AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 :: The Story :: Grandline - Paradise :: Sakura Kingdom Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mellodies Hivernales. - Jiao & Mello.

avatar
Messages : 34
Date d'inscription : 22/03/2017

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 4039
Points de Technique (PT): 7
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Mello
Chef de l'Escadron de Reconnaissance
Ven 21 Avr - 1:17
Jiao & Mello
"Yup... Shit happens."


« Oh... est-ce que l'un de vous a fait quelque chose de mal ? »


Ils étaient suivis, il pouvait très clairement le voir. Un bateau de la marine les avait pris en filature... Dommage pour lui, lui qui devait se rendre au QG, afin de participer à une mission bien plus intéressante, devait maintenant faire en sorte de semer ces parasites. Un soupir contrarié s'échappait de sa bouche dorée ; il devait maintenant trouver un moyen de s'échapper... Plus facile à dire qu'à faire, cependant il avait peut être une idée. En général, rares étaient les fois ou il était forcé de prendre des directions improvisés comme celle qu'il allait prendre, mais la situation le forçait à prendre des mesures contradictoires.

« Bon, les gars... Je sais que vous allez me détester après ça ! Mais on va devoir aller quelque part ou il ne fait pas bon vivre... Sauf pour toi l'abruti avec une tête d’inuit ! » Avait-il lâché sèchement aux autres membres de son équipage.



Sourire brillant mit en évidence, mains posées en V sur la boucle de sa ceinture, il donna l'ordre au navigateur de prendre à bâbord, là ou se trouvait une île hivernale, idéale pour se cacher et récupérer de quoi continuer leur traversée de Grand Line. Car avec tout ça, leur plan de voyage devait être revu, quand bien même ils avaient assez de provisions pour pouvoir tenir jusqu'au QG, la chose était bien différente maintenant qu'ils se savaient poursuivis.

▲▼▲

En tout cas, la première chose qui les saisit une fois sur place fut le froid, presque insoutenable pour des gens comme eux. Ils n'étaient décidément pas prêt pour des températures telles que celles d'ici. Mais ils devaient faire avec, il n'y avait qu'ici qu'ils ne risquaient pas de se faire capturer par la marine. Du moins, c'était ce que Mello se disait, il faudrait être un fou pour poursuivre quelqu'un sur une île enneigée

« Bon, cachez le navire ! J'prend le petit Joe avec moi, appelez la base ! Si dans une demie heure on est pas revenu, foutez le camp ! » Déclarait Milo à l'intention de son équipage, le jeune capitaine au dents d'acier savait qu'il ne valait mieux pas impliquer son équipage dans un truc qu'il avait sûrement causé lui même.


Vous l'aurez compris, il ne comptait pas rentrer, sa vision précédente lui avait permis de constater à quel point ils étaient en désavantage, aussi bien en terme d'effectif que de provisions, ils étaient en chasse et personne ne savait réellement pourquoi, ni comment ils avaient fait pour suivre les traces de notre tireur.

Après avoir fait quelques pas dans la neige en direction de ce qui semblait être une bourgade abandonnée, il se tourna vers le petit Joe et le renvoya vers le bateau avec l'ordre de partir plus tôt que prévu. Il ne pouvait risquer que ses compagnons se fassent prendre, il ne devait pas en être ainsi.

Une fois de plus, son regard vira au vert pomme, son pouvoir de perception venait d'être relâché et avec lui une vision omnisciente. « Allons allons, autant pour un seul homme ? Vous m'honorez. » Déclarait-il en entrant dans la bourgade, fusil à l'épaule, prêt à mener le combat qu'ils méritaient.


© ASHLING POUR EPICODE


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 27
Date d'inscription : 02/04/2017

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 4902
Points de Technique (PT): 348
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Shakyamuni Jiao
Dit "La Lame Vagabonde" | Contre-Amiral de la Marine
Mar 25 Avr - 0:53
La journée était pourtant belle, et cette après-midi... Ah... Si belle que l'on aurait pu accorder aisément celle-ci à une séance de bronzage sur le pont principal, c'était d'ailleurs le plan que Jiao avait prévu pour les prochaines heures. Prévu, c'est réellement le mot, et rien ne se passe jamais comme prévu lorsque l'on se nomme Jiao. Celle-ci était en train de vagabonder telle un petit fantôme sur le pont supérieur, sans réel but, tandis qu'autour d'elle, une agitation palpable et habituelle animait les divers officiers chargés des communications et autres systèmes de navigation. En réalité, Jiao se trouvait encore sur le pont de commandement car celui-ci cherchait un compagnon à qui parler lors de sa séance de bronzage, le plan était parfaitement huilé, les Lieutenants allaient bientôt prendre une brève pause, ce serait le moment pour Jiao d'attaquer et d'en séquestrer un avec elle...
Malheureusement, une communication prioritaire, un regard inquiét de l'officier, chargé des communications,  posé sur la Contre-Amirale, que de signes annonciateurs d'une mauvaise nouvelle. En toute conscience des risques qui pesaient sur sa magnifique après-midi, Jiao avait préférée laisser tomber cette partie du plan pour doucement s'éclipser du Pont de Commandement, tandis que l'Homme chargé des Communications avait commencé à s'écrier :



"CONTRE-AMIRALE ! CONTRE-AMIRALE ! UNE MISSIVE DU H.Q VI-...

CONTRE-AMIRALE NE FUYEZ PAS VOS RESPONSABILITÉS..!
"


Trop tard, elle n'avait pas été assez vive, son après-midi était fichue, tout était raté, tandis qu'elle avait presque passée la porte menant au Pont Supérieur, la Contre-Amirale commença à se retourner, lentement mais sûrement, vers l'ensemble des personnes présentes dans la pièce, qui avaient tous leurs regards braqués sur elle à cause de cette situation bien trop commune. Le visage de Jiao respirait un ennui profond en cet instant précis, et pour elle, la situation était absolument ennuyeuse, dans quoi allait-il s'embarquer cette fois ? L'arrestation de petits Pirates dans une île-décharge ?



"Criminels dangereux repérés, nous les prenons en filature, l'objectif est d'en capturer le plus possible, Contre-Amirale, nous sommes déjà en route ! De plus, l'identification visuelle de ceux-ci arrive sous peu !"


"Quoi..? Déjà ? Bon bon..." Le jeune homme se frotta les joues une seconde avant de retrouver un sourire éclatant en ajoutant "Très bien, allons-y les enfants ~, et plus vite que ça !"



...



Le Navire de la Marine avait perdu la trace des criminels en question, d'ailleurs, la Contre-Amirale n'avait toujours pas jeté un coup d'oeil à leur identité, plus occupé par le nettoyage intensif de son sabre, au cas ou. Quoi qu'il en soit, une chose était sûre, ils étaient là, quelque part. Sur cette île qui semblait être plongée dans un hivers éternel. La progression du navire serait difficile avec toute cette glace partout. La mobilité était réduite, ce qui était une fois de plus un facteur complexifiant la situation...

Dans les divers endroits du navires, les marins s'emmitouflaient dans de grandes capes rembourrées de fourrure afin de se protéger du froid, tandis que Jiao, sur le pont de commandement toujours observant par le hublot en tirant une grimace des plus expressive de son état, lui qui voulait passer l'après-midi à se dorer la pilule au soleil, il était mal tombé...


"U-.. Une île glaciaire? Après une Île-décharge, une île glaciaire, dites-moi que c'est une blague, n'est-ce pas !"


"Vous le voyez par vous-même, Contre-Amirale !"


Évidemment que celle-ci le voyait, son regard était braqué dessus, tandis que ses mains s'occupaient de frotter ses propres bras pour se réchauffer. Heureusement que la Contre-Amirale portait naturellement plusieurs couches de vêtement. D'ailleurs, le froid l'avait poussé à ne pas porter sa veste officielle de la marine à son épaule comme à son habitude, mais de manière conforme, à savoir les bras dans les manches. La veste avait le mérite de tenir chaud, mais elle n'était réellement esthétique...


"Bon. Bon, résumons nos options, nous ne pouvons pas faire de blocus, car je n'ai pas envie
de rester ici, et en plus, cette île représente un stock de vivre suffisant, particulièrement si nous ne voulons pas affamer la population déjà présente. Ne reste donc qu'une option, l'affrontement. Écoutez... Envoyez des Hommes munis d'escargophones sur l'île, afin de répéter en boucle le message "Rendez-vous sans résistance... blabla... vous connaissez la procédure". Ces escargophones seront escortés par quinze personnes, chacune d'elles munis d'une fusée de détresse... C'est l'heure où nous jouons au chat et à la souris j'imagine... Allez, hop hop exécution ! Et au moindre signe de danger, ne prenez pas de risque, fuyez. ~
"


Tandis que les soldats commençaient à se préparer et pour certains à partir en expédition sur l'île, afin d'appliquer les ordres du Contre-Amirale, celui-ci s'était posté en haut du mat le plus haut du navire, avant de profiter de la vue dégagée de l'île. La partie venait de commencer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 34
Date d'inscription : 22/03/2017

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 4039
Points de Technique (PT): 7
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Mello
Chef de l'Escadron de Reconnaissance
Jeu 4 Mai - 19:59
Jiao & Mello
"Out of Ammo."




Quand il s'agissait de se placer en tant que tireur embusqué, on peut dire que les capacités de Mello se révélaient au grand jour. Posté dans le plus haut clocher de cette petite bourgade, il observait les environs. Chacune des entrées était couverte par son champ de vision naturel. Naturel ? Cessez de faire les idiots, vous connaissez bien évidemment les pouvoirs de notre protagoniste. D'ailleurs, il était en train d'utiliser son pouvoir ; son regard de jade se posait sur ses camarades... avaient-ils eu le temps de s'en aller ? Effectivement, d'ailleurs, sur le pont du bateau, la fête était au rendez vous.

« Quoi ? Ces salopards fêtent mon départ ? Ça ne vas pas se passer comme ça je vous le promets ! Attendez que je rentre à la base vous allez voir ! »


Enfin, rentrer, ça il n'en était pas tout à fait sûr. Tandis que son regard glissait vers le navire de la marine, il put remarquer plusieurs choses. La première, c'est qu'ils étaient prêt à l'attraper ces cons ! Heureusement qu'il avait renvoyé les autres chez eux, autrement tout le monde aurait été capturé.

Car les soldats envoyés étaient légions, tous équipé comme à la guerre comme s'ils étaient en chasse de gros gibier. Dix, quinze ? Peut être dix millions ! En tout cas ils étaient bien nombreux pour quelqu'un comme lui. Et qu'est-ce que c'est que ça ? Un homme, une femme ? Fhomme ? Elle avait l'air de vouloir rester sur place de toute manière, une bonne chose au vu des décorations présentes sur son manteau. Affronter un gradé en plus de tout ce beau monde aurait été un choix douteux, comme signer son arrêt de mort un jour trop tôt.

Mello, sans perdre plus de temps que nécessaire se mit à recharger son fusil. Huit balles par barillet, une quinzaine d'hommes, le compte n'était pas bon ! Alors, une idée lui vint à l'esprit. En fouillant dans ses réserves de munitions, le cow-boy mit la main sur ce qui pourrait changer la donne si utilisé à bon escient.

Deux cartouches, c'était tout ce qu'il restait de ses munitions explosives, en créer sur le bateau était plutôt compliqué ce qui expliquait le manque. Alors, il était là, en position attendant patiemment que les soldats pointent le bout de leur nez.

« Approchez mes poulets. »


   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 27
Date d'inscription : 02/04/2017

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 4902
Points de Technique (PT): 348
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Shakyamuni Jiao
Dit "La Lame Vagabonde" | Contre-Amiral de la Marine
Ven 5 Mai - 17:46

La chasse avait commencé, et celle-ci laissait la Contre-Amirale, perchée en haut de son mât perplexe. En effet, malgré la simplicité du plan d'action, à savoir un balayage des zones habitables des côtés jusqu'aux terres intérieures, celui-ci comportait deux majeures complications d'ordre structurelles dans la manière d'agir et de se comporter face à cette situation. Le premier problème est celui des cibles en elles-mêmes, pour que le H-Q envoie une missive si urgente, les têtes à rapportés représentent sans doute un attrait au moins équivalent au risque que l'on prend en interrompant toutes les missions en court pour procéder à une capture. Le second problème se trouve être un problème géographique, lié à l'île, et particulièrement instable, le climat. Divers facteurs annonçaient que la météo n'allait pas rester stable, comme l'intensification des vents déjà glacés, les nuages qui se ressemblaient dans les cieux, présentant ainsi un éther cotonneux et pâle, tout comme l'île, autant de mauvais présages qui faisaient penser à Jiao que même le ciel n'allait pas rester indifférent face au pittoresque karma de notre pauvre Contre-Amirale.


Pendant que celle-ci se lamentait sur son sort, les équipes de reconnaissance et de capture avaient débarquées sur le sol glacé de l'île, par groupes de quinze soldats de la marine, tous en communication directe avec le centre de commandement du navire par den den mushi. Tandis que sur un escargophone retransmettant la voix du Marin en plus fort, des messages commençaient à s'élever dans les airs blancs du paysage, des appels aux cibles à se rendre pacifiquement.


"AU NOM DE LA MARINE, PLUS GRANDE INSTITUTION MILITAIRE MONDIALE, RENDEZ-VOUS PACIFIQUEMENT AFIN D'ÉVITER D'INUTILES PERTES, CETTE OFFRE PRENDRA FIN LORSQU'UNE CHANCE AGRESSIVE DE VOTRE CAPTURE SE PRÉSENTERA !"


C'était ainsi que Jiao, et par extension le navire sous ses ordres, procédait, par fainéantise et bonté d'esprit également, mais que sont les motifs vis-à-vis des résultats. Quoi qu'il en soit, quelques équipes avaient commencé à se diriger vers les diverses traces de civilisation subsistantes dans le blizzard qui s'élevait lentement dans l'air. Jiao, en haut de son perchoir, observait les équipages progresser de loin, le visage posé dans la paume de sa main, emmitouflé dans plusieurs couches de vêtements. Il soufflait presque d'ennui devant la banalité de cette mission, finalement, un messager dérangea sa contemplation en lui tendant quelques avis de recherche, c'était ceux des cibles, pas trop tôt. Jiao bouillonna un peu, évidemment, c'était le contre-amiral qui obtenait les avis le dernier, puisque les équipes de reconnaissance possédaient déjà depuis un moment ces précieux papiers. Quoi qu'il en soit, un coup de vent particulièrement froid fit germer en Jiao une idée des plus brillante dans son esprit joueur, il fallait rendre tout cela plus intéressant, et surtout, s'extirper du froid. Ainsi, elle attrapa entre ses deux bras le marine pour l'attirer vers elle en déposer sur son front un baiser...


"Tu vas être un gentil garçon et restez ici pour surveiller l'avancement de la partie, si tu vois quelque chose, tu descends au pont de commandement et tu me préviens, moi, je vais aller sur le terrain ! De toute façon, la tempête se lève, on va devoir plier l'affaire, et vite, avant que les cibles aient une chance de fuir."


"Bien Contre-Amirale !"


"Bonne chance ! ~ "


Jiao était descendue du haut du mat en quatrième vitesse, ajustant le sabre à sa ceinture avant de filer jusqu'à l'île, à bord d'une chaloupe, seule, comme à son habitude. Une fois le pied posé à terre, la destination était toute tracée, les habitations abandonnées qu'il avait vues tantôt, destination qu'il prit alors qu'un vent toujours plus froid et violent, porteur de neige et de mauvaises nouvelles commençait à se lever.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 34
Date d'inscription : 22/03/2017

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 4039
Points de Technique (PT): 7
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Mello
Chef de l'Escadron de Reconnaissance
Mar 16 Mai - 23:31


Mellodies Hivernales

Jiao & Mello



« Les voilà qui approchent... » Lâcha Mello qui observait la première des patrouilles envoyées s'approchant de la bourgade.  


Son regard était on ne peut plus sérieux, il avait abandonné toutes les distractions que son esprit pouvait lui soumettre pour se concentrer sur sa visée. Armé de sa fidèle carabine, il tenait en joue le groupe de marine qui s'avançait doucement, mais sûrement vers sa position.

Une pression sur la gâchette, et le premier coup s'en alla. S'écrasant au pied du soldat en tête de file comme pour tracer une ligne imaginaire à ne pas franchir. Car, s'il pouvait éviter un massacre, c'était la seule solution qui s'offrait à lui. Cependant, l'effet escompté se produisit et alors qu'il cherchait à les faire reculer, l'agitation les pris et ils s'étaient mis à observer avec crainte les alentours.

Ils ne semblaient pas encore avoir repéré l'angle de tir qu'avait employé le chef des éclaireurs du haut de son clocher. Mais la panique était souvent mère de danger, et lorsqu'il vit l'un des soldats approcher sa main auprès de ce qui semblait être une fusée de détresse, il n'eut pas d'autre choix que de tirer une seconde fois, cette fois-ci, directement dans l'épaule du dit soldat.

Le pauvre s'était écrasé au sol à cause de la douleur, provoquant une nouvelle vague de panique bien plus enjouée que la précédente. Les soldats s'agitèrent dans tous les sens et commençaient à se cacher derrière quelques débris d'habitations qui traînaient dans les parages. Laissant ainsi le pauvre soldat à terre, au beau milieu de la rue.

« Sortez sortez, venez voir ce que je vous prépare à manger... » Marmonna le pseudo cow-boy. « Au suivant... Qui sera assez brave pour venir le récupérer ? »  


Un sourire se dessinait sur le visage du révolutionnaire lorsqu'il vit que quelqu'un s'était dépêché de venir à l'aide de son camarade, un nouveau coup de feu retentit alors, laissant un autre soldat à terre ; jambe touchée. Stratégie classique employée par Milo, laisser un appât pour forcer les autres à sortir... plutôt efficace sauf dans ce genre de situations.

« C'est quoi ce bordel ?! » S'étonna Mello en voyant plusieurs fusées de détresse s'envoler haut dans le ciel. Ils étaient définitivement bien mieux équipés que ce qu'il pensait ! Et sans perdre une seconde, il quitta sa position de tir et se mit à dévaler les escaliers du petit clocher pour prendre la fuite dans la direction opposée ou se trouvait les soldats. « C'est pas bon, c'est pas bon ! »    


Grâce à une nouvelle utilisation de ses facultés, il put se rendre compte qu'il venait sûrement de se mettre dans la merde bien plus qu'avant. Des patrouilles arrivaient de partout, et les chances de s'enfuir se réduisaient de plus en plus au fur et à mesure qu'ils se rapprochaient.

Les deux dernières cartouches explosives... C'était sa seule chance de s'en sortir ! Mais le moment propice n'était décidément pas encore arrivé. Pour le moment, sa seule solution était la fuite. Et donc, sans perdre une seconde il se mit à la recherche d'une cachette qui pourrait passer inaperçu auprès des soldats... Et vu l'allure à laquelle ils arrivaient, il se devait de se magner le train.

awful pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Mellodies Hivernales. - Jiao & Mello.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Chaleurs hivernales [PV]
» Un réveille agité[privé Jiao,Tab',Nanénako et moi]
» Une nuit d'hourreur[pv Yuki,Cel' et Jiao Nako]
» Teru Ra' Mello
» Don't worry be happy [ft. Jiao Xù]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: The Story :: Grandline - Paradise :: Sakura Kingdom-
Sauter vers: