AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 :: The Story :: Grandline - Paradise :: Other Islands :: Liores Kingdom Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Prison Break du clando - Menzo

avatar
Messages : 26
Date d'inscription : 19/03/2017

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 4375
Points de Technique (PT): 40
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Shinzo
Dit "le borgne enflammé" | 180,000,000 Berrys | Membre du Nouvel Ordre
Mar 18 Avr - 2:30

Prison Break du Clando

Mello & Shinzo




Me voilà à peine rentré dans la révolution qu’on me donne déjà une mission. Là, c’est juste mon côté flemmard qui parle, parce qu’en vrai, j’adore partir à l’aventure. Noah m’a demandé une petite faveur, une mission totalement officieuse. Moi, bien entendu, j’en avais rien à foutre, comme d’habitude, en plus, ça me donnait un prétexte pour sortir du QG et prendre l’air.

Ah oui, la mission, c’est vrai. J’devais aller récupérer un agent... spécial, apparemment. Il n’avait pas donné de signe de vie depuis plusieurs jours et Noah semblait contrarié à cause de ça. Il m’a juste donné le nom de l’île, le bateau à prendre et c’est tout. Sur le coup, idiot comme je suis, j’me suis dit que je n’allais jamais le retrouver. Surtout qu’en plus, l’unique indication que mon flemmard de boss m’avait donnée, c’était « Impossible que tu le loupes. »

Genre, ça veut dire quoi ça ? Ce type, en vrai, avait l’air encore plus louche que moi, ça sentait déjà les emmerdes à plein nez. La seule chose essentielle étant la discrétion. Je me devais de ne pas faire le con, de passer inaperçu. Tout simplement parce que j’allais me rendre sur une île contrôlée par le gouvernement, régie par une reine corsaire. Une sacrée connerie, si vous voulez mon avis.

Mais bon, me voilà en route pour cette île, cachée à l’intérieur d’un bateau de marchandise, dont le capitaine avait était gracieusement payé par la révolution pour me laisser pourrir dans la cale entre les pommes de terre et le maïs. Bien entendu, pour ne rien changé à mes habitudes, j’me suis endormi, avachi contre un sac de patate.

Le capitaine me réveilla un bon moment après. En fait... un très bon moment, sachant que je venais de dormir pendant presque une journée entière. Ouais, j’avais oublié de dire que le bruit de l’eau, ça m’apaise, ça m’aide à dormir. Il était venu me prévenir que nous allions bientôt arriver et que je devais me tenir prêt à sortir. Mais comment sortir sans me faire attraper ? Au début, j’voulais me cacher dans un tonneau, la méthode classique. Mais bon, imaginez un mec qui fait presque deux mètres comme moi, rentrant dans une barrique. Autant dire qu’il n’y en avait pas d’assez grande sur le bateau. Après moi, j’avais pas d’autre idée, surement encore abruti par le réveil un peu sec. Le capitaine me proposa quelque chose à son tour. Me faire passer pour un de ses ouvriers, pour l’aider à décharger les caisses. Comme ça, vu qu’ils doivent passer la nuit sur place avant de repartir, j’avais une bonne raison de m’avancer dans la ville et avoir presque une journée entière devant moi pour commencer mes recherches.

Enfin arrivé au port de l’île, j’ai fais semblant pendant une bonne dizaine de minutes d’aider les matelots du navire, avant de faire un signe au capitaine pour lui dire que je bougeais. Il m’avait dit que je devais revenir ici à la même heure si je voulais repartir avec lui, autant dire que ça fait pas beaucoup de temps.

Détective Shinzo en service. J’devais trouver quelqu'un de louche dans une ville aussi grande. C’est chiant, surtout que pour moi, tous les gens que je croisais avaient l’air louche. Du coup, à chaque fois que je passais à côté de quelqu’un, j’le regardais dans les yeux, me rapprochant, donnant un signe de tête histoire de voir si une réponse allait venir. Bref... ils me prenaient tous pour un fou à chaque fois. Au fur et à mesure d’avancer dans la ville, j’suis finalement arrivé sur une sorte de palais, qui était plutôt bien gardée à l’entrée. La première chose que j’me suis dit, c’est que, si jamais un membre de la révolution est détenu contre son gré sur cette île, ça devait surement être dans cette bâtisse. J’devais faire dans la discrétion, du coup, le défonçage de porte par-devant, il fallait oublier. C’était le moment de la bonne vieille stratégie, le passage par-derrière.

Ouais... il me suffisait juste d’escalader un mur énorme, sans me faire empaler par les piques en haut, puis redescendre sans me casser une jambe. Enfin bon, non, la flemme. J’ai regardé à ma gauche, à ma droite. Personne. Autant en profité. J’ai utilisé le pouvoir de mon fruit pour me faire voler par-dessus le mur, grâce au feu. En moins de deux, ni vu, ni connu, j’suis arrivé de l’autre côté.

Et là, à ma grande surprise, je venais de tomber sur ce qui semblait être les plantations de bouffe du palais. En gros, j’me trouvais au paradis. En plus, à force de marcher partout dans la ville, j’commençais vraiment à avoir faim, ça ne pouvait pas mieux tomber. J’peux vous dire que j’vais me taper un festin de folie.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 34
Date d'inscription : 22/03/2017

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 4039
Points de Technique (PT): 7
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Mello
Chef de l'Escadron de Reconnaissance
Mar 18 Avr - 2:43


Prison Break du Clando

Shinzo & Mello




« Yahaha ! Qu'est-ce que j'aime cette île ! »  


Tels furent les premiers mots prononcés par Mello. Dès son arrivée sur l'île, il fut immédiatement conquis par le paysage. Les rues débordaient de joie de vivre, même le plus humble des paysans semblait être le plus heureux des hommes. Il ne voyait pas en quoi cet endroit pouvait être dangereux. Enfin, d'après les dires de ses supérieurs, Fiores était un endroit qui devait être libéré de l'emprise du gouvernement mondial.

Cependant, rien ne semblait montrer une quelconque emprise néfaste d'un quelconque groupuscule. En réalité, tout semblait normal ici et Mello se sentait comme un envahisseur... Vu la façon dont il était entré à l'intérieur de l'île, il se considérais comme quelqu'un de mauvais. Peut être que pour une fois, l'armée du nouvel ordre faisait fausse route.
Alors, rapidement, il ôta l'idée qu'il devait remplir une mission de sa tête et se mit à partir dans ses éternels délires. Une bouteille, deux bouteille, trois bouteille. Notre protagoniste s'arrosait du mieux qu'il pouvait afin de profiter au maximum de son séjour à Fiores. En moins d'une après midi, il avait écumé presque l'intégralité des bars qui le laissaient entrer malgré son apparence atypique. Autant dire qu'à la fin de cette journée, Milo n'était plus qu'une parodie de ce qu'il était déjà. Il s'aventurait dans chaque recoin de cet île, jusqu'à finalement mettre les pieds dans une grange ; où il passa la nuit.

Au petit matin, Mello prit la décision d'enfin faire ce qu'on lui avait demandé de faire. Sans perdre une seconde, il se séparait de cette botte de foin confortable, enfila ses chaussures et se mit en route vers la ville. Cependant, cette fois-ci, rien ne se passa comme prévu. Les gardes pullulaient, comme si quelqu'un était au courant de la présence du petit révolutionnaire.

« Oh... c'est pas bon signe ça. » déclarait Mello d'un ton inquiet en arborant un visage contrarié.  


Le flot de garde qui passait devant lui était immense, comme si quelqu'un de dangereux venait de faire son apparition. Heureusement pour lui, ils ne semblaient pas se préoccuper de sa présence. Sans perdre une seconde, il se mit à suivre cet attroupement de soldats en colère. Sa petite taille l'aidait à se faufiler un peu partout, il pouvait aisément passer entre la foule qui suivait de près la petite armée comme une bande de commères.

Tout se passait bien, jusqu'à ce moment là. Cette gourdasse, cette débile mentale, cette folle... Avec ses lèvres qui mimait les paroles tellement redoutées par le nain, autour de lui s'était crée un silence... un silence où seuls ces mots résonnèrent.

« Je ne vous ai jamais vu dans les parages, vous êtes qui ? »

Je vous laisse imaginer la déchirure qui venait de se produire dans le cœur de notre révolutionnaire. L'humiliation de se faire griller de la sorte était immense. Et effet de foule oblige, plusieurs personnes autour d'eux se mirent eux aussi à se poser des questions. Finalement, l'interrogation vint quérir un garde qui immédiatement lui somma de décliner son identité.

« Merde. »


awful pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 26
Date d'inscription : 19/03/2017

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 4375
Points de Technique (PT): 40
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Shinzo
Dit "le borgne enflammé" | 180,000,000 Berrys | Membre du Nouvel Ordre
Jeu 4 Mai - 20:08

Prison Break du Clando

Mello & Shinzo




Ça fait vraiment du bien de bouffer comme un porc, c’est moi qui vous le dis ! Puis y’avais vraiment de quoi faire dans ce jardin. J’dois dire que je ne faisais même pas attention aux choses qui arrivaient dans mes mains. Ça terminait tout droit dans ma grande bouche. Puis de toute façon, est-ce que j’ai une tête à connaitre la bouffe qui pousse dans un jardin ?

Tout se passait plutôt bien, j’étais même en train de me dire que la royauté ici se met plutôt tranquille, jusqu’à ce que je mange un truc super bizarre. Bon, j’ai pas vu la gueule que ça avait, mais une fois dans mon gosier, j’avais l’impression qu’on était en train de me cramer de l’intérieur. Je comprends maintenant ce que ça doit faire quand je carbonise quelqu’un.

C’était tellement puissant que j’arrivais presque plus a respirer. Du coup, j’ai paniqué et pour faire disparaître tout ça, j’ai craché un torrent de flammes, jusqu’à ne plus rien sentir dans ma gorge. J’suis tombé, allongé sur le dos, reprenant peu à peu ma respiration. Après cette purge, ça allait vraiment mieux. Bon, par contre, je venais tout juste de remarquer que j’avais foutu le feu au reste de la plantation. On pouvait voir une épaisse fumée monter dans le ciel. Là, pour le coup, j’allais vraiment avoir des emmerdes.

Et c’est vraiment le cas de le dire. Une troupe de soldats est arrivée à toute vitesse sur place. Mais j’avais même pas eu le temps de me relever qu’ils m’avaient déjà remarqué. J’voulais pas faire de vague, du moins, pas plus que maintenant, c’était pas mon but ici et je ne voulais pas perdre de temps à avoir toute la force militaire de cette île sur le dos. J’ai donc joué le jeu sans rien dire.

« Il est là, attrapez le ! » cria un garda quand ils sont arrivés à mon niveau. « Pourquoi est-ce que tu viens mettre le feu ici, c’est quoi ton problème ? Je t’ai jamais vu en plus sur l’île, t’es qui ? »

Il était plutôt de mauvaise humeur à première vue et moi, j’ai juste fermé ma bouche. Je n’ai absolument rien dit. En même temps, quand vous avez deux types qui pointent leur lance juste au niveau de ma gorge, ça ne donne pas trop envie de faire le malin. Enfin bon, c’est juste histoire de jouer le jeu hein, parce qu’en vérité, elle n’aurait fait que me traverser sans même faire la moindre égratignure.

« J’vois que tu as perdu la parole, classique venant des voyous de ton genre. » Il montrait un visage très heureux, comme si j’étais un trophée qu’il allait exposer. « On va t’emmener en détention et informer la reine pour savoir ce qu’on va faire de toi. »

Super... voilà qu’en plus maintenant, j'allais devoir m’évader de prison...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 34
Date d'inscription : 22/03/2017

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 4039
Points de Technique (PT): 7
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Mello
Chef de l'Escadron de Reconnaissance
Jeu 4 Mai - 23:46


Prison break du Clando

Shinzo & Mello



Il n'avait plus d'autres atouts dans la manche. Il avait beau avoir essayé toutes les manigances et techniques de retournement de cerveau, le garde ne semblait pas vouloir lui lâcher la grappe.

« Mais mon identité... tout le monde s'en branle n'est-ce pas ? » Déclarait Mello feintant un air consterné « Vous me connaissez.. bien sûr.. haha... haha.. »


Et en moins de temps qu'il n'en fallait pour dire oups, il fut déshabillé, fouillé, rhabillé et jeté dans la cellule la plus sombre qu'il pouvait trouver. Pour l'empêcher de faire le mariole avec ses dents d'après lui. Et l'attente du procès commença, une longue attente... Très longue... Si longue que pour la première fois de sa vie, Mello utilisa son pouvoir pour lire un livre... Un livre ! Lui qui n'avais plus plongé les yeux dans un bouquin depuis qu'il avait quitté son pays natal.

Et le temps passait, encore et encore sans que l'ombre d'une personne ne mette les pieds dans les geôles. Actuellement, dans son esprit, c'était assez le bordel. Il s'en prenait à celui qui l'avait envoyé ici, l'insultant de tout les noms comme s'il pouvait entendre ce qui se passait dans sa tête.

Et encore une fois le temps s'écoulait, de plus en plus lentement cette fois-ci, à croire que les dieux étaient contre lui. Mais cette fois, la porte s'ouvrit dans un grincement strident. Et avec elle, un autre zigoto fit son apparition.

« GARDIEN ! » Hurla Mello « SURVEILLANT ! JE VOUS PROMET QUE JE REFERAIS PLUS ÇA, LAISSEZ MOI PARTIR ! »


Malgré sa performance d'acteur remarquable, il ne reçut qu'un rire sarcastique de la part du garde..



awful pour Epicode


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 26
Date d'inscription : 19/03/2017

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 4375
Points de Technique (PT): 40
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Shinzo
Dit "le borgne enflammé" | 180,000,000 Berrys | Membre du Nouvel Ordre
Ven 5 Mai - 0:11

Prison Break du Clando

Mello & Shinzo




Sur la route, le garde continuait de me mettre la pression. Finalement, il n’allait vraiment pas me lâcher la grappe et j’étais presque sûr qu’il était content de m’avoir attrapé pour pouvoir faire bonne impression devant ses supérieurs.

« T’es sûr que t’as rien à dire, ça pourra t’aider. » Comme si je pouvais dire quoi que ce soit, j’ai foutu le feu certes, ils m’ont pris sur le fait, comment je peux me sortir de ça avec des mots. Mais surtout, je ne comprenais pas vraiment pourquoi il me disait ça, en quoi ça peut m’aider ? « J’peux te dire qu’en tout cas, la reine ne va pas être clémente avec toi, elle adore ses plantations. »

Je ne voulais pas et je n’allais pas passer devant cette reine pour m’expliquer et entendre ses conneries, même si la curiosité me pousser à la rencontrer histoire de voir si elle est bien foutue ou non.

On est descendu derrière le château pour arriver dans l’endroit ou se trouvait les cellules. En descendant dans la pièce, on pouvait entendre quelqu’un gueuler à l’intérieur des geôles. Quand on est passé devant la porte, il incendia le garde pour lui demander de sortir, ce qui le fit rire. Un vrai connard, ce type. Il me balança dans la cellule adjacente à la sienne et reparti en continuant de rire. « En plus aujourd’hui, j’en ai deux pour le prix d’un, c’est parfait ! »

Il quitta la pièce et moi, j’ai posé mon cul sur la paillasse dégueulasse qui se trouvait au sol. J’me retrouver face à face avec ce type vraiment louche. Du coup, histoire de passer le temps, mais aussi de voir s’il voulait m’aider à se barrer d’ici, j’ai entamé la conversation.

« Qu’est-ce qu’un bougre comme toi vient foutre ici ? J’ai connu mieux comme auberge. » J’ai levé ma main non loin devant moi pour faire un peu de feu histoire de me rechauffer, car l’endroit était vraiment humide et congelé. « Ça te dit qu’on se casse d’ici ? J’te paye une bière après ça. Parce que perso, j'compte pas passer la nuit ici. »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 34
Date d'inscription : 22/03/2017

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 4039
Points de Technique (PT): 7
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Mello
Chef de l'Escadron de Reconnaissance
Ven 5 Mai - 1:34


Prison break du Clando

Shinzo & Mello



Un c'est bien, mais deux c'est mieux... n'est-ce pas ? En tout cas, c'était ce que le destin semblait avoir prévu pour notre jeune protagoniste au sourire d'enfer, la compagnie d'une âme égarée, tout comme lui, était quelque chose de vraiment inattendu ! Déjà, rien qu'à voir son visage je me doutais de quel genre d'énergumène il était.

Grossier, impoli, pas même de bonjour... En voilà des manières ! Bien que voisin de cellule, ils partageaient les lieux alors se présenter était la moindre des choses, mais non, directement, le rustre qui lui servait de compagnon d'infortune émis l'idée d'une échappatoire...

« Non mais de quoi je me mêle ? J'ai l'air perdu ? EST-CE QUE J'AI L'AIR D'ÊTRE DANS LA MERDE ? » Hurlait Mello tout en pratiquant des gestes digne d'un maître du Karaté. « Déjà, pour commencer... Bonjour.. hein ! C'est la moindre des choses avant de proposer des plans à la Michael Scofield ! »



Il se stoppa lui même dans sa phrase, l'air de dire qu'il était peut être allé un peu trop loin.

« Bah... ouais, Scofield... tu connais pas ? Le type qui s'est échappé ? »  Un énième blanc vint gâter la conversation, soulignant le malaise instauré par le gigantesque abruti qu'était Mello « Donc, sortir d'ici... oui, va pour une bière aussi. Ah... et comment est-ce qu'ils ont fait pour ne pas te retirer ton briquet ? T'as une clope ? »  



Car il est vrai qu'il venait de remarquer un petit brasier qui venait de s'allumer au pieds du borgne.

« Parcontre, t'aurais pu éviter de faire brûler la paillasse... déjà qu'elle sentait la pisse maintenant c'est pire. »  

awful pour Epicode


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 26
Date d'inscription : 19/03/2017

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 4375
Points de Technique (PT): 40
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Shinzo
Dit "le borgne enflammé" | 180,000,000 Berrys | Membre du Nouvel Ordre
Ven 5 Mai - 3:23

Prison Break du Clando

Mello & Shinzo




Non mais franchement, c’est quoi son problème à ce mec-là ? Déjà, faut dire que j’me suis retenu de rire que j’ai vu ses putains de dents en or. C’est quoi ce délire, comment tu peux vivre avec un goût de metal constamment dans ta bouche. Enfin bref, le mec m’incendia pour une simple petite question que je venais de lui poser.

« Ok bon, pour pas te vexer, on va refaire ça. Bonjour. Moi c’est Shinzo. J’suis ici pour retrouver un mec que mon pote Noah recherche. » J’aurais peut-être pas dû en dire autant en fait. J’avoue que j’suis sensé être ici en mode incognito. On repassera pour la discrétion. « Scofille ? C’est qui ce type ? Un pote à toi ? »


Il commença à partir dans une espèce d’explication que même lui n’avait pas l’air de comprendre. Puis franchement, faut dire que ça ne m’intéressait pas du tout ce qu’il pouvait raconter. J’ai pas que ça à faire d’écouter des histoires à la con de ce genre.

« Un briquet ? Mais non pas du tout. Ça vient de moi directement ! » J’ai enflammé mes deux bras histoire de lui montrer. « J’suis un homme feu, c’est plutôt cool non ? »


Puis, parti dans ma discussion, c’est vrai que j’avais pas remarqué la paillasse brûlant juste devant moi. L’odeur commençait vraiment à devenir insupportable, raison de plus pour ne pas rester ici une seconde de plus. J’me suis tourné vers ce type pour voir s’il était chaud de son côté.

« Bon ouais, j’avoue, l’odeur commence à me mettre mal. Moi, j’suis plutôt partant pour partir. Ça te dit de m’aider à trouver le mec que je recherche ? Je sais juste qu’il est louche et qu’il connaît un mec qui s’appelle Noah. »


J’ai recouvert mes deux bras de haki pour enfoncer la porte de ma cellule, puis, au passage, j’ai arraché la porte de celle de mon nouveau compagnon, dans un vacarme retentissant de partout dans la pièce, voir même au delà.

« Bon, j’pense que j’y suis allé un peu fort. J’espère que t’es prêt parce que j’pense que c’est le bon moment pour partir avant qu’on se retrouve avec une armée sur la gueule. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 34
Date d'inscription : 22/03/2017

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 4039
Points de Technique (PT): 7
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Mello
Chef de l'Escadron de Reconnaissance
Ven 5 Mai - 3:41


Prison break du Clando

Shinzo & Mello



Okay, ce type avait le mérite d'être chelou, mais au moins, il n'avait pas l'air d'être le genre de personne qui chercherais à vous planter un coup de couteau dans le dos. Enfin, sa tête de simplet donnait cette impression... Putain, c'qu'il avait l'air ridicule avec son cache-oeil. Pour qui est-ce qu'il se prenait... un pirate ? Au moins, il avait eu la gentillesse d'ouvrir la porte à Mello qui lui, ne comptait pas partir de si tôt.

« Ah... Binzo, c'est ça ? C'est cool, c'est cool, tu me parleras de tes fantasmes plus tard ! Pour le moment je dois récupérer mes flingues, hors de question que je laisse mes bébés entre les mains de ces fachos demeurés... T'y crois ça ? Juste parce que j'suis entré clandestinement dans leur pays ils m'ont jetés dans les geôles ! » Le regard du blond vira au jade tandis qu'il se mettait à chercher ce qui lui appartenait. « T'es gentil et tout... mais fermes-là, j'essaie de me concentrer. On ira chercher ton Noah plus tard. »  


Son regard serpentait entre les couloirs de ce qui semblait être le palais royal, cherchant la moindre trace des affaires du cow-boy. Ce palais, pour être grand, ça il était grand ! Cela faisait facilement une bonne dizaine de minutes qu'il était là, planté sur place à rechercher un flingue.

« Avant que tu dises quoi que ce soit, moi c'est Mello... et je ne partirais pas sans mes flingues... Par-contre, je peux clairement voir que le boucan que t'as causé t'a fait grimper dans les sondages, on dirait qu'une dizaine de gardes s'approchent pour te demander un autographe. C'que t'as de la chance ! »  Lâcha Mello afin de gagner un bon petit moment de paix... enfin, les gardes étaient vraiment en train d'arriver, mais le borgne devrait pouvoir s'en charger.


Alors il reprit ses recherches et mit finalement la main sur le détenteur de ses armes. Il se trouvait au niveau de la salle du trône, là ou se tenait actuellement le procès d'une autre personne...



« CHANGEMENT DE PLAN ! Il faut se dépêcher ou bien mes armes ne seront plus récupérables ! Occupe toi de ces gus, je te guide ! » Car ouais, c'était bien connu qu'un Mello sans arme, c'était aussi efficace qu'une forêt sans arbres...  



awful pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Prison Break du clando - Menzo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Prison Break du clando - Menzo
» Connaissez-vous Prison Break ?
» [UploadHero] La Grande évasion [DVDRiP]
» Prison break me voila... [terminé]
» Prison Break [Feat. Deathstroke]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: The Story :: Grandline - Paradise :: Other Islands :: Liores Kingdom-
Sauter vers: