AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 :: The Story :: Grandline - Paradise :: Other Islands Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une île bien banale [Pv Marco]

avatar
Messages : 23
Date d'inscription : 23/03/2017

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 2145
Points de Technique (PT): 160
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Snowen D. Abraham
"Abra" | Lieutenant de la Marine
Lun 27 Mar - 18:45

   

   
« Une île bien banale »

   
Étonnant sur Grand Line

   

   
    Abraham était en stationnement depuis quelques jours sur une île près de Shabondy. Il était sur le navire d'un simple colonel plutôt à cheval sur les devoirs d'un soldat ce qui fait que notre jeune lieutenant passe son temps à le fuir. Il est opposé à son supérieur presque en tout point : recherchant constamment à fuir ses responsabilités et à dépenser sa paie pour s'amuser, se détendre. Très loin du digne soldat qu'il est censé être, son comportement étant déjà connu de quelques autres haut-gradés de la marine, il n'est pas tant surpris d'avoir été muté sur le navire du dit colonel. Cela ne veut pas pour autant dire qu'il allait se faire car actuellement l'homme fumigène était encore en train de fuir son supérieur. Une mission à faire sur le navire impossible à accepter pour lui dans une si jolie ville.



    Grand Line a la particularité d'être une mer très agité aux surprises toujours des plus inattendues. Chaque île semble avoir sa particularité, ses originalités. L'île sur laquelle est située Abraham semble toute aussi originale dans le sens où elle ne l'est pas. En effet, elle n'a absolument rien de particulier contrairement aux autres îles. Vous trouverez un climat très stable avec quatre saisons des plus banales, une ville paisible avec peu de banditisme. Elle est tellement "normale" que c'est ce qui fait d'elle une originalité de Grand Line et souvent très apprécié par cela. Le Log Pose se recharge très rapidement, il suffit seulement de 12h, ce qui fait de cette île une simple halte pour se reposer. Plutôt petite avec de nombreux ports évitant ainsi les conflits pirate-marine, il y a peu de verdure autour et elle est divisée en deux par un fleuve où de petites embarcations peuvent circuler, reliant les deux parties de l'île par des ponts.

    Au beau milieu de cette île rafraîchissante, Abraham alla se cacher dans un bar pour étancher sa soif. Dés qu'il avait quitter le navire sa casquette de marine était rangée dans une de ses poches. Habillé comme un simple civil, il se promenait comme n'importe quel personnage. Il alla s'assoir au comptoir, de nombreux clients occupant déjà plusieurs tables.

   
« Une chope de bière. »

    Demanda-t-il simplement en posant quelques pièces devant lui, rapidement échangées contre la commande. Il se tourna pour être dos au comptoir, tenant sa chope toujours posée près du rebord et regardant autour de lui. Des vieux qui jouaient aux cartes, des hommes passant du bon temps, sur une table des personnes plus bruyantes aux tenues bien différentes des autres citoyens du coin. Des pirates ? Il se posait la question en voyant leurs armes, prenant une première gorgée de sa boisson. Peu importe, pour l'instant il voulait être tranquille donc tant qu'ils se tenaient à carreau, ça l'arrangeait. Il se retourna à nouveau pour faire face au comptoir, devant le grand miroir placé derrière une fine étagère où il y avait toutes les bouteilles.
Codage by TAC
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 45
Date d'inscription : 07/10/2016

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 5000
Points de Technique (PT): 19
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Marco Zapata
Dit "Le Dragon Rouge" | 280, 000, 000 Berrys
Jeu 6 Avr - 15:44
Une île bien banale


Puisque je te dis qu'il y a un navire de la Marine sur les quais! hurlait Zya en avançant à reculons pour se retrouver face à Marco.

Maaaaaais non, tu as dû te tromper! Et puis, quand bien même il y aurait réellement un équipage de la Marine présent sur l'île, on ne craint rien.. répondit le capitaine, faisant une moue dédaigneuse en haussant les épaules.

Comment ça on ne craint rien?! Mais t'es inconscient?! Tu crois réellement qu'ils resteront stoïque en voyant un capitaine pirate primé à près de trois cent millions sans appeler de renforts?! Faut vraiment que tu changes tes habitudes putain, tu ne peux plus te permettre d'agir comme bon te semble à chaque fois, il faut que tu penses aux conséquences que ta présence peut avoir maintenant, merde!

Alors qu'elle lui hurlait dessus avec une réelle véhémence, comme s'elle souhaitait que son discours ait un réel impact sur son capitaine, Marco, lui, afficha un simple sourire qui semblait étrangement traduire son impatience face au zèle de la demoiselle. Simple, mais on ne peut plus sincère.

Ne t'en fais pas, Zya. Dit-il, d'un ton parfaitement serein, insistant lourdement sur quelques syllabes.

Raaaaah, tu m'emmerdes!

Lassée par le comportement de Marco, elle finit par le laisser en poussant un long râle d'agacement et s'en alla en marquant chacun de ses pas de façon presque exagérée. Marco quant à lui, gardait cet air serein et simplet qui lui sied à merveille. Comme à leur habitude, l'équipage s'était séparés en plusieurs groupes: Zya, Marco, Ulfirc et une dizaine d'Hommes; et de l'autre côté, Alakir et Johny. Leur présence sur cette île qu'il n'avait jamais visité auparavant était aussi simple que banale: un ravitaillement presque exhaustif de leur vivres et ressources. Ainsi, respectivement, le premier groupe devait se charger des vivres et le second de tous les matériaux qu'ils avaient abîmés lors de leur voyage ou qu'il manquait. Johny mettait un point d'honneur à ce qu'ils soient parfaitement préparés avant de regagner le Nouveau Monde, même s'il était conscient qu'ils ne pourront pas trouver tout ce dont ils avaient besoin sur cet île, bien qu'elle paraisse relativement prospère. Si Alakir, Johny et Zya avaient choisis la voie de la discrétion en couvrant leurs têtes, Marco et Ulfric, fidèles à eux même, n'en avaient que faire. Ils se baladaient simplement, séduits par la tranquillité et la banalité de cette île. Sillonnant les différents sentiers à la recherche d'une échoppe ou une auberge qui pourrait les ravitailler correctement, ils furent pourtant attirés par un tout autre type d'établissement.. Une taverne!

N'y pense même pas. l'interrompit sèchement Zya en la voyant à son tour.

Marco fit une moue étrangement triste en la voyant au loin, sachant pertinemment qu'avec Zya dans les parages ils ne pourraient pas s'imbiber d'alcool comme ils savaient si bien le faire lui et Ulfric. Mais alors que le capitaine avançait la mine triste, traînant des pieds comme un enfant, Ulfric lui, vit son visage s'illuminer comme s'il était frappé d'une idée de génie. C'était peu dire.. Il se retourna brusquement en pointant l'horizon.



Capitaine, des Marines! hurla-t-il alors.

Quoi?! s'écria Zya en se retournant à son tour, légèrement paniquée.

Marco, au lieu de se tourner dans la direction vers laquelle Ulfric pointait, il se tourna vers Ulfric lui même, l'interrogeant du regard. Regard qui fut accueillit par un large sourire complice; aussitôt rendus. Maintenant que la diversion avait été faite, tous les hommes composant le groupe se ruèrent discrètement vers la taverne en faisant en sorte que Zya ne se retourne pas avant.




T'es un gééééénie Ulfric! s'exclama Marco, courant niaisement vers la taverne comme un enfant.

Lorsque Zya se retourna enfin, ne voyant aucun Marine à l'horizon, elle réalisa qu'elle était seule, abandonnée lâchement par son groupe. Tout en tentant de contenir sa colère, elle murmurait ce qui ressemblait à des insultes, s'apparentant à des grognements féroce.

Ces enfoirés..

A peine entrés, la douzaine de pirate se faisait déjà remarqués. Bruyant, hilares, fiers du coup monté par Ulfric pour qu'ils puissent s'éclipser en toute tranquillité du joug de Zya. Toute les personnes présentes dans la salle se tournèrent vers les nouveaux arrivants, qui n'en avaient strictement rien à foutre. Commandant deux fûts de rhum avant de s'installer sur plusieurs tables connexes, Marco grimpa sur l'une d'elle pour imiter maladroitement la ruse d'Ulfric et la réaction de Zya pendant que son équipage riait à pleins poumons. Alors que le lieu était parfaitement calme avant leur arrivé, il était désormais couverts de cris, de rires, de chansons à boire, venant d'un même et unique équipage qui n'avait que faire des messes basses qui se profilaient au quatre coins de la salle.




A ULFRIC FROST, GÉNIE DU MAL! hurla tout l'équipage en chœur en levant leurs chopes, riant à pleins poumons.

Qu'elle est belle la piraterie..





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 23
Date d'inscription : 23/03/2017

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 2145
Points de Technique (PT): 160
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Snowen D. Abraham
"Abra" | Lieutenant de la Marine
Dim 16 Avr - 16:55

   

   
« Une île bien banale »

   
Un bar bien animé

   

   
Armé de sa chope de bière, il regardait autour de lui ce qui se passait. Au centre de l'attention, un grand groupe à la voix élevé et sans aucune gêne ou respect pour autrui. Il voulait boire tranquillement sa bière avant de retourner se cacher avant qu'on le découvre mais cela n'allait pas pouvoir être le cas. Il les regarda alors, intrigué particulièrement par l'homme à la chevelure rousse. Il l'avait déjà vu quelque part mais pas moyen de se souvenir où, c'était pendant que son supérieur l'engueulait il avait l'impression que cela avait un lien mais malgré l'effort sa mémoire demeurait flou. Pas important alors. Il s'approcha par curiosité d'une des tables occupés par le groupe bruyant où quelques hommes jouaient au poker. Abraham traîne souvent dans les tavernes donc il est familier avec les jeux de cartes. Il voyait l'un des hommes se faire dépouiller facilement, sûrement un habitué de la défaite dans leur groupe. Il y a des gens pas de chance avec les cartes et cela amusa Abraham qui posa sa main sur l'épaule de la personne en question.

   
« Yo nii-san, tu veux bien me laisser ta place ? »

    Un air confiant sur son visage, il profita de l'hésitation de l'homme qui était en train de perdre pour l'inciter à quitter sa chaise et ainsi prendre sa place. Même s'il était totalement un étranger, Abraham s'imposa en posant sa bière et prenant les cartes en main, un sourire aux lèvres, prêt à reprendre l'argent perdu. D'ailleurs il ne lui fallu que quelques pour reprendre l'argent de départ au plus grand plaisir de l'homme qui avait tout perdu et à l'amusement des pirates joueurs. Évidemment, il n'avait pas remarqué que c'était des pirates et il continua de jouer avec eux, rire avec eux et boire avec eux. Alors qu'il était un étranger une dizaine de minutes plus tôt, c'était comme s'il faisait partie du groupe maintenant. Mais il ne se gênait pour leur prendre tout leur argent en continuant de gagner.

    Il enchaîna une deuxième choppe et il ne l'avait pas encore terminé qu'il avait doublé les gains. Il resta le temps de finir sa bière puis commença à prendre sa pipe depuis sa poche pour préparer son tabac.

   
« Ce fut un plaisir de jouer avec vous mais il est temps pour moi de partir. Quelqu'un d'encore plus bruyant ne devrait pas tarder. »

    Il prit une partie des gains et laissa le reste à l'homme dont il avait pris la place plus tôt, se levant pour lui rendre sa chaise. Bien évidemment le groupe semblait mécontent du départ d'Abraham, après tout il leur devait une revanche et ils avaient bien sympathisé. Mais le marine allait devoir s'enfuir s'il voulait continuer son périple paisible, dés que son supérieur aurait vent de la disparition du lieutenant alors il partirait à sa poursuite pour l'obliger à accomplir son devoir. Cela étonnait toujours à quelle vitesse il trouvait l'homme-fumigène qui pourtant trouvait parfois d'incroyables cachettes. Mais il semblerait que le groupe bien festif ait aussi quelqu'un d'autoritaire à la voix élevée qui pourrait leur causer des ennuis. Chacun le sien il semblerait, il continua de rire avec eux tandis qu'il allumait sa pipe, prolongeant leur discussion comme pour retenir son départ.
Codage by TAC
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 45
Date d'inscription : 07/10/2016

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 5000
Points de Technique (PT): 19
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Marco Zapata
Dit "Le Dragon Rouge" | 280, 000, 000 Berrys
Jeu 11 Mai - 17:48
Une île bien banale


Bien qu'ils aient eus un accueil mitigé, l'enjouement de l'équipage s'était propagé au travers de la taverne très rapidement; des bagarres bouillonnes, des cris et des rires résonnant dans toute la pièce, des jeux de tous types, des chansons à boire chantonnés avec de plus en plus de partisans, toujours de plus en plus enivrés.


« Quinze pirates sur le bahut du mort
Hop là ho ! une bouteille de rhum!
A boire et l'diable avait réglé leur sort
Hop là ho ! une bouteille de rhum!

Marco Zapata a pris le commandement
La mer tremble sous ses pas
Il tient ses hommes comme il tient le vent
Tout l'monde a peur de Marco Zapata!

Quinze pirates sur le bahut du mort
Hop là ho ! une bouteille de rhum
A boire et l'diable avait réglé leur sort
Hop là ho ! une bouteille de rhum »


Les civils déjà présent s'étaient mêlés à leur beuverie avec plaisir, levant leur pintes avec les Ailes Rouges, qu'ils ne connaissaient pourtant pas, comme s'ils étaient de vieux compagnons de route. Même le tenancier affichait un large sourire! Je ne saurais pas vous affirmer s'il était heureux de voir son bar aussi animé, ou s'il était simplement heureux de voir un aussi petit groupe dilapider autant d'or pour de l'alcool. Marco se délectait de ce genre de moments où toutes les barrières sociales se noyaient pour laisser place à de simples êtres humains jouissant de leur oisiveté. Et il le démontrait en avalant des litres de Rhum en ne cessant de proposer un toast, qu'il soit au nom de leur équipage, du tavernier qui leur servait à boire, de la liberté ou même au nom de celui qui avait gagné la dernière partie de carte. D'ailleurs, en s'étant tourné à plusieurs reprises face au groupe de joueurs, un individu qu'il savait étranger à son équipage l'intrigua fortement. Il décida alors de rejoindre leur table, dans une démarche facétieuse, déformée par l'alcool, en s'asseyant en tailleur sur un tonneau posé près de ladite table. Ulfric, friand des jeux d'argents mais se faisait toujours avoir par les autres membres de l'équipage qui profitait de sa crédulité, se faisait honteusement pillé sous les rires amusés de son capitaine. L'homme qui intéressait tant le Dragon Rouge, qu'il était venu observer, finit par se lever de la table, comme appelé par ses responsabilités.

Ce fut un plaisir de jouer avec vous mais il est temps pour moi de partir. Quelqu'un d'encore plus bruyant ne devrait pas tarder.




Tous les membres présents autour de la table semblait vouloir le persuader de rester, s'étant brièvement attaché à sa simplicité apparente. Mais s'ils étaient tous en train de chercher des arguments pour pouvoir le faire rester, Marco lui, semblait cogiter sur un soucis bien plus.. Contraignant. Moustache, habitué aux réflexions subites de son capitaine, se retourna vers lui.

Un problème Capitaine?

Il s'arrêta net, tournant la tête lentement vers lui, le visage figé par la surprise.




▬  Euh.. Je crois que nous aussi il faudrait qu'on décampe pour esquiver la venue de quelqu'un d'encore plus bruyant.. On a oublié..

Sans finir sa phrase, tout son équipage se figea à son tour, s'échangeant quelques regards entre eux, plongé la salle dans un mutisme contrastant avec le bordel qu'ils avaient créés à leur arrivé.




ZYA! rugirent-ils tous dans un cri d'effroi.

Toutes les ailes rouges tournèrent le regard vers leur capitaine en espérant y trouver des ordres leur permettant d'esquiver le savon qu'ils allaient recevoir de Zya; mais n'eurent en réponse qu'un petit "non" de la tête, terrifié, sans même qu'ils n'aient à prononcer le moindre mot. Il tourna brusquement la tête vers l'entrée de la taverne, imiter par ses pairs, tétanisé, avant de se retourner vers eux.

Vous pensez qu'on a le temps de..

La Dragon Rouge fut interrompu par les portes du bar qui s'ouvrèrent avec une violence inouïe, l'arrachant un petit rire d'effroi ridicule. Plusieurs déglutitions bruyantes se firent entendre de part et d'autres de la salle, alors qu'une Zya tremblante de rage pénétrait dans la grande salle. Elle se dirigea, sans dire au mot, face à son capitaine qui tenta maladroitement de justifier.

C'est.. Hem.. Je.. Moustache il.. En fait c'est plus que ça.. On était là bas.. Et.. Hem.. Le.. Pas le choix.. bégaya-t-il, les mains prêtes à se lever pour se protéger de son courroux.

BANDE D’ENFOIRÉS! aboya la jeune femme en frappant à la fois Marco, et Ulfric. Vous avez profité que la marine nous suive pour aller boire comme des abrutis malgré ce qu'on a dit?!

Moustache a menti.. La marine ne pas réellement suivre l'équipage, alors.. confessa Ulfric, espérant qu'elle soit moins en colère, malgré les nombreux signes envoyés par Marco pour qu'il se taise.

La jeune femme bouillonnait, se mettant à hurler sur l’entièreté de l'équipage comme une furie, usant de grands gestes, en frappant son capitaine toutes les deux phrases qui boudait désormais comme un enfant, embarquant même les civils dans ses reproches.

Et toi là, t'as rien de trouvé de mieux à faire que de les rejoindre et les encourager dans leurs conneries?! La Marine est sur l'île, tu crois qu'ils peuvent se saouler comme des porcs?! La marine! continuait-elle d'aboyer en se rapprochant du jeune homme qui ne put partir comme il l'avait prévu, en prenant pour son grande comme un membre à part entière des Akai Tsubasa.

Le comble, pour un marine..





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 23
Date d'inscription : 23/03/2017

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 2145
Points de Technique (PT): 160
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Snowen D. Abraham
"Abra" | Lieutenant de la Marine
Dim 4 Juin - 17:15

   

   
« Une île bien banale »

   
Un monstre marin ? Ok. Une femme en colère ? We're fucked.

   

   
Alors que Abraham tentait de négocier son départ car il semblerait que le groupe s'était pris d'affection pour le jeune homme mais finalement le sujet de discussion changea assez vite, la peur ayant pris le pas sur leur amusement. Zya ? Qui était-il ou elle ? Qu'est ce qui pouvait incarner une aussi grande crainte sur un si grand nombre de personne ? C'est en se posant cette question que l'image de son colonel lui vint en tête. Chacun ses problèmes, il allait les laisser se débrouiller et en profiter pour filer avant que lui-même se fasse prendre par son supérieur.

   
« Bon bah je vous laisse. A une prochaine fois ! »

    Un petit salut de la main avec un air m'enfoutiste sur le visage, accordant simplement un petit signe de politesse avec de les laisser dans leur embrouille. Il se retourna et se dirigea à la sortie mais à mi-chemin son pas s'arrêta, une ombre inquiétante entra dans la pièce et faisait trembler la salle. Enfin, il n'était pas sûr si c'était elle qui faisait la trembler la salle ou bien le groupe effrayé.

    Alors que le courroux de la jeune femme semblait s'abattre sur eux, Abrahama reculait en marche arrière vers la sortie, doucement un pas après l'autre pour éviter d'être pris dans l'action. En sentant la sortie proche de son dos, il se retourna rapidement pour enfin mettre un pied dehors mais il n'eut le temps que de lever son pied avant d'être attrapé par derrière, le bras surgissant  autour de son cou pour le ramener au beau milieu de l'action et de se faire accuser de conspiration.

    Il se faisait engueuler mais il ne faisait en réalité pas du tout attention. Il était en train de réfléchir en fait aux quelques mots qui parvinrent à ses oreilles tandis qu'il voulait fuir. La Marine. Il semblerait qu'ils avaient utilisé la marine comme diversion parce qu'ils ne doivent surtout pas se faire attraper. C'était donc des criminels ? Pendant que Abraham se faisait sa petite réflexion dans son esprit, il oublia de prendre en compte ce qui se passait actuellement dans la réalité et une expression complètement désintéressé n'était peut-être pas la meilleur option pour réagir face au savon que la jeune femme était en train de lui passer.



    Et c'est un magnifique crochet du droit qui percuta la joue de l'homme dans la lune qui resta stoïque malgré tout son corps qui ressentit la secousse du poing. Il semblerait que l'adversité n'a pas apprécié l'absence de réaction et tenta de le réveiller de la façon la plus traditionnelle. Son absence d'esprit ne fit même pas transformé son corps en fumée et l'obligea ainsi à se prendre le coup directement sur son corps.Heureusement qu'Abraham était un soldat entraîné de la marine car un simple au civil aurait facilement volé suite à un coup pareil.

   
« Dites moi, pourquoi vous êtes recherchés par la marine ? Vous n'êtes quand même pas des pirates ? C'est juste que vous êtes endettés à cause de l'alcool ? »

    Dit le jeune soldat en espérant réellement que le groupe soit recherché à cause d'une dette importante à force d'aller de bars en bars et de boire sans s'arrêter. Une idée saugrenue mais il préférait ça plutôt que la piraterie simplement pour ne pas avoir à faire son boulot. Entre temps qu'il posait sa question il cherchait après sa pipe qui avait volé suite au coup. Il regardait assez rapidement un peu partout pour essayer de la trouver avant que quelqu'un ne la marche dessus.
Codage by TAC
Revenir en haut Aller en bas
Une île bien banale [Pv Marco]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» Réfléchie bien !
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» Vous dirai-je « tu », ou bien me diras-tu « vous » ? »
» [Réservé]Du mal pour faire du bien [Rang D]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: The Story :: Grandline - Paradise :: Other Islands-
Sauter vers: