AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 :: The Story :: Grandline - Paradise :: Other Islands :: Tengoku Island Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dualité [PV Gingbao]

avatar
Messages : 45
Date d'inscription : 07/10/2016

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 5000
Points de Technique (PT): 19
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Marco Zapata
Dit "Le Dragon Rouge" | 280, 000, 000 Berrys
Ven 28 Avr - 22:39
Dualité




Comme à l'accoutumée, Marco s'était isolé sur cette île qui lui était très chère. Lorsque le navire des Ailes Rouge naviguait à proximité de l'île de Tengoku, leur capitaine avait l'habitude de s'y rendre, pour se ressourcer et rendre hommage à son amour défunt en se recueillant sur sa tombe. Tout l'équipage était habitué à ces absences qui ne duraient pas plus de quelques jours. L'équipage était ainsi sous le commandement direct de son second en attendant son retour, guidé par une simple vivre card que les deux hommes se sont mutuellement échangés. Quoi, comment? Par la voie des airs, simplement.

Tengoku est une île qui n'a jamais été foulée par l'Homme, jouissant d'un écosystème riche, composé essentiellement de reptiles et d'amphibiens tous aussi singuliers les uns que les autres. Alakir vous dira sûrement, d'ailleurs, que la faune que l'on y retrouve est exclusive à ce lieu, s'étant sûrement adapté aux conditions particulière de cette énorme plaque rocheuse perchée à plus d'une centaine de mètres. Tengoku se trouve également être le lieu de villégiature de deux anciens dragons, reliques d'une population affaiblies, amoindries, par les chemins s'opérant dans ce monde. C'est d'ailleurs en rencontrant l'un d'eux que Marco découvrit cette île avec laquelle il noua rapidement des liens particuliers; s'y étant rendu non pas en tant que pirate, ni même en tant qu'humain, mais en tant que Dragon. Il fait désormais pleinement parti de ce biome unique en son genre, allant jusqu'à décider d'y placer la tombe de Kaya, séduit par la sérénité qui s'en dégageait.

Cela faisait déjà plusieurs heures que le Dragon Rouge, y séjournait. Plus tôt, il s'était rendu sur ladite tombe, s'endormant à son pied calmement, le sourire aux lèvres comme s'il ne pouvait être plus serein qu'en ce lieu précis. Il faisait désormais le tour de l'île pour se rendre sur son point culminant, où trônait une gigantesque cascade pourfendant le silence presque onirique de Tengoku par son souffle puissant. 
   


Ôtant calmement sa cape gigantesque, la laissant lourdement tomber au sol, il vint s'installer sur un rocher au beau milieu de la cascade en tailleur, sans être ne serait-ce que bousculer par la force inouïes des torrents se déversant sur lui, avant d'y fermer les yeux en poussant un long râle de concentration. Se positionnant ainsi lui permit, entre autres, de dompter cette férocité bouillonnant en lui depuis qu'il avait ingérer son fruit du démon. Effectivement, les possesseurs de zoans sont habités par de puissantes pulsions liées à ce côté animal se développant parallèlement à leur nouvelles capacités. Rester ainsi immobile, luttant continuellement contre cette force écrasante, le poussait à faire fi de ses émotions et garder un parfait contrôle de sa concentration. Exercice éreintant lors de ses premières tentatives, mais qui s'avère être désormais plus un moyen de se relaxer qu'un réel travail de rétrospection sur soi même.

En plein état méditatif, Marco semblait ne faire plus qu'un avec son environnement, comme si rien ni personne ne pouvait troubler cet instant..





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 53
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 20

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 5639
Points de Technique (PT): 180
Équipage: Le Harem Fatal
Voir le profil de l'utilisateur




Gingbao
"Silver Storm" | Contre-Amiral de la Marine
Lun 1 Mai - 22:10

Dualité

ft. Marco Zapata



- Gin', j'ai vu un Dragon.

Hein ? Mais qu'est-ce qu'elle me racontait comme connerie elle ? Y'avait pas moyen de dormir tranquillement sur ce bateau, fallait toujours que quelqu'un, ou en l'occurrence quelqu'une, vienne me réveiller pour X ou Y raison, toutes plus farfelues que les autres. Il fallait quand même reconnaître que celle là n'était pas banale, et qu'on n'avait pas l'occasion de l'entendre tous les jours. Elle avait vu un dragon, comme si les dragons ça exi... Attends ! Un dragon ? Un cracheur de feu, un manipulateur de vent ? Un grand dragon occidental ? C'est de ça qu'Isis parlait ?

- Mon doux ange... De quelle couleur le dragon ?

Mon visage s'était fermé d'un seul coup, alors ma main, ou plutôt les doigts qu'il en restait, venait de se resserrer sur le bras nu de la jeune céleste. J'avais un pressentiment et quand ses lèvres tendres prononcèrent le simple mot « Roux », j'eux l'impression d'exploser à l'intérieur. Il n'existait, et j'en étais presque certain, qu'un seul dragon roux sur tout Paradise et le ShinSekai. Et c'est aussi le seul qui possédait un cœur d'humain. Marco « Ao tsubasa » Zapata, une tête à 280 millions de Berrys, rien que ça. C'était une rencontre très improbable car on disait de lui qu'il gardait son pouvoir le plus discret possible. C'est donc majoritairement la surprise qui m'avait fait me lever.

- Tu l'as vu où ?
- Dans les airs, il s'envolait vers une drôle d'île. C'est bien celui à qui je pense ?

Je me suis contenté d'acquiescer, appréhendant ce qui allait devoir arriver. Mon code d'honneur en tête, je pouvais sentir une veine palpiter sur ma tempe, de rage. Vous le savez déjà, j'ai une sacro-sainte haine pour les déserteurs de la Marine, surtout ceux qui apportaient une puissance d'exception à l'ennemi. Et c'était exactement le cas de Marco Zapata, un ancien officier supérieur de l'armée, qui avait trahi notre drapeau en tuant au passage un vice-amiral. Et ça, c'était au delà de toute considérations de mon point de vue. Il semblait s'être rendu seul sur cette île inconnue, sans que je parvienne à trouver une vraie raison à cet acte. Peu importe, c'était le moment ou jamais de l'éliminer une bonne fois pour toutes. J'ai donc équipé mes pistolets, mes balles et mon tout nouveau sac à dos, camouflant ma nouvelle arme. Au dessus de tout cela, par besoin d'officialité, j'ai décidé, une fois n'est pas coutume, de revêtir ma veste de Contre-Amiral.

- Je vais être absent un moment les filles. Si je donne aucun signe de vie d'ici 12 heures, je vous autorise à venir. Pas avant. Compris ?
- T'inquiète, chef. On a compris le souci. Fais ce que t'as à faire.

Freyja. Toujours la plus expressive, celle qui prenait la parole dans les situations de crise. La seule qui avait une voix assez forte et douce pour apaiser tout le monde. Je lui ai fait un signe amical de la tête, avant de m'élever dans les airs, porté par mon pouvoir. L'île était plutôt haute dans les airs, mais il fallait juste un peu d'efforts pour y accéder. Lorsque que j'ai posé le pied dans ce tout nouvel environnement, j'ai pu observer une flore incroyable. Les paysages qui s'étendaient autour de moi, à perte de vue, emplissaient mon regard d'une joie que je ne parvenais pas à contrôler. Mais mon âme s'emplissait également d'une émotion très puissante, que je ne pouvais même pas identifier... Cette île portait l'empreinte très puissante d'une personne, sûrement d'un mort, mais je n'avais aucun moyen de savoir qui. Enfin, presque aucun moyen.

J'avais perdu de vue le dragon roux, qui s'était certainement de nouveau changé en homme, étant donné qu'Isis l'avait aperçu quelques heures auparavant. Mais, à force de marcher, le cherchant à travers l'île, qui n'étais pas si grande, je suis tombé sur un lieu unique et chargé d'une incroyable émotion, d'une aura incroyablement triste et lumineuse à la fois. Il y avait là une tombe, simple, unique, basique, mais qui accrochait immédiatement le regard. Un simple nom était inscrit dessus : Kaya. Qui était Kaya ? Instinctivement mes doigts se sont mis à caresser l'inscription, comme hypnotisé par l'aura mystique de ce lieu. Marco connaissait certainement ce lieu et je le soupçonnais même d'avoir créé lui même ce sanctuaire. Et c'est à ce moment qu'une idée a germé dans mon esprit. S'il y avait un seul endroit sur cette île où il viendrait à coup sûr, c'était certainement ici... Je me suis donc assis contre un arbre juste à côté, commençant doucement à m'endormir...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 45
Date d'inscription : 07/10/2016

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 5000
Points de Technique (PT): 19
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Marco Zapata
Dit "Le Dragon Rouge" | 280, 000, 000 Berrys
Lun 8 Mai - 14:32
Dualité


Alors qu'il restait parfaitement immobile depuis près d'une heure, plongé dans un état méditatif profond, Marco s'agita brusquement en se relevant d'une seule flexion. Ses sens semblaient agités, reniflant de temps à autre, intrigué, comme s'il venait de ressentir une trace olfactive qui ne lui était nullement familière en ces lieux qu'il connaissait pourtant parfaitement. Un intrus? Non ce n'était pas possible.. Personne n'avait jamais réussi à trouver cette île, et même si cela arrivait, rare étaient les humains capable de s'y hisser. Il regain lentement la berge, réfléchissant à tous les scénarios possible si son pressentiment était vrai; était-ce un individu lambda qui s'était retrouvé par hasard sur cette île, quelqu'un qui avait ouïe dire de la présence de dragons sur cette île et qui souhaitait le vérifier, ou bien même un marine qui tentait peut être de l'atteindre.. Peut être même un..




Alors qu'il se torturait les méninges pour tentant de comprendre ce qui était en train de se passer, un puissant cri guttural, terrifiant, résonna sur l’entièreté de l'île et ses alentours. Si ce rugissement pouvait tétaniser n'importe quel être vivant doué de raison, Marco lui, eut une réaction totalement différente.



Il s'était retourné, son visage durcis par la surprise. Il savait pertinemment qui était à l'origine de ce cri, et ce qu'il représentait. Ses craintes s'avéraient être exacte; et il n'avait pas de temps à perdre. Dans un puissant saut, tournant sur lui même, il prit sa forme animale en brassant l'air de ses ailes puissantes pour s'élever à une hauteur impressionnante et suivre la trace de l'odeur de l'intrus.

Il atterrit lourdement, fendant le sol sous son poids, entre la tombe de Kaya et ledit intrus qui sommeillait innocemment au pied d'un arbre, veste de la Marine sur les épaules. Marco lui fit fièrement face en tant que Dragon, baissant légèrement sa tête pour l'observer en poussant un léger grognement, intimidant par nature mais qui ne semblait, étrangement, pas vouloir l'être. Cet homme n'était pas sa principale menace pour le moment, et il allait le comprendre rapidement. Le grand Dragon Rouge se retourna lentement ouvrant ses larges ailes de toute leur envergure comme s'il souhaiter le cacher de ce qui arriver. Dans un nouveau rugissement, aussi puissant que le premier, un nouveau dragon fit son apparition. Bien plus grand, bien plus large, bien plus féroce, paraissant bien plus.. Animal que le capitaine des Ailes Rouges. A son tour, il vint se poser au sol, face à son homologue, en frappant sa puissante patte sur le sol comme signe d'intimidation, imité par Marco. Le dragon "sauvage" prit la parole dans une langue gutturale étrange,
incompréhensible pour le commun des mortels, mais que le dragon rouge pouvait apparemment maîtriser dans toute sa complexité.









Décidant alors que les mots n'étaient plus adaptés, sans prévenir, le dragon noir fusa sur Marco, qui l'imita une fois de plus en s'avançant vers lui à la même vitesse sans la moindre hésitation.


Les deux bêtes s'entrechoquèrent avec une force telle, qu'une bourrasque de vent souffla tout autour d'eux, avant qu'ils ne partent dans un échange de coups des plus brutaux. Rien ne semblait plus exister dans cet affrontement féroce; ni l'intrus, ni même Marco Zapata, méconnaissable dans ces gestes sauvages, forçant le dragon adverse à cesser le combat en prenant soin de ne lui porter aucun coup létal. Ce qu'il réussit finalement à faire après lui avoir écrasé la gueule contre le sol non sans avoir, lui aussi, pris de nombreux coups dont il aurait pu ne jamais se relever. Le dragon noir finit par reculer, poussant un énième rugissement, avant de tourner le dos et prendre son envol. Les Dragons étaient une race belliqueuse dont les interactions sociales n'étaient régies essentiellement que par des rapports de force, et Marco savait désormais comment réagir face à eux. Bien que cette altercation put paraître d'une férocité inouïe, il n'était en fait question que d'intimidation et le Dragon Rouge avait su imposer sa volonté. Mais rien n'était joué. Il devait désormais faire face à une nouvelle menace.

Reprenant sa forme humaine, affichant quelques traces de coups sur son torse nu, pour une fois dénué de cape, il se dirigea lentement vers le Contre-amiral si l'on en croyait son uniforme. Si son approche pouvait paraître menaçante, de par sa stature imposante, Marco finit par pousser un long soupir, feignant un rire gêné.



Z'aaaaaaa-papapapapa! Excuse le mais il est un peu farouche quand il a faim. dit-il de manière totalement innocente avant de s'asseoir en tailleur près de lui.




Il posa son regard vers le ciel, un franc sourire sur ses lèvres, en s'étirant dans un long gémissement las, avant de reprendre.

Contrairement à lui, je sais me tenir, je te rassure. Mais je ne pourrais me résoudre à te laisser fouler ces terres en t'ignorant. Je t'avouerai qu'il y a pas mal de choses qui me dérangent dans ta présence.. Surtout concernant la raison de celle-ci, que fait un contre-amiral tel que toi sur cette île? dit-il avec un ton détaché mais qui se voulait dur.



A ces mots, son regard s'intensifia, attendant la réaction de son interlocuteur avec intérêt. La suite des événements paraissait dès lors, totalement aléatoire.. Qu'allait être la réaction du contre-amiral?




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 53
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 20

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 5639
Points de Technique (PT): 180
Équipage: Le Harem Fatal
Voir le profil de l'utilisateur




Gingbao
"Silver Storm" | Contre-Amiral de la Marine
Mar 9 Mai - 22:11



Les Titans
Ft. Marco Zapata







♥ ♠ ♣ ♦

- Bordel de merde.

♥ ♠ ♣ ♦


Deux dragons, gigantesques, étaient en train de se battre devant mes yeux, ce qui m'avait amené à lâcher ce juron, sans que je ne puisse le réfréner. La bataille était titanesque et le vent autour des deux mastodontes faisait trembler mon chapeau et ma veste d'uniforme. Le dragon noir, celui qui avait poussé le cri m'ayant réveillé en sursaut, semblait cependant plus imposant que le pirate. Oui, parce que le plus incroyable c'est que l'un des deux dragons était en réalité un homme, très précisément l'homme que j'étais venu chercher : Marco Zapata, le capitaine des Ailes Rouges. Là où la chose devenait surnaturelle, c'est que j'étais persuadé que le Zoan était le seul dragon encore vivant au monde, tout du moins de cette espèce. Apparemment j'avais eu bien tort et l'autre représentant de cette race supérieure semblait très en colère. La raison de cette colère était évidente. Moi, mon odeur, ma présence, semblait perturber l'équilibre de ce lieu sacré.

Au bout d'un petit moment d'un combat d'une rare violence, le dragon noir fut vaincu, pacifiquement, et repris son envol vers son nid, du moins je l'imaginais. Ne restait plus que le dragon vainqueur du pugilat, qui était très vite revenu à sa forme humaine. Bien qu'approchant lentement de moi, d'une démarche menaçante, un sourire presque amusé s'affichait sur les lèvres de l'ex-marine. Il éclata de rire, avant de s'asseoir et de planter son regard dans le mien. Son visage s'était refermé et un échange de regard intense prit place, figeant tout ce qui se trouvait autour, comme si la nature elle-même attendait une réponse. Ma réponse. La réponse de celui qui osait prendre une place qui ne lui revenait pas de droit naturel. Le défi du dragon roux, bien que dissimulé, était très clairement lisible dans ses yeux. Malgré cela, je ne lâchais pas d'un pouce le contact qui s'était formé entre nous deux. Je restai ainsi pendant une longue minute, laissant planer un silence assourdissant.




Plongeant ma main dans ma poche, j'en retirai un cigare tout neuf, que j'examinai lentement, regardant toujours le traître avec cette expression moqueuse que j'arborais souvent. Je pris le temps de le couper à l'extrémité, avant de craquer une allumette pour allumer le tabac. D'un seul coup, je me levai, brisant soudainement l'atmosphère calme et sereine, bousculant à nouveau la paix qui s'était installée ici. Je passai à côté du Zapata, frôlant son corps de mes pas, dans une provocation pacifique, facilement interprétable. Mes intentions n'étaient pas foncièrement mauvaises, je ne venais pas nécessairement pour débarrasser le monde d'un autre pirate puissant. M'approchant de la tombe, qui semblait revêtir tant de solennité, encore plus maintenant que le draconique capitaine était arrivé, je tirai une grand bouffée sur mon cigare, l'expulsant dans la douce lumière qui baignait la zone, dans une théâtralité non dissimulée.


♥ ♠ ♣ ♦

- Je ne suis pas venu pour te buter, si telle est ta vraie demande. Simplement, tu n'est pas un homme facilement accessible, Dragon Rouge.

♥ ♠ ♣ ♦


Ma main se posa doucement sur la pierre tombale, avec tout le respect que je pouvais exprimer. Aucun de mes gestes n'était agressif, violent, ni même ambigü. J'éprouvais en réalité une profonde tristesse, procurée par l'endroit comme par la situation. Nous savions tous les deux que nous n'étions pas amis, ni même des connaissances. Mais nous savions aussi, intrinsèquement, que rien ne nous prédestinait à nous entre-déchirer.


♥ ♠ ♣ ♦

- Non, j'ai menti. J'étais venu pour te tuer, au début. Et puis j'ai découvert cet endroit, empreint d'une effroyable tristesse, d'une incomparable nostalgie. Un homme qui vient seul dans ce genre d'endroit ne mérite pas la mort, encore moins l'humiliation d'une arrestation. J'avais entendu des rumeurs à ton sujet, disant que tu étais un homme de bien. J'en suis convaincu. Tu peux m'appeler Gingbao, au fait.

♥ ♠ ♣ ♦


Gingbao ? J'avais directement donné mon nom d'emprunt à ce capitaine pirate ? Je n'y avais même pas prêté attention, je n'avais pas pensé une seule seconde à mes paroles, d'habitude si contrôlées, si préparées, si bien pensées. Mais cela était révélateur. Cet endroit agissait mystiquement sur l'image que j'avais d'un homme tel que lui. Qui viendrait dans un endroit aussi reculé, avec pour seul but de rendre honneur à un mort ou, en l'occurence, une morte. Il y avait une histoire beaucoup plus profonde que ça, beaucoup plus dure que ce que je pouvais imaginer. Il me fallait savoir et peut-être, peut-être que nous cesserions alors d'être un pirate et un soldat, peut-être que nous n'en serions réduit qu'à notre condition d'hommes. Ma main continuait de caresser doucement les épitaphes, alors que ma voix s'élevait de nouveau, beaucoup plus douce et sereine qu'à l'ordinaire.


♥ ♠ ♣ ♦

- Maintenant tu sais comment je m'appelle et tu te doutes que je connais ton nom aussi, Marco. Il me manque cependant une donnée, une protagoniste. Qui est-elle ?

♥ ♠ ♣ ♦


Ma demande n'était qu'empreinte de bonté, sans aucune volonté d'entrer dans l'intimité de cet homme aux pouvoirs destructeurs. J'étais juste curieux d'apprendre cette histoire, de pouvoir mettre des mots sur ce qui me hantait l'âme depuis quelques heures désormais. Faisant tout cela, mon regard ne cessait cependant de jeter des petits coups d'oeil vers le ciel, me prévenant cette fois de toute attaque d'un autre dragon. Il valait mieux être prudent, je n'étais, malgré tout, pas en terrain allié...
Revenir en haut Aller en bas
Dualité [PV Gingbao]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Dualité aventureuse ~ Jörd
» Double je ♧ Isabelle
» Un nom de super heros qui déboite grave

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: The Story :: Grandline - Paradise :: Other Islands :: Tengoku Island-
Sauter vers: