AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 :: The Story :: Grandline - Paradise :: Alabasta Kingdom :: Palais des Nefeltari :: Les Jardins Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

EVENT ✖ « Révolte à Alabasta » B

avatar
Messages : 82
Date d'inscription : 17/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Maître de Jeu
Compte Administrateur
Mer 25 Jan - 1:05

Event #1 : Le Meeting

Participants : Shin Ryu, Will Shad, Samuel Flint ▬ MJ : MDJ (Skype)

Plus d'informations peuvent être obtenues via votre conversation de groupe.


200 Soldats Remaining
TURN I

Le jour du grand meeting était enfin venu. Les apprêts avaient demandé énormément de temps, comme c'était souvent le cas pour un meeting d'une telle ampleur : en effet, en plus d'assurer la sécurité du trajet et de calculer les itinéraires avec précision, il y avait tout un tas de dispositifs à mettre en place au sein du Royaume d’Alabasta. Ce genre d'événements n'était jamais simple à préparer : déployer une grande partie de ses forces vers un même lieu était un pari extrêmement risqué ; et Alabasta en avait malheureusement déjà fait l'amère expérience quelques années plus tôt.

Paradoxalement, si ces derniers ne pouvaient plus se permettre de prendre d'aussi grands risques, l'infériorité numérique qui régnait en leurs rangs, les poussaient à ne négliger aucun détail ; à ne laisser la moindre place aux doutes et au hasard. C'est ainsi qu'aux derniers jours du mois de janviers, des troupes de tous les royaumes s'étaient mises en route.

Le chemin était précis, vérifié et revérifié plusieurs jours auparavant par les premières équipes de traqueurs envoyées au préalable sur les lieux. Quelques navigateurs étaient également de la partie ; notamment ceux dont le savoir avait pu aider à calculer l'itinéraire marin et à anticiper le mieux possible la météo capricieuse de l'Océan.

Et puis vous étiez arrivés.


Après plusieurs heures de débat.

Ces derniers ne s'en faisaient pas trop pour le reste des événements : ils n'avaient peut-être pas eu autant de contrôle sur les choses que par le passé, mais ils demeuraient toujours aussi puissants, et avaient toujours la main mise sur les hautes instances de ce monde. Le reste, ça n'était que des petits contre-temps. Et cela ils l’avaient prévu. En effet, le meeting tournant lentement mais surement en faveur de la reine Vivi. Un terrible fracas survint, faisant s’écrouler les portes du grand hall.

Une fois de plus, les choses ne s'étaient pas passées comme prévu. C'était une désagréable sensation à laquelle tous devaient malgré tout se plier, tant cela devenait une habitude. Un complot ! Quelque chose que nul n’aurait pu prédire tant il survint de nulle part. Marines, Pirates, Révolutionnaires, Mercenaires… Peu importait la faction, personne n’était hors de danger. Personne excepté le gouvernement qui orchestrait cela, tapis dans l’ombre sans que quelqu’un puisse le soupçonner.

Quelqu’un tirait les ficelles depuis le début, et son plan continuait de suivre son court. Ce n'était pas un long fleuve tranquille, mais il n'avait aucun doute quant à l'issue de cette Guerre... Aucun doute, ou très peu.

Car il y avait bien la Révolution ou encore même les Pirates. Encore et toujours ces maudits cloportes... Qu'ils semblaient estimer si fort. Au moins autant qu'ils les haïssaient du moins pour former une telle stratégie.

Enfin si l'Océan vous avait accueilli sans remous, sous un ciel bien haut et sans nuage ; le temps des contemplations et des soupirs de ravissement était terminé. Bien vite, vous aviez été rattrapé par la réalité de votre vie : celle-ci n'avait rien d'une promenade de santé, et vous n'étiez en sécurité nulle-part dans l’immense salle. Chaque chose qu'il vous était donné de voir, au-dessus ou en dessous, était susceptible de cacher un danger mortel. Et, malgré l'extrême prudence dont certain de vous aviez pu faire preuve ; le malheur avait fini par s'abattre sur vous tous.

Le gouvernement (bien que vous ne le sachiez pas), et si tout cela était bel et bien de son fait, ne manquait pas d'astuce pour vous faire comprendre que vous n'étiez pas les bienvenus en ces lieux maudits. Par chance, vous aviez tous survécu aux différentes épreuves que vous aviez dû affronter dans votre vie ; quand bien même certains s'en étaient sorti avec beaucoup moins de chance que d'autres. Le principal, pensiez-vous ; c'était que tout le monde soit encore en vie. Pour l'instant, du moins.

Car si jusque-là vous ne l'aviez pas aperçu, — et n'aviez donc aucune preuve tangible de leur présence ici — les ennemis ne tardèrent pas à se manifester d'une façon si singulière qu'ils ôtèrent toute forme de doute possible : au loin — mais suffisamment près pour que vous puissiez tous l'apercevoir — la terre s'agita à nouveau. Comme secouée par un puissant tremblement, la terre environnante semblait foulée par une armée convergeant en un seul et même point ; tant et si bien que, bien que résistants, nombre d’entre vous furent saisit d’effroi et de surprise

Et ça ne s'arrêta pas là : peu à peu, ce que vous aviez plus ou moins identifié comme une sorte d’armée prit de l'ampleur. Formant un véritable piège infernal bloquant tous les invités de toutes parts au sein du jardin royal. Au cœur de la prison : Vous.

Accompagné de 2 autres compagnons, vous faites face à plus de 200 soldats ; tandis que la reine Vivi tente désespérément de s'enfuir.  Que faites-vous ?




Informations

1) Voilà donc la première phase de l’Intrigue. Vous êtes libres de poster ou non.
2) Chaque poste rapportera le double de points, donc appliquez-vous.
3) Pour le moment, pour résumer la situation : Personne ne sait pourquoi nous sommes attaqués et tout le monde voit Vivi tenter de prendre la fuite avant que les soldats ne viennent nous coincer dans un coin du palais. Chacun son objectif, sauver vivi, l'a laissé mourir, ou simplement se battre.
4) La phase 1 prendra fin le 14 février.
5) Soufflez, vous l’avez bien mérité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 137
Date d'inscription : 11/10/2016
Age : 24

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 3156
Points de Technique (PT): 419
Équipage: L'équipage du sourire étincelant !
Voir le profil de l'utilisateur




Will Shad
Dit "Le Gazeur" | 72,000,000 Berrys
Mer 25 Jan - 16:02
Un massif navire de la marine approchait, en son sein plusieurs membres... Enfin plusieurs c'est une façon de parler. Ils étaient juste trois. Je vais vite fait présenter la belle équipe qui se dirige vers un foutoir géant.

Commençons par le plus petit des membres. Et je crois que si Kaïn pouvait m'entendre il m'aurait sûrement découpé les intestins pour en faire un collier à Shade. Shade ? Son énorme bloc de fer tranchant qu'il attache sur son dos, et qu'il manie assez bien pour un petit jeune. C'est une énorme épée à la Guts. Accessoirement c'est le membre le plus sérieux de l'équipage de ce gang de taré qui parcoure les mers vers ce royaume traumatisant pour monsieur Shad.

Ensuite, la gluante ! La plantureuse ! La magnifique ! Fû ! Cette belle bleu au visage d'ange et aux formes envoûtantes ! Fû , une femme poison qui traînait avec Kaïn dans sa folle compagnie de mercenaire taré esclavagiste. Elle est l'infirmière du groupe aussi ! Avec ses multiples aiguilles mortelles et autres merdes, c'est un adversaire à prendre aux sérieux. Glissante comme de l'huile aussi. Parfait pour... Bah pour... Ch'ai pas ! Elle est une des plus lunatiques de ce groupe. Et je crois qu'elle est aussi très naïve.

Enfin le chef de cette bande de beau taré ! Will Shad ! Ou El Gazeur ! Vous savez, ce gars qui fait exploser des navires avec ses fesses. Ou encore ce mec qui plagie un peut les techniques de Delsin Rowe dans Infamous second son. Hum... Hum... Je disais il s'agit du chef de cette bande. Un grand gaillard, jamais sérieux. Très naïf lui aussi. Et en même temps son objectif c'est de faire parler de lui. Donc voilà qui est Will Shad, Goutteur de merde de rang extrême.

C'est donc tôt dans la journée, qu'un grand navire de la marine avec un le drapeau barré par une large sourire peint en rouge vif pour qu'on l'aperçoit de loin arriva donc au port. Pourquoi Will avait décide de s'arrêter ici ? Après tout la dernière fois il avait tellement haït cette endroit à cause de la chaleur. Des moustiques et autre chose.

C'est pour ça que les trois avaient tous acheté des gourdes au marchand le plus proche. Enfin, pour Fû plusieurs gourdes avaient été acheté afin qu'elle ne se déshydrate pas. Il faut éviter les prises de risque trop grand, ouais ce serait dommage de dire adieu à cette belle bleu alors que leurs aventures ne commence.

« Oh ! C'est ça ?! Alabasta ! » Dit donc la bleue en regardant le royaume avec de grand yeux. Elle avait attaché ses tentacules autours de sa taille afin de maintenir ses gourdes d'eaux contre. Comme ça si la soif vient elle boit directement.

« Meeeeh ! Pas ce royaume ! » Dit Will qui cuisait à cause du soleil fort et haut dans le ciel. Le bougre rampait au sol lentement et s'approchait de Kaïn en se plaignant de la chaleur et qu'il avait soif.

« Lâche moi le vieux ! Et comment tu peux dire que ta soif ? Ta ramené ta grosse gourde du navire ! » Dit donc le gamin en frappant Will avec son pieds à de multiples reprises pour le repousser, c'est vrai que les deux n'arrêtaient pas de se chamailler, mais c'était amicale et rien de bien grave. Aussi que ça mettait de l'ambiance dans le navire.

« Il y a un grand rassemblement organisé dans le jardin royal ! Imagine les richards qu'y'aura ! On pourra faire des poches tranquillement ! » Voilà ce que venait de dire donc deux petits brigands qui par pur hasard, ou par pretexte scénaristique. Ils avaient donc informé malgré eux le groupe qui avait donc déjà une belle idée de leurs prochaines destinations.

Will et Kaïn se regardèrent pendant un moment, avant qu'un large et grand sourire hypocrite se dessinent sur les lèvres des deux compères. Kaïn dégaina son énorme épée pour assommer un des gars avec le plat de sa lame. Tandis que Will au sol attrapa le pied du brigand pour le questionner.

« Une fête ? Avec un banquet ? Et tout ! OH BOORDEL ! Fû ! Ta déjà fait la fête ?! » La bleue fit non de la tête. Le gazeur eu un large sourire tandis que Kaïn assomma avec sa Shade le dernier brigand. Le groupe se leva donc pour rejoindre cette fameuse fête en ignorant ce qui allait se passer.

 Les trois amis se dirigèrent donc vers les jardins pour profiter de la fête. Il semblait que personne n'avait l'air d'humeur fêtard... Comme si quelqu'un de bien était mort. Mais la troupe entra donc dans le jardin en hurlant.

« Vous êtes chaud pour la fête les gaars ! » Hurla donc le groupe, c'était une entrée bien fracassante vous trouvez pas ? Will écartait les bras en regardant le monde en continuant de prononcer GaaaaaAAARS !  Longuement en attendant une réaction positive. Le peuple regardait juste l'équipage du sourire. Il examinait la troupe comme s'il s'agisait de roturier sans vie et respect.

« Meeh... Je pense que c'est pas une fête, et croit avec les mercenaires j'ai appris c'était quoi une fête. » Dit Fû en regardant Will avec une tête déprimé.

« En même temps, les gars n'avaient jamais dit que c'était une fête. » Je vous laisse imaginer le malaise du gazeur.

« Pas grave, on cherche le buffet les gars ?! » Dit Fû, elle allait continuer de parler quand soudain un gars présent dans le jardin hurla : « A couvert ! » Et un coup de feu parti, Kaïn par réflexe plaqua  Fû au sol. Et des millions de soldat débarquèrent donc le jardin en frappant et tirant un peu partout.

« Écartez vous ! Les gars ! La reine Vivi doit être notre priorité ! Trouvez cette peste et ramenez aux supérieures ! » Que voulez t-ils dirent par capturer la reine Vivi ? Et qui était cette reine Vivi ? Voilà les question que s'posait le gazeur. Avant que les soldats ne tirent encore une fois avec leurs fusils.

Beaucoup de gens du peuple furent victime de cette attaque. Tandis que le groupe se fit encercler par une armée de soldat décider d'abattre le peuple. Kaïn se plaça devant ce qu'il considérait comme sa mère et déposa une main sur le manche de sa géante plaque de fer.

« C'est quoi ce bordel ? Ici ils ont une drôle de manière de faire la fête. » Dit Kaïn avant de dégainer sa lame pour la placer devant lui afin de s'en servir comme bouclier si les soldats avaient l'idée de lui tirer dessus.

Will lui regardait la scène avec de grand yeux, ces cons voulaient faire quoi ? Shooter la royauté ? Le gazeur eu un large sourire, il ne s'était jamais amusé ici quand il avait paumé sa barque.

« Parfait ! J'avais envie de faire la fête. » Will montra sa paume couvert d'armure pour tirer du gaz massif qui frappa un soldat. Le bougre s'écroula KO.

« Bon bah... Fû prête ? »


« Ouaip ! »
La femme poison méduse dégaina ses tentacules et tira des millions d'aiguilles paralysantes sur les soldats qui s'approchaient trop. Kaïn lui tranchait les soldats avec sa lame. Et Will créait deux masses brumeuses qu'il balança vers les soldats créant une énorme explosion qui engloutissement les pauvres bougres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 6
Date d'inscription : 17/01/2017

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 2307
Points de Technique (PT): 267
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Samuel Flint
Dit "le marchombre"
Jeu 26 Jan - 21:37
Plaît-il ? Intéressante question sans nulle existence dans le chaos total du champ de mine où nous nous trouvons. Champ de soldats acharnés à faire régner l'ordre par la force. Nous sommes trois jeunes recrues, trois jeunes paumés dans cette immensité royale. Je ne comprends pas le Mister W. Il nous parle à nous, mais en même temps se parle à lui de plusieurs manières possibles, est-il dérangé mentalement ? Sûrement, ça tombe bien, je le suis aussi.

Nan, moi ce n'est pas Fû. Pas le courage de lui annoncer cela verbalement, je reste silencieux comme la plupart du temps et le rare temps où je suis en mission pour l'Ordre... Rare temps, je précise.

Je regarde d'un air soucieux mon autre compagnon d'armes ; Ryu, me semble t-il... Sur ce que j'ai pu lire sur nos fiches. Dans les jardins du palais, j'entre-aperçois la belle aux cheveux de Jade (Shade). Qu'est-ce que je fous là, dans un premier temps. Pour quoi j'ai signé, dans un second temps.

Qu'est-ce que je fous là, dans un premier temps. Pour quoi j'ai signé, dans un second temps.

Je me répète pour bien m'imprégner cette expression dans le crâne. Face à nous, une horde d'hommes déchaînés, survitaminés, prêt à nous assassiné comme de la vermine que nous sommes certainement.

De la vermine qui se bat pour la liberté du peuple
C'est ce que l'on s'ancre dans le crâne pour continuer le combat, du moins le commencer.

Je sors mon katana en carton.

TAYO La TA ou TO Yo la Ta ! Merde, ma réplique...

Mes marques ne sont pas encore posés, personne ne peut savoir ce que je vaux, mais l'on voit très bien mes jambes tremblotantes, les genoux qui se touchent entre eux et qui claquent à la vu de l'adversité.

Je respire un grand coup, je pense à a belle.
Je suis prêt !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 60
Date d'inscription : 10/10/2016

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 3761
Points de Technique (PT): 224
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Jack D. Stroy
Dit "C-ALPHA"
Ven 27 Jan - 13:40


Event : Alabasta
Avec Samuel & Will


Il fallait se rendre las-bas, je n'étais pas très enthousiaste fallait le dire, après tout, nous allions aux funérailles du Roi Nefeltari et beaucoup de monde aller être là. Respecter simplement que tout allait bien se passer, mais c'était trop d’espérer cela.
Nous n'étions pas vraiment préparés à cela, très rapidement la salle se remplit de soldats, avec moi, il y avait un confrère du nom de Samuel ainsi qu'un autre homme, nous étions seulement trois contre une armée, nous n'avions sûrement aucune chance puis je ne connaissais pas la force de mes alliés actuels et cela n'était pas une très bonne chose, il fallait que je ne compte que sur moi pour le moment jusqu'à temps que je vois de quoi sont capables les personnes en face de moi.


Je fis craquer mon coup et me mis à sourire, tout compte fait, c'était une bonne occasion de tester ma force et voir si je pouvais survivre dans un monde où même Sum n'avais pas survécu, au final même si c'était serrer, si nous étions assez fort nous pourrions repousser facilement les assaillants.
Mon visage commencé à changer, un large sourire apparu, mes yeux étaient devenue ceux d'un félin avec une forte envie de meurtre, c'était ma technique me permettant de faire de faire miens les 5 sens du fauve le plus féroce il y a 2,5 millions d'années.
Mon coéquipier sembler se préparer psychologiquement tandis que, l'autre semblait attaquer, avec ses coéquipier sans vraiment faire gaffe à nous, il ne fallait pas con pour comprendre que nous étions tout les trois, enfin nous cinq, alliés.






« Je crois que l'on va s'amuser un peu nous aussi »

L'homme aux cheveux longs semblait très bien se débrouiller sans nous, mais nous n'allions pas laisser tout le mérite à cet homme ! Grâce à mes cinq sens accrus, j'avais pu esquiver les coups qu'avez donner un groupe de soldats qui se dirigeait vers nous, il m'avait suffi de me baisser et de les fauchaient afin de les faire tomber, par la suite un autre se dirigea vers moi, j'attendis le dernier moment pour esquiver et mettre un coup-de-poing au niveau de l'estomac.




« Mauvaise idée. »



Codage par Jibunnie sur NEVER-UTOPIA




Technique Utilisé:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 82
Date d'inscription : 17/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Maître de Jeu
Compte Administrateur
Mer 8 Fév - 22:59

Event #1 : Le Meeting

Participants : Shin Ryu, Will Shad, Samuel Flint ▬ MJ : MDJ (Skype)

Plus d'informations peuvent être obtenues via votre conversation de groupe.


170 Soldats Remaining
TURN II

L’invasion avait bel et bien débuté. A l’image d’une armée quelque décontenancée et bien faiblement construite, les assaillants parvinrent tout de même à prendre possession des lieux. Leur accoutrement trop peu tourné vers la guerre, semblait parler de lui-même. En effet, ces derniers n’étaient nullement des soldats super entraînés ; mais simplement des hommes dont la hargne, la bestialité précédait toute forme de vergogne.  Ainsi c’est dans des hurlements tous plus bestiaux les uns les autres qu’ils poursuivirent leur prise de contrôle des lieux.

Une aubaine pour les assaillants, Les hôtes de la princesse, déjà présents à l'intérieur, eux, prenaient la poudre d’escampette, désireux de rester en vie, d’éviter la quelconque effusion de sang. Evidemment, quelques convives présents ne fuyaient pas et avaient décidé de rester pour faire face à l’adversité, tous ayant des motifs sans doute bien à eux n’est-ce pas ?


Enfin… Beaucoup de choses se produisirent au même moment, et quand bien même certains tenterait de resister, l’armée ne faiblirait pas. De ce fait au loin, tous purent entendre un vigoureux tumulte rugissant au travers des corridors. A en juger par le bruit, des centaines de personnes escaladaient les marches qu’on ne pouvait voir d’ici, rejoignant les jardins ; lançant des cris de guerre.

Au même instant, un homme de par sa démarche imposante, apparut au coin du jardin et vocifera :
ㅡ «ELIMINEZ LES !

Les rugissements des troupes lui répondirent. Sans perdre un instant, certains se hâtèrent vers les résistants faisant trembler la terre à l’image de farouches éléphants. Puis des bruits de pas et des claquements d’arcs résonnèrent et des carreaux s’abattirent soudain parmi les résistants qui rompirent les rangs, poussant des cris de surprise pour les uns, s’écroulant face à la férocité pour d’autres ou encore y faisant face.

Pour ceux qui parvinrent à résister, la troupe ennemie n’en eut pas moins fini… En effet d’autres, plus adepte du combat rapproché, approchèrent leur ennemi, lame à la main ; se jetant corps et âme dans la mêlée contre l’homme à la chevelure de flamme, sans formation précise, simplement dévoré par la volonté de tuer, de sortir vainqueur de cette bataille.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 137
Date d'inscription : 11/10/2016
Age : 24

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 3156
Points de Technique (PT): 419
Équipage: L'équipage du sourire étincelant !
Voir le profil de l'utilisateur




Will Shad
Dit "Le Gazeur" | 72,000,000 Berrys
Sam 11 Fév - 13:31
BOUM BOUM ! BOUM ET REBOOM !

Voilà les bruits maitres dans les jardins, d’énorme explosion.

« Putain ma lame ne passe pas ? »

« Merde c’est un logia ! »


Etrange, des gars avaient dit la même phrase avant de se faire manger par une explosion de EL GAZEUR ! Boum ! Le groupe qui s’amusait à attaquer Wil venait de se retrouver à faire un vol plané avant de terminer leurs chutes sur un mec random. Will lui prenait réellement du plaisir à faire cela. Tuer ? Bah en vérité ils veulent buter l’amour de monsieur Shad, donc il fait le bien ? Non ? Sinon ce qu’il aime dans ce moment, c’est le fait de pouvoir user ses pouvoirs. Ouais ça fait du bien quand ça sort ! Et je vous laisse avec un double sens affreux dans la tête mes amours.

Revenons du côté de Fû, Des hommes n’arrêtaient pas de tomber devant elle, Peut-être sa beauté paralysante ? Ou les aiguilles paralysantes qu’elle n’arrête pas de produire et d’envoyer dans tous les sens ? Malheureusement c’est la deuxième option, même si la première est super cool. Il ne faut pas croire que la belle bleue est le maillon faible de l’équipe, ou seulement ici pour déclencher des crises de colère chez nos héros quand elle s’fait mal.


Nan ça c’est le rôle de la rousse dans ce manga inconnu. Fû est le genre de meuf qui t’explose littéralement le visage d’un coup de poing par rage, bah elle vient justement de s’élancer vers ses adversaires pour enfoncer son coude dans le nez de l’un, et donner un coup de poing massif à l’autre. Les deux soldats venaient de s’écrouler hurlant de douleur en se tenant le visage. Il devait surement pisser le sang. Mais il y a plusieurs atouts chez cette magnifique bleue ! Ses tentacules ! Ouais ! Des tentacules !


Ouais c’est une femme méduse bordel ! Qu’ils sont puissants ! Capable de soulever un gros rocher. Les pauvres rebelles, certains doivent regretter d’avoir croisé la route de Fû. Un tentacule frappe massivement le crane d’un soldat qui tombe au sol, peut-être Ko. Un autre se prend un tentacuppercut et valse haut dans le ciel. Et le reste ce fait simplement fouetter jusqu'à qu’ils tombent.

Mais disons que le plus meurtrier, c’est G…Kaïn. Chaque fois que le gamin avançait, les cadavres se multipliaient, il agitait sa grosse lame ! Tranchant tous sur son passage. Répandant du sang sur les murs, Parfois Will se dit que Kaïn peut combattre comme une bête sauvage. Oui voilà ce qu’il fait, il attaque ses proies sans répit. Comme un animale affrontant un autre pour sa nourriture.

Slash Slash ! Boum Boum ! PAF PAF ! Un coup de tentacule propulsa un gars vers Kaïn qui empala ce dernier, avant de courir joyeusement vers sa ‘’mère’’.

« Bien joué fiston ! J’pense qu’ils vont réfléchir à deux fois avant de venir vers nous ! »

« Ouais, et il est ou le vieux ? »

Le vieux ? Heureusement que Will est très loin. Oui, il est loin de son groupe. Profitant de son corps fait de gaz pour éviter de se faire toucher. Par contre le gazeur profitait de son don en enfonçant ses poings dans des abdomens, frappant de son coude des mâchoires. Usant Gaz compressé pour repousser ses adversaires.

« Approchez bande de chiotte, j’vais vous apprendre à toucher ma belle et magnifique reine Vivi dont la beauté est sans égal, tellement magnifique que j’ai faillit avoir une attaque au premier regard. J’ai même glissé après eu une réaction. »


Il choppa un gars par le col pour le balancer vers ses camarades avant de continuer de vanter la beauté de la princesse.

« Une si belle chevelure bleu qui s’imprègne dans votre esprit ! Des formes parfaites qui m’font rêver ! En plus elle aime les animaux ! » Dit le gentil gazeur avant de crée du gaz à forte densité autour de lui afin de repousser ses adversaires.

« Donc sur la vie d’ma mère ! Premier qui touche la belle princesse Vivi, j’lui ouvre le crane pour chier dans ses intestins ! CAPICH ?! » En fixant les soldats qui venait de se faire repulser. Je crois que c’est la première fois que le gazeur affichait un ce type de regard. Le regard vénère de shonen vous voyez ?

Un peu plus loin, Kaïn se facepalma en entendant Will, avant de remarquer que des soldats venaient d’apparaitre, et un homme massif qui venait de donner un ordre. La bleue l’avait aussi remarqué ! Elle est naïve mais pas à ce point. Elle savait que ce vieux était le boss des troupes. Et fit un bisou du courage à Kaïn qui semblait reprendre des forces.

J’vois déjà le prédateur venir me questionner, c’est juste un bisou sur le front qu’une mère fait à son fils ! Le gamin sabreur dégaina sa grande épée pour ouvrir le chemin devant la belle bleue. Effectivement cela marchait vu que Fû était à présent devant ce gars à la chevelure grisâtre. Agitant ses tentacules dans les airs, Défiant l’homme dans les yeux. Il devait être le dirigeant de cette attaque. Elle en avait dans la boîte boîte ! Elle voulait éliminer le chef afin que les autres soit décourager et prennent leurs jambes à leurs cou. Elle essaya de frapper le dirigeant avec une de ses tentacules !

« Je pense que les hurlements de notre capitaine veut dire long sur nos intentions hein ? Premier qui s’approche de Vivi, j’enfonce mes tentacules au plus profond de sa gorge ! Toi aussi Kaïn dit un truc sur celui qui touche la reine !» Ça va partir en -18 mansion yaoi tentacle X méduse

« Oh putain… » Grogna Kaïn qui arrêtait d’attaquer, il se préoccupait plus de la défense après s’être légèrement couper contre la lame. Le gamin soupira avant de hurler plus doucement que les autres.

« L’équipage du sourire étincelant ne va pas s’laisser faire ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 82
Date d'inscription : 17/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Maître de Jeu
Compte Administrateur
Lun 20 Fév - 13:26
Les évènements se succédaient et plus rien n’avait de sens. D’un éloge funèbre on était passé à un couronnement qui lui-même fut interrompue par une brusque révolte. Ce n’était plus un seul mort que l’on allait déplorer mais bien des dizaines voire des centaines. Ces rebelles n’avaient aucun respect pour la famille royale ou pour le peuple qui était attaché à cette famille noble de cœur et juste. Nan, tout ce qu’ils voulaient, c’était foutre le bordel et récupérer les miettes. Comme la majorité des gens présents, me direz-vous. Ce n’était pas pour encourager la princesse Vivi qu’ils étaient présents, c’était pour tenter de la manipuler. Toute cette mascarade était purement intéressée.

Dans la famille des pourris jusqu’à la moelle, je voudrais les généraux. Ils étaient non pas un mais trois. Le vieillard aperçu auparavant était peut être le leader mais il ne conduisait pas cette foule de sous-fifres armés tout seul. Il y avait avec lui une racaille et un cafard…

Le Vieux:
 
Yusuke:
 
Minus:
 

— Oï oï oï, ils sont pas sérieux les bouseux ?! Ils croient qu’ils peuvent attaquer l’vieux comme ça ? J’vais les rétam’ moi.

— Laisse Yusuke, t’énerve pas pour si peu. Ils ne me gênent même pas.


Dit-il juste avant de se recevoir une biffle en pleine face, par un tentacule en plus. Il ne broncha pas. Plus personne ne bougeait. Il y eut un silence de mort pendant quelques secondes… Même la méduse humaine se rendit compte de son erreur et commençait à paniquer en voyant le regard meurtrier du vieillard, bien que ce dernier fasse tout pour rester calme.

— Vous… allez… DEGUERPIR D’ICI ET PLUS VITE QUE CAAAAAAA !!!!

Sous l’effet de la colère, sa pupille se dilata, provoquant en même temps une onde de fluide qui frappa tout le monde autour de lui. Autant les membres de l’équipage du sourire étincelant que les rebelles, ils tombèrent tous dans les pommes. Seuls trois individus tenaient encore debout après cette vague d’Haki des rois.

— Et merde… Je l’ai encore fait… Faudrait que je tente de le maitriser ce truc.

— PAPYYYY !! PUTAIN T’ES CON OU QUOI ??!! Tu as mis KO toutes nos troupes ! T’es un retardé ma parole !! Si c’était pas toi le chef, je t’en aurais collé une direct là !

— Ouais bah ce qui est fait est fait, je vais devoir assumer et m’occuper de ceux qui restent maintenant... Ca fait chier, va falloir que je lève ma vieille carcasse mais c’est comme ça, pas le choix.


Prenant appui sur l’accoudoir de son trône improvisé, il se redressa par la force de ses bras, non sans provoquer un craquement dans son dos qui était plutôt violent. Poussant un bref cri de douleur sous le choc, le vieillard reprit ensuite son visage impassible comme si rien ne s’était passé. Il scrutait les trois énergumènes qui avaient résisté à son Haki. Un blond et deux bruns. Empoignant le manche de sa grosse hache, il la tira vers lui en la laissant frotter contre le sol, pour ensuite continuer son geste et la retirer du sol avec force une fois celle-ci passant devant. Cela eut pour effet de créer une fissure dans la terre qui s’ouvrait toujours plus devant lui, jusqu’à aller droit sur le blond et le brun au katana en carton.

Et de deux.

Maintenant il ne restait plus que la grande gueule qui voulait défendre la princesse. Mais tout ce qu’il avait fait pour l’instant, c’était lancer des bombes puantes.

— Bon alors, est-ce qu’il va réussir à me masser le dos celui là ou juste à me chatouiller ?

Il le regardait comme si c’était un jouet. Si Will lui parlait, il l’ignorait complètement. Il l’observait juste du haut de son 2m50 avec sa hache sur l’épaule.

— Le problème c’est que c’est un logia et que j’ai rien en Granit Marin, ça va être compliqué…

Il ne maitrisait pas non plus le Haki, pas encore du moins. Mais de toute façon, il ne voulait pas forcément le combattre, il voulait juste s’amuser avec lui, le tester.  

— Allez, montre moi ce que tu as dans le ventre gamin. Utilise tout ce que t’as si tu veux réussir à me faire quelque chose.

En guise d’avertissement, il laissa tomber sa hache au sol, et la tira sur le coté pour provoquer une énorme bourrasque qui fit complètement disparaitre le pirate.

►◄

Pendant ce temps, la racaille et le cafard faisaient des choses bizarres. Non j’déconne, ils laissaient juste leur vieux leader faire ses affaires. Mais ils ne restèrent pas à se tourner les pouces bien longtemps. Parce que deux intrus pénétrèrent dans leur champ de vision. Un truc volant bizarre et une grosse masse emmitouflée dans une longue tenue qui le recouvrait totalement, et celle-ci avançait vers eux par la toiture.

— Hey Minus, lance moi vers c’te truc là, j’vais le dégommer.

La montagne de muscles s’exécuta immédiatement sans dire un mot. Il le poussa vers le ciel de toutes ses forces, si bien qu’il fusa vers le prénommé Rakan par en dessous. Même si ce dernier le voyait venir, l’autre allait tellement vite qu’il était déjà sur lui avant qu’il ne puisse faire quoi que ce soit.

— Hey Kyubi, goûte moi ça !!

#BRRAA !!

Il avait tourné sur lui-même en le frappant d’un coup de batte pleine de haki bien placé, vers l’épaule à peu près, le propulsant d’un coup vers le sol, non sans fracas. Atterrissant à coté de lui, il poussa un bon cri de malade avant de taper la pose et de prendre son air le plus vénère, avec les veines qui ressortent sur son front et tout.

— URRRYYYYAAAAAAAAA !!!! J’t’ai ken mon frère ! Pas d’soucis, ni vu ni connu, j’t’embrouille. Tu viens polluer mon air, j’te défonce. Tu cherches à passer, j’te défonce. Tu respires, j’te défonce. Alors maintenant, j’espère que tu as fait ta prière parce qu’il va falloir que j’me tape tout le sale boulot et j’vais pas l’faire à moitié !!

Il n’avait pas besoin de raison au final, il avait juste envie de se bastonner et un objet volant non identifié lui avait semblé être la cible parfaite. Qu’allait faire Rakan en retour ?

►◄

Pendant ce temps, le cafard appelé Minus s’était dirigé sans réfléchir outre mesure en direction de la masse imposante sur les toits. Si je dis cafard, ce n’est pas pour déconner, s’en est vraiment un, le zoan du cafard plus précisément. Et il reste tout le temps sous forme hybride, surement parce que c’est un gringalet en temps normal. Alors qu’avec les pouvoirs de son fruit, il devient super baraqué, plus rapide, plus résistant, tout. Un zoan quoi, la base. Faut juste pas mater sa gueule.

Donc le voilà parti à grimper en hauteur pour bloquer le passage de l’autre intrus. Ce n’était jamais bon les intrus. Et puis en tant que rebelles, ils semblaient s’en prendre à tout ce qui bouge. C’est pourquoi un coup de poing fusa très rapidement en direction de la tête du mystérieux pervers dans son grand manteau. Quand il sentit une substance visqueuse à la place de ce qui devait être des morceaux de cerveau, il comprit que son adversaire n’était pas n’importe qui. C’était lui aussi un logia ? Cela tombait bien, il avait de quoi rivaliser. S’équipant vite fait de ses cestes avec lamelles de Granit Marin, il frappa à nouveau.

Cette fois, le coup porta. Et le manteau tomba en même temps. Levant le voile sur l’identité de l’inconnu. Et quelle surprise ! Il s’agissait d’un gorille !! Pas du tout surpris, ne montrant aucune émotion particulière, ni ne disant mot, Minus continua son assaut, il allait mettre son adversaire KO rapidement, c’était son but comme à chaque fois. Mais d’abord, il sauta en l’air pour une frappe plongeante dévastatrice qui visait les parties mécaniques du primate. S’il la touchait bel et bien, ce n’était pas dit qu’il n’y aurait pas de casse…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 137
Date d'inscription : 11/10/2016
Age : 24

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 3156
Points de Technique (PT): 419
Équipage: L'équipage du sourire étincelant !
Voir le profil de l'utilisateur




Will Shad
Dit "Le Gazeur" | 72,000,000 Berrys
Ven 24 Fév - 17:32
Alors que l’équipage du sourire découpait/Tentacle bifle/Explosait le reste des mercenaires, quelque chose d’assez surprenant venait de se passer… Une intense chose venait de traverser la zone. Comme une présence, vous quand un spectre passe au travers de votre cœur.

-Will ! Wiiiilll ! Les spectres n’existent pô !

La ferme ! Ça existe ! Hum hum… M’enfin cette sensation gênante et totalement désagréable qui vous traverse. Pour le moment cette sensation venait de faire tomber beaucoup de monde ici. Fû qui venait de frapper le vieux commençait à le regretter… Beaucoup… Elle commençait à reculer et même reculer lentement. Pourquoi ? Le vieux fixait la méduse…

« Euh… »

Kaïn ce rendait compte que ce vieux fils de pull effrayait la belle bleue, pourquoi ? De plus le coup de Fû n’avait même pas égratigné ce vieil homme, bordel il est super résistant pour un vieillard, il hurlait de colère et en quelque seconde toute personne présente venaient de s’évanouir, même Fû. Kaïn regardait le vieil homme, son hurlement avait fait ça ?


« Merde… C’est quoi ce bordel… Enfoiré, ta fait quoi ? » Kaïn essayait de résister de toutes ses forces, plantant son sabre au sol afin de se maintenir debout. Mais rien à faire, le petit venait de chuter pour piquer un long sommeil comme beaucoup ici présent. Même Will qui n’arrêtait pas de faire ses putains d’explosions venait de tomber… Par mort, mais Ko par ce HAKI DE MERDE QU’IL NE PEUT PAS MAITRISER SA RACE ! DONC VA FALLOIR BOMBARDER LES RPS ENFOIRE ! Hum hum… Après s’être fait chopper par des enculés, il se réveillait enchainer tandis que le vieux lui parlait comme un simple objet… Et de massage de dos…

« Ch’ui pas très chaud pour ton délire gay mec… »


Le vieux l’ignorait totalement, il continuait de parler, de parler avec sa bouche à caca pour dire du caca encore. Will aussi ignorait un peu de ses mots, juste pour sa vengeance personnel…

« Sale enculé ! Laisse-moi partir enfoiré ! » Il bougeait sa putain de hache de fils de schlag ! ET VLAM ! Une bourrasque de vent venait de dissoudre le corps de Will ! Comment pourquoi ?! Première fois que ça lui arrivait ! Son corps se décomposait en gaz et venait de réapparaitre quelque mètre plus loin pour reprendre forme humaine.


« Putain c’est quoi ça ?! »


Will était surpris ? Son corps ne pouvait plus supporter les vents trop puissants ? Déjà qu’ils venaient de perdre le droit de nager ! Maintenant celui de profiter d’une belle bourrasque ! Que ? Pourquoi ? Merde ! Le destin ne pouvait pas lui faire ça, pas lui privé de cette autre liberté ! Will était profondément choqué par la nouvelle… Merde ! Merde ! Merde ! Il ne pouvait rien faire contre cet homme surpuissant… Son équipage était paumé…


Il ne pouvait même pas protéger la reine magnifique et belle reine Vivi, alors qu’il avait promit de la protégé ! Et la aussi fait promettre à son équipage. Il ne pouvait pas perdre. C’est alors qu’une chose assez étrange venait de se produire. Le corps de Will venait de produire du gaz dans la zone… Du gaz assez dense que le vieux aurait eu beaucoup de mal à dissiper. Ce nuage toxique avait pour but d’empêcher ses victimes de respirer. Ce qu’il faisait parfaitement, en plus il réduisait la visibilité dans la zone. Will allait être invisible. Et de plus dans son élément bordel ! Que demande le gazeur !

« Sale enfoiré, je vais te faire regretter tes choix… »

Une détonation retentit et le corps du Gazeur fut projeté haut dans le ciel, pour retomber de manière très violente au sol. AU moment de l’impacte le corps de Will explosa libérant encore plus de Gaz, celui était assez dense et avait frappé chaque personne dans la zone de manière très très violente. Comme un méga-puissant-ultime. Coup de fouet. Le gazeur venait de se reformer dans le nuage rosâtre qu’il venait de crée.

« Alors le vieux c’est assez pour toi ? » Au moment où il disait cela, Will créait un nuage de gaz comme le nuage magique dans dbz, vous voyez ? M’enfin ! Il utilisait ça pour s’envoyer haut dans le ciel. Et crée deux nuages roses dans ses mains ! Il balança les deux nuages, dans l’énorme masse de gaz qui recouvrait totalement la zone. ET UN PUTAIN DE BOUM VENAIT DE SE FAIRE ENTENDRE ! Il venait de crée une immense ! Enorme ! Gigantesque explosion avec le gaz présent dans toute la zone ! Détruisant même les structures présentes. Alors bombe puante ? Hein ? Bombe puante ? Goute moi ça ! Et dit moi si c’est des bombes puantes enrhumé ! Ce COMBO QUE WILL VIENT DE LUI METTRE PUTAIN DE MERDE ! Aveuglement ! Empoisonnement !


ET BOUM BOUM BOUM ! Explosion sa race ! Il était fier, mais n’osait pas trop le montré, il ne devait plus déconner. C’était sérieux cette putain de fois ! Le mec était balèze. Il ne fallait pas déconner. Il n’avait plus le droit de jouer son bouffon. Lorsque que le gazeur retombait au sol au milieu des décombres fumants et des cendres de son explosion, il cherchait du regard le viellard. Faire cette enchainement d’attaque bordel l’avait fichtrement épuisé quand même. Il respirait fortement comme un putain de cochon qui venait de faire un cent mètre de fils de pull.

Kaïn.

Le gamin venait de se réveiller, la lame au sol… Bordel, pourquoi était t-il tombé dans les pommes ? La dernière chose dont il se souvenait, c’était le vieux qui matait sa mère. D’où avait t-il droit de reluquer les formes de Fû, ce bagnard ! Si Kaïn le recroise il allait le découper… Enfin vu l’écart de puissance c’est plus le vieux qui allait découper Kaïn. Le môme, cherchait son sabre, Bingo ! La plaque de métal géante qui lui servait d’épée était au sol. Pas vraiment loin de son corps. Il prit la lame par son manche et usait des tous les efforts du monde pour retrouver l’équilibre.

« Punaise, il c’est passé quoi ? » Venait de demander le môme… Il ne pouvait pas mourir ? Il n’avait même pratiqué la bête à deux dos…Et encore moins gouter aux lèvres d’une fille, ou d’un gars. A cet âge il arrive parfois qu’on cherche son identité ! Hum hum... Kaïn cherchait Fû, s’il lui était arrivé quelque chose il aurait péter un câble et aurait surtout découpé Will en deux, c’est ce con qui avait embarqué ce beau monde dans cette merde sans nom.

- Putain elle ou ? Une meuf en bleue comme ça, ça peut se voir à des millions de killometreuh ! »

Il avançait dans la marre de soldat qui dormait. Pour le môme il était mort donc rien à faire d’eux pour le moment. C’est juste après avoir marché comme un putain de montagnard qu’il vit un cliché japonais de racaille ridicule qui parlait mal en plus, et posséder la batte de baseball fétiche. Meeh… Kaïn est peut-être basé sur Guts, enfin surtout son épée bordel… Mais bon… Vous venez de m’embrouiller ?

-Will ! Will y a personne !

Hum hum… Cette racaille clichée venait de s’en prendre à un truc qui volait… Kaïn ne comprenait pas… Mais il ne pouvait s’empêcher de lâcher un ‘’Oooooh !’’ Vous savez le genre de bruit quand un gars lâche punchline bien méchante à un autre gars, et tellement c’était violent la foule derrière hurle pour appuyer l’humiliation du gars. Bah Kaïn vient de faire la même chose à cause du REKT ! Très, très violent du mec qui volait. La puissance du coup mon gars, c’était violent ! Le mec à batte venait d’atterrir un peu plus loin.

Kaïn allait donc devoir se battre, merde lui qui est si jeune… Dommage, j’espère quand en enfer y a le sexe gratos. Le jeune garçon prit une position de combat digne des plus grands bretteurs. La lame vers le mec à batte…

« Hey enfoiré… »

Pas crédible de sa petite taille, et des blessures qu’il avait déjà eues en affrontant les simples sbires. Il passa son épée sur son épaule. Fixant le cliché racaille. Kaïn allait donc aider Rakan à s’fight !


Fû !

La bleue s’était réveillée un peu en avance, peut-être du fait qu’elle n’est pas vraiment humaine ? Ses tentacules bites étaient au repos. Normal elle vient de se réveiller… Ne cherchant pas Will, et Kaïn, la dernière vision du vieux l’avait un peu effrayé… Elle ne voulait plus vraiment s’fight contre des vieux, et surtout je pense qu’elle va avoir une peur à vie des vieux maintenant ! Bravo !


Elle s’était levé, sa peau bleue toute lisse était égratignée à cause des précédents affrontements. Cette idiote cherchait Kaïn, après s’être éloigné bêtement de lui. Et comme son sens de l’orientation n’est pas vraiment génial. La bleue se retrouvait en hauteur. Je ne sais pas vraiment comment. Mais nous pouvons juste dire : Fû. Ouais y a que la bleue pour se perdre sur les toits… Ne savant pas vraiment quoi faire elle commençait à hurler le nom de ses compagnons d’infortune en hauteur. Vous vous douterez qu’elle n’allait pas vraiment avoir de réponse… Elle continuait son exploration en hauteur. Profitant pour admirer les beaux paysages…

« C’est magnifique… Et c’est surtout mieux que l’… »

Elle ne terminait pas sa phrase qu’une énorme explosion venait de retentir détruisant bien le jardin comme il faut, heureusement qu’elle avait bougé de cet endroit.

« C’est quoi ce merdier ? Putain, faut vraiment que je retrouve Will et Kaïn »

Elle avait recouvré assez de force pour pouvoir se défendre ! C’était parfait si elle tombait sur des rebelles à la con… Fallait juste prier pour pas qu’il maitrise le hurlement de la constipation qui met KO ! Bordel et ça c’est vraiment chiant sa mère la reine de pull. La violence de cette explosion devait avoir rasé le jardin et par la même occasion réduit en cendre les soldats qui était dans les pommes. Le choc avait crée une puissante bourrasque qui déséquilibra la bleue. Heureusement que c’est une femme méduse, et qu’elle déploya ses tentacules au dernier moment pour pouvoir se rattraper in extremis. Elle continuait de marcher sur les toits… Et c’est alors qu’elle tomba sur quelque chose d’assez spécial… Un combat entre un cafard et un putain de GORILLE TROP VIRIL ET BEAU ! Ce dont elle rêvait de rencontrer quand elle était en bas dans l’océan… M’enfin jusqu'à que des mercenaires la capture pour (-18 sinon Kyu va me mettre des pics de glace dans l’cul). Elle eu des grands yeux en voyant le cafard surtout… Il était bordel de cul laid… Avec ses rides et ses gros yeux de pervers. Il avait un peu un coté flippant qui disait qu’il allait violer des gens. Enfin du point de vu de Fû.


La bleue ayant déployé ses tentacules, elle était chaude ! Pour la baston ! Pour la baston ! Elle créait ses sortes d’épines pleines de venins, vous savez le truc qu’on les méduses et quand elles vous piquent ! Ça NIQUE SA RACE ! Bah Fû peut faire la même chose. Elle observait pendant un moment, cherchant une belle ouverture pour pouvoir lui mettre une putain d’épine dans un endroit sensible pour lui faire crier de douleur. Il le méritait pour être moche comme ça. Encore une fois, du point de vu de la belle bleue… Mais disons que la vitesse de la chose était surprenante ! Il s’élançait et allait retomber vers le gorille ! Il ne fallait même plus hésiter, c’était soit ça… Soit le macaque en prenait plein la tronche. Et ça allait très violent vu la démonstration de force qu’il avait fait lorsqu’il à lancé son pote la dernière ! Comme une analyste à lunette, mais vu qu’elle à pas de lunette ça casse un peu mon délire dans ma tête. Fû bougeait brusquement son tentacule.

Et une épine fut projeté très rapidement et surtout avec beaucoup de force vers le cafard mutant de l’espace ! ET MJ N’ESSAYE PAS DE ME COUILLER ! REINHART ARRIVE à planter ses lames dans les cafards, bon il ne crève pas, mais ça plante quand même. Hum hum… Je disais ! L’épine de Fû projeté avec une telle puissance arrivait à se planter, enfin juste le bout qui possédait toutes les substances chiantes de l’espèce Fû, c'est-à-dire les : Machins machins… Pour pas être bâtard je ne vais pas sortir méduses-boîtes, Hum hum… Donc l’épine planté dans le genou du cafard créait une sorte de choque électrique qui parcourait le corps de l’insecte, il allait avoir une sorte de déséquilibre qui l’aurait fait chuter pour pas qu’il shoot dans le gorille ! Fû profitait pour s’avancer du primate et lui faire un putain de clin d’œil charmeur !

« J’espère que j'gène pas ! » Venait telle de sortir par pure fierté ! Profiteuse !

Donc nous avons Rakan et Kaïn, Barsaka et Fû, et Will seul qui pète des câbles et fait explosé des trucs comme d’hab. Bien c’est une bonne équipe nan ?


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 155
Date d'inscription : 20/10/2016

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 4423
Points de Technique (PT): 313
Équipage: Akai Tsubasa
Voir le profil de l'utilisateur




Rakan Khorus
95,000,000 Berrys
Dim 12 Mar - 0:18


« Le boulet humain »




Brusquement tout devint noir. Le néant absolu. Pourtant, il ne semblait pas que je sois mort, car en plus d'avoir ma capacité de réflexion, j'avais mal, très mal même. C'est cette douleur lancinante à l'épaule, qui, me torturant, dissipa le voile sombre devant mes yeux. Je sentais à présent, les chaleureux rayons du soleil caressant mon visage, et éblouissant ma vision. Après quelques secondes, mes yeux s'habituèrent à la luminosité ambiante, tandis que j'entendais un boucan infernal non loin de moi. Ça ressemblait à une voix humaine... Ou plutôt à des cris. De rage ? De douleur ? J'en sais rien, c'était complètement bizarre. Inconsciemment mes yeux se tournèrent vers la source de ce son. Je pus alors observer la silhouette d'un type, que je reconnus instantanément pour l'avoir brièvement aperçut avant que mes yeux ne se ferment. Le fixant je me remémorais alors la scène.

Je transcendais les airs, paisiblement, uniquement guidé par ma volonté de trouver la reine Vivi et la protéger pour qu'elle exauce l'un de mes désirs en retour. Oh rien de décadent ou indécent, hein. Mais j'avais besoin d'un appui dans ce monde dirigé par des rois, depuis longtemps en place, et avoir l'appuie d'une grande armée puissante, au cas où. C'est toujours un avantage. Néanmoins, il semblerait, que jamais je n'aurais l'appuie de la reine, depuis qu'elle m'a échappé à cause d'un mec... Un type qui a déboulé sur mon chemin tel un boulet de canon détruisant mes rêves et mon corps avec une violence rare.

En effet, qui aurait prévu qu'un type m'attaque au corps à corps, venant me chercher jusque dans la voute céleste, pour me faire redescendre sur terre, et m'infliger une humiliation de plus. Heureusement que j'avais sensiblement changé depuis que j'ai failli croupir, jusqu'à la fin de mes jours, dans la prison la plus inaccessible du monde : Impel Down. Une vieille connaissance m'avais fait ouvrir les yeux et abandonner mon masque. Je pouvais être qui je voulais... Un héro, une ordure, un conquérant, un roi... Tant que je montrais mon vrai visage, quel que soit mon choix je serais heureux. J'étais enfin libéré des dictats que mon passé et ce monde violent m'avaient infligé depuis tout ce temps. Alors j'avais décidé de prendre cette deuxième chance pour vivre une nouvelle vie devenir une nouvelle personne. Et bien que je n'ai pas encore trouvé une juste cause à défendre, j'avais d'ors et déjà décidé de ne plus agir égoïstement, de ne plus fuir sans raison.

Alors, vous me direz que depuis tout à l'heure j'ai fuis en laissant derrière moi des personnes qui devront se soulever seuls face à une armée entière, tout cela dans le but simple de rencontrer la reine Vivi... Dans mon propre intérêt ? C'est vraie. Mais ces personnes semblaient raisonnablement se défendre, et si je cherchais avec tant d'ardeur à retrouver la reine ce n'était pour la tuer. Pourtant ça aurait été l'objectif de toutes les ordures qui furent mes modèles jusqu'ici. Il est donc bien étonnant pour tout le monde que je sois là pour la protéger. De toute façon ma chance est passé, je le savais, je le sentais. Affalé dans les décombres d'un bâtiment, je redressais mon buste pour observer les alentours. C'était un vrai champ de bataille. Des cadavres jonchaient le sol, éparses. Et un semblant de brouillard aux étranges allures semblaient s'être formé un peu plus loin.

Le visage crispé, les muscles tétanisés je fixais simplement mon agresseur, rire comme un mauvais méchant de film d'horreur, lorsqu'une autre personne intervint, réveillant soudainement l'intérêt de Yosuke, qui semblait jusqu'à maintenant uniquement concentré à maintenir son rire machiavélique et sadique.




Alerté par le regard mauvais de mon ennemi, je tus mes douleurs et força mes muscles à s'étirer pour m'extraire de la roche et retrouver une position de combat. Mais malheureusement, je fus trop lent ou alors c'est lui qui fut bien trop rapide pour nous. Alors que je venais à peine de me relever je vis un mouvement du coin de l'œil, et j'entendis un énorme craquement qui me fit froid dans le dos. Puis je vis ce qui semblait être un jeune adolescent entre le gamin et l'adulte, s'effondrer au sol en pissant le sang.

Je restais un instant pétrifié tandis que je sentais mon corps bouillonner, ma fureur monter, et mes veines exploser. Si la logique me dictais de rester calme et réfléchit mon corps m'en empêcha. Tout mon être me disais de partir à l'assaut. Sans que je ne m'en rende compte l'adrénaline se déversa dans mes veines, dissipant mes souffrances. Fixant mes propres blessures et ce pauvre gamin gisant au sol, je laissais le sable recouvrir mon corps, dissimulant mes plaies béantes sous une armure de sable à la résistance hors norme grâce à la technique que j'avais appelé secunda piel. Le sable ayant recouvert tout mon corps en quelques secondes à peine, le surplus s'amassa alors en un seul et même endroit, le dos, à partir duquel émergea quatre excroissances ressemblant grossièrement à des tentacules, pour remplacer les dernières détruite lors de mon choc brutal avec la batte recouverte de Haki, puis avec le sol.

Akai Tsubasa no Akagero... C'était peu être un peu violent, mais je n'avais aucune pitié pour ce genre de type, qui tyrannise par pur plaisir. De toute manière ce genre de mec n'aime pas discuter, il ne comprenne que la loi du plus fort. On verra bien qui sera le prédateur aujourd'hui !

-Me dis pas que t'es fier d'avoir tué un gosse ? 'Tain. Assez parlez ! Approche ! Mes poings me démangent.

On ne va pas se mentir, c'était une très mauvaise idée d'affronter un utilisateur du haki offensif, au corps à corps, surtout si comme moi, on a la possibilité de le vaincre à l'aide d'une palette impressionnante de techniques utilisable à distance et à mis-distance. Mais bon que voulez-vous, j'avais qu'une seule envie et c'était de lui exploser la face avec mes poings.

N'attendant aucune réponse, je fléchis mes jambes, tandis que mes excroissances de sable prenaient appuie sur le mur derrière moi. Puis la seconde d'après, sous l'impulsion de mes tentacules de sable, je fus projeté en avant, droit sur mon adversaire, fusant dans sa direction tel un rapace fondant sur sa proie. En une seconde je fus sur lui, lui décochant une énorme droite en pleine face.




-Lève toi ! Tout de suite ou je t'achève au sol !

Hurlais-je, impatient de pouvoir une nouvelle fois me servir de Yusuke comme un puching-ball. Je levais mes bras devant moi, les poings serrés, comme pour montrer que ma garde était prête, et qu'il ne manquait plus que lui pour que le combat ne reprenne de plus belle. Hors de lui, surement autant énervé par le coup qu'il venait de se manger que la provocation qu'il a ressenti dans mes paroles directives, il bondit sans chercher à remettre la main sur sa batte de base ball qu'il avait lâché lors du choc. La suite ce fut un combat acharné entre deux hommes enragés qui utilisaient leur poing comme seul vecteur de leurs émotions. Parfois je l'immobilisais avec mes clones pour le rouer de coups, parfois sa fureur était telle qui surpassait même l'avantage numérique que j'avais et détruisais mes créations , mon armure de sable pour même parvenir à me blesser physiquement. Le haki était vraiment un pouvoir extraordinaire. Il fallait que je m'attèle au plus vite à le maîtriser si le destin me laisser survivre à ce duel.


Mes yeux se réouvrir, dégageant une fois de plus le voile noir de l'inconscience. Que m'était-il arrivé ? Où suis-je ? Et pourquoi suis-je couché sur le sol à fixer le soleil en filtrant le trop plein de rayon lumineux en laissant mes yeux plissés ? Beaucoup de questions qui resterons pour le moment en suspend.



C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E


Revenir en haut Aller en bas
EVENT ✖ « Révolte à Alabasta » B
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» EVENT ✖ « Révolte à Alabasta » B
» Un vent de révolte chez nos frères Mapuches ?
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» [Fiche d'île] Royaume d'Alabasta

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: The Story :: Grandline - Paradise :: Alabasta Kingdom :: Palais des Nefeltari :: Les Jardins-
Sauter vers: