AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 :: The Story :: Grandline - Paradise :: Sabaody Archipelago Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une surprise glaciale






Invité
Invité
Jeu 27 Oct - 23:25
Héraclès était sur un navire du gouvernement. Un gros navire. Un navire assez gros pour le transporter.
Il n'avait jamais connu ça, c'était sa première fois. Ce devait aussi être la première fois pour l'équipage qui l’accompagnait, il semblait débordé, mais ça le géant s'en fichait, il se contentait de tous les ignorer. Il était sur le pont, et observait la mer telle qu'il ne l'avait jamais vu.

Pour lui, être sur ce bateau était une bonne chose, même s'il ne le montrait pas. Il savait qu'il était là car il avait accepté un poste important, et que ça lui offrait de nombreuses portes. Il se fichait de s'être allié avec le Gouvernement Mondial, ce n'était pas quelque chose d'important pour lui. Tout ce qui intéressait Héraclès, c'était de découvrir d'où il venait. Mais il n'avait aucune idée d'où commencer. Lorsqu'on le libéra de la prison sous-marine d'Impel Down, on lui demanda où est-ce qu'il voulait être déposé, et il ne sut quoi répondre sur le moment.

Alors il leur demanda de naviguer, sans but précis. Ce n'était pas qu'il hésitait entre plusieurs destinations, c'était qu'il n'avait aucune idée des destinations disponibles. Dans son passé de pirate, jamais il n'avait dépassé les premières îles de GrandLine, et lorsqu'il sortit de la retraite, pendant les quelques mois où il cherchait le meurtrier de ses amis, il dévasta chacune des îles qu'il avait visité.

A bord du navire, il demanda des livres sur la géographie du monde. Des grands livres, qu'on lui apporta très rapidement. A croire que tout était géant sur ce navire.
Il lui fallut quelques heures pour identifier les différents lieux emblématiques du monde duquel il avait été absent pendant plusieurs années, mais au bout de ces plusieurs heures il choisit une première destination pour sa quête.

L'archipel Sabaody. Il avait lu dans les livres que c'était le lieu avec le plus de diversification ethnique de GrandLine. Sûrement parce que des esclaves de toutes les races étaient vendus là-bas...mais pas que !

Ainsi, il fit changer les navigateurs de cap, direct la fameuse archipel. Le trajet fut long, mais Héraclès n'avait aucun problème avec le temps, il connaissait bien ce concept. Sur le trajet, il se disait que les piètres humains devaient ressentir ce trajet comme inutilement long, là où lui ne le sentait même pas passer. C'était ce que devaient se dire les humains à bord du navire, il n'y avait aucun doute là-dessus.

Le géant pensait qu'ils étaient irrécupérables...

Finalement, ils arrivèrent. A peine le navire arrêté qu'Héraclès avait déjà bondit du pont, pour atterrir sur ce qu'on appelait un « grove ». Alors qu'il s'apprêtait à officiellement commencer sa quête, Héraclès remarqua que l'équipage du gouvernement était en train de descendre du bateau.

-Qu'est-ce que vous êtes en train de faire ? Leur demanda-t-il froidement.

-Et bien...Nous vous accompagnons...

-Vous croyez vraiment que j'ai besoin d'agents du gouvernement pour m'accompagner ici ? Vous avez déjà fait votre travail, vous m'avez amené ici. Maintenant, partez...


-Mais...Nous devons...
-Partez ! Lança le géant, effrayant les agents et les faisant remonter dans le bateau, avant de se remettre en route.

Héraclès ne voulait pas être accompagné. Ce n'est pas qu'il ne voulait pas être accompagné par des représentants du gouvernement, non, il ne voulait être accompagné par personne. Il devait faire ce qu'il avait à faire, seul, pas d'équipage, de partenaires, ou quoique ce soit qui y ressemble. Il avait déjà commis cette erreur.

Oubliant les agents, il commença à tracer sa route, ses pas se faisant entendre dans toute la zone. Cela allait le faire remarquer, surtout qu'il ne le savait pas, mais cette zone était, si l'on devait lui donner un nom, la « zone des hors-la-loi », là où les pirates et autres criminels se rassemblaient pour diverses raisons.
Héraclès, donc, ne savait pas cela, mais ça n'allait pas tarder, puisque un nombre conséquent d'individus se dressa sur sa route, le menaçant, disant qu'ils n'avaient pas peur de sa taille.

-Plus grand ils sont, plus violemment ils tombent ! Hahahaha !

C'était des déclarations aussi dérisoires que celle-ci qu'Héraclès entendit sortir de leur bouche, et bien qu'eux, fiers, riaient à goge déployée, le géant, lui, n'était pas amusé.

-Allez vous en, je n'ai pas de temps à perdre.

-Et ben quoi ? Il a peur de tomber, le grand dadais ?
-Il sait très bien que sa taille veut rien dire, ce serait du gâteau de le battre ! Ça se voit, que c'est qu'un faiblard !


Ils insultaient donc le Shichibukai de faiblard. Le Shichibukai qui avait détruit des villes entières parce qu'un habitant l'avait mis en colère...en l'insultant.
Il y avait une différence entre l'arrogance et l'idiotie, et ce groupe de bandits n'avait aucune idée de la personne qui se trouvait en face d'eux, la nouvelle étant encore très fraîche. Cela pourrait être une excuse valable, mais Héraclès se fichait des excuses valables.

Alors que ses pas se faisaient de plus en plus lourd, et que sa main s'approchait dangereusement du manche de son épée, un oiseau messager déposa un journal juste à côté du groupe de bandit. En première page de ce journal, l'affiche de recherche d'Héraclès, et un titre disant que le Titan Fou avait rejoint les rangs des 7 Capitaines Corsaires.
Un bandit eut le temps de voir ce journal, juste avant que la lame Hyperion ne s'abatte sur le groupe.

Il avait dit qu'il n'avait pas de temps à perdre, et s'il pensait que ces bandits allaient être les seuls personnes à lui faire prendre part à l'action sur cet archipel, il allait être surpris.

Une surprise glaciale...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 326
Date d'inscription : 22/08/2016
Age : 24

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 6111
Points de Technique (PT): 1079
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Kyû T. Kennedy
Dit "Le Prince des Monstres" | 70,000,000 Berrys
Ven 28 Oct - 3:42
Parfois les missions sont simples, parfois elles sont compliquées, mais généralement, on la confie aux bonnes personnes. Mais cette fois-ci, la bonne personne n'est pas disponible. Peu après avoir quitté Impel Down suite à sa visite comme à chaque mois, Kyû décida de prendre le large et se rendre sur Sabaody avant de rentrer visiter Tsuru. Pour ce faire, il avait la ferme intention de lui acheter quelques bonnes sucreries en chemin. Rien de plus facile, après tout, Sabaody est connu pour être une archipel aux divertissements infinis. Bien qu'il n'apprécie pas beaucoup les sucreries, il existe une collation qui fait toujours son bonheur. Un petit plat bien délicieux qu'il partageait avec Tsuru étant enfant, les Dango !


Il ne savait pas les faire, malgré ses compétences de cuisinier pour la marine, mais ce n'était pas très grave, il aimait bien acheter des produits faits maison parfois, ces produits fabriqués à la main, contenant en eux toute la passion culinaire des gens qui l'ont fabriqué, un petit délice pour la bouche et pour le coeur. Il n'y a pas à dire, Kyû avait le coeur léger rien que d'y penser. Mais il avait également autre chose en tête. Sur le chemin, il contempla la mer doucement, elle était paisible, il faisait presque tout le temps beau à Sabaody. Puis, soudain, la mer pris feu ! Elle devenait rouge, remplie de cadavres et la douce mélodie des vagues fut remplacé par les cris des victimes ! Reculant un instant avant de tomber sur les fesses, Kyû reprit ses esprits et constata qu'il n'en était rien, c'était son imagination.

/Ces cris ... ces scènes ... ce sont des choses que j'ai déjà vu ... oui, lorsque je tuais pour le Gouvernement Mondial, ce que je viens de voir à l'instant, ce sont mes victimes ! Je dois faire quelque chose ... comment puis-je me faire pardonner par toutes ces âmes innocentes ?/

Pensif, mais cette fois-ci bien coincé dans sa bulle, Kyû descendit à bon port avant de se promener simplement dans les Groves, sans spécialement prêter attention aux gens autour de lui. Cette situation lui semblait légèrement déjà-vu. En effet, avant aussi, il était engourdi par ces regrets, ne pouvant plus rien faire, s'étant juré de ne plus jamais tuer. Soupirant d'un coup, il leva les yeux en air, comme si un être suprême le regardait depuis là-haut et le jugeait en permanence. Ou plutôt, se jugeait-il lui-même constamment ? Se reprochait-il inconsciemment ses péchés ? Il se pourrait bien qu'il se déteste énormément, au fond.

L'instant d'après, ses pensées se tournèrent vers cet autre instant de son existence, la rencontre avec ce Gorosei ... Oui, il croyait que la souffrance qu'il avait vécue à ce moment-là l'avait libéré de tout regret, mais il se rendit bien compte qu'il n'en était rien. Rien de ce qu'il vivra, aucune misère au monde ne pouvait l'alléger des vies qu'il a détruites, pourtant, même sans connaître les conséquences de ses actes. Pouvait-il se pardonner ? Il ne le pouvait pas, parce qu'il savait que son inconscience était quelque part en grande partie de sa faute. Mais c'est d'autant plus une bonne raison pour lui de se battre. Il est déjà souillé, il peut donc continuer dans cette voie, faire des choses que les hommes droits ne peuvent pas faire ...

/Oui ... C'est ça, être responsable, préserver ses larmes pour le jugement dernier et tant que j'ai encore un souffle de vie ... tout faire en mon pouvoir pour que tout ça ne soit pas en vain ! Alors, patientez juste un moment, les victimes de ma lame ... Vous n'avez pas à me pardonner, mais pour me racheter, rien qu'un petit peu, de mes torts, je vais ... bientôt ... libérer ce monde, alors pour cet avenir meilleur ... je ne peux plus me permettre d'avoir des regrets désormais ... Je vais devoir vous oublier et monter au sommet en marchant sur la montagne de cadavre que vous formez !/

Reprenant alors ses esprits, il entendit un bruit suivi d'un petit tremblement de terre, un combat d'un ordre colossal s'était produit pas loin de sa localisation. Sortant sa lame avant d'accourir vers l'endroit, il y vit des bandits et un géant qui les attaquait avec une gigantesque lame.

/Oh ? Mais c'est Héraclès, le tout nouveau Grand Corsaire ? Qu'est-ce qu'il fiches, bon sang ? Je dois l'arrêter on dirait bien./

Fonçant droit vers celui-ci, levant son bras pour envoyer un souffle glacial, recouvrant les jambes du géant d'une épaisse couche de glace, aussi froide que douloureuse, Kyû arriva tel un héros sur la scène.

- Fuyez ! Je vais le retenir !

Après ses paroles, les bandits prirent la fuite rapidement. Kyû qui avait encore sa lame bien en main, la brandit en direction du géant, se remémorant qu'il était connu pour avoir fait bien des ravages, mais s'il faisait ça sur Sabaody, le nombre de mort serait considérable.

- Bon, je suis sûr qu'on peut s'arranger, tu sais, ils ont d'excellents Dango sur cette archipel, je t'invite si tu veux ?

C'était sur le ton de la plaisanterie, mais il était plutôt sérieux, avez-vous déjà vu une personne énervée manger un Dango ? Non, cette nourriture est faite pour être mangée dans un climat calme, mais si cette proposition ne suffisait pas à son adversaire, il avait bien un autre moyen pour le mettre au froid. Pointant sa lame vers celui-ci, il bondit en l'air avant de frapper sa lame avec une puissance totalement insoupçonnée, afin de dégager sa Hyperion Blade de ses mains.

- Lame lourde !

Suite à cette attaque, il atterrit simplement au sol, regardant le géant dans les yeux.

- Si je dois te convaincre par la force ... Il n'y a pas de problème, mais saches que les Dango sont plus délicieux et bien plus agréables, nous serions gagnant-gagnant !

Malgré ses mots, il savait que le Titan devant lui n'était sans doute pas du genre à raisonner, comme la plupart des pirates d'ailleurs. Dans une petite pensée, il s'était dit que l'intelligence de Barbe Noire est sans doute la raison pour laquelle il s'entendait avec lui plus qu'avec les autres pirates.
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Sam 29 Oct - 20:18
Ainsi, à peine Héraclès arrivé sur cet archipel qu'on l'avait agressé, provoquant ainsi sa colère. Cet incident était banal pour lui ; il arrivait, on l'énervait, et il écrasait l'objet de sa colère.  Surtout que dans ce cas précis, l'objet de sa colère était un groupe de petits bandits arrogants, mais loin de représenter un quelconque danger. Cependant, tout cela, c'était sans compter la surprise glaciale qui l'attendait.
En effet, alors que sa lame allait toucher le sol, provoquant la destruction des bandits, et aussi d'une partie du grove, accessoirement, il sentit forte sensation de froid l'assaillir, au niveau de ses jambes. Elles avaient été gelées

Il n'eut pas le temps de comprendre ce qui lui était arrivé, il laissa son corps agir de lui même. Étant donné qu'il n'avait pas encore fini son mouvement, il le modifia, pour passer d'un écrasement avec la lame, à un cassage avec le manche. Il détruisit donc la glace qui le tenait immobile avec les manche de sa lame, et releva la tête, pour se rendre compte que les bandits avaient disparu et qu'un nouvel individu se tenait devant lui. Ce dernier était habillé d'un survêtement blanc. Ce survêtement était certes atypique, mais il permit au géant de directement comprendre à quelle faction appartenait ce nouvel arrivant.

La marine n'allait donc jamais le laisser tranquille...

Alors qu'il soupirait, il entendit le « défenseur de la justice » déblatérer sur des « dangos ». Héraclès ne comprenait aucun mot qui sortait de la bouche de cet homme, mais il comprit qu'il cherchait l'affrontement. Il fallait dire que le saut qu'il venait d'effectuer, suivi par une attaque étonnement puissante, vendait la mèche. Ce qui était étonnant dans la puissance de cette attaque, c'était qu'un homme de cette taille, en l'utilisant, avait réussi à retirer une des deux mains d'Héraclès qui était sur le manche.  Cela surprit le grand corsaire, mais ça n'allait pas l'empêcher d'attaquer, et ce même s'il n'avait aucune vraie raison pour.
Et il était bien conscient de cela. Malheureusement, le marine l'avait attaqué, on n'attaque pas Héraclès impunément.

-Je n'ai aucune affaire avec toi, marine, ce sont les bandits que tu as laissé fuir qui ont attisé ma colère. Malheureusement, ce sera toi qui la subira !


Tout de suite après avoir proféré cette menace, le géant posa son immense pied sur le marine, tout simplement. Il utilisa ensuite le même membre pour balayer le sol, là où le corps devait se trouver.
Le marine pouvait être mort, mais ça il s'en fichait. Ils avaient beau être du même coté, le géant ne s'inquiétait jamais des conséquences de ces actes lorsqu'il était en colère. Et cela arrivait souvent.

Pensant que ce petit désagrément avait été réglé, il entreprit de continuer son chemin. Ses pas étaient lents, ils résonnaient dans le grove qui avait maintenant été déserté.

-Tout ça, c'est pour atteindre mon but... se chuchota le Shichibukai, se donnant une raison pour ses actions.

Il voulait vraiment tracer sa route et recueillir des informations, ne s'intéressant plus à ce marine, ne se questionnant même pas sur ces pouvoirs. Ce n'était qu'un humain.

Il allait vite découvrir que certains humains étaient plus intouchables que d'autres...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 326
Date d'inscription : 22/08/2016
Age : 24

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 6111
Points de Technique (PT): 1079
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Kyû T. Kennedy
Dit "Le Prince des Monstres" | 70,000,000 Berrys
Dim 30 Oct - 19:49
L'action était plutôt rapide. Sans même se défendre, le soldat fut écrasé sous le puissant coup de talon du géant, qui n'était finalement pas si futé que ça, n'ayant pas utilisé le Haki, laissant Kyû simplement récupérer et se reformer derrière lui. Soupirant alors et regardant devant lui, il reprit en compte les paroles prononcées par Héraclès.

/Il est seulement en colère et bien sûr, il a cru que se battre améliorerait la situation, bon ben, si se défouler est tout ce qu'il veut, il va vite être servi ! Il va pouvoir casser la glace entre nous .../

Sur ces belles paroles, Kyû n'eut pas trop le temps d'attendre patiemment qu'il se calme, se rendant bien compte que son adversaire n'allait certainement pas s'arrêter en si bon chemin. C'est là qu'une autre phrase prononcée par le même gars lui piqua sa curiosité.

/Son but ? Quel est-il ? Il compte détruire Sabaody ?? C'est pas quelque chose qu'un grand corsaire ferait ... alors son but est sans doute de ... chercher quelque chose ou tuer quelqu'un sur cette archipel. Difficile à savoir, autant lui demander directement dans un tel cas ... Mais je ne pense pas que je vais faire le poids longtemps .../

Brandissant son sabre avant de foncer vers cette personne, montant dans un arbre pour être à sa hauteur, se plaçant devant lui. Regardant Héraclès dans les yeux, il fit un doux sourire, complètement innocent et vide de toute intention hostile. Pointant soudainement son doigt en direction du géant, il envoya une vague de glace vers celui-ci, mais d'une ampleur bien plus grande cette fois-ci, histoire de l'immobiliser de nouveau. Regardant droit dans les yeux son adversaire, souriant mais complètement sérieux dans ce combat, il fonça droit alors, utilisant sa lame lourde, frappant d'un coup puissant le torse du titan. Non pas pour le trancher, mais pour le faire reculer, aussi bien dans un but démonstratif que provocateur.

Atterrissant à terre, il forma quelques lames de glaces très tranchants en les pointant en direction du géant.

- Bon, tu arrêtes ce cirque ? Tu auras tout le temps de me raconter ton but une fois en prison ... Je connais très bien Impel Down, rassures toi !

Le combat était engagé, et Kyû n'allait donc pas s'en sortir indemne face à un ennemi de cette taille. Décidé à combattre mais tout en le calmant du mieux qu'il peut, Kyû plaça sa lame devant lui verticalement, en position de défense, tandis qu'il balance ses lames en avant, les envoyant sur le géant, visant principalement la tête.

- Maintenant, je te préviens, je ne vais pas y aller de main morte si on poursuis dans cette direction, il se pourrait bien que je mette fin à ton but moi-même et aujourd'hui, alors réfléchis, tu as deux options, coopérer ou lutter !
Revenir en haut Aller en bas
Une surprise glaciale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Surprise en flagrant délit... [Natasha & Luna]
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
» Il l'a surprise nue...
» Baptême surprise de Petite Plume.
» Fuite glaciale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: The Story :: Grandline - Paradise :: Sabaody Archipelago-
Sauter vers: