AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 :: The Story :: Grandline - Paradise :: Other Islands :: Kenzan Island - Tehna Gehna Kingdom Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pour le bien de notre futur

avatar
Messages : 60
Date d'inscription : 19/10/2016

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 4111
Points de Technique (PT): 182
Équipage: Les Profanateurs - Kurohige
Voir le profil de l'utilisateur




Ashikaga Masamune
Dit "le démon jaune" | Corsaire
Mer 1 Fév - 22:53


Pour le bien de notre futur


Le vent soufflait fort et gonflait fortement les voiles du Tombeau. Porté par ce phénomène nous foncions à toute allure dans les eaux de Grandline. Après avoir quitté le terrible Nouveau Monde, nous étions bien serein en ces mers qui nous semblaient si calme. En effet, les conditions de navigation sur la seconde moitié de Grandline sont telles, qu'après les avoir vécu le reste nous semble d'une simplicité déconcertante.
J'étais assis dans mon bureau une coupe de saké devant moi et Faust de l'autre coté. Devant moi se dressait un escargophone et je m'en saisis, comme si je devais annoncer une mauvaise nouvelle.

- Ici Masamune Ashikaga, j'ai besoin de parler à sa majesté ! disais-je distinctement devant le mollusque.

- Krtchh ... Ici Laffite capitaine de la 5e flotte ! Je m'en occupe dit moi tout !

Je pris mon inspiration à cet instant, puis je me lança une bonne fois pour toute.

- J'avais pour ordre de filer à Alabasta pour faire pencher la balance durant la succession au pouvoir, mais je suis en avance sur la cérémonie ! Je pourrais faire escale quelques jours ? Bien évidemment je ne mettrais pas ma mission en péril ! demandais-je absolument pas serein.

Soudain ce fut un blanc totale que je reçu, tel un mur en pleine figure. Je savais ce qu'il m'en coûterait si jamais je me désistais de ma mission et récemment un membre prometteur de l'Empire s'était fait exécuté pour trahison. Son histoire avait fait un peu le tour des capitaines alliés et fut porté en exemple pour ceux qui n'étaient pas sincère dans leur allégeance. De mon coté, je bien que totalement faux dans mon affiliation à Teach, je savais être patient et me retirer au bon moment. C'était donc pour cela que je voguais toujours en son nom à l'heure actuelle.

- Si tu es en retard pour la cérémonie alors je suis chargé de venir personnellement te tuer et je le ferais ! Tu as intérêt à ne pas merder ! Maintenant, à toi de voir ! répondis la voix à l'autre bout de la ligne.

- Merci commandant, j'y serais en temps et en heure !
Ah oui et j'aurais besoin d'un homme, heu c'est celui qui a saboté les armes de Big Mom... Barsa... vous voyez de qui je parle ?!
disais-je soulagé en souriant.

- Il te rejoindra, tu te dirige où exactement ?!

- Je prend le chemin de l'île des Longs-Bras, Tehna Gehna Kingdom !

- Je lui transmettrais, il sera là rapidement !

Presque instantanément l'appelle fut coupé et je pu réellement souffler. J'avais donc la permission de m'autoriser une petite excursion et c'était exactement ce qu'il me fallait. Dans ma tête fusaient une multitude de plans différents et l'un d'eux concernait une île en particulier. Pour le bien de mon projet "Z army", il me fallait de la main d'oeuvre en masse et d'autres Super-Zombies. Baisu était une réussite bien évidemment mais pour autant, j'avais besoin d'en avoir bien plus sous la main sinon, rien de ce que je projetais ne verrais jamais le jour. Ainsi, je me devais d'aller sur Kenzan Island pour y développer une partie de mes plans. Les pièces commençaient à s'imbriquer depuis la réussite que représentait Baisu et donc, je ne devais pas m'arrêter en si bon chemin.

Quelques jours plus tard


Face à l'immense île montagneuse qui nous faisait face, notre navire faisait pâle figure. En effet, Kenzan Island était plutôt imposante et je me demandais bien comment était organisé son peuple. Si un roi était en place où s'ils étaient démocratique, ou bien peut-être était-ce l'anarchie. Nous approchions des côtes et je me posais d'autres questions, étaient-ils organisés en armée, ou alors étaient-ils pacifiques ? A vrai dire je ne connaissais rien de ce peuple, dont la particularité physique était d'avoir deux articulations aux bras.
Une sorte de petit port nous faisais face et je pense que nous n'étions pas vraiment les bien venu. Je pouvais d'ors et déjà apercevoir des hommes qui nous attendaient et ainsi, mes hommes étaient préparés au combat. De toute manière, nous y étions prêt dès lors que Lafitte nous en avait donné l'autorisation.

Notre navire arriva enfin à bon port après plusieurs longues minutes et nous débarquions face à ces villageois qui nous dévisageaient. Je me dressa donc devant le plus imposant d'entre tous et lui fis face sans m'inquiéter.

- Je suis Masamune et je n'ai aucune envie de vous détruire ! J'attend simplement des alliés. Ils me rejoindront vite et une fois qu'ils seront là nous repartirons ! disais-je au leader.

Il me dévisagea de haut en bas, puis regarda mes hommes de manière très méfiante. Il avait une mâchoire très carrée et des bras puissants, bien que paraissant désarticulés.

- On veut pas de vous ! Donc soit vous partez maintenant, soit on s'occupe de vous faire partir me répondit-il d'un ton affreusement sec.

- Vous n'êtes pas en position de force... à l'instant même mes hommes dégainèrent sabres et armes à feu en pointant les Longs-Bras. Donc vous allez nous laisser entrer, au pire laissez nous simplement un petit espace on veut juste attendre des alliés ! rétorquais-je sans me démonté.

Celui qui me faisais face devait bien mesurer 2m50 et était très large mais nous pouvions les rayer de la carte en si peu de temps que l'affrontement était inutile.
Après quelques minutes de discussion et de jeu d'intimidation, les aborigènes nous laissèrent entrer dans leur village, mais nous firent une sorte d'enclos ou nous n'avions le droit de sortir que pour rejoindre notre navire. J'avais pris soin de laisser mes zombies à l'intérieur du Tombeau pour ne pas éveiller les soupçons et ainsi, bien que cloîtré comme des bêtes nous étions prêt.
Nous n'avions plus qu'à attendre pour poursuivre le plan et je m'en réjouissais déjà.

Indications::
 





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 197
Date d'inscription : 24/01/2017

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 5651
Points de Technique (PT): 784
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Jessie Mary
Dit "La Flèche Noire" | 240,000,000 Berrys
Jeu 2 Fév - 21:06

Pour le bien de notre futur

feat Ashikaga Masamune & Barsaka



L'air maritime soufflant sur mon visage froid, je navigue à travers Grand Line sur mon petit navire que je peux manipuler en solo. Il fallait vraiment que je trouve un nouveau navire et surtout un équipage fixe. Ces derniers temps, je n'arrive pas à rester plus d'une semaine sur le même navire (sauf celui sur lequel je suis actuellement). Faut dire que la plupart des membres de Barbe Noire m'irritent au plus haut point. Ça joue les durs, parfois ça tente de rire de mon cas et généralement, ils ne reviennent pas me voir pour une raison que je préfère ne pas donner tellement que ça fait mal rien qu'en le lisant.

Actuellement, je reviens du Nouveau Monde dans lequel j'ai pu faire mes rapports de situation de vive voix et au passage me reposer à ce qu'on peut appeler le QG de l'empereur pirate. Malheureusement, ça n'avait pas trop duré, et je n'aime pas être à proximité de Barbe Noire, j'ai des envies suicidaires si vous voyez ce que je veux dire... Je ne rêve que de ça, lui plante ma lame dans sa gorge et voir son visage ignoble surpris de ma traîtrise, le regardant doucement mourir devant moi avec un sourire satisfait. Mais ce n'est qu'un rêve, Kurohige est beaucoup trop fort pour venir en facer à face et reste beaucoup trop protégé pour que je vienne l'assassiner pendant une belle nuit sans lune.

Cette fois-ci, je ne réitère pas la même erreur qu'à l'aller, j'avais prévu quelques Eternal Pose notamment un de Sabaondy pour retourner rapidement au nouveau monde sans pour autant me faire avoir dans le triangle. Le Florian Triangle soit y en passant, je l'ai retraversé il y a quelques jours grâce à mon eternal pose de Water Seven, cependant, je ne voulais pas retourner sur l'ile du Nouvel Ordre, disons que mon dernier passage a été un peu trop perturbateur à mon goût pour la populace. Autant éviter de s'attirer encore plus de foudre.

- Palup Palup Palup Palup...

Fronçant les sourcils, je recherche donc ce Den Den Mushi qui se met subitement à sonner alors que j'étais plongé dans mes pensées. Mettant quelques secondes à le trouver, j'entends une deuxième sonnerie avant de décrocher :

- Mushi Mushi... ?


Je me doutais bien de qui ça pouvait être, Barbe Noire ou un de ses commandants, cependant, quelle mission ils allaient me donner cette fois... Ces enfoirés... Dès que j'arrive à libérer mon peuple en otage, je me casse chez un autre Yonkou ou je me propose en tant que Shichibukai, peut importe la colère de Kurohige, j'aurais sa peau.

- Ici Lafitte, ma petite Jessie va falloir que tu me rendes un service. Tu penses être à la hauteur ?


Haussant un sourcil devant l'escargot, je me demandais bien ce qu'il me voulait, Laffite était bien le moins connard du groupe et à vrai dire, j'ai, enfin, je crois, un minimum d'affection pour lui.

- Bien sûr Lafitte, tu sais bien que je suis à tes ordres, qu'est-ce qu'il te faut ? Un assassinat, je suppose ? Qui est la cible ?


Un petit silence se fait ressentir avant que le commandant daigne à répondre :

- Et bien pas tout à fait, vois-tu, j'ai un de nos pirates qui souhaite faire une pause alors qu'il a une mission importante à accomplir dans quelques jours. J'ai besoin que tu le surveilles pour moi. Va donc sur le Royaume Tehna Gehna et reste avec lui pour vérifier qu'il aille bien à sa mission. Il s'appelle Ashikaga Masamune, tu le reconnaitras, il a disons... Des tendances macabres.


Assez surprise de la requête, je me contente tout simplement d'accepter après avoir reçu une totale description physique afin d'identifier ma cible puis je peux mettre les voiles vers ce fameux royaume afin d'accomplir ma mission.

Quelque temps plus tard, je me rends sur Kezan Island ou je suis censé trouvé mon homme, et à peine arriver sur l'île que je percute ce que Lafitte voulait dire par... « goût macabre ». Le navire transpiré la mort, les couleurs piratent sur le mat, il n'y avait aucun doute. J'étais au bon endroit. Accostant mon petit rafiot dans un coin bien plus tranquille et à l'abri des regards, je pose le pied-à-terre afin de rejoindre l'homme que je suis censé surveiller.

Après quelques minutes, je marche, j'arrive à rejoindre le navire de Masamune et remarque qu'il y a que quelques pirates qui surveiller le navire. D'ailleurs à ma vue, certains sont un peu surpris et lâche ce qu'il tenait en me fixant de peur :

- Inutile de faire cette tête, dis-moi ou je peux trouver ton Capitaine.


Bien sûr, je me faisais un régal de terrifier ces pauvres hommes avec mes yeux rouges devenant écarlate sous ma capuche, me donnant ainsi vraiment l'apparence d'un spectre de la mort avec cette cape noire déchirée.

- Il.... Il est au village plus loin ! Vous ne pouvez pas vous tromper !


Un sourire glacial s'affiche sur mon visage avant de quitter le navire sans même remercier ni dire au revoir, après tout, pourquoi le ferais-je ?

Je suis donc la route pavée jusqu'à ce village ou les habitants semblent assez méfiants voir agressif, bien sûr mon apparence ne donner pas tellement envie de dire « non » et mon aura de mort vivante que je laissais un peu échapper ne donner en rien confiance. De toute façon, le premier qui venait m'interdire l'accès à là où je voulais aller, je le plante.

Au loin, je pouvais voir comme un immense cercle humain, comme si une bagarre avait lieu ou autre, intriguée, je saute pour prendre de la hauteur sur les quelques habitats dans le coin avant de voir mon homme. Exactement, la description que Laffite m'avait donné, je devrais un jour lui faire un compliment sur sa capacité d'élocution et de description, car il a vraiment un donc celui-là. Un véritable expert y a pas à dire. Sautant donc de toit en toit, je finis par faire un « Jump » pour aller le plus haut possible et atterrir dans le cercle comme si je venais de nul part.

Les autochtones semblent tous surpris de voir ma présence en sursautant, mais j'en avais rien à faire de ce qu'ils pouvaient dire ou faire.

- Ashikaga Masamune ? Laffite m'envoie pour te surveiller, tu n'y vois pas d'inconvénient, j'espère...


J'avais ma réputation dans les rangs de Barbe Noire mine de rien, impossible qu'il ne connaisse pas mon nom ou qu'il ne me reconnaisse pas, j'ai tellement changé d'équipage et j'ai tellement accompli de mission pour l'autre gros tas que je doute qu'il accepte ma venue comme ça. Je dois m'attendre à ce qu'il me refoule ou alors qu'il me menace. Après tout, je suis connu pour être le spectre qui nettoie tout sur son passage, je suis connu pour mes meurtres, là ou je passe, je laisse ma trace... Hélas...


Fiche de RP (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 21
Date d'inscription : 01/01/2017

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 3064
Points de Technique (PT): 141
Équipage: Kurohige
Voir le profil de l'utilisateur




Barsaka
Dit "L'entrepôt Infernal" | 20,000,000 Berrys
Lun 13 Fév - 23:04
Barsaka était en route pour Alabasta, il allait se rendre là-bas pour assister à la cérémonie de passation de pouvoir de la princesse Vivi. Il était en avances parce qu’en ce moment il n’y avait pas grand-chose pour s’amuser, cela faisait un moment qu’il n’avait pas fait exploser un truc. La succession promettait d’avoir quelques surprises étant donné qu’un certain nombre de parties prenantes serait sans doute présent. Il serait intéressant de voir si la marine décide d’agir durant la cérémonie ou si le nouvel ordre tenterait de maintenir son pouvoir sur l’île remplit de sable. Il serait intéressant de voir ce qu’allait pouvoir donné toute cette histoire, le gorille en tout cas lui espérait un peu d’action.

Il avait reçu des ordres directs du QG de Barbe Noire pour aller à Alabasta, bon de tout façon il y aurait été de son propre chef si cela n’avait pas été le cas. Barasaka avait l’avantage d’être l’un des seuls ingénieurs de l’empire Kurohige, il bénéficiait donc en général d’un traitement de faveur par rapport à des subordonnées plus classique. Le Mink était d’un naturel prudent lorsqu’il s’agissait d’une mission, il faisait toujours attention à obéir aux ordres, c’était très important car il pouvait y jouer sa vie. C’est pour cette raison qu’il était en avance par rapport à l’horaire prévu. Alors qu’il était à bord d’un bateau de transport des Kurohige, il passait la plupart de son temps à préparer de nouvelles grandes. Un des pirates l’appela soudain disant qu’un appel de Lafitte avait lui pour le bateau. C’était le commandant de la 5ème flotte, ce qui ne rassurait pas des masses l’adepte des explosifs.

-Barsaka, tu es appelé pour une mission avant la cérémonie, direction l’île des longs bras, tu seras sur le commandement d’un de nos pirates alliés, un homme du nom d’Ashikaga Masamune. Il voudrait mener une petite excursion et tu es spécifiquement demandé.

Le Mink était un peu étonné, il ne pensait pas avoir une telle réputation même au sein des Kurohige après tout sa prime était plutôt basse, il était assez inconnu des services de l’ordre. Il était plus qu’intéressé de voir comment était ce capitaine à qui il avait visiblement tapé dans l’œil. En tout cas, il pouvait déjà dire que cet homme avait bon gout dans le choix de ses alliés. La curiosité montait dans l’esprit de l’impérial qui se demandait ce que cet homme voudrait à l’ile des hommes aux longs bras, après tout ceux –ci avaient été traité en esclave comme les minks, les prix à l’hôtel des ventes étaient clairement affichés. Il n’aimait pas trop quand seuls les minorités étaient traités en esclavages, au sein des Kurohige peut importait l’origine, tant qu’on était fort on avait notre place au sein de l’empire.

Cependant, Barsaka était du genre prudent, il était motivé pour aller sur cette île et rencontré ce capitaine qui l’avait spécifiquement demandé mais plus encore il tenait avant tout à garder sa tête sur ses épaules. Le gorille connaissait les règles de Barbe Noire c’est pourquoi il n’hésita pas à poser une question qui serait d’une importance crucial pour la suite.

-Si y a un souci et que je ne peux pas allé à Alabasta, je ne tiens pas vraiment à être tenu pour responsable, commandant.


Et oui, il n’était pas fou le gorille, il tenait pas à ce que cette nouvelle mission soit une source d’ennui pour lui. Tant qu’à faire autant qu’un autre prenne les responsabilités et surtout assume un éventuel échec si besoin était. Le Mink quand à lui aurait ainsi une plus grande liberté de mouvement mais surtout il éviterait de risquer sa vie pour un choix qui n’était absolument pas le sien.

-Ne t’inquiètes pas, il assumera échec,  si échec il y a. J’ai envoyé une personne pour le surveiller et me rapporter les faits de cette mission.

Barsaka avait intérêt à donc respecter les ordres et éviter toutes prises d’initiative, c’était là sans doute le meilleur moyen de pouvoir assurer sa survie. Après avoir confirmé les informations reçus, le gorille raccrocha et se mit donc en route pour l’ile des hommes aux longs-bras.


--------------------------------------------------------------------------------------------

Quelques jours plus tard, le Mink accostait finalement sur l’ile qu’on lui avait décrite, celle –ci était assez grande et composé de grande montagne, si le capitaine qui avait organisé cette expédition contait attaqué ou prendre le contrôle de cette île cela pourrait sans doute être problématique car les montagnes étaient un gros désavantage. Barsaka pourrait sans doute être utile dans un tel cas, il présentait l’avantage d’être peu gêné par les terrains accidentés pour les humaines en particulier aux endroits forestiers étant donné qu’il pouvait grimper dans les arbres. Si son nouvel allié comptait prendre le contrôle de cette île il faudrait installer des avants postes dans tous les sommets ce qui permettrait aussi de surveiller l’ensemble des environs. C’était la meilleure manière de faire mais cela nécessitait beaucoup de travaux.

Barsaka  venait donc de débarquer et on pouvait dire qu’il suscitait les regards. Les Minks voyageaient sans doute très peu cela expliquait donc les regards étonnés des autochtones, l’ingénieur quant à lui avait beaucoup voyagé ce n’était donc pas la première fois qu’il voyait de telles créatures. Le grenadier se sentait plutôt bien sur cette île où il semblait un peu craint, il aimait jouer sur son apparence comme un avantage pour impressionner aussi bien ses ennemis que des pécores qui pourraient éventuellement lui servir de larbins. Il ne restait donc plus qu’à trouver ce Masamune, par chance l’homme disposait d’une prime de 148 Millions de berry. Il savait donc à quoi ressemblait le capitaine qui l’avait appelé étant donné qu’il étudiait les affiches de recherche, cela permettait souvent au gorille de savoir à qui il avait à faire.

Il commença à chercher l’homme qui l’avait fait venir mais après quelques minutes, ça le saoulait déjà, il lui fallait trouver son contact au plus vite. Si la mission n’était peut-être pas pressé, lui l’était de voir ce que pouvait être le but du capitaine des profanateurs et ce qui pouvait bien l’avoir amené ici. La raison de la présence du Mink était elle aussi une question qui turlupinait notre protagoniste. Alpaguant un homme aux longs bras, il s’apprêtait à lui demander où trouver Masamune mais la question n’eut pas besoin d’être posé, l’homme paniquait visiblement à cause du physique imposant de la créature qui lui faisait face.

-Pitié me faites pas mal, si vous cherchez l’homme arriver, il y a peu, il est là-bas, me faites pas de mal.

Visiblement l’homme était terrifié et Barsaka décida donc de profiter de la situation.

-Tu as de la chance, moi Barsaka le dévoreur m’apprêtait à gouter ta chair mais tu as l’air docile, a partit de maintenant tu seras au choix mon sous fifre ou mon déjeuner à toi de voir. A partir d’aujourd’hui tu es rebaptisé Canard pleureur.

L’homme le suivit donc vers le petit campement improvisé par le chef allié aux kurohige. Masamune était présent avec plusieurs hommes, une femme se démarquait également de par son aspect sombre et inquiétant. Il y avait des chances qu’elle fasse encore plus peur à Canard pleureur que lui, il se tourna donc vers l’homme pour lui signifier que si il fuyait, il n’hésiterait pas à le manger. Bien sûr, en réalité le Mink ne mangeait pas les humains mais ça il n’était pas obligé de le dire. Il connaissait la demoiselle par les affiches, il s’agissait de Jessy Mary connu pour être un assassin redoutable. Le gorille supposa qu’elle était la personne envoyé par Lafitte mais pour le moment, il n’avait pas l’intention de faire comme si il avait compris. Il s’alluma un cigare content d’arriver enfin et fuma une bonne bouffée.

-Bon suis-je le dernier où l’on attend encore du monde ? Je suis curieux de voir quel est le plan car il me semble que la demoiselle et moi-même n’avons pas exactement le même style.

Après tout un adepte des explosifs et un assassin discret qui devait travailler ensemble cela pouvait vraiment semblé étrange, il restait à voir ce que pouvait proposer Masamune pour la suite des événements. Barsaka était donc tout ouïe vis-à-vis du capitaine qui l’avait convoqué en ces lieux.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Pour le bien de notre futur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Prendre son temps pour manger
» Duo de roux, être discret pour le bien de l'illégalité
» Le sacrifice d'une vie pour une autre
» Aleksandr Rosebud Chostakovitch | « Effacer le passé pour mieux écrire le futur. »
» Aleksandr Rosebud Chostakovitch | « Effacer le passé pour mieux écrire le futur. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: The Story :: Grandline - Paradise :: Other Islands :: Kenzan Island - Tehna Gehna Kingdom-
Sauter vers: