AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 :: The Story :: Grandline - New World :: Empire de Kurohige Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Parti aussi vite que venu... [RP SOLO]

avatar
Messages : 197
Date d'inscription : 24/01/2017

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 5651
Points de Technique (PT): 784
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Jessie Mary
Dit "La Flèche Noire" | 240,000,000 Berrys
Jeu 16 Fév - 20:14

Parti aussi vite que venu...



De retour chez moi.. Enfin... Je suppose, c'est ce qui est plutôt devenu mon chez-moi par la force. J'avais enfin pu revenir ici pour faire mes quelques rapports sur mes précédentes missions seulement entre-temps, j'ai eu quelques soucis... Entre le coup du Florian Triangle et la pagaille de Sabaody, disons que mon arrivée a été retardé.

J'avais enfin pu revenir ici pour faire mes quelques rapports sur mes précédentes missions seulement entre-temps, j'ai eu quelques soucis... Mais je ne pouvais pas m'éterniser dans ma cabine, tandis que je regardais une des dernières choses qui me restait de ma terre natale qui est un collier de couleur argent offert par ma grande sœur il y a fort longtemps, je décide de ranger rapidement cette précieuse relique du passée afin de rejoindre le pont principal.

Le vent se faisait un peu frais, les larbins nettoyaient les planches avec ardeur et rigueur tandis que je me fais un malin plaisir à passer avec mes bottes sur les zones mouillées pour aller directement vers la cabine du capitaine que dis-je... De l'empereur...

Sans me faire attendre, j'ouvre la grosse porte en bois avant de voir Barbe Noire sur ce qu'il semble être son trône sur-lequel, il joue au grand seigneur. Il semblait en train de se goinfrer de diverses choses, mais la nourriture la plus présente est la tarte à la cerise ou quelque chose comme ça. De la bière a profusion également avec tout ces fût autour de Barbe Noire, visiblement la vie de Yonkou est pas si difficile.

Bref... Je m'avance vers lui, mais je me fais rapidement stopper par un mur... Enfin, un colosse qui se met à rire en me regardant de haut.

- Wheee ! Ou tu vas comme ça toi, tu penses pouvoir passer, comme ça voir le patron comme ça ?


D'un regard froid, je regarde la montagne de muscle qu'est Jesus Burgess, un espèce de catcheur complètement con comme ses pieds à mes yeux...

- Si tu n'avais pas une cervelle de moineau et que tu t'intéressais un peu aux affaires, tu saurais que je dois faire mon rapport à Kurohige... Et recevoir de nouvelles missions...


Évidemment, je ne lui ai pas épargné mon ton hautain avec mon regard glacial habituel, et évidemment... Un gorille comme lui ne sait pas utiliser les mots, mais les muscles. Le colosse levant son bras, je sentais arriver le coup, mais le bourrin se stoppa net aux paroles du Yonkou :

- Laisse-la passer


Une certaine tension se fait dans la pièce à ce moment-là... Et étrangement, Burgess semble légèrement trembler avec son poing armé pour me frapper à coup de coude dans ma face. Barbe Noire avait dit quelques choses, on lui obéit... Si on tient à la vie du moins.
Fiche de RP (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 197
Date d'inscription : 24/01/2017

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 5651
Points de Technique (PT): 784
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Jessie Mary
Dit "La Flèche Noire" | 240,000,000 Berrys
Jeu 16 Fév - 20:21

Parti aussi vite que venu...



J'aurais bien rajouté un « bon chien » mais j'étais mal placé pour dire ça étant donné que j'obéis aux ordres de Barbe Noire également pour sauver les otages qu'il a. Regardant un bref instant le catcheur avec dédain, je me rapproche de Kurohige avant de croiser les bras et décaler ma hanche sur la gauche :

- J'ai fait tout ce que tu m'as demandé, les cibles ont été abattues, tu peux me laisser tranquille quelque temps maintenant ?


Barbe Noire fait un non de la tête avant de manger et boire sa bière un coup :

- Tu as fait couler de l'encre, tu sais ces derniers jours


L'homme prend ce qui semble être un journal et le jette devant moi à l'article parlant de Sabaody :

- Tu es tombé sur un traitre et je constate qu'il est toujours en cavale, tu es tombé également sur des hauts placés du Nouvel Ordre et tu n'as rien fait en mon nom. Je ne compte pas laisser passer ça alors que tu avais l'occasion de parler en mon nom et faire régner la terreur.

Une certaine colère commence à monter en moi à ce moment-là, comment cet abruti voulait que je fasse ?! Il y avait des pacifista, la marine, un logia en plus dans leurs rangs malgré mes maigres compétences en haki, je n'avais pas réellement brillé et je n'avais pas réellement cherché aussi à briller. Je n'avais aucune excuse et de toute façon, les excuses, c'est comme les hémorroïdes, y a que les trous du cul qui en ont.

- Je n'ai pas jugé le moment opportun pour agir, j'étais seul, trois cibles étaient présentes et je te rappelle que je suis dans l'assassinat pas dans le combat en face-à-face et virile. Tu n'es pas content ça revient au même prix, mais Alexander est maintenant en mauvaise posture avec son acte et les deux révolutionnaires tomberont tôt ou tard. Tu connais ma manière de faire...


Le Yonkou ne semble pas vraiment apprécier ce que je lui dis, mais ne sais pas vraiment comment réagir aussi... Il savait que j'étais comme ça de base et pouvait passer l'éponge et de toute façon, il a jamais à se plaindre de moi jusqu'à maintenant. Faisant un bref geste de la main le puissant pirate reprends la parole avant de reprendre son repas :

- Je ne veux plus rien entendre, tu peux partir, et je te conseille de déguerpir de mon navire, ta présence ici rends l'équipage nerveux.


Mais bien sûr... Il n'était juste pas serein et ne voulait pas se retrouver avec une dague dans la nuque, ça voulait dire un nouveau passage sur l'ile des hommes-poissons... Il se passe jamais rien sur cette ile, après je n'y reste jamais très longtemps, car j'ai pas besoin de vivre ni rien, c'est limite si je ne suis pas que de passage et repars aussi vite. Après avec mon petit navire et ma présence cadavérique, je fais facilement fuir les animaux marins cherchant la merde et j'attire par les seigneurs des mers et je les évite au maximum pendant la navigation sous-marine. En même temps, je ne suis pas de la viande fraîche, normale qu'aucun animal ne souhaite me dévorer en dehors des vautours et autre charognard.

Burgess vient poser sa main ferme et lourde sur mon épaule avant de me conduire dehors comme un gentil videur ou garde du corps. La grosse porte en bois se referme immédiatement derrière moi dès que je pose les deux pieds en dehors de son seuil. Soupirant avant de passer ma main sur mon front, je rajuste ma capuche tandis que prend doucement la direction de ma cabine pour commencer les préparatifs.
Fiche de RP (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 197
Date d'inscription : 24/01/2017

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 5651
Points de Technique (PT): 784
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Jessie Mary
Dit "La Flèche Noire" | 240,000,000 Berrys
Jeu 16 Fév - 20:25

Parti aussi vite que venu...



Ce n'était qu'une perte de temps de venir ici, au final, je repars immédiatement au lieu de pouvoir me détendre un peu quelques jours voir semaine. Retournant donc dans ma cabine, je commence à préparer mes affaires lorsque j'entends toquer à la porte qui était ouverte et une voix reconnaissable entre milles :

- Tu nous quittes déjà milady ? Quel dommage...

Ses bruits de claquette se font entendre tandis que sa canne fuchsia semble virevolter dans les airs. L'homme se trouvant dans mon dos n'était nul autre que Laffite commandant de la cinquième flotte de Barbe Noire, et le seul que je peux apprécier un peu malgré le fait qu'il soit dans cet équipage maudit.

- Tu ne veux pas me regarder un peu Jessie ? C'est si rare de te voir parmi nous


Rigolant un peu, mais toujours de façon distante et froide, je me retourne vers lui en posant ma main sur la hanche qui d'ailleurs se décale vers la gauche :

- Arrête avec ta courtoisie, tu vas me rendre malade... Je peux faire quelque chose pour toi ? J'imagine que tu ne viens pas pour rien te connaissant, et certainement pas pour faire uniquement la causette avec moi.


Ça servait à rien d'y aller par quatre chemins, il était là pour un truc, il me le dit, et il dégage, c'est aussi simple que ça. Laffite tiens de sa main gauche son chapeau et baisse un peu la tête avec son regard à trente degrés par rapport à moi avant de faire son sourire habituel :

- Et bien que voilà un accueil chaleureux, je suis venu surtout pour te donner ceci


L'homme semble sortir un Eternal Pose assez étrange, me rapprochant un peu, je regarde l'objet avec curiosité puis lui :

- Qu'est-ce que tu veux que j'en fasse... ? Vers ou ça va me mener...


Le grand homme à la couleur blanche comme un cachet d'aspirine garde toujours ce même sourire et finit par me donner ma réponse :

- Hohohohohoho, et bien... Par curiosité, je suis allé faire un tour du côté Jamil...


À ce moment-là, si j'avais eu un cœur, j'aurais pu le sentir arrêter de battre pendant un instant, pourquoi... Je tends donc ma main, me sentant faible... Incroyablement faible... Par curiosité, je suis allé faire un tour du côté Jamil... Plus ma main se rapprocher de cette chose, plus le temps semblait ralentir jusqu'à ce que les secondes deviennent des heures. En apesanteur... Je me sentais... Redevenir pendant un instant celle que je fus autrefois, celle que j'étais avant de mourir pour la première fois. Et puis, comme une balle entrant en pleine tête avec son effroyable bruit, Lafitte me rappelle un peu dans le monde réel :

- Je préfère te prévenir, tu n'y retrouveras rien de ce que tu as pu connaître... Mais... Je pense que le détour doit être fait pour toi... Disons que la faune elle, elle a survécu, et même... Évoluer, muter, je dirais même... D'effroyables monstres vivent, là-bas, peut être ça te ferais un bon entraînement de revenir sur tes terres natales.


Quand il me raconte ça, j'étais juste... Écœurée... Oui, je pense que c'est du dégoût que j'avais, tout ça pour ça ? Moi qui pensais qu'il y avait des survivants ou autre, qu'on me donner l'autorisation de revoir mes semblables mutants... Non, rien... Tout ça pour me dire que les mutations de mon peuple qui a connu un véritable génocide s'est transmise par un subterfuge inconnu de la Nature dans la faune locale... Arrachant des mains de Lafitte l'étrange Eternal Pose avant de prendre mes affaires et le bousculer pour sortir sans un mot.
Fiche de RP (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 197
Date d'inscription : 24/01/2017

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 5651
Points de Technique (PT): 784
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Jessie Mary
Dit "La Flèche Noire" | 240,000,000 Berrys
Jeu 16 Fév - 20:28

Parti aussi vite que venu...



Les rires de Lafitte alors que je commençais à décamper commençais à résonner dans ma tête, cette ordure avait réussi à me donner un faux espoir pendant un instant et moi comme la dernière des crédules, j'ai foncé tête baissée dans sa farce. Je retire ce que j'ai pu penser plus tôt sur celui-là, je l'apprécie, mais que par quelques rares instants, si un jour, j'ai l'occasion, je le tuerais sans même réfléchir aux conséquences de mes actes. Je les tuerais tous... Je me démerderais, je ferais une magouille pour faire tomber leurs têtes ou les envoyer pourrir à Impel Down...

Serrant les poings, mon arc et mes flèches dans le dos, un malheureux mousse à eu le malheur de passer devant moi alors que j'allais rejoindre mon petit navire. Dans un excès de rage intérieur, j'attrape le mousse avant de le balancer par-dessus bord pour m'avoir coupé la route sans le vouloir. Le reste de l'équipage présent me regarde assez... Effrayé de mon humeur écrasante, il fallait le dire, je n'étais pas la meilleure des personnes à énerver.

Le temps commençait à tourner d'ailleurs, un vent venant du Nord semble ramener avec lui des bons gros nuages noirs. Descendant doucement l'échelle menant à mon bateau, je commence à défaire les liens qui me maintiennent à ce navire maudit. Je voulais déguerpir, je voulais juste aller le plus loin possible... Malheureusement, ce ne seront pas les liens que je souhaite rompre qui le sont...

Ouvrant le sac que j'avais fait, je commence à ranger ma cabine avec mon stock de flèches, de vin et maintenant... d'Eternal Pose, j'en avais profité également pour récupérer une Vive Card qui m'est assigné ou cas ou, cette histoire de Shichibukai me revient de plus en plus dans la tête. Si je me décide un jour d’appeler cet homme du gouvernement afin de rejoindre leurs rangs, et que je finis par le rencontrer en tête-à-tête, ça serait peut-être la bonne chose de lui donner ça...

L'Eternal Pose de Lafitte m'intriguait par contre... Peut-être, j'y ferais un détour... Peut-être que ça sera productif... Si je veux tuer ceux qui m'ont infligé cette vie, il va falloir que je progresse, actuellement le Haki de l'observation mérite d'être amélioré comme mon Haki de l'armement qui mériterait d'être à un meilleur niveau...

Le vent soufflant dans la voile, je m'écarte peu à peu de cette affreuse embarcation infernal en me dirigeant vers Red Line pour traverser l'ile des hommes poissons. Les nuages semblent arriver bien plus vite que prévu une fois que le navire de Barbe Noire est plus en vue. Je prends donc la décision de rentrer la grande voile pour éviter qu'elle se déchire avant de m'enfermer dans ma cabine. Un petit escargo était posé à côté de ma paillasse que je décide d'allumer pour entendre la musique.
Musique... Déprimante, mais malheureusement, je n'avais que ça pour donner l'ambiance et entendre autre chose que cette pluie violente et de ces énormes gouttes qui viennent percuter la fenêtre de ma cabine.


Seulement... Avec ce son, je me sentais de plus en plus nostalgique, me surprenant à lâcher une douce larme coulant sur mon visage alors que je ne pensais pas pouvoir pleurer de nouveau après ce que j'ai pu vivre. J'aurais donc encore un cœur... ? Peut-être... Seulement... Je m'arrête immédiatement de pleurer pour au final me mettre en colère contre moi-même et renverser ma table de chevet ou se trouve l'escargo qui arrête de transmettre la musique.

Je me lève comme une furie avant de frapper comme je peux mon oreiller et dégainer ma dague que je plante dans le mur à plusieurs reprises pour me défouler, lâchant des cris de rage et de frustration. Après quelques secondes de défoulement... Je reste là, devant ce mur avec ma dague dedans, glissant doucement vers le sol avant de finir à genou.
Fiche de RP (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 197
Date d'inscription : 24/01/2017

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 5651
Points de Technique (PT): 784
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Jessie Mary
Dit "La Flèche Noire" | 240,000,000 Berrys
Jeu 16 Fév - 20:41

Parti aussi vite que venu...



À ce moment-là... J'avais pris une décision... Si le monde me voyait maintenant comme la Flèche Noire, celle qui assassine, qui n'a plus de cœur, alors je serais définitivement cette femme... Plus de retour en arrière... Réfléchir... Réfléchir... Je devais m'améliorer, trouver de nouveaux alliés, oui... Je devais trouver d'autres personnes qui veulent faire tomber Barbe Noire. J'organiserais une attaque contre lui... Oui... Je donnerais les informations nécessaires au gouvernement, à Akagami et Kaido même, ou encore au nouvel ordre, je vais commencer à foutre ma merde dans ce monde, et le remuer jusqu'à en faire manquer l'ancre...

Je n'en pouvais plus d'être seulement spectatrice de cette nouvelle vie que Barbe Noire me force à vivre, j'ai attendu trop longtemps... J'ai pris trop de coups... Je me suis trop souvent relevé, je vais prendre en main mon avenir, par tous les moyens, que ce soit à la loyal ou non, avec honneur ou non, je n'en ai plus rien à faire. Je n'ai plus rien à perdre, le reste de mon peuple ? Maintenant que j'y pense... Ça servirait à quoi que je les sauve... Je veux juste ma sœur... Juste elle, je veux qu'elle soit en sûreté, je vais organiser ce qu'il faut afin de pouvoir, les faire fuir et vivre une nouvelle vie tandis que moi, je continuerais ma vie en tant que Corsaire une fois que ça sera fait.

La maison n'existe plus, je n'ai plus rien derrière moi, je n'ai que le monde devant moi, j'ai déjà visité de nombreux sentiers, de nombreux horizons que j'ai pu admirer à travers l'ombre de ma capuche, parfois jusqu'à attendre la fin de la nuit, jusqu'à attendre que la dernière étoile qui luit s'éteint dans le ciel. Ce chemin de ténèbres, je vais le prendre, et aller jusqu'au bout, certain me diront que je me suis beaucoup trop écarté du droit chemin, mais pour moi, il n'y a plus rien de bon. Carnage, manipulation, sang... Tout va se mêler, oui, tout va finir dans le sang, que ce soit le mien ou celui de mes ennemis. Ceux qui voudront rejoindre ma cause et cherchant la vengeance, je les aiderais, je les accueillerais, je ferais mon propre équipage, une équipe de vengeur, et si je ne peux pas sauver les otages que Barbe Noire maintient, je garantis que je les vengerais comme je pourrais...

Me relevant de ces planches, je me relève cette fois-çi déterminé, je sais maintenant ce que je veux... Je sais ce que je vais faire de ma vie. Père... Pardonne-moi, mais tes paroles ne sont plus que des sons qui parviennent à mes oreilles, ils ont perdu tout leurs sens maintenant, je ferais ma propre voie.
Fiche de RP (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Parti aussi vite que venu... [RP SOLO]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Je disparais aussi vite que j'apparais ~ Spider [en cours]
» Michel Berger
» Parti de chasse en solo ?? [Amber-Loki]
» Après Lavalas le parti 'Louvri Baryè' de Renaud Bernadin dans la tourmente
» Le coordonnateur du parti MPH assassine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: The Story :: Grandline - New World :: Empire de Kurohige-
Sauter vers: