AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 :: The Concept :: Vegapunk's Lab :: Création d'Art Martial Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Kyutendo, la Voie de l'Arc Céleste

avatar
Messages : 7
Date d'inscription : 24/02/2017

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 2856
Points de Technique (PT): 300
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Jon Silver
Dit "Longshot" | 76,000,000 Berrys
Dim 26 Fév - 14:42


Nom de l'Art Martial : Kyutendo, la voie de l’Arc Céleste

Méthode d'apprentissage :

Un art martial de plus en plus marginalisé, le Kyutendo n’est plus pratiqué que par une minorité d’archers aux motivations diverses, il vous faudra donc voyager pour trouver un maitre capable de vous enseigner cet art et de vous faire atteindre votre plus haut potentiel.

Aujourd’hui, vous pouvez avoir la chance de croiser la route d’un des derniers artistes martiaux de l’arc, toujours en train de parfaire son art à travers les mers. L’un des meilleurs représentants de ce type d’archer vagabond était James « L’Aigle émeraude » Silver, mais il a disparu depuis plus de trente ans. Il est plus conseillé de se rendre au Royaume d’Ilisia où la pratique du Kyutendo, dans l’une de ses variantes, est enseignée par Sadara-sensei, une camarade de l’Aigle émeraude, résidant sur la côte de l’île dans son dojo.

Si vous choisissez de suivre l’enseignement de Sadara –sensei, préparez-vous à au moins trois ans à vivre dans son dojo, vous entrainez à l’arc, mais pas seulement. En effet, elle accorde une grande importance à l’harmonie, au calme et à l’équilibre, vous devrez donc vous débrouiller pour vous nourrir sans atteindre à la biodiversité environnante, dans le respect de celle-ci. Vous devrez également savoir faire le vide en vous à travers la méditation, car votre seul objectif doit se projeter dans la cible que viendra transpercer votre flèche.

Description de l'Art Martial :


Avec l’avènement des armes à feu et le progrès technologique, le maniement de l’arc est un peu tombé en désuétude. Cependant quelques irréductibles continuent à le pratiquer, voyant toujours en lui une méthode rapide et silencieuse d’attaque dans le respect des traditions.

La voie de l’Arc Céleste n’est en réalité pas une voie unique, on peut lui donner deux directions. Il faut revenir aux origines de cet art martial quand deux disciples avec des points de vue différents ont fini par créer leur propre école.

D’un côté, celui pour qui cette voie est un cheminement au sens littéral du terme le Kyutendo vagabond. Dans cette voie, l’important est d’allié le mouvement à l’harmonie permettant à l’artiste de se déplacer de façon presque chorégraphiée et d’enchainer les attaques de façon fluide et rythmée. Dans cette direction, vous serez donc plus amené à utiliser des techniques alliant mouvement, voir acrobatie à des attaques nombreuses et peu puissantes afin de saper votre adversaire. Au paroxysme de cet art, il n’est pas impossible que vous soyez capable d’attaquer votre cible de plusieurs côtés à la fois tant vous aurez acquis une rapidité d’exécution et de déplacement importante, ceux qui ont pu l’observer parlent d’une pluie de flèches. Il semblerait que le perfectionnement de la voie vagabonde de l’Arc Céleste puisse être lié au Haki de l’observation.

De l’autre point de vue, la définition de la voie correspond plus à un voyage intérieur, on parle alors du Kyutendo contemplatif. C’est celui-ci que vous pouvez aujourd’hui apprendre avec Sadara-sensei. Elle vous apprendra que l’équilibre permettant de vaincre votre cible d’une seule attaque passe par la patience. Les pratiquants de cette discipline s’astreignent à un entrainement intensif, à contrôler leur attente pour saisir le meilleur moment pour attaquer en décochant une flèche unique tout en puissance et d’une précision mortelle. La légende raconte qu’un maitre de la voie contemplative de l’Arc Celeste a patienté, arc bandé pendant deux jours avant de décocher une flèche qui a transpercé les nuages. Les plus grands maitres du Kyutendo contemplatif auraient également une certaine sensibilité au Haki de l’Armement.

Le vagabond et le contemplatif représentent les deux faces d'une pièce. Aux origines du Kyutendo, avant la distinction entre les deux écoles, les apprentis devaient effectuer les deux voyages et revenir vers leur maitre. L'histoire nous parle d'hommes capable d'influer la trajectoire de leur flèche ou encore, de voir celle-ci traverser des matières solides sans laisser de trace.
Revenir en haut Aller en bas
Le Kyutendo, la Voie de l'Arc Céleste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Voie de la Navigation
» Prérequis pour la voie de la Médecine
» La voie du Martyre
» la decentralisation ,seule voie de developpement du pays.
» les prerequis pour la voie de la médecine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: The Concept :: Vegapunk's Lab :: Création d'Art Martial-
Sauter vers: