AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 :: The Story :: Calm Belt & Red Line :: Reverse Mountain - Twin Cape Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Libération de Koruishi






Invité
Invité
Mar 25 Oct - 3:52

「 Libération de Koruishi 」

Ynaro/Hynari/Takashi


Une fois de plus en mer, Ynaro profitait de l'air marin allongé sur la proue de son navire. Les bras croisés derrière la tête il affichait ce célèbre sourire de benêt sur sa face d'andouille. Son père venait de lui confier une mission très importante qu'il ne devait en aucun cas échouer. Pour ce faire il se voyait accompagner d'un deuxième navire plus grand avec un équipage plus fourni. Cette équipage était supervisé par un grande nom de la jeunesse du Nouvel Ordre Mondial, Takashi Iwata.


C'était un jeune épéiste de 24 ans étant arrivé où il en est par ses convictions et sa détermination.
Un bien mystérieux jeune homme ce Takashi, de nature très peu loquace, son accoutrement n'aidait pas les gens à le découvrir. Drapé dans un long manteau bleu sombre et surmonté d'une casquette plaquant ses cheveux devant ses yeux son physique paraissait telle une barrière avant son mental. Il était l'heureux détenteur d'un Meitô des 50. Son arme attisait la peur chez ses ennemis. Le pommeau était fait à partir d'une colonne vertébrale humaine et la garde d'un crâne. La lame était presque aussi grande que lui et sa largeur supérieur à celle de ses épaules. La droiture et le dévouement de cet homme envers le Nouvel Ordre était sans faille. Il répondait présent à chaque mission et s’efforçait de mener à bien chacune d'entre elles, à tel point que, comme Ynaro, il avait un taux de réussite de 100%. Ses incroyables faits d'arme l'avait propulsé au grade de Général de Brigade au jeune âge de 23 ans.

C'est pour cela qu'Ynaro avait décidé de roupiller peinard sur la proue. La vigie lui étant interdit par Hynari depuis l'incident sans gravité de leur dernière patrouille elle décida de l'y exclure pour y mettre le jeune tireur d'élite. Et comme l'Ynarofune devait prendre la tête de la flottille il ne pouvait se faire prendre la main dans le sac par Takashi. Cela faisait déjà 6 jours que les navires voguaient vers Reverse Montain, le lieu de leur mission. La mission était simple, se rendre à une petite île non loin de Reverse Montain pour y tuer deux Commodores ayant établi leur autorité.

    
Les jumeaux Jack and Dav sont deux Commodore tyranniques faisant respecter "la justice" du Gouvernement dans les Blues. Ayant fraîchement acquis leur statut de Commodore, ils se sont autoproclamé représentant de la loi gouvernementale sur Koruishi, une petite île avant Reverse Montain, le célèbre passage vers GrandLine. Les jumeaux étaient facilement identifiables. Leur peau était teinte d'un gris pâle et possédaient plusieurs croix en ligne horizontale tatouées sur le front. Dav avait les cheveux noir encre et ses yeux comme sa bouche traduisant son sadisme. Jack lui avait de long cheveux dorés et ton son visage transpirait l'idiotie et le néant intellectuel. Dav était le cerveau et Jack la gâchette. Au niveau puissance ils méritaient clairement le grade. Jack était un tireur hors pair et maniait deux pistolet dorés, il n'était pas en reste sur le plan physique. Son agilité lui permettait de mettre des coups, certes pas très puissants, mais bien placés sur les points vitaux. Dav lui se battait avec deux sabres crochus et les utilisait à la perfection. C'est avec ces compétences qu'il maintenaient leur emprise sur Koruishi depuis presque un mois.

Hynari était à la barre du navire, suppléée par Tommy un timonier d'une trentaine d'années qui était l'un des seul soldat ayant prit soin d'elle dans ses jeunes année. Il était comme un père pour la jeune orpheline, une sorte de protecteur. Lorsque il sut qu'elle servirait si jeune au sein de l'Ynarofune il fit une demande directe au près de Christian pour y être affecté. Hynari fit signe à Tommy de prendre la barre. Il l'empoigna et la regarda avec un regard emplit d'amour filial.

Hynari: Je vais chercher Ynaro je te laisse les commandes. Elle lui pointa la direction à prendre sur la carte, redressa la tête et lui fit un léger baiser sur la joue Ce signe d'affection restera entre nous Otôsan et éclipsa en laissant s'échapper un clin d’œil fugace.

Ynari était enjouée aujourd'hui, elle se baladait en sautillant telle une gamine insouciante sifflant un air de comptine de marin, la faux sur l'épaule. Au passage elle vit un de ses subordonnés bailler aux corneilles, accoudé à la rambarde du Gaillard avant. En passant devant lui elle lui crocheta le pied le faisant tombé lamentablement au sol.

Hynari: On se réveille Ynaro bis. dit-elle sur un ton enjoué tout en continuant son petit bonhomme de chemin.

Arrivée à l'avant du bateau elle se pencha sur la proue pour découvrir son ami dormant comme un loir. Elle avait du flair pour débusquer les cachettes de roupillade du paresseux et surtout pour le réveiller avec panache. Elle prit sa faux et tapa tête de son compère avec son extrémité. Cela eut pour effet de le renverser sur la gauche. Il ouvrit grand les yeux, sentant la chute inévitable, en agitant les bras dans tout les sens dans l'espoir de s'accrocher quelque part. Par chance il agrippa la proue et leva machinalement la tête vers Hynari avec un air quelque peu flapi.

Hynari: Capitaine presque à la mer... dit elle sur un air amusé les mains dans le dos en tirant la langue.

Ynaro: C'est pas drôle, aide moi à remonter.

Une fois sur le Gaillard Ynaro pouvait observé l'un de ses homme se frotter les fesses pour faire passer la douleur de sa chute précédente. Ynaro regarda la navigatrice avec un regard pouvant se traduire par, "Tu as encore malmené mon équipage". Hynari quant a elle leva les yeux au ciel en laissant s'échapper un petit "Orf". Le blafard avait très bien comprit qu'elle imitait l’onomatopée qu'il laissait entendre lorsqu'il avait la flemme juste pour ce moquer de lui, une chose et sûr, Hynari est en forme aujourd'hui.

Ynaro: Tu m'a déranger dans ma sieste préparatrice pour me montrer mes hommes se caresser le cul ?

Hynari: Non il y a quarante-cinq minutes Takashi demandait à ce que tu le rejoigne sur son bâtiment dans une heures. Désolé de faire mon boulot en vous réveillant Ynaro-sama Dit-elle sur le même ton jovial qu'elle exprime depuis ce matin.

Sûr ces mots Ynaro pouffa légèrement et mit deux petites baffounettes sur la joue de son amie avant de partir.        
 
La semaine du travailleur a sept jours, la semaine du paresseux a sept demains.

Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Mer 26 Oct - 21:01

「 Libération de Koruishi 」

Ynaro/Hynari/Takashi


Le bateau de Takashi était bien plus grand que celui d'Ynaro. D'un splendeur sans nom, le pond brillait de mille feux, les voiles étaient d'un blanc immaculé et chaque chose était à ça place. Les hommes de Takashi étaient, pour la plus part, de véritable colosses et ne disaient pas un mot. Il se contentaient de faire leur travaille vite et bien. Les seuls qui parlaient se trouvaient en fond de cale jouant aux dés ou au cartes et s'arrêtant nets, à la seconde près, dès qu'ils devaient reprendre le boulot. Cette disciple de fer était l'oeuvre de leur Général de Brigade qui mettait un point d'honneur à la discipline et l'obéissance; Pourtant Ynaro avait bien regardé chaque membre aucun n'avait de bleu ni se frottait la tête. Il avait entendu dire que ces hommes avaient été discipliné par le prestance de Takashi, rien de plus que des mots et pour les plus récalcitrants des "regards".
Ynaro foula le navire en compagnie de ses deux meilleurs combattant Many et Sam deux solides gaillards l'ayant rejoint suite à ses exploits. Ces deux bonhommes vouaient une adoration et un respect sans nom pour leur Capitaine. Mais ils étaient les deux soldat de l'Ynarofune à être le plus souvent châtiés par Hynari. En effet les deux loustics ont grandi ensemble, mais ne cessent de se battre de façon infantile et en continu. L'un pousse l'autre des cordage, l'autre le jette par dessus bord et s'en suit un bagarre de gosses soulevant la poussière de l'Ynarofune. Malgré cela se sont deux hommes particulièrement indispensable lors de situation de combat et surtout quand leur Capitaine dort dans l'une de ses cachette. Les deux turbulents étaient passés maître dans énormément d'arts, pistoleros, sabreurs, combattants, hallebardiers ..., aucun art du combat ne leur échappaient.

Takashi entretenait son épée en tailleur près de sa cabine en attendant ses invités.

Ynaro: Osu Général ! Vous vouliez me parler dit-il après avoir allègrement baillé         

Takashi se releva en s'appuyant sur son immense Meitô et regarda Ynaro à travers sa mèche.

Takashi: Vous êtes en retard de cinq minutes Capitaine Naki. Veillez me suivre. son ton était sec et froid, il se dirigeait vers se cabine.

Ynaro leva les yeux au ciel et emboita le pas sans prononcer un mot. La cabine de l'épéiste était grande et spacieuse, propre et organisée. Rien ne dépassait et tout était à sa place. Rien à voir avec la cabine d'Ynaro qui était dans un bordel sans nom. Après, il s'agissait de son bordel organisé il savait où tout se trouvait, mais bon, vive l'image de l'armée du Nouvel Ordre. Takashi s'assit sur son fauteuil et invita, d'un simple geste de la main, Ynaro à faire de même de l'autre côté du bureau. Ynaro tentait de s'assoir en tailleur, mais les accoudoirs étaient trop rapprochés pour le permettre. Sauf qu'Ynaro n'allait pas abandonner aussi facilement, pour être installé à sa guise il était prêt à se dépatouiller dans tous les sens pendant des heures. Après un léger soupire le Générale du Brigade sortit tout les documents qu'il avait soigneusement préparé pour la mission, en attendant que son collègue finisse de faire le mariole. Enfin, après cinq bonne minutes le blafard était correctement positionné pour écouter les instruction de son allié.

Takashi: Bien, Voici nos cibles Jack et Dav deux jumeaux fraichem ... Il se fit interrompre par Ynaro qui posa brusquement la main sur la table.

Ynaro: Générale, cessez de me prendre pour un abruti. Je connais notre mission, nos cibles, la situation géo-politique de Koruishi et la force de bataille de nos adversaire. Si je suis venu ici c'est que je pensais que nous discuterions tactique, plans et coordination. Alors venons en à l'essentiel je vous pris.  

Ynaro pris un ton sérieux dont il n'avait encore jamais fait preuve. Même lors de sa remise de grade officielle il était le dos courbé à regarder dans le vide avec un regard blasé, Takashi fut le premier hommes, excepté l'équipage de l'Ynarofune, à le voir sérieux. Même l'Ynarofune ne le vit sérieux que deux fois, pour leur première grosse mission et lors des funérailles de l'un de ses homme. Takashi écarquilla les yeux deux bonnes secondes avant de revenir à leur affaire. Ce comportement n'était pas normal chez Ynaro, était-il nerveux, s'était t-il enfin éveillé à ses responsabilités de Capitaine de Brigade ? En connaissant Ynaro parfaitement on aurait pu dire qu'il avait envie que cette mission ce termine rapidement et qu'elle le fanait, mais personne ne connaissait Ynaro assez bien pour le deviner, peut être Hynari.

Takashi: Selon cinq de mes hommes envoyés en éclaireurs le duo de jumeaux ont accosté leurs trois bateaux à ses quais. Dit-il en pointant le sud de l'île. La stratégie la plus sécuritaire pour qu'il ne s'enfuissent pas est de les couler au début des hostilités. Par ce fait nous pourrons garder l'effet de surprise puis détruire leur seul échappatoires.

Ynaro regardais la carte avec insistance en se grattant le menton.Ynaro: Le troisième bateau doit-être celui de Bonny ... Rétorqua t-il sûr un air songeur.

Takashi: Bonny?! s'étonna t-il

Sans détourné son regard de la carte Yanro rétorqua sur un ton neutre Ynaro: J'y ai également envoyé deux hommes en éclaireurs. À leur retour ils m'ont même dérangé dans ma sieste ces bâtards, bref. Il m'ont rapporté l'existence de Bonny une Lieutenant de la Marine aux ordres des Jumeaux tyranniques. Elle n'est pas un grand problème en soit, elle n'est que Lieutenant, mais je ne voit qu'elle pour diriger un navire supplémentaire. Les autres informations dont je disposes sont: le nombre de Marines: 153 en comptant les officiers, il tienne en otage 25 soldats du nouvel ordre au troisième de se bâtiment et c'est un certain Stan Schmir qui possède les clefs. Lorsqu'ils ont infiltré le villages ils ont pu entendre toute la Haine des villageois envers Jack et Dav, ils pourraient vouloir prendre les armes, on ne perd rien en tentant. J'ignore malheureusement où se trouvent les quartiers de nos cibles, il sont discrets ses enflures... 

Takashi n'en revenait pas, l'homme le plus feignant du Nouvel Ordre, même surnommé Lazyblood, était en fait un meneur d'hommes des plus efficace. Il lisait bien des livres de stratégie militaire pour s'endormir après tout.

Takashi: Je viens de penser à un plan. Nous enverrons 10 de mes hommes au bâtiment où les notre son enfermé avec de quoi les équiper sommairement. Pendant se temps 10 des votre devrons essayer, avec de l'équipement supplémentaire, de rebeller la population mais dans le plus grand des calme. Vous et vous hommes passerez par l'est tentant de trouver les Commodores et d'éliminer chaque Marines sur votre route, pendant que moi je passerais par l'ouest.

Ynaro:Je demanderais à Hynari de prendre un détachement de plusieurs bon soldats et de passer par le nord. Je lui confirais mes hommes les plus costaux et bourrins pour qu'il fasses un maximum de bruit à l'extrémité de la ville tendit que nous, nous devrons nous faire le plus discret possible. Le sud devra être couvert par votre navire, il a la meilleur des puissance de feu. Le notre sera posté au deuxième quai au l'est pour éviter tout esquive de nos opposants.

Les deux officiers acquiescèrent d'un geste de la tête simultané et Ynaro reprit soudainement sa tête de fatigué et se tentait péniblement de se relever de sa position si difficilement acquise. Il vit la main de Takashi apparaitre sous ses yeux, en levant la tête il vit le Général de Brigade esquisser un très léger sourire. En lui saisissant la main Ynaro fit apparaitre sur son visage un sourire d'abruti remontant jusqu'aux oreilles.

Sam: Détachez moi je vais le réduire en bouillie

Many: Ouais détaché le que je lui pète les clavicules.  

En sortant de la cabine Ynaro avait le triste spectacle de voir ses hommes attachés à la corde de chaque côté du bateau. Il se débattaient, les mains en avant, braillants comme des porcs, pour essayer de s'égorger les uns les autres. Les réactions des hommes de Takashi étaient mitigées, certaine les regardaient avec effroi ou incompréhension, d'autres ne prêtaient même pas attention à eux, certains tentaient de les calmer mais se mangeaient des mandales au passage, tendit que d'autre se roulaient par terre à s'en pisser dessus.

Ynaro: Vous n'auriez pas un livre à me prêter par hasard ? dit-il dans l'oreille de son supérieur la main devant la bouche.

Une fois le livre en main Ynaro avança calment vers Many, à droite du bateau, toujours à gesticuler dans tout les sens et lui administra le châtiment divin d'Hynari sous le regard médusée des l'équipage de Takashi et de lui même. Une fois Many à terre avec trois bosses se superposant sur le crâne, Ynaro avança calmement vers Sam qui avait baissé la tête les bras le long du corps; il était résigné à y passer aussi.

 
 
La semaine du travailleur a sept jours, la semaine du paresseux a sept demains.

Revenir en haut Aller en bas
Libération de Koruishi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Libération donne des leçons de déontologie
» Rouillan en libération conditionnelle
» La libération de Gnomeregan
» libération et joueur autonome..
» Libération de l'âme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: The Story :: Calm Belt & Red Line :: Reverse Mountain - Twin Cape-
Sauter vers: