AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 :: The Story :: Grandline - Paradise :: Alabasta Kingdom Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les maîtres du désert ! [solo flashback post event Alabasta]

avatar
Messages : 155
Date d'inscription : 20/10/2016

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 4423
Points de Technique (PT): 313
Équipage: Akai Tsubasa
Voir le profil de l'utilisateur




Rakan Khorus
95,000,000 Berrys
Lun 1 Mai - 15:21


« Le maitre du désert ! »



Ma dernière visite sur cette terre ensablée, m'avait laissé sur ma soif... Même carrément mort de soif. Alabasta est un grand royaume au sein duquel il vaut mieux ne pas partir à l'exploration, seul. J'avais vite compris l'intérêt d'avoir un guide en ses landes, lorsque par pur égo je m'étais isolé pour profiter des réserves de nourriture que j'avais emporté du navire lorsque notre escouade débarqua sur les terres de la famille Nefertari. Mais aujourd'hui, c'était different n'est-ce-pas ? J'étais maintenant le détenteur de pouvoirs démoniaque... J'étais le sable. Le désert était pour moi comme un terrain de jeu. Il est vrai, je n'ai pas mis les pieds sur l'île pour m'entraîner dans le désert, mais j'étais arrivé quelques jours avant la cérémonie alors autant en profiter.

Quittant mon sous-marin, je me dirigeais d'un pas certain vers ses rocs qui annonçaient le commencement du désert. Et comme la dernière fois. Un vacarme assourdissant retentit. Un mélange de cri "bestiaux" et de pierres martelées frénétiquement. Ç'en était exaspérant tellement j'avais l'impression revivre la même scène que la dernière fois. Je me demande s'ils attaquaient systématiquement toute personne arrivant ici. Jetant un regard en arrière je lâchais alors :

-Je suppose que c'est pour ça que personne ose accoster ici... Entre vous, et l'entrée du désert... Je suppose qu'il y a un meilleur quai pour accoster à Alabasta... Mais je connais que celui-là ! Tant mieux... J'avais besoin d'entraînement

Me tournant vers les silhouettes sautant frénétiquement sur la roche, j'esquissais un sourire en observant leur état de fébrilité avancés. Leur excitation était palpable, et leur énergie ainsi que leur volonté je la ressentais moi aussi. Que l'entraînement commence !

-Tornado Arenoso !

Le sable du désert face à moi s'envola par gerbe, dès que mon pouvoir fut activé. Je n'eus même pas besoin de produire un seul grain que déjà une petite tornade s'était formé dans ma main. Mon sourire s'agrandit un peu plus, alors que j'étais maintenant certain d'avoir une puissance illimitée dans ce désert, puis d'un geste désinvolte je projetais la tornade devant moi. Celle-ci prit brusquement de l'ampleur ce mutant en une véritable tornade de sable, emportant les kung-fu dugong plus en avant dans le désert.

-Que le combat commence !

Alors que je prononçais ces paroles, du sable fusait encore vers moi, s'agglutinant cette fois-ci dans mon dos pour former les quatre excroissances de ma technique nommée Akai Tsubasa no Akagero. Je me propulsais dans les airs de un bond, et ses excroissances de sable prirent le relais, se déployant telle les fines ailes d'une libellule. J'atterris alors dans le désert, et mettant ma main au-dessus de mes yeux, l'utilisant comme une visière pour amoindrir la forte luminosité du lieu. C'était étonnement calme si l'on excluait la présence de la tornade que j'avais précédemment lancé et qui continuait son chemin toujours plus en profondeur dans le désert.

-Hum... Personne ? Et les dugongs ? Ils sont passés où ?

Un silence de mort s'instaura pour toute réponse à mes interrogations. Me grattant l'arrière de la tête je me résignais donc à m'entraîner seul en attendant que la faune se manifeste. Ce répit pouvait m'être prolifique pour améliorer ma connexion avec mon élément, et ainsi me permettre un contrôle plus fin du sable.

-Commençons par la base !

Posant un genou et mais mains sur ce doux et chaleureux sable, je me lançais.

-Sarcófago imperial !

Je m'élevais alors dans les airs porté par ce qui semblait être une vague ensablé que je laissais s'écraser dans l'immensité du désert. Regagnant la terre ferme je ne quittais néanmoins pas ma position. Me concentrant, je propageais une onde qui se déversa à une vitesse folle. Le sable se compacta alors. Et de nombreux hurlement retentirent autour de moi, et sans que je n'ai eu le temps de faire quoi que ce soit, le sol se déroba sous mes pieds, fusant si rapidement que je m'écroulais de tout mon long sur le côté. Emporté par la cinétique, je glissais dangereusement, complètement déboussolé. C'est lorsque je m'écrasais de tout mon poids contre l'une de ses pattes que je compris que j'avais réveillé un crabe déménageur, endormi sous une couche de sable, qui avait certainement dans l'optique de faire son chemin habituel à toute vitesse.


Accroché à la patte qui montait et descendait inlassablement, je me voyais déjà vomir mon repas et celui d'avant aussi. Heureusement le crabe s'arrêta brusquement. Les muscles de mes bras et mes jambes complètement tétanisées je lâchais prise, tombant comme un fruit mûr sur le sable ardent. Je voyais des étoiles valser autour de ma tête et alors que j'allais relever mon buste, une violente bourrasque me plaqua au sol. Ainsi positionner je vis le ciel se couvrirent. La carapace brunâtre de l'animal qui m'avait balloté jusqu'ici était à à peine quelques centimètres au-dessus de moi. Il passa en un éclair chasser par une créature certainement plus grosse, ça serait pas logique sinon, n'est-il pas ? Cette pensé déversa dans mon corps une haute dose d'adrénaline. Les étoiles disparurent instantanément de devant mes yeux. Brusquement je me relevais pour voir à quelques centimètres de moi le visage souriant de un dugong qui me rendais son poing comme s'il me proposait de l'aide pour me relever.

Je tournais alors la tête derrière moi pour voir un groupe de kung-fu dugong revenir joyeusement en traînant derrière eux le crabe assommé et visiblement blesse si j'en jugeais les blessures sur sa carapace. Je fus bientôt entouré par tout un clan de ses petites bestioles qui ensemble me portèrent à bout de bras pour m'acclamer tel le roi que j'étais à leurs yeux. Me laissant porter par le dugong je levais les yeux au ciel, me disant que mon entraînement risquait de mal tourner. Il fallait que je trouve plus fort que ces petits êtres pour m'entraîner. Un scorpion, un scarabée ou bien un lézard géant me suffirait ça ou pire encore ! Il y avait forcément plus puissant que les dugongs que j'avais balayé d'une seul attaque et qui m'acclamaient maintenant tel un dieu.

Ils finirent finalement par me poser à terre. Ainsi à la recherche de sensation fortes et de combat épique, je réitérais l'action qui avait réveillé le crânes, espérant voir émergé du sable un monstre puissant et agressif. Mais mes tentatives furent vaines. Je ne réveillais rien que mon groupe de Kung-fu dugong ne parvenais à tabasser. Et vu les corps assommé ou mort rangé dans un coin je pense que même les lézards géant du désert hésiterait à attaquer.

Je me suis alors finalement résigné en voyant ses petites bestioles sauter en l'air avec entrain à chaque fois que je compactais le sable. Ils avaient pris ma provocation mortelle pour un simple et banal entraînement au saut. M'essayant sur une dune, exaspéré j'ai finalement cédé aux caprices du petit groupe. En formant une multitude de petits clones de moi. Un pour chaque Kung-fu dugong, que chacun s'entraîne avec un adversaire à sa taille. Ils semblaient tous joyeux de s'entre et sur mes immortelles créations de sable, déchaînant leur coup les plus destructeurs avec une fierté non dissimulée. Moi, en même temps, je faisais des créations de sable dans leur dos, qu'ils s'empressaient d'aller détruire dès qu'ils les remarquaient et mine de rien j'avais réellement affiné ma maîtrise du sable lors de l'entraînement des Dugongs. Alors on dit "Merci" aux kung-fu dugong les seuls et vrais maîtres du désert d'Alabasta !



C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E


Revenir en haut Aller en bas
Les maîtres du désert ! [solo flashback post event Alabasta]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [FB solo Custodio - post unique] ¡ Buenas tardes, bastardos !
» [Flashback - Entrainement solo] Il faut savoir se mouiller pour ses amis
» Tribulations d'une naine [solo & flashback]
» tuto haradrim, opération désert
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: The Story :: Grandline - Paradise :: Alabasta Kingdom-
Sauter vers: