AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 :: The Story :: Grandline - Paradise :: Water Seven :: Q.G. du Nouvel Ordre Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Affaire d'état au Q.G - Melloah






Invité
Invité
Jeu 6 Avr - 23:31
Mello & Noah
"Eeeeh? Tout ça pour un bouquin ?"


Le nouvel ordre, fier rassemblement de guerriers oeuvrant pour la liberté, se battant pour les valeurs d'autrui, défendant les faibles contre les forts... Et puis, il y avait Mello, un petit blond tout ce qu'il y avait de plus normal... excepté l'immense idiotie que contenait son petit corps. Vous êtes vous déjà demandé ce que vous foutez à l'infirmerie, visage gonflé, au beau milieu de la journée ? Lui, se posait actuellement la question.

« Qu'est-ce que je fous là... la dernière fois que j'ai cligné des yeux j'était au réfectoire en train de mater la serveuse ! » disait-il en analysant les alentours à la recherche d'une quelconque personne... Même l'infirmière n'était pas là d'ailleurs. « Quoi, ils m'ont tous abandonné ? Ou alors peut être que tout le monde s'est transformé en mort vivant comme dans cette BD que j'ai piqué auparavant... attends une seconde... un BD ? »


Il fut pris d'un souvenir soudain... Oui, il commençait peut à peu à se rappeler ce qu'il s'était passé ce midi. Il se souviens avoir couru dans toute la base, d'avoir pris la fuite face à un adversaire redoutable, un monstre de puissance et d'animosité pure. Mello ne savait pas ce qu'il lui voulait, ni pourquoi il lui en voulait d'ailleurs, après tout, cette bande dessinée... qu'est-ce qu'elle avait de si important ? Était-elle si chère que ça à ses yeux pour qu'il se déchaine contre le blondi-nain ? Certainement, car il n'avait pas lâché le steak de toute la course poursuite, si bien que Mello dût se résoudre à se cacher dans les casiers des officiers le temps que sa fureur s'estompe.

« Putain... C'est un réel malade ce type, tout ça pour un petit livre de dessins... » disait-il tout en ouvrant la bande dessinée, la lisant avec le peu de lumière qui parvenait à arriver dans le casier. « Ouah ! Ah oui, je comprends, c'est clair que j'aurais tué celui qui m'aurait volé ce truc aussi.. hehe. »  


Les minutes passèrent et Mello restait dans son coin, pris dans une lecture hors du commun pour un idiot comme lui. Il ne comprenait pas la moitié des dialogues, mais il s'amusait quand même à regarder les images.

« J'arrive pas à croire que Brick à faillit couper la jambe de son fils ! » Commentait le nain au fil de sa lecture... jusqu'à ce que finalement il en aie marre et sorte de ce foutu casier... Heureusement pour lui, sa petite taille faisait qu'il n'avait pas à se baisser pour rentrer dedans.  


Cependant, tout changea, lorsqu'au détour d'un couloir, celui qui l'avait pourchassé jusqu'alors refit son apparition... Mello bégaya et rapidement, il se mit à tracer en sens inverse pour finalement bousculer une double porte menant certainement vers la liberté, la libération... Mais rien de tout cela ne se produisit. À la place, il se rendit rapidement compte qu'il venait de se jeter dans la gueule du loup.

Derrière ces portes, pas de liberté, pas de chemin secret qui lui permettrait de s'en sortir, à la place... une grande salle d'entrainement, vide, propice au combat imminent qui allait se produire si jamais il lui mettait la main dessus...

« Bon... écoutes, je sais, j'aurais sûrement du te demander avant... mais soit cool ! C'est pas comme si je l'avais égaré quelque part ou je ne sais quoi d'autre... » Déclarait le court sur pattes, alors qu'il se mettait à se fouiller pour retrouver la BD convoitée par ce type... Mais, elle ne semblait être nul part... « Oh merde. »


© ASHLING POUR EPICODE


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 115
Date d'inscription : 13/12/2016
Age : 21

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 6172
Points de Technique (PT): 265
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Noah Gregorio
Dit "L'Alchimiste" | Général de l'armée du Nouvel Ordre | 102.000.000
Ven 7 Avr - 0:54

— Mello —
TURN I

Affaire d'état
PARTIE PREMIERE.
ㅡ « Où est ma BD ? Ou est ma putain de BD édition limitée de Dead Walking ? Sans une ni deux, Noah s’élança dans les corridors du Quartier Général de la Révolution. Sabre  la main, le jeune aristocrate jouissait de ses capacités et pourfendait l'air; son sabre s'abattant tel un courroux d'acier sur la terre, la creusant peu à peu. Noah avançait avec sa lame, la faisant valser entre chacun de ses doigts. Ses pas frappèrent le sol plusieurs fois tant sa furie fut véhémente, tandis que ses cheveux se secouait au dessus de son échine. Pour lors il ne savait pas qui lui avait dérobé son bien mais il n’a pas tardé à en avoir le coeur net. Sans plus attendre une seconde de plus, il fit d’abord de le tour de chacune des résidences avant de se rendre compte qu’un seul manquait à l’appel : Le nabot.


Un plissement nerveux vint chérir son regard et par la colère, le jeune homme se sentit tiré de sa torpeur habituelle. Il revit sa veste de jais sur son corps opalin avant de se dresser sur ses jambes fébriles. Apposant dangereusement la pointe de sa lame contre le marbre froid, Noah laissa derrière ses pas une nuée de stries virevoltante à même le sol. Dans sa chasse à l’homme, sa silhouette s'aventura dans le bourg véhément, croisant plusieurs ombres qui la saluaient. Son grade et ses prouesses durant la bataille d’Alabasta l'avaient faite sortir de les limbes de l'anonymat et de sa tranquillité. Les quelques rayons solaires étouffèrent l'atmosphère, laissant derrière eux, quelques parasites de lumière tandis que le damoiseau dressa ses iris mordorés vers les cieux ; il était rare d'assister à un spectacle authentique. À croire qu'une barrière de nuagel avait pris place au sein même de cette immensité aérienne, pour fustiger le soleil. Un instant d’inattention. Et une présence vint s'enfouir dans son aura. Ses sourcils se froncèrent et sa tête s'abaissa pour croiser un visage étonnamment familier.


À l'entente de ses mots, ses traits se durcirent et profitant qu'il fasse volte-face, Noah se glissa dans la même salle que le kidnappeur et referma la porte. L’heure du règlement de compte avait sonné. Un sourire faussement amusé servit de réponse aux premières répliques du voleur. Les échanges de salive devant être utilisés avec parcimonie pour éviter les pertes de temps et les agacements inutiles, Noah n'enchaîna pas et préféra se contenter d'écouter ce que ce nabot si mystérieux avait à dire. Tout en l'écoutant, il l'observait attentivement, laissant son esprit vagabonder à quelques réflexions qui n'avaient pas grand-chose à voir avec ce dont ils parlaient. Noah avait du économisé pendant fort longtemps pour pouvoir rassembler une telle collection et si ses observations étaient correctes, ce type n’était pas le genre à respecter ces affaires.


ㅡ « Mon livre. File-le moi et y’a moyen que tu t’en sortes sans trop de séquelles Nabot » l'expression très morose sur le visage.

Un rictus acerbe surplombait la pulpe de ses lèvres rosées et jusqu'à ce que ses commissures articulent un mot, Noah fit courber son pisiforme jusqu'à l'entente glacée d'un bruissement d'os. Il le relâcha promptement et pointa son sabre en direction de son opposant, obliquant une moue faussement consternée par la gêne de son adversaire.

ㅡ «Tu vas rembourser mon Dead Walking avec ta vie sale Nain !Affirma Noah encore sous le choc
Ses veines s'embrasèrent. Son être tout entier s'ancra dans ses instincts primitifs. Sa prestance gonfla, lugubre augure de carnage. Son désir de destruction, son appétit pour la violence, ne fit que croître, lui nouant les entrailles. Sa rage viscérale paralysa sa langue, alors que son être tout entier semblait se rétracter. Ses muscles s'enchâssaient les uns dans les autres, formant une mécanique parfaite et absurde. Ses iris devinrent acérées. Sur son front jaillissaient les vaisseaux sanguins. L'apogée de sa colère. Noah était hors de lui. On lui avait pris son fabuleux livre et ça le gonflait. Cet abruti de nain, il allait lui arracher la moindre once d'humanité. Le déposséder de son existence morbide. Le réduire à néant avec une telle ferveur qu'un orchestre ne suffirait jamais pour jouer la composition qu'il s'apprêtait à jouer. Nul ne pourrait jamais interpréter l'hymne au carnage dont la première note fut jouée sur l'instant. L'ode d'une hécatombe.

D'un geste brusque il jeta son bac d'armes dans les airs créant alors une arène dont nul ne pourrait réchapper.






techniques utilisés:
 
Revenir en haut Aller en bas
Affaire d'état au Q.G - Melloah
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Le futur d''Haiti selon l''homme d''affaire Mike Spinelli
» Haïti-Justice : L’affaire des 200 enfants empoisonnés bientô
» Interdiction de depart dans le cadre de l'affaire Socabank
» Le rapport sur l'affaire de drogue a Tiburon disponible...
» Rebondissement dans l'affaire du meurtre Jean Dominique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: The Story :: Grandline - Paradise :: Water Seven :: Q.G. du Nouvel Ordre-
Sauter vers: