AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 :: The Story :: Calm Belt & Red Line :: Luscaina Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La fin du Contre-Amiral

avatar
Messages : 63
Date d'inscription : 19/12/2016

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 4499
Points de Technique (PT): 220
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Aki D. Soul
Dit "l'éclair noir"
Ven 10 Mar - 13:49

«1/3: La fin d’une aventure »





Seul au monde
Aki D. Soul était un soldat dévoué depuis plusieurs années déjà, il avait eu l'occasion de croiser plusieurs autres membres de la Marine pendant cette longue période. Certains étaient bons et représentaient à ses yeux l'avenir de la Marine, alors que d'autres représentaient pour lui un côté plus sombre de leur mouvement. Des hommes usant de manières pires que celles des pirates, sans le moindre regret ils torturaient et usaient de leur pouvoir pour obtenir ce qu'ils voulaient. Aki avait toujours refusé de devenir l'un d'eux, mais de récents événements venaient de le remettre en question. Comment pouvait-il juger ces hommes et montrer l'exemple si à la première occasion il agissait de la même façon. Une question banale qui suffisait à le faire douter de lui-même, l'enchaînement de missions semblait jouer sur son caractère plus qu'il ne voulait le montrer. Qu'avait-il de plus que les pirates qui ont tués sa mère s'il tué des civils pour continuer sa mission sans embûche ? Rien à ses yeux et pour cela il prenait alors une grande décision, celle de s'isoler quelques temps pour faire le point.

Seul dans son sombre bureau, Aki analysait les cartes de grand line et les alentours tout en cherchant l'endroit idéal pour prendre ses distances quelques temps. Il lui fallait un endroit loin des combats et de la civilisation, un endroit où il pourrait être seul au monde et faire le point avec lui-même sans être dérangé à la première occasion ni contacté d'ailleurs Malheureusement ce genre d'endroit se faisait plutôt rare sur les mers, ce qui restait tout de même ironique quand on y pensait. Alors qu'il perdait doucement espoir le nom d'une île venait pointer le bout de son nez sous ses yeux, Luscaina cette île sauvage et indomptable était parfaite ! Elle était la réponse à tous ses problèmes, personne ne pouvait y vivre et les gens qui passaient par là n'y restaient jamais longtemps à cause des animaux sauvages et du temps si horrible. Un cadre parfait pour le soldat qu’il était, il allait pouvoir obtenir la paix qu’il recherchait tant tout en gagnant une occasion de s’exercer sans risquer de blesser quelqu’un au passage.

Certain d’avoir finalement trouvé le lieu idyllique, Aki décidait de s’y rendre sans plus attendre. Par chance le centre principal du G2 n’était pas très loin de calm belt et s’y rendre n’allait pas être trop compliqué. Le plus dur était maintenant d’assumer son choix et d’annoncer son départ à ses supérieurs, il allait tout perdre en un claquement de doigt. Une fois son départ annoncé il perdrait ses hommes, son QG, son grade, ses honneurs, son logement et son navire. Pourtant tout cela lui semblait superficiel, car il savait qu’en se libérant de ses engagements il serait enfin libre ! Libre d’agir et d’aller comme bon lui semble, libre de prendre parti sans rendre de compte ni même être obligé d’enchaîner ou de tuer sous les ordres d’un autres. Rien que tout cela suffisait à continuer dans ce sens, attrapant une plume et une feuille de papier légèrement vieillie par le temps Aki se lançait alors dans un court récit précisant son départ et le motif de celle-ci.

« Moi Contre-Amiral Aki D. Soul annonce officiellement par cette lettre démissionner de la Marine. Ne pouvant plus assumer mes fonctions au sein du G2 dès l’envoie de cette lettre, annonce que je m’en retourne à la vie de civil purement et simplement.

Vous remerciant pour tout, amicalement Aki D. Soul. »


Quelques mots, quelques phrases qui finissaient soigneusement au sein d’une enveloppe cachetée par la marque du G2 avant d’être confiée à celui qui s’occupait des envois à bord de la base. À peine avait-il lâché cette enveloppe que Aki pouvait sentir un poids s’envoler de ses épaules, se sentant d’un seul coup plus soulagé. Il allait être libre pour la première fois de sa vie et c’était en tant qu’homme libre qu’il allait se rendre sur Luscaina et y vivre quelques temps seul au monde. Enjoué et pressé de vivre cette nouvelle vie, c’était sans tardé que l’ancien Contre-Amiral s’en était allé rassembler ses affaires dans un grand sac de sport en prenant soin de ne laisser derrière lui que sa veste de soldat de la Marine. Malgré toutes ces démarches il n’arrivait toujours pas à y croire réellement, c’est seulement lorsqu’il venait à quitter le port du QG pour monter à bord du navire qui allait le conduire sur Calm Belt que Aki prenait totalement conscience que l’on ne l’appellerait plus jamais Contre-Amiral. Un moment particulier pour lui qui admirait une dernière fois ce lieu où il était resté durant des années, il en garderait un magnifique souvenir pour le restant de sa vie à n’en pas douter. Levant le point en l’air le sourire aux lèvres, le jeune D Soul faisait passer son dernier ordre à ses hommes.

« Ne perdez jamais votre chemin et luttez pour que la véritable justice reprenne sa place ! »

© Asaëlle

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 63
Date d'inscription : 19/12/2016

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 4499
Points de Technique (PT): 220
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Aki D. Soul
Dit "l'éclair noir"
Sam 11 Mar - 10:17

«2/3: Luscaina l'île de la liberté ! »





Seul au monde
Le Contre-Amiral n’était désormais plus, Aki D. Soul n’était plus qu’un civil comme les autres profitant des choses simples de la vie. Appuyé à la rambarde du navire il admirait la beauté du ciel et de la mer avec les cheveux au vent. Les choses les plus insignifiantes lui semblaient désormais grandiose, l’odeur iodée du vent, le bruit des vagues et la diversité des monstres marins croisant leur navire, tant de choses qu’il avait déjà vu des milliers de fois sans pourtant y apporter l’attention qu’il y porter maintenant, Aki était heureux pour la première fois depuis longtemps. Il en était convaincu, même s’il ne pouvait façonner le monde à son image, il pouvait aujourd’hui façonner sa propre vie comme il l’entendait. Son seul regret était de pas y avoir pensé plutôt ou plus précisément de ne pas avoir osé le faire plus tôt. Adieu la pression et les obligations, Aki allait pouvoir agir comme bon lui semble et allait là où il voulait aller sans avoir à rendre de compte.

Les miles passaient et l’île de ses rêves apparaissait enfin dans son champ de vision, le sourire aux lèvres il accourait vers l’avant du navire pour se dresser au-dessus des vagues et admirait celle qui allait le libérer une bonne fois pour toute. Mais son visage s’illuminait véritablement lorsque la vigie déclarait haut et fort à l’ensemble de l’équipage que l’île était en vue, une expression qui intriguait l’ensemble de l’équipage qui n’avait jamais vu leur camarade laissait paraître la moindre expression durant des années. Arrêtant alors de contempler cette île qu’il allait pouvoir explorer en solitaire le temps qu’il voudrait, Aki était revenu sur le pont pour attraper son sac et saluer les personnes présentes sur le navire. Il allait prochainement poser le pied sur cette terre hostile en tant qu’homme libre et l’idée elle-même suffisait à le rendre impatient. Bien que conscient du danger qu’il encourait sur cette île, Aki savait que rien ne pourrait l’empêcher de continuer dans cette direction…

« Luscaina me voilà ! »

Tels étaient les derniers mots de l’ancien Contre-Amiral qui dès que le navire était arrivé aux abords de l’île s’empressait de sauter de celui-ci pour atterrir sur la terre ferme. Se tournant une dernière fois vers ses anciens compagnons, l’ex soldat leur lançait un dernier salut officiel avant de reprendre sa route et disparaître dans la verdure si dense et grande de l’île. Simplement camouflé pour disparaître du champ de vision de ses anciens compagnons, Aki s’assurait de leur départ avant de véritablement partir à l’aventure. Le temps était à son arrivée égal à celui que l’on pouvait avoir en printemps, une aubaine pour lui qui devait maintenant fouiller les environs et trouver un endroit pour y dresser un premier campement qui lui servirait de repli en cas de problème. Bien qu’il ne fût plus dans la Marine il se rendait bien compte que les vieilles habitudes avaient la vie dure. Souriant à cette remarque personnelle, le civil continuait son exploration tout en admirant ce que la nature lui offrait. Il y avait ici bien des choses à voir, des arbres aussi grands que les montagnes, des volcans rugissants au loin et les cris des animaux sauvages qui résonnaient un peu partout. Cet endroit si hostile à l’homme avait à ses yeux des airs de paradis sur terre.

Complétement sous le charme de ce lieu sauvage, Aki se laissait alors aller en explorant sans s’inquiéter de l’endroit sur lequel il tomberait. Profitant de sa promenade pour toucher la flore qu’il croisait, il était impressionné par la taille des choses de cette île. Il se demandait à quoi pouvait ressembler les animaux sauvages dont tout le monde parlait et s’il serait capable de les combattre en cas de problème. Curieux et admiratif comme un enfant, Aki se figeait alors un moment pour fermer les yeux et profiter du calme qui régnait en ce lieu si magique. Ce calme si parfait finissait pourtant par être brisé par un bruit inhabituel, le rugissement d’une bête à priori affamé et non loin de lui. Ouvrant les yeux à nouveau pour observer les alentours, Aki ne voyait rien tout en se sentant observé. Qu’importe ce dont il s’agissait, cette chose était en train de l’observait et d’attendre le meilleur moment pour lui bondir dessus. Souriant de façon amusé Aki étirait alors ses membres et son cou avant de s’adresser à la bête pour la défier de l’attraper avant de se mettre à courir tel un enfant jouant à chat avec un camarade de classe.

« Si tu veux me manger, il va falloir m’attraper ha ha ! »

© Asaëlle

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 63
Date d'inscription : 19/12/2016

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 4499
Points de Technique (PT): 220
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Aki D. Soul
Dit "l'éclair noir"
Lun 13 Mar - 11:25

«3/3: Bienvenue à Luscaina ! »





Seul au monde
Retournant en enfance un léger instant Aki continuait alors de courir, forçant ainsi la bête à en faire autant et finalement l’obtenir dans son champ de vision. Une petite manœuvre basique qui le laissait bouche-bée lorsqu’il apercevait le tigre géant qui était à ses trousses, la taille et la beauté de cette bête le poussait à l’admiration. Il était ravi de voir que cette île avait autant de surprise à lui faire découvrir, mais pour cela il devait d’abord réussir à semer cette bête et trouver un endroit où passer la nuit en toute sécurité. User de son pouvoir aurait été la solution la plus efficace et rapide dans un sens, mais tuer cette pauvre bête n’était pas dans les projets du civil qui l’admirait tant. Lui qui refusait de devoir tuer de nouveau sans raison, il se voyait mal mettre à mort une bête qui ne faisait que défendre son territoire ou chercher à nourrir ses hypothétiques petits. Continuant alors de courir à travers la végétation tout en espérant qu’un autre animal ne viendrait pas se joindre à cette petite partie de chasse improvisée.

Le jeune homme qui ne savait réellement où aller continuer alors sa route jusqu’à se retrouver dans un cul de sac qui l’obligeait alors à stopper sa course, se retrouvant dos au mur alors que la bête approchait de plus en plus il devait trouver une solution et vite. Les grognements se faisaient plus présents et le tigre finissait par faire son apparition face au jeune civil qui se mettait alors en position de combat. Les points relevés et la tête légèrement camouflée derrière sa garde, il fixait l’animal sauvage avec insistance. Son pouvoir n’était pas son seul atout et il allait pouvoir le lui prouver dans quelques secondes, guettant ses moindres gestes pour chercher à parer au mieux le moment venu Aki était prêt. Utilisant ses plus bas instincts le D Soul observait le tigre faire bouger ses griffes contre le sol et dandiner des fesses pour prendre son élan. Le moment était proche et il en était conscient, s’appuyant lui aussi sur ses appuis le civil provoquait la bête une fois encore en lui criant de venir sans attendre.

« Amène toi mon gros ! Come on !!!! »

Le fauve affamé n’attendait pas plus longtemps avant de bondir les pattes écartées et les crocs acérés en direction de l’ancien soldat qui restait toujours figé sur sa position. C’est seulement quand les pattes allaient se poser sur lui que Aki se décidait à bouger de quelques centimètres sur la droite tout en se baissant légèrement pour prendre son élan avant de venir user de son Liver blow dans le foie de l’animal. Un coup sec et puissant qui venait stopper net l’élan de l’animal qui se mettait alors à couiner avant de rouler sur le côté avant de se relever avec quelques difficultés, Aki le savait, le coup allait avoir du mal à passer tout comme l’envie de vomir qui devait déjà être présent pour le tigre. Ce coup était sa spécialité et à chaque fois la réaction de ses victimes était la même, l’hésitation à relancer la charge apparaissait, la douleur grandissait peu à peu et pour finir ils finissaient par poser genou à terre pour rendre ce qu’ils venaient d’ingurgiter. Chez ce tigre les symptômes étaient quasi identiques, laissant ainsi au Soul D de prendre un peu de recul et trouver une failler dans l’impasse et de s’y glisser pour fuir cette zone sans plus tarder.

La poursuite qu’il venait de subir avec ce tigre venait de le conduire à un endroit des plus intéressants, devant le civil se dressait un arbre gigantesque et d’une pâleur sans pareille. Intriguait par celui-ci Aki le touchait tout en levant la tête pour voir jusqu’où celui-ci allait, l’idée d’en faire son nid pour la nuit lui avait bien évidemment traversée la tête. Malheureusement pour lui les rugissements du tigre résonnaient de nouveau, observant dans leur direction Aki cherchait à apercevoir la bête. Ce qu’il finissait par voir était pourtant bien loin de ce qu’il espérait, l’animal était bel et bien là rugissant de rage sans pour autant avancer comme-ci quelque chose le dérangeait. Bien qu’il ignorât l’origine de cette chose, le civil en était ravi il était temporairement à l’abri des assauts des bêtes sauvages. Se laissant alors tomber sur les fesses tout en continuant d’admirer la bête avec un léger sourire moqueur au coin des lèvres, au final les animaux de cette île n’étaient pas si féroces que cela quand on y pensait bien. C’est en tout cas ce qu’il se laissait dire jusqu’à entendre résonner le cri d’un animal si puissant que même le tigre se mettait à fuir. Se relevant d’un coup du sol, l’explorateur amateur retirait alors ces paroles tout en se demandant de quoi il pouvait s’agir et s’il serait capable de l’affronter.

"On dirait que les choses vont devenir un peu plus intéressantes...."

À suivre dans le prochain rp : Le Roi de Luscaina

© Asaëlle

Revenir en haut Aller en bas
La fin du Contre-Amiral
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Allons-y, tuons un contre-amiral, tout va bien, je gère.[Première partie]
» Contre-amiral Timett
» [validée]Aito Kimura , Futur Amiral
» [Validée]Gingi yamada
» Salaire de Base

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: The Story :: Calm Belt & Red Line :: Luscaina-
Sauter vers: