yeux, m'inclinant un peu avec respect histoire de pas la froisser. 

- Je vous félicite pour votre couronnement... Reine. Navré pour votre défunte mère. Je suis Jessy Mary, je dois avouer que j'ai été... Agréablement surprise part votre invitation, et nous savons tous les deux pourquoi je suis ici. Pour les curieux qui me jugent avant de connaître les raisons de ma présence, je suis ici pour offrir également un cadeau. Certes, ce n'est pas matériel, ce n'est pas une babiole de luxe sans réelle utilité. J'apporte avec moi une clef, une clef permettant peut-être d'ouvrir sur de nouveaux horizons. Un horizon... Sans Barbe Noire. 

Sur ses mots, je me dirige vers ma table qui semble exclusivement réservée par des pirates, pas de marine, pas de révolutionnaires... Quel dommage, mais bon, ça me donnera l'occasion de faire connaissance avec un potentiel représentant de Kaido. Cependant, une fois arrivé à la table je fais un signe de tête respectueux à chacun et notamment à celui qui représente la famille Charlotte à ma table : Crackers...
Fiche de RP (c) Miss Yellow

_______________________________________

Une flèche pour une tête...


Qui je suis - Ce que je sais faire - Ma famille

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 326
Date d'inscription : 22/08/2016
Age : 24

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 5711
Points de Technique (PT): 979
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Kyû T. Kennedy
Dit "Le Prince des Monstres" | 70,000,000 Berrys
Sam 6 Mai - 5:25

Dans le Nouveau Monde, tout fascinait Kyû, que ce soit Wa no Kuni, les empereurs pirates, les grands dangers, l'aventure, ou même cet énorme gâteau qu'il voyait devant lui ! Comment s'est-il retrouvé dans cette situation ? Voyons voir la scène depuis le tout début !

Le jeune prince était entrain de manger une bonne soupe aux nouilles, une soupe Pho qu'on appelle, quand soudainement, des hommes de Jack sont apparus pour lui pointer une lettre sous le nez. Avalant bien sa gorgée, il lu ensuite l'écrit de la lettre au complet avant que ses pupilles se dilatent et revêtent d'étincelles d'étoiles. Une invitation, c'était tout ce qui plairait le plus à notre cher Kyû en fait ! Même mieux que ça ! C'était synonyme d'aventure incroyables !

Sans plus tarder, avalant le reste presque de travers, mais non sans oublier son soda, il prit ses affaires et fonça directement sur le navire de transport. Le navire était certes petit, mais le courant était calme et Whole-Cake Island n'était pas très loin. Pour le jeune Kyû, c'était très important, car au fond, c'est probablement une chance inattendue. N'ayant pas vraiment reçu d'ordres de la part de Kaido contrairement à ses autres compagnons, lui était-là en simple observateur, aussi vrai cela puisse sembler !

Très rapidement, le gigantesque paysage de Totto Land se dévoila sous ses yeux, il avait de quoi faire des centaines d'oeuvres d'art en s'inspirant d'un tel plaisir visuel ! Arrivant du coup tout droit vers la fête, il n'avait malheureusement pas beaucoup pensé à un cadeau, après avoir entendu le discours de la reine Smoothie. Allant s'installer à côté de Rakuraï son compagnon, il prit du coup sa place dans la fête.

❝ ▬ Mes salutations ! Mon nom est Kyu Kennedy de l'empire des Cent Bêtes ! Je suis honoré d'être ici en tant qu'invité observateur et je boirais très certainement à votre santé ! ❞

À peine avait-il prit siège à la table des pirates qu'il repéra Cracker, un des plus puissants membres de la famille Charlotte, qui semblait les observer, préférant éviter d'avoir un regard trop indiscret, il se contenta de boire dans l'alcool qu'on lui a versé et mater les autres participants.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 155
Date d'inscription : 20/10/2016

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 4423
Points de Technique (PT): 313
Équipage: Akai Tsubasa
Voir le profil de l'utilisateur




Rakan Khorus
95,000,000 Berrys
Sam 6 Mai - 20:02


« Commençons par le dessert ! »



Adossé au mur de la salle de réception, positionné juste à côté des portes encore ouverte, je restais là, alors que le défilé des présentations commençait. Vous me pensez désinvolte, provocateur, à rester ainsi isolé, le regard figé sur les portes ouvertes ? Vous vous trompez ! Si je ne m'étais pas exécuté comme tous ceux qui se présentaient devant la reine avant de gagner leur place c'est par ce que j'attendais quelqu'un. La personne qui me donnerait une immunité et un poids de choix à cette Tea Party.


Alors que certains parlaient, des pas précipités se firent entendre, m'attendant à voir apparaître Toffee, un sourire commença à se dessiner au coin de mes lèvres. Ce fut finalement le "dragon rouge" qui fit son apparition dans l'embrasure de la porte. Paniqué je lui tournais brusquement le dos. Par chance, il ne se soucia pas de moi préférant avancer dans le silence. Sa présence était un frein pour moi. Mon ancien capitaine, ne comprendrait ni ma présence, ni mes actions en ses lieux, et quelque chose me disait qu'il n'allait pas apprécier mes choix. Pourtant mes réflexions m'avaient convaincu que la vision, un peu niaise de Toffee, n'étais rien d'autre que l'utopie que je rêvais de voir s'ériger. Et cette Utopie semblait être le rêve de la défunte Big Mom et celui de toute sa famille !

Une goutte de sueur perla sur mon front, lorsqu'une voix presque traumatisante pour moi, s'éleva. Je l'avoue, je n'avais absolument pas fait attention aux personnes présentes dans la pièce. Dès mon arrivée dans le bâtiment je n'avais fait autre chose qu'attendre Toffee, espérant voir sa silhouette se dessiner dans l'embrasure de la porte. Alors oui, ce ton cynique me heurta, d'un mouvement de tête je pus observer le contre-amiral Baodong face à la nouvelle reine de Totto Land. Son cadeau allait de pair avec les provocations de son discours. Plaquant, le plus possible, contre mon visage, les lunettes aux verres fumés, je le fixais, écoutant en serrant les dents, son discours dédaigneux.

Bien dissimulé derrière mes verres aux teintes prunes, je croisais son regard alors qu'il se dirigeait vers la table qui lui était indiqué, une fois son discours finis. Je sais, des lunettes de soleil en intérieur ça fait frimeur ou aveugle. Mais je n'étais pas loin de l'une des deux options ! Par chance la pièce était très éclairé, dans d'autres circonstances je me serais retrouvé dans le noir complet à cause de mes lunettes mais pour le moment tout allait bien. Je préférais les garder, me cacher derrière elle, car beaucoup comprendront la supercherie quand je les ôterais et qu'ils se retrouveront face à mon masque de sable. D'ailleurs mon fruit m'était d'une grande aide pour dissimuler ma blessure béante au visage. Qui imaginerait que tout mon corps était recouvert d'une pellicule de sable protectrice, agissant tel une armure, et pour l'exemple de mon visage, tel un masque d'une réalité inégalable.

La voix de Marco m'extirpa de mes pensées. J'ai bien failli éclater de rire en l'entendant annoncer à Smoothie les cadeaux qu'il préservait dans son sac. Ma main positionnée devant ma bouche pour étouffer tout fou rire inopiné je détournais le regard de la scène. C'était bien lui ça ! Ramener des sucreries dans un endroit fait de sucreries.

~Muaha... non mais ca est pas sa faute... Il ne savait pas.... Ahaha ! Mais je donnerais tout pour voir sa tête quand il a vu les premières îles du royaume ! Il a dû se sentir sacrément mal devant tant de sucreries... Ahaaha ! Marco toujours l'action qui fait rire !

Pensais-je en plaquant ma tête contre le mur de la salle pour m'empêcher de succomber à l'hilarité. Les discours continuait, et mon hilarité et mon optimisme chutèrent ensemble. Désespéré je bougeais vers la porte, prêt à sortir pour tenter de retrouver Toffee. Mais déjà les deux gardes attitrés aux portes commencèrent à les fermé. Pris de stress je me suis collé à l'une des portes pour opposer une résistance. Les deux gardes interloqués stoppèrent leur action et l'un d'entre eux prit la parole.

-Monsieur Khorus... La Tea party à déjà commencé... Votre départ serait impoli. Allez plutôt vous présentez à la reine si vous ne voulez pas vous attiré d'histoire !

Ils reprirent alors leurs mouvements pour clore ces immenses portes mais une fois de plus je m'interposais expliquant cette fois-ci les raisons de mon acte.

-Alors... Oui... Je veux bien rentré dans le rang et obéir mais je suis venue avec Toffee. C'est elle qui a mes affaires et... Le cadeau... En plus...

-Laissez tomber monsieur Khorus. À l'heure qu'il est elle doit être en train de parler avec l'un de ses frères ou l'une de ses sœurs... Si elle est passée dire un petit coucou à tout le monde elle ne sera pas là de sitôt... Improvisez !


Cette fois-ci, ils fermèrent les portes, me laissant bêtement devant. Haussant les épaules je rétorquais pour moi-même :

-Ça doit être les joies d'une famille nombreuse... Hum...

Tous les regards ou presque c'étaient tourné vers moi qui faisais face aux portes closes de la salle de réception. C'était moi ou les portes qu'ils fixaient ? Qu'importe. Étant actuellement le nouveau centre d'attention des convives je me mis en marche un sourire gêner affiché sur mon visage. Me présentant face à Smoothie, je fis une révérence, plus ou moins acceptable. Je ne suis pas un dignitaire après tout, et puis, je ne pense pas qu'elle retiendra mes gestes de toute manière. Relevant les yeux vers elle tout en me redressant, je jette un furtif regard en arrière avant de reporter mon attention sur la reine et entamer un discours :

-Mes salutations, majesté ! Votre sœur, Toffee m'a beaucoup parlé de vous et je comprends mieux pourquoi les mots lui manquaient pour vous décrire ! Oh ! Je vous aurais bien donné un cadeau comme tout les autres mais c'est votre sœur qui a gardé le présent, plusieurs litres de votre boisson préférée, un vrai nectar paraîtrait-il... Et comme vous pouvez le constater, elle n'est pas encore là... Elle est surement allée saluer vos frères et sœurs restés en coulisse.

Mais j'y pense... J'avais des faveurs à vous demander maintenant que vous êtes devenu la matriarche de la famille, et le rempart protégeant votre famille ! Votre sœur m'a raconté le rêve de votre mère. L'utopie d'un royaume sans rejet... Sans discrimination... Je trouve que beaucoup de pays devrais prendre exemple sur Totto Land. Le monde n'en serait que meilleur. Et pour tout vous dire que compte bien étendre cette vision partout dans le monde ! Il reste tant de royaume gouverné avec une étroitesse d'esprit antique. Je me ferais porte-étendard de votre Nation ! Laissez-moi épouser Toffee et rejoindre votre famille, et j'entendais votre influence partout !


Sur ces mots, je reculais d'un pas en exécutant une rapide révérence. Puis je replongeais mon regard dans celui de la reine pour essayer d'y lire les émotions qui la traversèrent, puis comme tous les autres je fus dans l'obligation de gagner ma place. C'est seulement une fois assis, repensant à ce que je venais de dire que je remarquais qu'en m'enflammant de la sorte, j'en avais oublié de me présenter.

-Oh ! Hum...

Exaspéré par mon oublie je laissais tomber ma tête en avant. Le menton maintenant presque collé sur le haut de mon buste je laissais échappé des bribes de phrases marmonnées si doucement qu'elles étaient incompréhensibles pour n'importe qui. Puis, je relevais finalement mon regard pour chercher celui de Marco, remontant une fois de plus les lunettes qui avaient légèrement glissés sur mon nez.



C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 19
Date d'inscription : 06/01/2017

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 3869
Points de Technique (PT): 20
Équipage:
Mar 9 Mai - 0:12

Whole-Cake Island. Une île bien mystérieuse dont le nom était réputé mais dont l'existence restait encore à prouver. Ce qui se racontait à propos de ce pays était mystique, et bien qu'il existait énormément de choses invraisemblables sur le Grand Linéaire, ces histoires paraissaient surréalistes. C'était la capitale de l'empire de Big Mom. La défunte pirate cédait son héritage à sa fille bien aimée, crainte et respectée de tous. Il fallait bien un événement de cette envergure pour me traîner jusque là... J'avais vécu la majeure partie de ma vie sur mon caillou natal. Depuis quelques années, je sentais comme un appel de mère Nature : j'avais besoin de voyager, voir du pays. Mais je m'étais assuré de ne pas me dévoiler au grand jour, et personne n'avait jamais été au courant de ma présence en ses terres. C'était la faute de Nacht et Zeke. Ces deux vieux singes utilisaient ma position de seigneur pour représenter Wa et glaner des informations à leur place. Cela étant, j'étais protégé par mon identité. Homme important sur l'île des samouraïs, alors sous protectorat de Kaidô, j'étais à peu près sûr de ne pas être ciblé. C'était peut-être l'unique avantage de cette situation, et il fallait le noter.

Arrivé dans l'enceinte prévue à cette réunion, je marchais discrètement au milieu de la foule, sans ne jamais bousculer personne. Vêtu comme à mon habitude d'une tenue légère et souple noire, je ne faisais aucun bruit, et n'attirait l'attention de personne. Je baissais la tête, cachant la moitié du bas de mon visage derrière ces étranges bandes blanches qui semblaient s'enrouler autour de mon buste comme une écharpe très longue. Les portes s'ouvraient, et la foule commença à se déplacer. Je restais au centre, toujours aussi furtif. J'attendais que quelques personnes s'installent, avant de choisir un siège au hasard. Je retirai le sac en tissu que je portais en bandoulière, avant de le poser au sol, le calant contre la table. Il semblait contenir un objet de forme allongée, mesurant bien plus d'un mètre. Je m'installais ensuite tranquillement, avant de me balancer en arrière, la tête plongée dans cette sorte d'écharpe, ne laissant plus que mon front dépasser. J'avais jeté un coup d'oeil sur chaque personne postée à ma table, et les avait tous identifiés. Las, je soupirais silencieusement en attendant la suite. Je semblais limite endormi, et personne ne semblait faire attention à moi. Les invités se présentaient chacun leur tour, tous plus ou moins bruyamment. On distinguait très bien ceux qui avaient des intérêts ici de ceux qui allaient être sollicités. Ceux qui venaient soudoyer les services de la famille Charlotte de ceux qui pesaient déjà dans le game et à qui on allait gratter un coup de main. Ennuyé, je voulais trouver un petit moyen de m'amuser. Je n'étais pas du genre à vouloir jouer à celui qui a la plus grosse, mais je voulais emmerder ces petits malins qui se donnaient en spectacle pour s'attirer les faveurs de la nouvelle impératrice. En brillant juste assez pour leur voler la vedette, sans non plus que les gros poissons se sentent en concurrence et ne me cherche la mouise, j'aurais au moins trouvé cette journée amusante. Perdu dans mes pensées, je cherchais un moyen de paraître plus crédible qu'eux sans en faire trop, quand soudain, je remarquais que le vacarme qui tonnait depuis quelques minutes venait de s'estomper. Un petit silence envahit la salle, et un raclement de gorge se fit entendre. J'en déduis que c'était à moi.

J'ouvris les yeux en rabaissant les pieds de ma chaise au sol. D'un rapide coup d'oeil, je vis que tout le monde me regardait d'un air étonné. "C'est qui ce clochard ?", devaient-ils penser... Je me levais en lâchant un bruyant soupir, attirant bien l'attention sur moi, avant de relever soudainement la tête. Mes yeux furent alors bien à la vue de tout le monde, et leur lueur rouge sang fit leur effet dès que le contact visuel fut établi. La salle entière fut éprise d'un soudain saut d'adrénaline. Les frissons pour certains, le coeur qui s'accélérait pour d'autres, tous subirent l'étrange pouvoir de ses yeux démoniaques. Il était temps de me rendre face au trône, choppant au passage le sac que j'avais transporté jusqu'ici. Je marchais avec nonchalance, mais fis tout de même un effort face à Smoothie ...

▬ Smoothie-sama, reine de Tottoland, grande héritière de l'ancienne Yonkou Big Mom, veuillez accepter ce modeste présent, dis-je en sortant un fourreau de mon sac de toile. C'est une lame simple en apparence, mais sa qualité n'a rien à envier à une autre lame si ce n'est celle d'un meitou.

Je dégainai l'arme d'un geste souple et ample, sachant très bien que la garde n'allait pas intervenir. Mais elle ne devait pas non plus aimer que l'on lève une arme si près de leur monarque. Je la fis tourner pour montrer sa fluidité malgré sa taille imposante, à peu près similaire à celle qu'elle portait habituellement. Je la rengainai ensuite, avant de la poser au sol en m'inclinant très légèrement, rapidement, n'aimant pas non plus faire trop de courbettes. En revenant à ma table, je me retenais de pester, ayant l'impression d'en avoir trop fait. J'étais généralement bon en impro, mais ne sachant jamais quelle allait être la réaction de mes interlocuteurs au premier contact, je partais toujours pessimiste.

Une fois de retour à ma place, je faisais mine de suivre ce qu'il se passait, sans ne jamais regarder personne dans les yeux, préférant éviter l'eye contact pour le moment. Le nez enfoui dans mes bandelettes, je souriais en coin en attendant la suite des événements, bien trop peu concerné par cette réunion pour me prendre au sérieux et m'empêcher de faire le pitre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 82
Date d'inscription : 17/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Maître de Jeu
Compte Administrateur
Mer 10 Mai - 16:55






Tea Party ! [ Table 1 ]
Shun Fang・Marden Preston・Rakuraï・Jessie Mary・Kyû T. Kennedy・Rakan Khorus・Mibu D. Baaz'



  Le Sweet Commander Cracker était toujours posté à sa table, ne bougeant ni ne disant rien jusqu'à ce que les Pirates aient tous plus ou moins pris place, néanmoins, celui-ci avait perdu tout sourire, la moindre trace d'amusement s'était évanouie. En passant son regard sur chaque Pirate autour de cette même table, un à un, Charlotte Cracker écrasait ses doigts sur la table, de manière frénétique et inintérrompue comme pour se calmer, alors que celui-ci grinçait des dents en fixant désormais l'un des représentants de l'Empire des Cents Bêtes. Comment avaient-ils osé, tous, c'est à peine s'il avait eu droit à un regard, pour qui se prenaient ses demi-hommes. Le Sweet Commander, dans sa colère muette, enrageait encore plus en pensant au fait qu'il n'avait reçu un regard que de trois convives, et une provocation de l'un deux par dessus-tout. Qui pensait-il être ce blondinet... Cracker n'avait alors qu'une envie, faire comprendre aux avortons imprudents qu'ils n'étaient rien ici, et que s'ils avaient bien une place, c'était celle de lécheur de botte. Sans plus tarder, il se leva alors que son regard haineux passait essentiellement sur ceux qui n'avaient pas daignés remarquer sa présence tel que les Rookies Marden Preston, Mibu D Baaz et Rakan Khorus, ou même celui qui avait eu l'affront de contester son autorité le dénommé Rakuraï...

Alors même que le Sweet Commander allait commencer à prendre la parole pour encadrer la table, qu'un invité vint faire son apparition, le Shichibukai Augus Palazzo, il avait osé venir en retard à la Tea Party, chantonnant en plus de cela, sautillant dans de grandes enjambées irréelles et improbables vers la table, le regard de celui-ci se posa sur le Taureau Furieux qu'était Cracker, et si celui-ci n'avait pas eu la présence d'esprit de s'excuser de son retard, il aurait sans doute récolter la tempête que la table des pirates avait, de manière générale, semée... Finalement, le Paon Rieur était parti de manière grotesque vers la reine pour lui offrir un cadeau, sortant plusieurs objets de sa veste tous plus improbables et gros, les uns des autres -bien qu'aucun relief ne se voyait sur la veste de l'extérieur-. Profitant de cela, Cracker entama son discours...


❝ Je vois que vous êtes arrivés, enfin. Nous allons donc pouvoir commencer...    ❞





  Après avoir attiré l'attention des diverses grosses têtes de la Piraterie, Cracker tapa dans ses mains, ce qui donna le signal aux serveurs de venir garnir la table plus qu'elle ne l'était déjà de friandises, alors que, par l'intermédiaire du même geste, Cracker s'était couvert d'une très imposante armure de biscuit, mesurant près de trois fois la taille d'un Humain normalement constitué, munis de trois paires de bras. Cette nouvelle face de sa personne correspondait d'ailleurs davantage à son avis de recherche, il avait l'air plus imposant, plus dangereux plus agressif et violent, et son regard était braqué sur celui que l'on surnommait "Atlas". Il agissait désormais bel et bien sous l'effet de la colère, quoique tout cela ne différait pas spécialement de son but originel, qu'il s'empressa d'ailleurs d'annoncer...


❝ Vous vous doutez bien que votre présence ici n'a rien d'anodine, en effet, la Famille Charlotte et particulièrement la Reine Smoothie, souhaite nouer de bonnes relations avec les divers factions Pirates. Ainsi... Je vous souhaite un excellent repas.  ❞




  Occultant complètement de son esprit ce qu'il se passait sur les autres tables, une deuxième statue de biscuit, ainsi qu'un fauteuil plus adapté à sa taille, se formaient lentement aux côtés du Sweet Commander, sans pour autant que celui-ci n'ait lâché des yeux ceux qui lui avait manqué de respect, tandis que les serveurs servaient efficacement les moindres désirs culinaires des convives à table.


❝ Place aux discussions, fufufu... ~  ❞








© By Halloween


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 148
Date d'inscription : 30/03/2017
Age : 17
Localisation : Bordeaux, France

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 3698
Points de Technique (PT): 4
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Marden Preston
"l'infortuné" | 75,000,000 Berrys
Dim 14 Mai - 20:22
Marden avait finalement trouvé le paradis. Un paradis sucré, où les caries étaient l'enfer, certes, mais qui collait parfaitement à la faim qui le tenaillait. Tandis que les gâteaux, et mille autres gourmandises se succédaient, il se faisait le plaisir, non, le devoir, de tous les goûter. C'est qu'il faisait partie de cette catégorie d'être supérieur, les ectomorphes. Qu'est-ce que c'est que ce mot bien vilain ? Il désigne les personnes qui peuvent s'engloutir deux ou trois banquets de mariages sans trop craindre l'épreuve de la balance, avec la facilité qu'ils ont de se débarrasser des kilos qu'ils mangent. Oui, on peut les appeler « les enculés », ça se retient mieux.

L'Infortuné était donc en train d'exploser son record de sucre dans le sang, faisant honneur à l'invitation du chef de table. Le repas, que dit-je, le goinfrage fut parfaitement exécuté, d'une bouche de maître, faisant la joie des cuistots, et la terreur des organisateurs : qui aurait pu penser qu'un tel être pourrait vider aussi vite la nourriture réservée à cette table ?


Heureusement, Cracker coupa court à son festin, en l'invitant à parler. 

« Oh ! C'est donc vous le Sweet Commander Cracker ? J'avais entendu parler de vous, mais je vous avais imaginé moins… Imposant. Un plaisir de vous rencontrer, ceci dit. La famille Charlotte sait recevoir, nul doute là-dessus. » commença-t-il sur son ton enjoué.

Étais ce une explication a la salutation qu'il ne lui avait pas adressée ? Une excuse ? Une provocation ? De la stupidité ou simplement son caractère propre ? Difficile de le savoir. Marden ne se soucia pas des questions que se posaient son public, car il enchaîna directement :

« Je peux comprendre l’intérêt de votre famille, à trouver des alliances avec certains des invités : que ce soit qu'en tant que Capitaine de l'Empire de Kaido, ou même en tant que félon chez Barbe-Noire, tous ont des intérêts à s'allier avec vous, et cela, de même pour votre cas. Mais pour les non-alignés ? Ceux qui accordent plus d'importance à leur liberté qu'a leur propre vie ? » 

Quel intérêt l'avait-il poussé à venir ici alors, si ce n'était visiblement pas une alliance qu'il recherchait ? En premier lieu, il serait bon de préciser que ceux qui déclinent les offres de Tea Party … Eh bien, ils finissent très souvent six pieds sous terres. Ensuite, un festin de sucrerie était une offre des plus alléchantes. Oui, c'était cette dernière idée qui avait motivé notre blondinet. Oui, vous avez raison : une telle…. Naïveté ? Stupidité ? Sur le Nouveau-Monde, cela ne pouvait que cacher quelque chose. Vraiment ?

« Une alliance, un profit mutuel aux deux partis, qui serait assez fou de la refuser ? » poursuivra-t-il, en adoptant un ton plus calme, plus posé, plus adapté aux négociations qu'il lançait. « Peut-être ceux qui savent ce qui se passe quand l'un des deux partis est plus fort que l'autre. Cela tourne généralement en relation à sens unique, et l'alliance se transforme en vasselage. Je ne tiens absolument pas à mettre en doute les intentions de votre famille, mais avec le temps, la tentation est souvent trop forte. »

Et c'est qu'il recommençait à provoquer. L'avis général avait tranché, il était soit fou, soit extrêmement puissant. Et au vu de sa prime, la décision fut rapidement prise.

« Cependant, il serait stupide de ne pas profiter de cette occasion pour opérer un rapprochement. Un pacte de non-agression, par exemple. Une attitude cordiale, la reconnaissance et le respect mutuel des deux partis, et qui sait ? Des faveurs qui peuvent s'échanger. Il n'y a rien de mieux pour jauger les intentions d'un autre, que de suivre de près ses actes. »

Il finit ainsi son petit speech sur un agréable sourire en direction du représentant du Royaume de Totto Land.

Heureusement qu'il avait parlé en premier, qui sait, peut-être que quelqu'un appuiera ses propos ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 284
Date d'inscription : 09/01/2017
Age : 22

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 5097
Points de Technique (PT): 14
Équipage: Hyakujû
Voir le profil de l'utilisateur




Rakuraï
"Atlas" | 244,000,000 Berrys
Lun 15 Mai - 3:35

Another Tea Party




Les choses s'accéléraient finalement, chacun des invités y allaient de sa petite entrée, apposant de manière légère et presque anodine sa petite patte à cet immense événement qu'était la Tea Party. Jusqu'ici, les membres des différentes factions siégeant à la table du blondinet ne s'étaient pas montrés agressifs ni même en excès de confiance vis à vis des organisateurs, pas plus que de raison en tout cas. Bien que correctement renseigné sur les troupes de Kaido, Rakuraï ne pouvait pas se vanter d'avoir des connaissances encore très très large des rangs de la piraterie. Les plus ou moins grands noms ne lui échappaient pas, notamment grâce à son passé au sein de l'organisation de la Justice, pour ce qui était du reste et bien... il allait certainement apprendre à connaître et retenir leur identité avec le temps. De ce qu'il en savait, sa table était l'hôte d'une pirate assez reconnue dans le milieu, Jessie Mary, une membre de l'Empire de Barbe Noire qui était cependant réputée pour ne pas suivre parfaitement sa doctrine, dirons nous. Le Kazoku et cette demoiselle particulière représentaient d'ailleurs à eux deux les primes les plus conséquentes de la table et à peu de choses près de la cérémonie entière, membres de la famille Charlotte exclus, bien évidemment. En outre, Kyû avait également rejoint le bataillon, suivi par deux autres hommes, Rakan Khorus, pirate membre d'un équipage montant et un parfait inconnu aux yeux de l'ancien marine.

L'attitude des divers individus paraissait avoir lourdement agacé le Sweet Commander chargé de s'occuper de la première table, qu'il pouvait être susceptible dis donc... Pas difficile de déceler à travers ce regard accusateur et presque assassin que lui lançait Crackers que notre blondinet préféré avait été un peu trop... Extravagant lors de son petit show improvisé. Enfin, tout cela était déjà du passé pour lui et seul le présent et l'avenir intéressait le fraîchement surnommé Atlas. L'homme biscuit quant à lui n'était pas encore prêt à passer l'éponge aux vues de ses faits et gestes, après le regard noir venait désormais la démonstration des pouvoirs de son fruit du démon. Il était peut-être culotté et vaniteux de penser que ce petit spectacle proposé par le commandant de la famille Charlotte lui était presque essentiellement réservé, pourtant tel était le cas pour Rakuraï. L'apparence de Crackers s'en retrouvait quelque peu modifiée, désormais mesurant plus de quatre ou cinq mètres et surtout recouvert par une épaisse armure comestible, il imposait davantage de présence et de charisme. Pas de quoi effrayer ou impressionner le porte parole de Kaidô pour autant qui se permettait même de laisser échapper un petit rire non pas moqueur mais assez malvenu.

Comme prévu, ce rassemblement n'avait pas que pour but de montrer la grâce et la puissance de l'Empire touché mais pas coulé de l'ex Yonkô Big Mom. Le dénouement espéré par ses successeurs semblait bel et bien être des alliances et autres pactes à nouer. Alors que la table se remplissait encore davantage au fur et à mesure que les serveurs amenaient des mets supplémentaires, les esprits et les coups d’œil se focalisaient principalement sur le Pirate primé à presque un milliard de berrys. De bonnes relations, très bien, mais il était fortement improbable que là réside le seul et unique but de ce rassemblement. Quelles factions étaient principalement visées ? Premier point important à définir. Il était évident que les Charlotte ne pouvaient et ne devaient pas s'allier à tout le monde en même temps, cela n'avait aucun sens.

Alors que Rakuraï gardait cet air nonchalant et ennuyé, l'un des hommes assis autour de la table venait de prendre la parole. Il semblait être un pirate non affilié, comme il le disait lui même. Un Rookie très probablement puisque selon son discours, ce dernier n'était pas même capable d'identifier complètement Crackers. Les paroles de ce convive avaient du sens, pas de doutes là dessus. Il avait même l'esprit assez clair pour déceler quelques failles à travers les propositions sous-entendues par la famille de Big Mom. Néanmoins, le sort des pirates solitaires n'intéressaient pas particulièrement l'ex Vice Amiral et il comptait amener la discussion vers ce qui le concernait lui, le plus rapidement possible.

« Les troupes des pirates de Big Mom sont incontestablement affaiblies depuis les événements que nous connaissons tous. Rallier de nouveaux pirates qu'ils soient des rookies ou des pirates solitaires plus expérimentés permettrait non seulement d'informer le monde entier que l'influence des Charlotte n'a pas été anéantie mais également de retrouver un semblant de contrôle sur Grandline. Le tout, en gardant l'avantage dans le rapport de force, comme tu l'as souligné. Toutefois, l'intérêt d'une telle alliance s'en retrouverait quasiment nul s'ils vous muselaient, le but n'est que de se servir de vous afin de redorer leur image et potentiellement intégrer les plus puissants d'entre vous à leurs rangs. Au final c'est un compromis assez correct pour les pirates souhaitant se lancer dans le Nouveau Monde... Mais soyons honnêtes, vous visez bien au delà de tout cela, pas vrai Crackers ? » Le blondinet s'arrêta une petite seconde, le temps de zieuter brièvement la table et de soupirer bruyamment. Ses pupilles écarlates virevoltèrent de nouveau avant de s'éterniser un long instant sur le Sweet Commander. « Le découpage des invités est on ne peut plus évident. Pirates, Marines accompagnés du Gouvernement Mondial et Nouvel Ordre, à peu de choses près on y est. Je pense que ce découpage est pensé pour apporter plus qu'un simple confort pour les invités. Ici, nous avons donc les pirates non affiliés à l'un des trois Yonkôs, des représentants de Kaidô et Mademoiselle Mary qui œuvre pour faire tomber Barbe Noire. Des trois, je pense que tu es le moins diplomate Crackers, j'en conclu donc qu'au niveau des  négociations, à cette table sont rassemblées les alliances qui vont très probablement aboutir, celles qui sont presque impossibles et celles qui sont secondaires. L'absence de disciples notables de Shanks semble aller dans ce sens, également. Peu de chance qu'un type comme lui joigne ses forces aux vôtres... Je dois avouer que vous avez assez bien géré les choses, peu importe les retours que cette Tea Party aura, vos nouveaux alliés ne sauront pas exactement quel jeu vous jouez sans que vous ne les informiez vous même, c'est malin et pratique. Pour moi, la question est donc simplement de savoir ce que tu peux m'offrir, Crackers... ? Voyons si la puissance de Kaidô vous intéresse, ou non... Que je puisse profiter du reste de cette belle Party tranquillement.»

Cela avait été long, bien plus long que prévu. Rakuraï n'était pas parti pour parler autant, mais il s'était laissé porter par les mots qui lui étaient venus en tête. Et puis de toute façon, ce dernier se foutait assez royalement du fait qu'il avait pu ennuyer ses congénères ou pas d'ailleurs, la seule chose qui l'intéressait était de définir précisément le but qu'il avait avoir à jouer pendant cette Tea Party. Important ou superflu, cela ne lui importait que très peu, mais il préférait largement être directement mis en condition, afin bien sûr, d'apprécier de la meilleure des façons cette délicieuse fête. S'étirant un grand coup puis allant se caler confortablement dans sa chaise, le blondinet se retrouva avachi de manière possiblement impolie, patientant jusqu'à ce que son successeur ne prenne la parole en goûtant pour la première fois les aliments qui avaient été disposés sur la grande table.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 196
Date d'inscription : 24/01/2017

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 5451
Points de Technique (PT): 684
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Jessie Mary
Dit "La Flèche Noire" | 240,000,000 Berrys
Lun 15 Mai - 14:10

Another Tea Party


Depuis mon arrivée à cette table, je n'ai absolument pas relâché l'attention que j'avais pour le Commandant Crackers. Visiblement, ce dernier semble quelque peu agacé par la venu quelque peu malpoli des invités arrivant à la table. En le voyant se lever, pendant un instant, je m'attendais à une attaque de sa part sur visiblement quelques membres dissidents de ma table, mais heureusement, ce dernier se calme un peu avant d'entamer un nouveau discours et faire venir les serveurs afin que la table soit garnie. Cependant, sa colère ne s'est visiblement pas effacée et le voilà dans une armure de biscuit.

Le commandant souhaite certainement qu'on lui montre un peu plus de respect ce qui est totalement normal de sa part, d'ailleurs pendant un court instant, je l'ai quitté du coin de mon œil pour le poser sur l'homme de Kaïdo dont le nom m'échappe encore, visiblement, la source de l'animosité du Sweet Commander est cet homme et je n'ai pas envie d'être à sa place.

Bien évidemment, je n'étais pas la première à me jeter sur la bouffe, c'est même le contraire, je ne touche à aucune nourriture, je n'étais pas là pour m’empiffrer et seuls les dieux savent ce qu'il y a dans ces gourmandises. Il suffirait aussi qu'il y ait juste un membre de la charlotte capable de contrôler ces pâtisseries via un fruit du démon pour tous nous tuer si besoin. En parlant de meurtre, je n'ai pas pu m'empêcher de remarquer aux tables voisines que les festivités sanglantes avaient déjà commencées. Crackers reste visiblement le plus clément pour le moment parmi toutes les grandes figures de la Charlotte Family avec Katakuri.

À entendre les membres de la table discuter, j'ai juste l'impression qu'il y a des gars qui sont juste venu parce qu'il y avait de la bouffe et qu'ils sont justes complètement stupide. D'ailleurs, ma fierté est blessée pendant quelques secondes lorsqu'on me traite de « Félon » ce qui donne le droit à un regard quelque peu... Glacial et sanglant de ma part pour l'homme qui avait sorti ce propos. Cependant, en écoutant les personnes ayant déjà parlé, certains points ont été relevés et qui sont intéressant, mais je n'étais pas là pour parler d'un potentiel arrangement, j'étais là pour une véritable alliance.

- Visiblement, vous ne pouvez vous empêcher de faire mention de ma présence dans vos discours messieurs...*Soupire en ayant les yeux mi-clos dirigé vers mon verre vide* Cependant, Commandant Crackers, ne pensait pas que j'ai attendu votre invitation pour manigancer mes choses contre Barbe Noire, j'ai déjà des plans. Et comme l'a pu le mentionner votre invité favori, les tables ont été bien découpées ce qui est parfait pour expliquer mon point de vue et mes projets avec vous.

Ouvrant les yeux complètement, j'adresse mon regard directement dans celui de Crackers sans pour autant être hautaine ou provocante, je suis juste froide comme à mon habitude :



- J'ai déjà le Gouvernement Mondial et le Nouvel Ordre de mon côté pour organiser une attaque contre Kurohige, les deux camps vont bien évidemment se tirer la bourre afin d'emporter les mérites auprès de la population. Mais... Entre nous, la tête de Barbe Noire n'est qu'un début à mes projets et je pense que vous vous doutez sur quoi je tente de me lancer. Vous êtes assez intelligent pour le comprendre et l'équilibre de ce monde doit rester comme il se doit. C'est pour ce même équilibre que la femme qu'on est venu féliciter est devenu Reine.

Je croise doucement mes jambes en posant mes mains sur mes cuisses :

- Maintenant... Si par hasard, votre famille ou Kaido arrivait pendant la bataille et plus précisément à la fin de cette guerre... Que pourrait-il bien se passer... ?

Me levant doucement de la table, je commence à circuler derrière chaque invité, n'hésitant pas à passer ma main sur les épaules de quelques-uns :

- Imaginez ce que cela pourrait produire... Un Gouvernement mondial plus qu'affaibli, tout comme le Nouvel Ordre, un des deux va certainement attaquer l'autre, tandis que vous, vous pourrez mettre en pièces ceux qui entravent votre douce liberté. Ils ne s'en remettront pas du jour au lendemain et ça laissera de grosses répercussions dans ces deux camps. Et pour Barbe Noire ? Une fois qu'il sera mort ? Et bien... Il me semble que... Kurohige possède des terres qui appartenait autrefois à votre famille Commandant, et si Kaido se joint à cette fête macabre, je peux lui garantir le partager des technologies que Barbe Noire cache sur son île, technologie qui, il me semble, sont assez convoité par votre Empereur *adresse mon regard sur les représentants de Kaido*. Vous avez toutes les cartes en même maintenant... Entrouvrez les portes à l'anarchie... Bousculez l'ordre établi... Et très vite, le chaos le plus total règne... Et moi, j'annonce le chaos...

Je finis mon discours de folle dingue en passant doucement derrière Crackers en lui passant ma main sur ses épaulettes de biscuit avant de retourner à ma chaise, heureuse de ce que je venais de faire. Certes, j'ai déballé mon plan, mais si ça venait à tomber à l'eau, j'ai toujours d'autres choses en secours ou cas ou... Cependant, j'aime quand un plan se passe sans accro.
Fiche de RP (c) Miss Yellow

_______________________________________

Une flèche pour une tête...


Qui je suis - Ce que je sais faire - Ma famille

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 326
Date d'inscription : 22/08/2016
Age : 24

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 5711
Points de Technique (PT): 979
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Kyû T. Kennedy
Dit "Le Prince des Monstres" | 70,000,000 Berrys
Jeu 18 Mai - 2:59
Et c'était partit ! Ayant prit siège près de celui de Rakuraï, Kyû était officiellement entré à la fête ! Mais maintenant, il semblerait qu'une personne ait eut d'autres projets pour lui. En effet, on pouvait facilement dire que Crackers ne s'était pas privé de se mettre en scène. À peine quelques secondes plus tard, c'était deux monstres de foires, faits en biscuit, qui se dressaient désormais face aux pirates de la table d'invité. La discussion semblait donc pas très amicale, mais bon, venant de pirates, Kyû ne s'attendait pas non plus à un miracle.

Regardant les environs avant de s'empiffrer de petites collations délicieuses, accompagnés de gorgées de liquides, au moins le prince des monstres ne se gênait pas pour participer. Ayant voyagé extrêmement longtemps cependant, quelque chose commençait à le narguer comme un ami un peu farceur. Il s'agit du sommeil. Ayant mangé à sa faim, il n'arrivait plus trop à se concentrer. Se rendant compte de sa faiblesse, tandis que les pirates commençaient à parler les uns après les autres, il fit un sourire et eut une petite idée soudaine dans sa tête.

Jetant un regard conspirateur à Rakuraï histoire d'attirer son attention, il fixa immédiatement ensuite le trésor national de l'île des hommes-poissons placé un peu derrière Crackers. Suite à un petit sourire, tout en écoutant les autres pirates parler tour par tour, étant donné que Rakuraï avait déjà parlé pour lui, il n'avait plus besoin de rien dire. Son plan était simple mais pas besoin d'explication car vous allez le comprendre très bientôt.

Fermant les yeux doucement, s'appuyant la tête contre son bras dont le coude était lui-même posé sur la table, il s'endormit tout simplement. On pouvait presque l'entendre ronfler.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 155
Date d'inscription : 20/10/2016

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 4423
Points de Technique (PT): 313
Équipage: Akai Tsubasa
Voir le profil de l'utilisateur




Rakan Khorus
95,000,000 Berrys
Ven 19 Mai - 19:30


« L'ultime récompense ! »



~wouaaaaaaaah ! Crakers-sama ...~


J'étais passé du dépressif ruminant ses erreurs, complètement avachi sur la table à une espèce de groupie. Enfin, pas totalement, mais il fallait l'avouer, dès lors que le Sweet commander frappa dans ses mains j'omis complètement son regard noir perçant, les sucreries présentent sur la table, ou même ses paroles. Mon esprit était focalisé uniquement sur les créations desquels mon regard n'arrivaitpas à se défaire. L'armure, la statue et le siège... Un seul point commun : le biscuit !

Un biscuit à l'odeur si épaississante... Fondant ou craquant ? Moelleux ou croustillant ? Ses questions me hantaient, m'empêchant de dévier mon regard du Sweet commander et ses créations sucrée. D'ailleurs, oui en parlant de ça... Ce biscuit était-il sucré ? Si oui quel était le dosage ? Mon esprit n'avait plus qu'une idée en tête : goûter ce biscuit ! Quoi ? C'est irrespectueux ? Pas si je le complimente et que je lui annonce une bonne nouvelle de surcroît !

Ma focalisation excessive sur les créations de biscuits et mes projets familiaux avec les Charlotte m'avait fait rater le début de discussion qui s'était amorcer avec peine à notre table. Non, mais aussi pourquoi j'étais à côté de Crakers ? L'odeur du biscuit envahissait mon esprit à force de saturer mon odorat ! Puis franchement c'était un châtiment bien cruel pour moi qui cherchais un pâtissier de génie pour confectionner le gâteau ultime pour mon mariage.

Les yeux pleins d'étoiles, la bave dégoulinant presque du coin de mes lèvres, je luttais pour ne pas faire le geste de trop ou du moins pour le faire discrètement. Ma main glissait lentement sur la table, incontrôlable ! Je déviais finalement mon regard pour observer la situation extérieurè avant d'accomplir mon impardonnable méfait. Tous, mis à part peut être le goinfre concentré sur la nourriture, et encore, lui comprendrait surement ma dangereuse curiosité pâtissière, semblait fixer la femme au teint livide.

Pourquoi la fixaient-ils ? Est-ce que j'en ai réellement quelque chose à foutre ? Ses paroles n'étaient pour moi rien de plus qu'un bruit de fond. Conforté dans ma discrétion, mon bras serpenta en direction du fauteuil de biscuit de Crakers prêt à arracher une pleine poignée de biscuit en une seconde. Un son grinçant résonna, stoppant mon geste en me tirant de mon état second. Voyant la femme se lever et les regards se tourner pour la suivre dans son mouvement, je me redressais alors brusquement sur ma chaise, rétractant brusquement mon bras vers mon torse. Faisant mine de rien, j'imitais simplement les autres, suivant le membre félon de l'équipage de barbe noir du regard, et l'écoutant d'une seule oreille.

Blablabla... Gouvernement mondial... Blablabla... Nouvel ordre... Blablabla... Kurohige... Blablabla... Kaido... Blablabla... Technologie... Blablabla... Chaos... Blablabla... Chaos...

~Tiens elle l'a déjà dit ça... Elle radote déjà à son âge ?

Alors oui je n'avais rien écouter, mais bon, vous le savez, je vous l'ai déjà dis, j'avais autre chose en tête ! Le moment ! Je scrutais avec attention le moment parfais, celui où grâce à Jessie je serais dans l'angle mort de Crakers. Elle s'arrêta un moment derrière lui, posant ses mains sur ses épaulettes. Je passais alors à l'action en un éclair, espérant que le sweet commander irrité qu'elle l'ai touché la suive plus ardemment du regard. Enfonçant ma poigne, déjà recouverte de mon armure de sable, je fauchais le met tant désiré, ne faisant ni cas des curieux qui avait indéniablement dû me voir vandalisé le siège de Crakers, ni du bruit que mon action avait dû engender.

Alors que je regardais la pirate regagner sa place, je goûtais le biscuit dérobé à l'instant. Un vent de fraîcheur s'abattit alors sur moi. Un tel craquant... Et ce moelleux ! Toutes mes papilles étaient en extase. Ce biscuit était incroyable ! Il me le fallait pour le jour de mon mariage. Sans une once de réflexion ou de décence je me levais brusquement en abattant mes deux mains contre la table. Des étoiles plein les yeux, et la bouche encore remplie de biscuit je m'exprimais avec difficulté :

-Crakers-sama... Humpf... Humpf... Fe biffcuit est fffucculent ! Je fffous engaffffe en tant que pâtifffier pour mon mariaffff afffec Toffee !


Tous les regards se posèrent sur moi, me ramenant soudainement à la réalité. Je me sentais tout à coup confus et un peu idiot. Me rasseyant, je baissais le regard, gêné. Terminant ma bouché, organisant en même temps mes pensées, je relevais finalement le regard pour affronter celui du Sweet commander.

-Je vous demande pardon... Ce n'est pas comme ça que j'aurais dû vous avouer mon amour pour votre sœur. Je m'en excuse ! Mais puisque c'est un peu le sujet, je vais vous dire pourquoi je suis là... Je suis venu pour rencontrer la famille de celle avec qui je compte me marier, votre petite sœur : Toffee ! Et je suis désolé d'avoir fait mauvaise impression en vandalisant votre siège mais les protocoles et tout ça... Ça me rend nerveux et très anxieux ! En tout cas votre biscuit est réellement succulent ! J'espère avoir la chance de le goûter une fois de plus... Sur mon gâteau de mariage cette fois !

Vu le regard des autres je devais être complètement hors du sujet de la conversation, mais il ne pouvait en être autrement j'avais rien écouter ! Donc je me retrouvais là comme un con, à ne plus savoir quoi dire alors que tout le monde me fixait. Espérons qu'ils ne restent pas tous bloqué sur leur première impression !



C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 19
Date d'inscription : 06/01/2017

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 3869
Points de Technique (PT): 20
Équipage:
Lun 22 Mai - 16:03

Tant d'agitation pour si peu de choses concrètes... La cérémonie venait à peine de commencer, et bien qu'elle fusse bien décorée par la famille Charlotte par ses confiseries et autres artifices, le fond restait le même : discussions plus barbantes les unes que les autres. Baaz' s'efforçait d'écouter ce que jasaient ses congénères, le menton emmitouflé dans sa sorte de longue écharpe.

"Bla bla bla... Quand est-ce qu'on va voir un peu d'action ?", pensa-t-il.

Pour l'aider dans son attente, lui qui manquait cruellement de patience, des serviteurs vinrent déposer biscuits, gâteaux et autres spécialités locales. Peu friand de sucrerie, Baaz' goûta tout de même par courtoisie. La confiserie semblait crémeuse, et sur le dessus siégeait une magnifique cerise, fruit très symbolique sur son île natale, dont les terres étaient parcourues de splendides cerisiers. C'est la gueule grande ouverte qu'il engloutit la quasi-totalité du cake en un seul croc, ne laissant que la croûte, gobant la cerise au passage. Mais contre toute attente, le goût ne fut pas aussi bon qu'escompté... Les yeux écarquillés, il fit un sursaut, discret mais tout de même visible. En fait, il se retenait de ne pas tout recracher par courtoisie.

"Beuuurk ! Comment peut-on rater un gâteau à ce point ?! Et pourquoi les autres se goinfrent... Suis-je tombé sur le seul gâteau pourri ?"

Il mit du temps, mais il finit par avaler sa grand bouchée. Il ne comprenait pas ce qu'il se passait. Il était loin de se douter que le goût était uniquement du à la cerise qu'il avait mangé, qui avait étrangement pris une teinte grisâtre au moment où il l'avalait, sur laquelle apparurent des motifs mystérieux. Surprises à venir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 82
Date d'inscription : 17/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Maître de Jeu
Compte Administrateur
Sam 27 Mai - 15:09






Tea Party ! [ Table 1 ]
Marden Preston・Jessie Mary・Kyû T. Kennedy・Rakan Khorus・Mibu D. Baaz'・Rakuraï



Le pic de colère du sweet commander semblait être passé, puisque celui-ci avait détaché son regard furieux du dénommé Rakuraï, en y repensant, ce n'était pas spécialement étonnant que ce soit l'un des envoyé des Cents Bêtes qui soit insupportable, il était même surprenant que les autres se tiennent à carreau, quoi qu'il en soit, son invitation à discuter des sujets principaux de cette Tea Party ne fut pas vain, et l'un des invités engagea donc une discussion... Malheureusement pour Cracker, cet invité était de ceux qui l'avait mis hors de lui, et le fait que celui n'ait pas encore été puni pour son affront était suceptible de le faire éclater à tout moment. Quoi qu'il en soit, il releva quelques points intéressants, ce qui le fit sourire et hocher la tête, appréciant enfin un geste justement placé à la table la moins "civilisée" de la Tea Party. La Sweet Commander aurait sans doute souhaité répondre au Pirate nommé Marden Preston, néanmoins, le sujet principal de sa précédente rage reprit la parole. Et il ne rata pas son coup, la phase d'accalmie de Cracker fut de courte durée puisque le blondinet enchaîna provocation sur provocation, il lui tapait sur les nerfs, de manière plus qu sérieuse, les larves ne devraient pas avoir le droit de parler aux Maîtres d'égal à égal, mais après tout, c'était ça le travail de diplomate faire des concessions, en ce cas, Cracker le réalisa, il était un très mauvais diplomate. Enfin, le précédemment cité ex-vice amiral conclue sa longue tirade sur une question, toujours aussi provocante.

"Pour moi, la question est donc simplement de savoir ce que tu peux m'offrir, Crackers... ?"

Cracker grinça des dents, il voulait bien lui offrir quelque chose, une mort lente et douloureuse, assez lente pour faire regretter à ce type d'avoir posé le pied sur cette île, c'est ce que le Sweet Commander disait en croquant frénétiquement dans un biscuit qu'il venait de former dans le creux de sa main.


❝ Je n'offre rien, la Reine non plus, nous ne proposons que des alliances, qui se trouvent être des échanges, plus que des dons lorsque l'on y réfléchit. Deuxièmement, je n'offre rien aux merdes qui se pensent bien plus que ce qu'ils sont réellement. Alors voilà la réponse à la question, la Reine offre une alliance, afin d'aboutir plus tard à des projets de coopération plus grands, plus vastes. Maintenant tu peux profiter du reste de la Tea Party en la fermant, ou peut-être dois-je m'occuper d'arracher ta langue dès à présent avec une fourchette. ❞



Cette réponse jeta un léger froid autour de la table, l'ambiance fut presque balayée, et les divers serveurs qui s'occupaient jusqu'alors du service avaient leur regard braqué sur le Sweet Commander, qui s'était redressé sur ces pieds, ces deux massifs bras en biscuit appuyés sur le rebord de la table, une aura presque meurtrière émanant de lui. Il fallait absolument qu'il se calme pour ne pas massacrer l'intégralité de la table dans les prochaines minutes, et c'est ce qu'il tenta de faire en s'asseyant de nouveau sur son trône de biscuit, croquant bruyamment dans le biscuit qu'il tenait depuis tout à l'heure.

Ce fut après le tour de l'envoyée de l'infâme Barbe Noire de prendre la parole, parole qu'il se passait un peu comme une bombe, dont la mèche ne faisait que chauffer plus à chaque fois, c'était presque à savoir sur qui cette bombe allait exploser. Au-delà de ne faire que soulever des points de manière isolée et distante, celle-ci se montra directe, elle voulait plus qu'une alliance ou une aide, elle proposait un projet, un projet complexe, un projet de vengeance, qui intéressait davantage Cracker que tout autre chose, prendre la tête de celui qui avait pris celle de sa mère, et l'accrocher à un mur en tant qu'ornement de maison, voilà le projet. Cette tirade lui avait fait entrevoir la possibilité d'accomplir l'un de ses désirs les plus forts, il la suivait des yeux et buvait presque ces paroles, médusé par l'optique d'une mort du barbe noire. C'était un peu comme tenté de convertir religieusement un pratiquant de cette même religion, l'avis de Cracker était déjà complètement formé lorsqu'il s'agissait de mettre un terme au règne et à la vie de Kurohige.

❝Voilà qui est plus que passionnant, bien plus que vos voisins de table, oui, je vois où vous voulez en venir et je suis ravi de voir qu'il existe un peu d'esprit à cette table, je te propose même d'en discuter plus à même après la Tea Party, en face de la Reine. ❞



Le Sweet Commander observait même la Dame, prophète du Chaos, messagère de Guerre, reprendre sa place, dans toute la splendeur guerrière qui lui était due, mais deux sons le ramenèrent à la réalité, dure réalité de l'impolitesse Pirate. Ce fut d'abord les ronflements d'une autre des envoyés de Kaido, Cracker fut prise d'une colère froide et l'une des armures se déplaca jusque derrière l'homme qui semblait endormis, une massive hache d'armes en biscuit à la "main", rapidement, une fois arrivé derrière, l'Armure abaissa lourdement la hache sur le corps de Kyu, soulevant un nuage de poussière, quitte à briser la table par la même occasion. Mais surtout, le bruit qui mit le plus en rage, ce fut un craquement, le genre de craquement que produisait une mâchoire en train de massacrer un biscuit, et ce craquement pêcheur provenait de la bouche de Rakan, celui-ci tenta même d'établir un contact oral avec le Sweet Commander...

"Crakers-sama... Humpf... Humpf... Fe biffcuit est fffucculent ! Je fffous engaffffe en tant que pâtifffier pour mon mariaffff afffec Toffee !''

Ni une ni deux, l'Homme-Biscuit ne l'avait absolument pas écouté, formant dans sa main une massive, et c'est peu de le dire, épée de biscuit, qu'il envoya en direction de Rakan dans un coup rectiligne...

❝ Honey Bretze- ❞






Alors que le coup, recouvert avec le haki de l'armement, était sur le point de transpercer en large le corps de l'Homme-sable promis à sa sœur, Cracker eut une révélation, un flash, qui le fit stopper son attaque, il devait passer outre, cet homme allait devenir un membre de la famille, il ne pouvait le tuer d'une quelconque manière, même s'il ne le portait pas dans son cœur. Cracker était dans un tel état de rage qu'il ignora les excuses qui suivirent, et au-delà même de ça, le Sweet Commander ne pouvait pas laisser cet acte impunis, il devait montrer qui était le dominant ici, c'est alors que son épée biscuit transperça l'épaule de Rakan, une blessure non-létale, juste douloureuse, vouée à rappeler à l'ordre le Pirate ainsi que la table, sans réelle intention de le tuer outre la mesure de punition qu'il devait donner au jeune homme qui allait intégrer la famille. En retirant son arme de l'épaule de Rakan, le regard de Cracker se posa sur le dernier Pirate à table, qui venait d'exclamer un blasphème envers la famille, une pâtisserie ratée !? Et puis quoi encore. Il avait l'air encore plus menaçant que jamais, particulièrement après ce qu'il venait de se passer. Cerise sur le gâteau, une troisième armure émergea du trône de cracker, celui-ci semblait plus fragile, certes, mais le plus important était bel et bien qu'il y avait désormais trois armures, et un Cracker enragé.

© By Halloween


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 148
Date d'inscription : 30/03/2017
Age : 17
Localisation : Bordeaux, France

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 3698
Points de Technique (PT): 4
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Marden Preston
"l'infortuné" | 75,000,000 Berrys
Dim 28 Mai - 10:16
Marden était satisfait de lui, il avait réussi à faire entendre son avis. Ce n'était pas évident pour un Rookie, de s'imposer ainsi dans un tel événement. Son allocution avait même réussi à apaiser Cracker, chose qui paraissait impossible quelques minutes plut tôt.

Cependant, sa volonté de faire avancer les choses, même un tant soit peu, n'était pas partagé par tous : l'autre blondinet de la table, Rakurai, avait la ferme intention de s'opposer au Sweet Commander. Cela relevait plusieurs questions, quant à sa force, et sa confiance en lui. La réponse de Cracker fut immédiate, et fit soupirer notre pirate : si ça continuait, tout le monde allait prendre.

Heureusement, la morte sut calmer le jeu. Marden ne l'écouta pas le moins du monde : tout ce qui est prophétie, vengeance, assassinat, très peu pour lui : c'était un pirate intègre. Il nota cependant dans un coin de sa tête leurs projets. Après tout, il était un pirate.

Mais la suite des événements le prit totalement de cours : que ce soit le pirate endormi, celui qui n'avait pas su reconnaître les mille et unes saveurs de la cuisine charlotienne, ou l'autre affamé, est-ce qu'ils essayaient délibérément de provoquer le Sweet Commander, ou étais ce une simple erreur de leur part ? 

La route avait été longue, l'assoupissement du premier était compréhensible. Et puis, tout le monde adorait dormir. Même cas pour Rakan, les gâteaux de Cracker semblaient délicieux, c'était presque un miracle que ce ne soit pas l'Infortuné qui fasse la bourde en premier.

En revanche, le manque de goût du dernier était consternant ! Comment pouvait-il oser arpenter les mers et assister à ce somptueux banquet, sans toutefois reconnaître sa chance ? Qui était-il, à part l'incarnation du diable, ou d'autres dieux sombres et oubliés ?! Sa folie n'avait-elle donc aucune limite ? Marden devait agir, en tant que défenseur du bon goût absolu, en tant que Social Justice Warrior !

Se levant de sa chaise, il appuya son pied sur la table, avant de projeter son bras vers l'insolent, l’étendant grâce à son pouvoir, vers celui connu sous le sobriquet de Mibu. Il devait payer ! Le coup toucha, mais fut-il véritablement efficace ? Il ne prit pas la peine de le vérifier, préférant regarder le reste de la table, d'un regard empli d'une surprenante colère.

« Personne n'a le droit de critiquer ces dons du ciel, ces cadeaux des anges, oui, je parle bien de cette somptueuse pâtisserie, aux goûts uniques, chacun différends, ne se ressemblant que dans leurs délicieux ! Est ce clair ? » s'exclama-t-il d'un ton puissant. 

La table changea brutalement d'ambiance, mais c'était probablement dû à la rage folle du chef de table, ainsi que de ses 3 armures. Peut-être que notre Rookie y était pour quelque chose après tout. Dans tous les cas, il se retourna vers un des serveurs, qui était totalement pétrifié devant une telle scène.

« Est-ce que je pourrais ravoir du gâteau aux fraises s'il vous plaît ? Il était succulent !»
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 196
Date d'inscription : 24/01/2017

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 5451
Points de Technique (PT): 684
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Jessie Mary
Dit "La Flèche Noire" | 240,000,000 Berrys
Ven 2 Juin - 23:30

Another Tea Party


J'avoue que la tournure des choses ne me plaît guère, pour commencer, il n'y a que Crackers qui a réellement porté un intérêt à mon discours apocalyptique. Y en a un qui dort, l'autre qui mange les biscuits du siège de notre hôte, d'autres qui se goinfrent ou n'écoute rien. J'avais juste envie de décocher une flèche dans le crâne de la première personne qui ose croiser mon regard.

Mes yeux se dirigent donc vers la seule personne qui porte un peu d’intérêt à mes paroles avant de faire un signe respectueux de la tête, croisant de nouveau mes jambes, je réponds donc :

- Visiblement, la répartition des tables a mal été faites, nous n'avons ici que des simples d'esprit ou des personnes qui n'ont rien à faire de la Tea Party et des choses que nous pouvons accomplir. C'est une chance d'être là et je compte bien la mettre à profit.

Cependant, les festivités commencent déjà avec une attaque sournoise sur le dormeur de la table, les trois-quarts des plats s'envolent sous la puissance du coup et j'avoue que je ne préfère pas du tout être à la place de l'homme qui venait de subir l'attaque. J'ai beau être immortelle, ça n'empêche pas que je ne veuille pas subir ce genre de chose. Cependant, je reste stoïque, glacial, impassible, le regard fixant un peu chacun des invités avant de voir Crackers qui était sur le point de tuer son futur beau frère de ce que j'ai compris. J'aurais été lui, je n'aurais pas hésité une seule seconde.

Mais la Charlotte Family a le sens de la famille malheureusement et c'est comme ça qu'on se retrouve à faire des actes de clémence sur des personnes qui ne le mérite absolument pas. J'avoue que je suis légèrement déçu par le Sweet Commander sur ce coup. Cependant quand je vis un pirate dont le nom m'échappe complètement et que je suppose trop faible pour participer à cet événement à mon goût, attaquer un autre pirate sans valeur à mes yeux, une ambiance froide s'installe doucement.

- Tu penses que c'est un jeu gamin ? Nous ne sommes pas ici pour nous disputer sur de la nourriture ! Alors assis, toi avant que je m'occupe moi-même de ton cas ! Y a pas de place pour les amateurs dans la pirateries, alors fais au moins semblant d'être un pirate digne d'être invité à cette Tea Party

Alors assis, toi avant que je m'occupe moi-même de ton cas ! Après, si ça se gâte et que finalement, le combat contre la Charlotte Family commence, je pense que je ne serais dans aucun des camps, je me contenterais de me défendre et d'attendre la meilleure opportunité, ou sinon tout simplement... C'est un choix aussi que je suis prête à prendre.
Fiche de RP (c) Miss Yellow

_______________________________________

Une flèche pour une tête...


Qui je suis - Ce que je sais faire - Ma famille

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 326
Date d'inscription : 22/08/2016
Age : 24

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 5711
Points de Technique (PT): 979
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Kyû T. Kennedy
Dit "Le Prince des Monstres" | 70,000,000 Berrys
Jeu 29 Juin - 19:11
La dernière chose dont Kyû se souvient encore est d'avoir regardé Rakuraï avec un oeil complice, après tout, ce dernier devait l'aider à amasser le trésor légendaire. Néanmoins, tandis qu'il dormait, une lourde attaque vint s'abaisser sur lui, mais ce ne fut pas l'impacte qui le réveilla, mais plutôt l'aura drôlement malveillante du dit Crackers. Ouvrant les yeux rien qu'un instant avant de dégainer son sabre pour faire barrage à la hache, il fut tout de même enfoncé dans le sol en formant un gros cratère. De la poussière fut soulevée partout, mais c'était loin d'être le brouillard dans la tête du jeune prince. Désormais, la Tea Party était devenue un vrai bordel. Rakuraï ne semblait pas être nulle part, au contraire, ce dernier avait disparu dans le feu de l'action.

Sentant ses bras engourdis dût à la puissance de l'attaque de Crackers, il soupira avant de rouler sur le côté et se dégager, puis se mettre à sauter en arrière afin de mettre de la distance entre lui et l'adversaire qu'il ne voyait plus du tout. La seule chose qu'il voyait, c'était des armures. Dans ces conditions, un combat aurait été fort amusant, mais après avoir analysé la situation, la fuite serait plus stratégique. D'un côté, Rakan et Jessie qui avaient l'air d'être presque copain avec Crackers, de l'autre côté, Marden qui semblait attirer tout autant la merde que le jeune prince lui-même.

Préférant alors se mettre près de la porte, il tailla un gros trou dans le mur après avoir sortie sa seconde lame, se créant un échappatoire, espérant que Crackers ne vienne pas l'emmerder davantage.

- La fête est terminée je crois bien ... Vu que Rakuraï n'est plus là, je n'ai aucune raison de rester ... Un seul coup d'oeil me suffit pour voir que je ne vais pas gagner seul contre ce type aux biscuits.

Sur ces mots à lui-même, il recula dos au trou avant de regarder aux environs, lorsqu'il sentit une sorte de présence, ou plutôt, des yeux qui l'observaient ...
Revenir en haut Aller en bas
ANOTHER TEA PARTY | TABLE 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» les debut de ma table de jeu .
» Projet table de jeu
» Les bonnes manières de table
» Table pour Mordheim en projet
» Ma table de démo pour Mordheim

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: The Story :: Grandline - New World :: Totto Land :: Whole-Cake Island-
Sauter vers: