AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 :: The Story :: Grandline - Paradise :: Water Seven :: Q.G. du Nouvel Ordre Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'honneur, c'est ce qui représente un homme. [ft. Noah]

avatar
Messages : 26
Date d'inscription : 19/03/2017

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 4375
Points de Technique (PT): 40
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Shinzo
Dit "le borgne enflammé" | 180,000,000 Berrys | Membre du Nouvel Ordre
Mer 22 Mar - 10:19

L'honneur, c'est ce qui représente un homme.

Noah & Shinzo




C’était aujourd’hui le grand jour. Le jour où j’allais enfin tenir ma promesse. Ma vie était devenu bien plus calme si je peux dire, depuis que je suis arrivé à Water Seven. D’un côté, ça fait presque une année entière que je suis ici. Une année où j’ai beaucoup appris sur moi-même et le reste du monde.

Mais maintenant, j’avais besoin de plus. Je voulais plus que cette vie que j’ai actuellement. Je me suis souvenu alors de la conversation que j’avais eue avec Noah, il y a de ça deux ans. Ce type, il avait vraiment l’air d’être quelqu’un de bon, quelqu’un avec qui tu as envie de partir à l’aventure. Je sais qu’il a un but très précis, même si je n’en ai pas les détails. Et c’est justement ce que je suis parti cherché aujourd’hui. Des réponses.

Durant mon séjour ici, y’avait un petit vieux qui m’avait donné la clé d’une chambre en échange d’un petit boulot au port, pour décharger des caisses de cargaisons. C’était pas fou, ça ne me rapportait pas vraiment d’argent, mais au moins, j’avais un toit au-dessus de moi pour dormir et le fait de soulever des caisses ne faisait que m’aider dans mon entraînement physique.

Du coup, j’ai récupéré mes affaires les plus importantes dans ma chambre. Ce n’était pas grand chose, juste deux ou trois trucs à la con. J’ai foutu tout ça dans un sac, que j’avais posé sur mon épaule. J’suis passé par la maison du vieux en question pour lui rendre sa clé et le remercier de m’avoir aidé jusqu’à aujourd’hui.

Puis me voilà finalement parti pour un nouveau chapitre de ma vie. J’me baladais au bord du fleuve, regardant le soleil. Puis bon, j’ai pas fait attention, j’ai glissé sur un caillou et, mon corps, avec son poids, m’a entraîné dans le vide. Direction le fleuve. Tout le monde me regardait, comme d’habitude. Raaaaaah bordel !

J’me suis posé sur le bord du fleuve, au soleil, le temps de sécher un peu. Un chat s’approcha de moi pour me regarder. Il était tout mignon, j’ai approché ma main de lui pour essayer de le caresser, mais il a bondi, ses poils tout crispés en arrière, puis il en profita pour me mordre le doigt et me griffer sur la main. Connard de chat. Faut dire que j’ai de la chance aujourd’hui.

Bref, après avoir mes vêtements tout secs, puis propre au passage maintenant, je me suis dirigé vers l’adresse que m’avait donnée Noah. Il m’a dit qu’il passait ici de temps en temps et en cette période, je savais que je pouvais le trouver là-bas.

Direction le QG du Nouvel Ordre donc. Sur la route, en marchant en direction de cet endroit, j’ai commencé à réfléchir à une petite chose. Bon, ok, à l’époque, il m’a plus ou moins offert un job, mais dans leur QG, est-ce qu’ils ont des piaules pour dormir ? Parce que du coup, moi, comme un idiot, j’ai rendu ma clé sans le savoir, du coup, j’ai plus d’endroits où dormir. Si ça se trouve, j’vais même pas pouvoir vivre là-bas, ou alors peut être qu’il ne veut plus de moi. J’savais vraiment pas quoi faire, je tournais en rond, mais sur place. J’vais récupérer ma clé où j’pars pour le QG ? Clé ou QG ? Clé ou QG ? J’me donnais mal à la tête moi-même. Enfin bon, tant pis, on va bien voir hein. Direction le QG.

Une fois devant le bâtiment en question, j’ai commencé à sentir en moi comme une grande confiance qui commençait à monter, j’étais vraiment très content d’être arrivé ici, espérant que la suite des aventures allait être tout aussi intéressante.

Quand je suis rentré dans le bâtiment, j’ai pu apercevoir beaucoup de gens autour de moi et, comme à mon habitude, ils me regardaient tous, sans exception. Ce qui m’a fait le plus rire, c’est de voir cette femme qui était la comme à l’accueil d’une auberge. J’me suis rapproché d’elle pour entamer la méthode drague en prenant une voix mielleuse.

« Salut ma jolie. Dis moi, tu as une idée d’où je peux trouver Noah ? » J’ai commencé à lui sourire et attraper sa main « Puis au passage, si tu peux me dire à quelle heure tu termines, je pourrais t'emmener boire un truc ! »


Elle ne semblait pas indifférente à mon charme, ce qui me faisait gagner des points, ça c’est sûr. Mais bon, l’ambiance retomba bien rapidement quand ce connard arriva à côté de moi pour me pousser, histoire que je lâche la demoiselle.

« Y’a un problème ? Il te prend la tête, il t’a pas fait du mal au moins ? »
« T’es qui toi, avec ta gueule de con ? C’est quoi ton problème ? » ai-je directement rétorqué en pliant le poing de la main droite.

« T’es perdu ou quoi mon gars ? T’sais où tu es ici ? Ou alors va falloir que j’te montre par moi-même, histoire de te faire dégager d’ici en te bottant le cul ! »

Ce type-là, il avait l’air bien trop chaud. D’un côté, je voulais vraiment le calmer. Ah ça oui, je n’attendais que ça de sortir de quoi le frapper. Mais bon, j’ai pas vraiment eu le choix en fait. Ce con-là, il m’a sauté dessus, me repoussant avec un coup de pied pas dégueulasse. M’enfin bon, avait-il vraiment le niveau pour jouer à ça ? J’allais vite le découvrir de toute façon.

« Ok c’est bon, j’vais te défoncer ta gueule, ta mère va même plus te reconnaître. »


J’ai levé mon poing, que j’ai recouvert de haki, histoire de lui envoyer la bonne patate qu’il mérite. Attendant qu’il arrive à mon niveau, j’ai chargé mon coup, comme un upercut. Une fois qu’il était à porté, je n’ai pas vraiment réfléchi et j’ai balancé un putain de coup de bas en haut, directement dans sa mouille. Le pauvre type commença bien entendu par voler pour finir dans le plafond, le traversant à moitié, le haut de son corps à l’étage supérieur et ses jambes qui se débattait juste au-dessus de nous. En plus, je venais de marquer des points, car cela avait fait rire la jeune femme.

Mais pas ce type étrange qui arriva devant moi. Lui par contre, il avait déjà l’air un peu plus puissant et beaucoup plus en colère.

« Tu crois que tu peux débarquer ici et foutre le bordel comme ça ? TU T’ES CRU OU GAMIN ? »

Gamin ? Franchement ? J’ai vraiment une tête de gamin ? Sérieusement ? Il faut croire que oui. Mais bon, lui aussi, si jamais il en voulait, j’allais pas me laisser faire. Deux ou trois petits coups sur lui, histoire de juger le niveau. Il les avait esquivés un par un.

« Pas mal pas mal, maintenant mange ça pour voir. »


« ORAAAAAAAAAAAA ! »



J’pensais vraiment lui fracasser la tête avec ce coup là, mais il l’a encaissé, non sans mal. La puissance du coup mélangé au haki venait de provoquer une petite onde de choc fracassant tout le sol sur un cercle d’au moins deux mètres autour de lui. Mon adversaire lui, de son côté, venait de reculer. Il était maintenant dos à un mur, la proie facile.

« MANGE CA MAINTENANT ! »

J'me suis jeté vers lui avec toute la force dont je disposais là sur le coup. Il arrêta mon poing avec son sabre, mais la puissance le fit voler contre le mur, l’éclatant presque entièrement au passage. Derrière les décombres de ce mur, je pouvais apercevoir des silhouettes.

« Encore de la baston ? »

Ouais, je ne pensais vraiment qu’à ça ces derniers temps. Mais non, après quelques secondes, le temps pour la fumée de se dissiper, j’ai pu apercevoir Noah, juste derrière le mur que je venais de fracasser ! C’est fou ça quand même !

« Oiiiiiiiiiiiiiiiiiii Noah ! Ça fait plaisir de te revoir, j’étais justement venu pour toi ! »



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 115
Date d'inscription : 13/12/2016
Age : 20

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 6172
Points de Technique (PT): 265
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Noah Gregorio
Dit "L'Alchimiste" | Général de l'armée du Nouvel Ordre | 102.000.000
Jeu 23 Mar - 6:41

— Shinzo —
TURN I

L'honneur, c'est ce qui représente un homme.
Depuis peu et avec la bataille décisive face à Barbe Noire qui s’annonçait, le groupe des Forces Armées Révolutionnaire édifiait son nom formant de multiples recrues dans le but d'intensifier ses rangs et de peut-être imposer sa domination militaire qui sait. Une myriade de hauts gradés furent exhortés à prendre en main de futurs candidats potentiels désireux de rejoindre la Révolution et puis pour les former aux arts Guerriers pour certains. Ce fut aussi le cas de Noah, dont nombres de candidats qui semblaient danser au creux de ses paumes. Mainte fois, celui-ci tenta de se délester de cette tâche, qui lui paraissait plus corvée. En effet, ne se présentant pas apte à mener des apprentis généraux, Ce général des forces armées aurait préféré pouvoir se prélasser à d’autres activités jugées plus intéressantes par ce dernier mais le verdict avait chu sur sa silhouette, le hâtant à la destinée de nouvelles responsabilités. Aujourd'hui était le jour inéluctable. Le temps était propice aux activités extérieures. Un hélianthe nappait toutes les habitations d'une nuance d'un doré chatoyant tant il faisait chaleureux. Le Général des forces armées était effleuré par les rayons solaires, étendue par-delà 'une mer où régnait tous les périls. Ses prunelles mordoré s'ouvrirent sur le firmament azur. Ses épaules lourdes, chargées par le poids de fonctions impératives que jusqu’à lors Noah n’avait fait que nier, il se rendit bien compte qu’avec la bataille qui ferait bientôt rage - sans compter la pression incommensurable qu’il recevait de ses supérieurs hiérarchiques, il serait bien obligé d'obliquer sur ses positions et assurer son assistance dans le but de découvrir des potentiels telles, que la Révolution serait à son tour bien obligé que de le couvrir d’éloges. Prenant de l'impulsion, le jeune homme se redressa sur ses deux jambes chétives, se sentant comme dominer le QG que celui-ci asservissait du regard.

Fallait pas se voiler la face, Noah Gregorio était un homme qui raffolait de ce genre de position supérieure. Enfin, pourquoi je vous dis ça moi ? Laissez-tomber. Quand bien même Noah s'était pour une fois décidé à accomplir un devoir autre que celui que lui dictait son coeur, adoptant ici un comportement digne des fonctions qu’il incarnait, disons qu’il avait rendez-vous ailleurs... Enfin vous savez, ce genre de rendez-vous intime dont on se garde bien de parler, ouais. Ouais. Il s’en allait déposer le bilan. Se saisissant ainsi d’un rouleau de PQ, Il s‘avança d'un pas pour étreindre le vide, chutant de plusieurs mètres, la tête la première. Ses cheveux virevoltaient autour de lui, tel un cocon bienfaiteur. Quelques secondes avant d'atteindre l'épiderme terrestre, Noah fit un salto-arrière pour atterrir félinement à terre, une mèche retombant nonchalamment sur son nez mutin.

Criant garde, l’Alchimiste du Nouvel Ordre épousa le cœur du Quartier Général de Water Seven. Ainsi, tandis que son ombre s'esquissait sur les murs et donnant à sa silhouette une envergure minuscule, loin de l'évidence de son mètre quatre-vingt alors que discrètement il s’élançait vers son idylle. Pourtant connaissant sa malchance, il ne tarda pas à rencontrer quelques ouvriers et artisans. Les âmes de la citadelle lui étiraient leurs plus grands sourires depuis que l’armée avait été assigné entre ses phalanges. Le jeune homme, quelque peu pressé ne se contentait que d'un rictus intimidé confus, presque flou, accélérant sa marche jusqu'à pouvoir rejoindre enfin l’objet de ses convoitises. Enfin me diriez-vous ? L'odeur salée de ces matières fécales, cette sensation que de faire le vide en lui vinrent revivifier ses sens. Les douces vagues de la chasse d’eau venant mollement et allégrement lui caresser le croissant de lune. Bon vous l’aurez compris, ce moment n’était pas si paisible que ça. Effectivement les mots “Transpiration et “Tremblement” conviendrait bien mieux pour décrire la situation. Noah se savait devenu plus fort de par ses entrainement farouche mais de là à faire trembler les murs et tout cela en déféquant ? Fallait tout de même pas abuser. D’ailleurs c’était étrange mais beaucoup de bruits semblait provenir de la pièce voisine.


ㅡ « VOS GUEULES ! Y'en a qui essayent de couler un bronze tranquille, merde... » baragouina Noah, bien que trop occupé à combattre la cuvette.

Soudain dans un tremblement sourd, un trou venait de s'immiscer dans la façade faisant office de mur, laissant le champ libre sur les toilettes.

ㅡ «Oiiiiiiiiiiiiiiiiiii Noah ! Ça fait plaisir de te revoir, j’étais justement venu pour toi ! . »


Noah plissa ses iris ambrés, identifiant les courbes de ses envahisseurs. Ne se rendant même pas compte de la situation honteuse dans laquelle il se trouvait, ce dernier observait l’ai consterné que miroitait le regard de chacun alors qu’un tel spectacle s’était produit. La scène en presque gênante, une gouttelette commença à perler le long de son front.

Le petit doigt en train de se curer le nez, Noah répondit à son interlocuteur qui n’était autre que Shinzo. Un des fameux potentiels qu’il avait rencontré il y’a de cela quelques temps.
ㅡ «Yo ! » lui rétorqua Noah les yeux qui brille




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 26
Date d'inscription : 19/03/2017

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 4375
Points de Technique (PT): 40
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Shinzo
Dit "le borgne enflammé" | 180,000,000 Berrys | Membre du Nouvel Ordre
Sam 25 Mar - 16:54

L'honneur, c'est ce qui représente un homme.

Noah & Shinzo




Au début, avec tout le bordel que je venais de provoquer, je n’avais pas vraiment remarqué la situation un peu gênante. Mais en fait, en posant mes yeux sur Noah et regardant bien autour de lui, je venais de me rendre compte du fait qu’il avait son cul posé sur la cuvette des toilettes. Après bon, pour ma défense, je n’ai pas fait exprès de défoncer le mur, ce n’était pas du tout volontaire le fait de le faire apparaitre comme ça, le cul à l’air, aux yeux de tout le monde.

« Oh merde ... Enfin ouais... Tu veux peut-être qu’on se retourne tous, histoire que tu puisses terminer en paix ? » En même temps que je parlais, j’ai commencé à me gratter derrière la tête, montrant ma gêne dans la situation que je venais de créer.

« Monsieur ! Vous allez bien ?! » s’empressa d’aller lui demander l’homme avec qui j’étais en train de combattre il y a de ça quelques minutes. « Ne vous inquiétez pas, je vais vite me débarrasser de ce gêneur ! »

« Héééééééhoooo ! » ai-je crié tout en faisant des gestes avec mes bras pour attirer l’attention. « Je sais pas si t’es au courant, mais je suis juste là, donc j’entends toutes les conneries que tu racontes ! »


L’homme se retourna vers moi et empoigna son sabre. Je pouvais voir à l’intérieur de son regard qu’il n’était plus du tout là pour plaisanter. Il commençait à devenir ridiculement sérieux le bonhomme. Moi, de mon côté, j’peux vous dire que j’étais content. Enfin un petit combat contre un mec chaud, ça faisait si longtemps que j’ai oublié qui était le dernier avant lui. J’allais pouvoir le rajouter à mon palmarès de défonçage de cons. Il voulait un combat digne digne de ce nom, il n’allait pas être déçu.

J'voulais commencer soft, histoire de pas le brusquer. Mais cet enfoiré lui, en décida autrement. Il ne me laissa pas le temps de réagir, il venait de me prendre par surprise et m’avait envoyé un sacré coup d’épaule, avec beaucoup de force. J’ai fait un petit vol plané à travers la porte, l’éclatant en parti au passage, pour finir sur la place devant le QG.

Je me suis relevé puis j’ai regardé en face de moi, apercevant le fourbe dans le trou que mon corps venait de créer dans la porte.

« J’voulais vraiment pas me chauffer, mais bon, là... Tu as pris un peu trop la confiance. » Vraiment, ce mec, il m’avait saoulé. J’veux dire, moi, j’suis là, tranquille, j’viens pour discuter avec un mec qui en plus m’a dit de venir, mais il faut que j’me fasse taper dessus. En plus, il n’avait aucun honneur dans sa façon de combattre. C’est ça alors, le Nouvel Ordre ? « Prépare-toi, sinon, tu risques de ne pas rentrer chez toi ce soir pour jouer au docteur avec ta meuf. »


J'ai légèrement fléchit les jambes, préparant un coup d'une énorme puissance. Je voulais juste l'éclater une bonne fois pour toute. J’devais me trouver à quelque chose comme... quoi... dix mètre de la porte et donc, de ce type. Il était grand temps pour lui d’en prendre plein la gueule.

Il commença de son côté à foncer en ma direction. Moi, je me préparais pour envoyer une de mes coup de poing des plus redoutable. J’ai juste attendu qu’il soit un peu plus à ma portée pour m’élancer.
En utilisant juste avant une petite impulsion sous mes pieds pour provoquer une pointe de vitesse, j’ai exécuté mon coup.

C'était d'une grande puissance, si puissant que la poussière volait tout autour du point d'impact. Je pensais réellement l'avoir touché, je pensais le retrouver k.o une fois la poussière disparut au grès du vent. Alors imaginez bien ma surprise de voir Noah qui venait tout juste d'encaisser mon attaque, pour défendre son équipier.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 115
Date d'inscription : 13/12/2016
Age : 20

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 6172
Points de Technique (PT): 265
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Noah Gregorio
Dit "L'Alchimiste" | Général de l'armée du Nouvel Ordre | 102.000.000
Jeu 6 Avr - 7:56

— Shinzo —
TURN II

L'honneur, c'est ce qui représente un homme.
Le séjour au WC terminé, le général des forces armées révolutionnaire fit très rapidement volte-face pour admirer cet affrontement dantesque entre ces deux êtres, aux travers de son unique prunelle. Sans le savoir de par sa manière de combattre, se transmettait la virulence de son existence. Sans doute leur vie aussi tortueuse put-elle être, avait immatriculé son poing de sa lourde empreinte tant la pupille morose de Noah en témoignait. Enfin, tant silencieusement qu’avec hâte, il se glissa dans le rachis des deux combattants, s’interposant entre eux. Il fallait dire que si il ne l’avait pas fait, il donnait pas cher de cet officier révolutionnaire.


En effet, de par son expérience au combat Noah le savait désormais. Il y a dans l’ensemble d’une destinée des combats qui méritent d’être vécus, de féroces croisades à menées par-delà les terres mais aussi des batailles dantesques que l’on rêve de vivre comme un gosse. Toutefois bons nombres sont les guerriers qui savent pas quand se retirer, admettre une défaite cuisante… Quoi de plus délicat pour un combattant ? C’est d’ailleurs ce qui mêlé à un agacement profond avait motivé notre général à intervenir. Rien d’autre qu’une profonde envie de s’atteler à un combat semblait animer les décisions de Noah. Toute cette atmosphère ne servait qu’à alimenter la bête en lui; galvanisant le moindre de ses membres.


Soit, revenant à nos moutons.

Ni une ni deux une ombre surplomba alors soudainement sa silhouette et un poing à la fine pellicule noire s'effondra sur son faciès, dominée par une aura translucide qui rayonna sur ses iris. Le Haki ? s’interloqua Noah Sa vitesse accrue lui permit de poster ses bras au niveau de son occiput et de parer l'attaque. Les deux corpulences s'entrechoquèrent promptement. Les deux bras mièvres de Noah furent d’ailleurs ondoyés de veines apparentes, tentant de dominer tant bien que mal la force de Shinzo. Le général grimaça et relâcha sa poigne, la course des deux corps s'écroulant. Noah en profita pour sauter sur le manche du sabre planté au sol et dresser son genou en direction de sa mâchoire pour balayer son visage d'un heurt abrupt. Le jeune aristocrate venait d'abattre son courroux sur son futur équipier et un sourire insipide naquit sur sa bouche. Entraîné par la rapidité de son impulsion, le brun ratterrit sur l'épiderme terrestre. Le gaillard était solide et la soumettre à la puissance des forces révolutionnaires n'était pas aisée. Noah apporta sa paume à son poignet pour remettre ses nerfs, ses sourcils froncés.



ㅡ « Je te le concède gaillard… T’as une sacrée poigne tout de même. Mais ton coup c’était pas encore ça. » secouant son bras tout engourdi.

Relativement amusé, Noah se perd à sourire, préparant déjà un rire gras avant que l’autre combattant ne se mettent lui aussi à sourire. Chose à laquelle Noah arque un sourcil, curieux. Apprécie t-il autant cette situation ? A en croire son regard et cette même aura qui émane de lui… C’était certain.


Il contourna son corps pour récupérer son bac de sabres. Il était presque étonnant de voir un corps si mièvre le maintenir avec autant de dextérité. Noah en retira une lame, allongeant son bras, la fin de la lame ornant la glotte de son interlocuteur d'une esquisse transie.


Inutile de dire que l'instant avait été véritablement plaisant pour le général. Non seulement son attaque avait fait mouche, mais en plus l'attaque lancée par son adversaire ne lui avait rien fait, ou plutôt, il avait échoué. Toutefois Il lui avait pourtant semblé sentir le froid mordant de l’impact sur sa peau, mais il n'en avait subi aucun réel dommage, du moins, pas pour le moment. L'atmosphère se voulait électrique, tandis que dehors quelques éclats de voix venaient à se faire entendre. Des silhouettes passaient devant eux, curieuses sans pour autant intervenir.

ㅡ « Je suis cependant curieux de voir ce que tu peux faire quand t’es sérieux… Gagnes et je t’offre la fille là

Le guerrier s’alluma une clope, curieux de cette aura sombra qui avait nappé son bras et qui avait modifié sa consistance. La brise matinal se substituait à ses sens tandis qu’il reporta ses pas, devinant ceux de Shinzo le talonner en direction du tilleul. Ce végétal se languissait sur un terrain vague derrière la base et se trouvait être le berceau des entraînements. Un berceau riche de symboles et envieux de mélodies silencieuses. Richesse, calme et spiritualité, une trinité légendaire.

Après une silencieuse marche, ils atteignirent finalement le vaste terrain. L’astre solaire s'était obscurci derrière les nuages, laissant place à une harmonieuse pénombre ; tandis que les ombres des deux hommes se faufilait respectivement des deux côtés du terrain.


Une entrée en matière, fracassante, inspiratrice d'une viscérale envie de combattre voilà ce qu’adorait Noah. Ses seules répliques se devaient d’être poignantes, et dramatique. Et pour cause, une soudaine brise, s’égarant farouchement dans ses cheveux aux nuances ébènes, tandis que ses pas foulaient le sol stérile, et que des pierres virevoltaient au moindre de ces pas. Ce qui allait les accabler alors que grandissait le mystère accompagnant cette silhouette. Cette excitation qui parcourait désormais le général de la révolution agissait tel un incurable poison, celui d'une incontrôlable envie. Celle que nulle ne peut surmonter, enivrant la moindre de ces victimes. Et ce dans son intégralité. De leurs veines jusqu'à son ultime goutte, jusqu'au plus paresseux de ses courants. Cette tentation qui fait trembler le corps de frissons compulsifs et écrase la conscience, faisant de ceux qui en étaient les proies, de féroces animaux ne désirant dévorer et ce empli de magnificence. La pression pesait tandis l’air s’embrasait muant l'atmosphère en chape de plomb chauffée à blanc allant alourdir les épaules déjà lourdes de responsabilités de ceux venus poser le pied en ce qui avait été transformé en un champ de bataille. Les deux hommes n'avaient d'autre choix que de ravaler l'impétueuse audace régissant leurs gestuelles belliqueuses, sans quoi le mince fil de leur existence n'aurait guère plus de temps que celui de tisser la partition d'un requiem. Bientôt la lame de la faucheuse presserait consciencieusement leurs gorges avec ferveur tant de sombres nuages vinrent emplirent l’atmosphère. Le vent grondant dans les cieux tel un monstre assoiffé, la quintessence d’un funeste tableau s'échafaudait peu à peu. Combattre était devenu une épuisante habitude bien plus qu'une basse besogne à accomplir. C’était ce pourquoi Noah appréciait rendre ça plus divertissant à l’inverse de son défunt père, pour qui cela ne se devait d’être qu’un malencontreux concerto.

D’un bond alors particulièrement agile, les deux hommes se catapultèrent l’un vers l’autre à l’image de deux boulets de canon traversant l’horizon. Les deux poings recouverts de Haki s’entrechoquèrent, emplissant la zone de vigoureux fracas.



ㅡ «Montre moi[...] » chuchota Noah.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 26
Date d'inscription : 19/03/2017

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 4375
Points de Technique (PT): 40
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Shinzo
Dit "le borgne enflammé" | 180,000,000 Berrys | Membre du Nouvel Ordre
Mar 18 Avr - 2:46

L'honneur, c'est ce qui représente un homme.

Noah & Shinzo




Aussi surprenant que cela puisse paraitre, ce n’était pas l’homme en question que venait d’arrêter ma technique, mais Noah lui-même. Au début, je n’ai pas du tout compris pour quoi. Toute la puissance que je venais de déchaîner dans ce coup ne l’avait même pas fait bouger. J’ai voulu mettre un peu plus d’amplitude et j’ai relâché un peu de haki sur mon bras. Le général s’enfonça légèrement dans le sol, mais n’avait toujours pas bougé.

Peut-être avait-il fait ça pour défendre son subordonné. Il faut dire que la colère et la rage venaient de m’aveugler et je n’avais même pas pensé au fait que j’étais en train de taper sur un mec qui allait bientôt faire partie du même camp que moi. Quel idiot que je suis.

Par contre, Noah, lui, continua de m’attaquer. Son attaque surprise en se jetant sur la lame m’avait surpris, tellement que je venais de la prendre en plein torse. Intéressant, il est rapide et puissant, tout ce qui donne envie dans un combat.

Puis il s’exprima finalement, laissant venir le fond de ses pensées sur le devant de la scène. Alors comme ça, mon coup n’est pas assez puissant ? Encore heureux, si j’avais balancé toute la sauce, j’pense que le pauvre type qu’il venait de défendre serait déjà mort. Mais il ajouta quelque chose qui venait de faire comme un ding dans mon esprit. Il comptait m’offrir la petite de l’accueil, que j’avais ouvertement dragué il y a quelques minutes. Là pour contre, y’a de quoi négocier.

J’ai commencé à serrer le poing, prêt à bondir, prêt a taper. Mais il me demanda de le suivre. Je n’ai pas tellement compris pourquoi il voulait bouger, mais soit, j’ai n’ai pas posé de question et je l’ai suivi pour traverser le QG presque en entier. Finalement, nous sommes arrivés dans ce qui ressemblait à une petite zone d’entraînement, une sorte d’endroit parfait pour un duel. Positionné de l’autre côté de la zone, en face de moi, Noah me regarda dans les yeux en souriant. Il voulait que je donne tout ce que j’ai et je peux vous dire que je n’allais pas me gêner. Le soleil tapant sur les deux combattant, une légère brise se faufilant dans les cheveux du borgne. Il était maintenant temps de se battre, dans ce climat parfait.

« Pas de problème, tu veux de la puissance, j’vais t’en balancer. » J’ai recouvert mon avant-bras droit de haki, tout en le contractant au maximum. « Je ne contrôle pas encore super bien ce que je vais utiliser là, alors fait attention quand même. »


Ma phrase se termina et mon bras, ainsi que mon corps tout entier furent recouverts des flammes provenant de mon fruit. J’étais en train de concentrer une quantité énorme de feu au niveau de mon bras, m’apprêtant à balancer un coup-de-poing capable de casser n’importe quelle mâchoire.

« J’arrive, j’espère que t’es prêt. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 115
Date d'inscription : 13/12/2016
Age : 20

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 6172
Points de Technique (PT): 265
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Noah Gregorio
Dit "L'Alchimiste" | Général de l'armée du Nouvel Ordre | 102.000.000
Mar 18 Avr - 6:22











L'honneur, c'est ce qui représente un homme
L’astre flamboyant rayonnait par-delà les nuages, s'illustrant en maitre sur l’azur immaculé, profond et radieux. Une violente alizée vient secouer les environs tandis que sur la brune arène entourée de toutes parts d’une nappe nuageuse blanchâtre, se déroulerait un combat décisif et titanesque.


Les deux entités s'étaient aventurées d'un pas silencieux jusqu'au terrain d'entrainement de la base de Water Seven. Le torrent des lucioles déversait son flux avec ardeur sur leurs corps, les bestioles venant épouser les courbes immaculées de Noah. C'était bien loin d'être une énième odyssée irréfléchie et purement délictueuse ; mais un recrutement qu'important pour les forces armées révoltuionnaires qui bénéficierait d'une autre utilisateur du Haki, forgeant ainis sa puissante armée. Profitant du relief aléatoire des parois rocailleuses, l'épéiste d'un mouvement rapide se dissimula dans le cœur de ces terres jouxtant l'écoulement incessant, d'un pas parfaitement furtif et silencieux. Son corps semblait ne faire qu'un avec l'horizon de terre. Sans plus tarder Noah vint joindre ses mains pour prochainement créer un gigantesque golem de pierre qui se chargerait de déconcerter les mouvements adverse. Ainsi le jeune général révolutionnaire obstrua sa vision en refermant ses paupières sur ses iris mordorés. Son ouïe, déployée dans ce linceul des sons interdits, se concentra sur chacun des bruits que pouvaient octroyer ses pas, ses impulsions, le crépitement du sol sous ses mouvements.


Se saisissant d'un moment opportun, sabre à la main, Noah écailla la surface boréale, se dressant dans les cieux pour le fendre. La lame fut saturée d'une salve bleuté qui se moira en un mordoré, déposant la signature de son fruit du démon qui vint s'infiltrer dans son arme. Ses préparation finies et sortant de sa cachette; avant qu'il puisse effleurer son corps, portée par une vive impulsion, Noah s'élança rudement sur son adversaire avant de lui jeter son arme dessus à l'image d'un projectile. La présence de l'arme obligeant normalement l'éphèbe violet à reculer énergiquement, à moins qu'il ne souhaite s'y frotter. L'homme de la révolution apposa sa main contre le sol septentrionale, le fendant, invoquant par la même occasion ce fameux golem de pierre énoncé plutôt qui fonce droit sur son adversaire depuis le flan droit.



Voyons voir comment tu te démerdes face à ça.


— SHINZO —
— TURN 3 —


Technique:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 26
Date d'inscription : 19/03/2017

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 4375
Points de Technique (PT): 40
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Shinzo
Dit "le borgne enflammé" | 180,000,000 Berrys | Membre du Nouvel Ordre
Ven 5 Mai - 1:28

L'honneur, c'est ce qui représente un homme.

Noah & Shinzo




Voilà enfin quelque chose d’intéressant. Je savais que j’avais bien fait de venir, aujourd’hui, dans ce repaire de la révolution. Rencontrer Noah venait de faire de moi un homme heureux, car je pouvais enfin me mesurer à quelqu’un au moins aussi fort que moi, même si je sentais qu’il était vraiment très loin de ses limites.

Je me suis mis en position de contre, car je pensais vraiment qu’il allait me tomber dessus pour essayer de me trancher avec son sabre. Finalement, il m’envoya son sabre directement dessus, surement dans l’espoir de m’empaler à distance. Il en profita, une fois au sol, pour utiliser son pouvoir vraiment surprenant et faire sortir le géant de pierre du sol. J’dois dire que c’était vraiment impressionnant et que j’étais un peu sur le cul.

Mais je n’ai pas bougé d’un poil, j’ai pris un grand risque, mais je voulais voir sa réaction quand il allait comprendre mon pouvoir. Un homme de sa grandeur doit savoir ce qu’est un fruit du démon et par extension, les capacités d’un fruit comme le mien. J’ai donc attendu que l’épée m’arrive dessus et finalement, elle passa à travers mon torse, venant se planter juste dans mon dos.

J’ai lâché un rire avec un léger côté démoniaque, en le regardant dans les yeux. Le poing du géant m’arrivait droit dessus et je devais faire quelque chose par rapport à ça. Un tourbillon de flammes commença à se former autour de moi, me laissant disparaitre totalement de sa vue, au milieu du feu. Le tourbillon se transforma en un puissant torrent de flamme que j’ai envoyé à la rencontre du poing de pierre géant. Le choc entre les deux entités venait de retentir dans la zone, preuve de la puissance de nos deux techniques. Autant le poing que mon torrent était arrêté, se poussant l’un l’autre pour prendre le dessus. J’en ai profité pour sortir du torrent de flammes en utilisant mon pouvoir pour me faire aller dans les airs. Je devais tester ce golem et surtout savoir sa rapidité.

Je me retrouvais maintenant au-dessus du golem. J’ai arrêté mon pouvoir, me laissant planer légèrement dans les cieux, passant au-delà du golem, me laissant la vision sur Noah. J’ai tendu mon bras, paume de la main le visant, pour lui envoyer ce souffle enflammé que j’adore utiliser. Voyons voir maintenant ce qu’il allait pouvoir faire pour ça.




Techniques utilisées:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 115
Date d'inscription : 13/12/2016
Age : 20

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 6172
Points de Technique (PT): 265
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Noah Gregorio
Dit "L'Alchimiste" | Général de l'armée du Nouvel Ordre | 102.000.000
Jeu 11 Mai - 0:25











❝ La réapparition du Mera Mera no Mi ◮
Un bruit.
Celui qui se fit entendre, tandis que la jeune recrue qu’était Shinzo, s'approcha de notre jeune protagoniste. Rien n’aurait laissé penser que son partenaire serait tant incommodant, enfin si le destin. Il n'y avait plus aucune minute à perdre, Noah se devait faire quelque chose afin d’arriver rapidement à faire face à une telle contre attaque. Évidemment, sans trop de zèle. Sans doute que les dirigeants n’agréeront pas avec de telles méthodes surtout, connaissant son intransigeance et son affection pour les règles… Mais bon le moment n’était guère laissé à la réflexion, en effet aux diables les procédures.

Pour en revenir à la situation actuelle, je pense aujourd’hui encore, que Noah ne s’attendait nullement à ce que ça se soit cet « étrange énergumène » comme il l’appelait qui possède ce fruit. Clairement à ce moment précis de l’histoire, n’importe qui lui aurait convenu en somme. N’importe qui mais surtout lui. Il était comme chien et chat, rectification comme ombre et lumière. De par son attitude imposante et hautaine, il est clair que Shinzo agaçerait notre jeune protagoniste au plus haut point mais aujourd’hui les choses étaient différentes. Un peu comme feu Makoto.

Enfin soit, les deux guerriers s’observaient, accablés tant par l’excitation tant par la chaleur qui emplissaient les lieux. En effet, le torrent de flammes libéré par Shinzo demeurait toujours. Embrasant les lieux de toute sa splendeur, Virevoltant au gré de zéphyr, crépitant telle une mélodie à la fois posée et cacophonique que le vent lui-même, chef d’orchestre, rythmait à son goût. Les pieds de Noah glissant agilement sur l’asphalte sec de manière régulière et échauffée. La sensation du combat l’enivrait, Noah se sentait comme spectateur d’un grand point de sa vie. Ne cédant pas à l’agitation, les deux hommes se tenaient là debout, tel ombre et lumière, lune et soleil au beau milieu de cet univers enchanteur qu’était l’affrontement. Le damoiseau de Goa revêtit une robe quasi flamboyante, plongeant son arme dans le sol septentrionale, le fendant, faisant remonter un fluide paralysant. Un serpent de flamme magnanime serpenta alors jusqu'au courant enflammé de Shinzo, la poussiere dansant sous leurs enveloppes charnelles, instable par la présence de l'âme légendaire qui venait de créer sa stigmate titanique.




Tu n’es pas le seul à maîtriser les flammes.


— SHINZO —
— TURN 4 —



Techniques:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 26
Date d'inscription : 19/03/2017

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 4375
Points de Technique (PT): 40
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Shinzo
Dit "le borgne enflammé" | 180,000,000 Berrys | Membre du Nouvel Ordre
Jeu 11 Mai - 20:32

L'honneur, c'est ce qui représente un homme.

Noah & Shinzo




Je m’attendais à quelque chose de ce style venant d’un homme avec tant de prestance. Je m’attendais à ce qu’il soit puissant, très puissant. Mais par contre, je n’étais pas du tout prêt quand il utilisa à nouveau son pouvoir. Je pensais être le seul homme au monde ayant cette capacité rare de vivre en tant qu’être de flammes.

Il fallait donc imaginer ma surprise quand Noah fut entouré de cette aura rougeâtre, que je connais bien maintenant. Cette robe de flammes parcourant son corps, c’était la même que la mienne. Les mêmes flammes. Je n’arrivais pas du tout à comprendre. Avait-il la capacité d’imiter les pouvoirs de son opposant ? Tout cela était très flou, plaisant, mais aussi terrifiant.

Ce serpent de flammes qui m’arrivait droit dessus me rappelait un peu mon propre torrent à moi. De ce fait, je pensais pouvoir l’arrêter avec cette technique. J’ai rassemblé les flammes que j’avais laissées autour de moi pour reformer cette déferlante de flammes que j’ai ensuite envoyée à la rencontre du serpent. Les deux entités flamboyantes venaient de s’entrechoquer et pourtant, le serpent semblait prendre l’avantage sur mes flammes à moi.

Je ne voulais pas me laisser faire, je ne voulais pas perdre, donc je me devais de tout balancer même si je dois suite à ça me reposer pendant une semaine et manger l’équivalent de quinze fois mon poids.

En gardant le contrôle sur le torrent qui, tant bien que mal, arrivait à maintenir le serpent, j’ai levé la paume de ma main, histoire d’utiliser cette même technique que je venais de faire quelques minutes avant. Ce nouveau souffle, d’une grosse envergure, arriva légèrement sur le côté pour venir frapper les deux autres masse de flammes.

Le contact de ces trois puissances venait de provoquer une explosion dans le ciel, quelques mètres au-dessus du sol ou le combat continuait de se dérouler. Une brise venait de suivre cette détonation laissant la poussière s’envoler aux alentours. Une épaisse fumée sombre était toujours présente, coupant la vision entre Noah et moi.

J’ai donc voulu utiliser cet avantage pour moi. D’une impulsion enflammée sous mes pieds, je suis passé à travers la fumée histoire d’utiliser l’effet de surprise. Une fois en l’air, j’ai recouvert entièrement ma jambe de haki, cette couleur sombre connu des grands combattant. Des flammes venaient d'apparaître sur ce pied couvert du linceul sombre. J’ai commencé à tournoyer sur moi-même à toute vitesse pour finalement partir en direction de Noah comme une toupie enflammée.




Techniques utilisées:
 
Revenir en haut Aller en bas
L'honneur, c'est ce qui représente un homme. [ft. Noah]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» La musique qui vous représente.
» l'amour d'un chat pour son maitre
» [Court Métrage]Explosion de sentiments !
» CHAPITRE1. les 76th hunger games, la moisson
» Ladon vs Haka & Mattheus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: The Story :: Grandline - Paradise :: Water Seven :: Q.G. du Nouvel Ordre-
Sauter vers: