AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 :: The Story :: Grandline - Paradise :: Sabaody Archipelago Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Héritages (PV Smoker)

avatar
Messages : 45
Date d'inscription : 07/10/2016

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 5000
Points de Technique (PT): 19
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Marco Zapata
Dit "Le Dragon Rouge" | 280, 000, 000 Berrys
Sam 15 Oct - 22:54
Héritages


L'archipel de Sabaody faisait partit des rares endroits du globe où Marco n'aimait pas se rendre. Bien que que sa formation particulière en mangroves et ses technologies fantaisistes l'aient tout de suite séduit, la proximité avec Redline, et par extension Marie-Joa, lui pose un réel problème. La visite fréquente des Dragons Célestes l'horripile. Effectivement, les hauts nobles de ce monde sont, selon lui, les personnes les plus détestables qui puisse exister. Au delà de la vieille rancune qu'il hérita de son ancien capitaine, Kaya Drear, esclave de ceux-ci pendant toute son enfance, leur condescendance inhumaine, leur soif intarissable de pouvoir, leurs activités qui n'ont de légales que leur statut de droit soit-disant divin lui étaient indigeste. Il lui était donc difficile de fermer les yeux à chaque fois qu'il assistait à l'une de leur aberration; la dernière ayant l'amené à se battre contre Johny qui tentait de le raisonner, conscient des conséquences qu'amenaient l'agression d'un noble mondial.

Mais cette fois-ci était différente des autres. Un élément avait changé radicalement l'attitude de chacun: Zya, jeune sœur de Kaya ayant rejoint l'équipage après leur dernière visite de l'archipel, elle aussi ayant été esclave des Dragons Célestes. Marco et Johny redoutaient sa réaction s'ils étaient amenés à en rencontrer, craignant que l'impulsivité de la jeune femme les amène dans une situation inconfortable. Pendant que le second, accompagnés d'Alakir s'affairaient à la raison de leur venue, Ulfric et Marco se chargeaient de divertir la Paonne en espérant ne rencontrer aucune complication. La demoiselle fut amenée à sur une des îles marchandes destinées aux touristes où elle s’émerveillait sur l'incroyable technologie des bulles en imaginant des nouveaux explosifs et autres artifices.




▬ J'vais prendre ça aussi! s'exclama Zya en déposant un énième paquet dans les bras de Marco qui ne voyait plus devant lui.

▬ T'as vraiment besoin de tout ça? se plaignait Marco en adoptant une marche étrange afin de s'assurer qu'il ne se butera contre aucun obstacle.

▬ Oui, et c'est pas fini, le vendeur m'a assuré qu'un homme vendait de la poudre de West Blue, très très rare sur Grand Line! Donc on va aller voir sa boutique!

▬ Encore une?! hurla Marco dont les yeux exorbités dépassaient d'un petit paquet à pois.

▬ Oui, encore! Et puis c'est de ta faute hein, tu ne voulais pas qu'on suive Alakir et Johny. Je ne vois vraiment pas pourquoi d'ailleurs.. Oh! Qu'est-ce qui se passe là bas? s'écria-t-elle en se dirigeant vers un attroupement de personne au loin.

Avant que Marco n'ait pu dire quoi que ce soit, la jeune femme avait disparue de son champ de vision. Tout en prenant soin de ne faire tomber aucun paquet, lui et Moustache tentèrent de prendre la direction dans laquelle était partit la jeune femme, esquivant la foule dont elle parlait, agglutiné devant un large bâtiment dont ils comprirent la nature très vite et c'était expressément le genre d'endroits qu'il souhaitait éviter. Les tribunes étaient bondées de gens aux parures toutes plus farfelues que les autres, des Marines étaient présents aux sorties, veillant à ce que tout se passe bien. Sur une estrade, un Homme s'égosillait devant un micro en tentant de vendre ce qui semblait être des demi-géants, tous attachés et ferrés par un large collier en métal. Zya observait toute la scène dans le plus grand des silences, parfaitement immobile, tremblante.



▬ ... trouve être très utiles pour effectuer des tâches ardues, comme gardes ou comme montures! Paaara-papapapapa! Les enchères commencent à vingt millions par tête!

Des dizaines de mains se levèrent simultanément et des prix toujours plus exorbitant se faisaient entendre de part et d'autres de la salle. Zya était toujours immobile, choquée par ce qui se passait sous ses yeux. Marco s'approcha lentement jusqu'arriver à son niveau, observant lui aussi le sinistre spectacle.

▬ Voilà pourquoi je ne voulais pas que tu suives Alakir et Johny. Certaines personnes de ce monde sont spoliés par le pouvoir, les privilèges, l'argent qui est mis à leur disposition depuis leur tendre enfance. Ce sont ces mêmes personnes qui vous ont privées, ta sœur et toi, de votre liberté. Il m'est aussi indigeste que d'assister à ce genre d'événement inhumain mais malheureusement je ne peux que rester passif et ravaler cette haine grandissante et espérer qu'un jour l'humanité tende à proscrire ce genre de pratique.

Zya n'avait bougé le moindre muscle, le discours de Marco ne semblait avoir aucun effet, sa voix tremblait de rage.

▬ " Montures ".. " Vingt millions par tête ".. " Utiles ".. Ces gens jouent avec la vie d'autres êtres humains, comment peut-on en arriver là? Est-ce que moi aussi j'ai été vendu de cette fa..




▬ JE VOUS EN OFFRE CINQ CENT MILLIONS! s'écria brusquement une voix horripilante de l'autre côté des tribunes devant la stupeur général.

Un Dragon Céleste était présent depuis le départ. Bien que son passé d'esclave remonte à sa petite enfance et que les souvenirs douloureux qui en sont issus ne sont que bribes pour Zya, elle reconnaissait parfaitement ce scaphandre et cette tenue atypique. Ses yeux se braquèrent sur le petit homme infâme avant que son visage ne se déforme dans une expression mêlant dégoût et haine profonde. Sa main se saisit machinalement du tanto qu'elle tenait toujours attaché sur son bras droit, prêt à bondir sur lui avant que Marco ne l'arrête brutalement en la saisissant et la projetant à l'extérieur du bâtiment, la faisant chuter au sol.




▬ Qu'est-ce que tu allais faire? lui demanda calmement Marco tout en s'approchant d'elle.

▬ Ce sont ces ordures qui ont fait de nous des esclaves, Kaya..

▬ Kaya n'aurait pas voulu que tu mettes ta vie en péril par pur vengeance! hurla-t-il soudainement, surprenant Zya en la saisissant par le col. Je comprends ce que tu ressens, je comprends ta peine, mais je me suis juré de veiller sur toi et il est hors de question de te laisser faire ce que tu avais l'intention de faire. Je ne me le pardonnerai jamais..

Alors qu'il s'attendait à ce qu'elle s'emporte de plus belle, la jeune femme fondit en larme, ce à quoi Marco n'avait jamais assisté.



▬ Il fait les sortir de là Marco.. Je t'en prie.. gémit-elle, prise par de puissants sanglots.

Marco était profondément touché par les larmes de sa subordonné. Il semblait réaliser à quel point la ressemblance entre elle et Kaya était frappante et ne pouvait rester de marbre face à sa demande qu'il savait amenée par les séquelles de son passé. Il n'allait blesser aucun de ces nobles, bien que l'envie n'ait jamais été aussi présente; mais il allait sortir ces esclaves d'ici coûte que coûte. Marco se retourna lentement en restant au pas de la porte de la bâtisse.

▬ Prépare quelques explosifs que tu dissémineras autour des tribunes en t'assurant que le souffle ne touche aucun civil, et tâche de libérer les esclaves pendant ce temps. Ulfric est de l'autre côté, rejoins le et contacter Johny, on s'tire d'ici.

▬ Et toi?

▬ Je vais divertir ces messieurs. répondit-il, un large sourire aux lèvres.

Essuyant ses larmes, la jeune femme s'exécuta sans poser la moindre question, produisant rapidement quatre détonations, suffisantes pour faire trembler le bâtiment dans son entièreté et semer la panique parmi l'élite. Marco se projeta aux pieds des tribunes d'un bond en faisant face à la foule paniqué, apparaissant comme de nulle part.




▬ Bien le bonjour messieurs dames, je crois que nous avons une nouvelle offre aux enchères. Quatre cent vingt millions pour ma tête, cette fois-ci, qu'est-ce que vous en pensez?

▬ C.. C'est.. C'est le Dragon Rouge!!! hurla l'un des Marines s'empressant d'appeler des renforts.

Comme il l'avait prévu, une horde de Marine se rua sur lui, armes à la main. Dans des mouvements amples et gracieux, il se défaisait de chacun d'eux avec une facilité déconcertante, perdant un maximum de temps afin que Zya puisse mener à bien sa mission officieuse.

Combien de temps auront-ils avant que les vrais renforts n'arrivent?





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 87
Date d'inscription : 04/10/2016
Localisation : En mer

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 4105
Points de Technique (PT): 27
Équipage: G-5
Voir le profil de l'utilisateur




Smoker
Dit "Le Chasseur Blanc" | Vice-Amiral du G-5
Dim 16 Oct - 2:28

Héritages
ft Marco Zapata
Humble
Crazy
Bold
Le chasseur blanc
Le dragon rouge

Sabaody, la fameuse archipel connus de tous les pirates digne de ce nom. Tous s'y rende si ils veulent aller dans le nouveau monde mais la plupart ne s'y éternisent pas et évite de s'y faire remarquer, c'est île est proche de Marie-Joa le territoire des nobles et donc du gouvernement mondial. Certains tenryûbito descendent même ici attiré par les ventes aux esclaves.. La vente aux esclaves et nous le gouvernement mondial nous fermons les yeux là dessus ? Nous plions devant les exigences de ces gens qui bravent les lois car ils appartiennent à la noblesse de ce monde. Cette pensée m'exècre mais je ne pouvais me rebeller contre ce système mis en place c'était hors de mon rang et des choses devait forcément m'échapper dans cette histoire. Toujours est-il que j'étais présent sur l'île pour assurer sa sécurité et à la recherche de pirate caché dans la foule. Une partie de mes hommes avaient même été assigné à la sécurité et au bon déroulement de la vente aux esclaves qui se passaient en ce moment même ce qui appartenait plus à de la formalité qu'autre chose, aucun pirate n'aurait osé foutre le trouble ici, n'est-ce pas ?

Non pas une mais quatre explosions vinrent démentir ce que je pensais. Qui avait été assez fou pour faire cela ? Car cela provenait visiblement de l'endroit ou avait lieu cette fameuse vente. Une partie de mes hommes étaient sur place et je ne supportais pas l'idée que quelqu'un puisse les blesser, ils comptaient sur moi. Sans réfléchir plus longtemps, je transformais la partie inférieur de mon corps en fumée, m'envolant pour rejoindre le plus rapidement possible la zone en question, en l'espace de quelques secondes j'y étais atterrissant devant la personne responsable de ce grabuge en dégageant un large nuage de fumée qui fit reculer tous les marines et civils présents.

Ma main droite se posait sur ma jitte attaché dans mon dos alors que de la main gauche je faisais un signe de main indiquant à tous le monde de reculer. Je reconnaissais la personne en face de moi, qui ne l'aurait pas reconnus ? Marco Zapata, le dragon rouge. Une tête montante de la piraterie qui semblait visiblement ne pas se contenter de sa prime actuel et venait foutre le bordel à Sabaody. Un filet de fumée s'échappant de mes cigares, je l'observais, il n'avait aucune blessure ni marque de fatigue, son affrontement contre mes hommes et les autres marines présents avaient été géré avec une facilité déconcertante, il était fort à ne pas en douter. Mais pourquoi faisait-il cela ? C'était ma plus grande question. Un silence s'était installé depuis mon arrivé alors que je le dévisageais sans agir, observant simplement ce que sa stature cherchait à cacher, et là détournant mon regard de sa personne je la vis. Ce que les gens ne voyaient trop obnubilé par notre face à face, par nos deux statures imposantes, je voyais cette fille qui appartenait à son équipage Zya. Elle libérait les esclaves, était-ce là leurs buts ? Mon visage marqua une expression surprise un bref instant, peut être l'eut-il remarqué ? Alors que je reposais mon regard sur lui. Mes pensées s'entre-choquaient, ce qu'il faisait était un acte juste, que je considérais comme juste mais je ne pouvais pas m'opposer au gouvernement et encore moins aux dragons célestes car l'un d'entre eux était présent, je l'avais vus. Que faire ? Mon sens de l'honneur pris le dessus, je l'aiderais mais en m'opposant à lui, créant la diversion dont il a besoin. Je m'élançais alors vers lui transformant à nouveau la partie inférieur de mon corps en fumée tout en faisant volontairement se soulever un large nuage occupant d'autant plus la vue des spectateurs.

- Marco !

Criais-je en son attention dégainant ma jitte en lui assénant un coup vertical visant son épaule gauche, je savais qu'il parerait et j'allais en profiter pour lui glisser ses quelques mots.

- Libérez les esclaves et partez.

J'étais peut être fou d'agir comme cela si mon stratagème était percé à jour je risquais gros mais peu importe, c'était trop important à mes yeux. Certainement qu'en d'autre circonstance j'aurais tous fait pour l'arrêter mais là je ne pouvais pas fermer les yeux sur ses actions.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 45
Date d'inscription : 07/10/2016

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 5000
Points de Technique (PT): 19
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Marco Zapata
Dit "Le Dragon Rouge" | 280, 000, 000 Berrys
Lun 24 Oct - 0:35
Héritages


Comme Marco l'avait prévu, les renforts finirent par arriver. Mais alors qu'il s'attendait à ce qu'une troupe de soldats de la marine envahissent les lieux, ce fut non pas une horde mais bel et bien un unique membre de l'armée qui fut appelé pour régler cette situation, et pas des moindres; le Vice-Amiral Smoker. Lui et Marco s'étaient déjà rencontrés à de nombreuses reprises dans le passé et contre toute attentes, le capitaine pirate appréciait grandement celui que l'on surnommait le " Chasseur Blanc ". Bien que leurs statuts respectifs s'opposaient en tout point, Marco ne pouvait s'empêcher de voir en Smoker ce qu'il aurait lui même été aujourd'hui s'il n'avait pas fait la rencontre de Kaya plusieurs années plus tôt. Tous deux étaient de la même génération et partageaient vraisemblablement la même vision de la Justice. Ainsi, plus que de devoir avoir à faire à un Vice-Amiral, Marco semblait content de sa venue, comme s'il retrouvait un vieil ami de manière inopinée. Et alors que Zya se faisaient la belle en contournant les tribunes avec les futures anciens esclaves, que Moustache pénétrait le bâtiment en trombe en prenant part au combat, Smoker fusa sur Marco en armant un coup avec l'arme imposante qu'il tenait en son dos.


Un bruit sourd dû à l'impact du coup retentit dans toute l'assemblée. Marco avait paré le coup descendant en levant simplement son avant-bras gauche, faisant entrechoquer lourdement sa prothèse métallique et l'arme de l'ennemi. Mais au lieu de répliquer en portant une contre-attaque, le pirate pencha lentement sa tête sur la droite, tout en maintenant sa position et afficha un large sourire au Vice-Amiral.

▬ Ça faisait longtemps, Smoky! Dire que je te pensais sur le Nouveau-Monde, tu me gâche la surprise de..

▬ Libérez les esclaves et partez.
répondit sèchement Smoker, assez bas pour qu'il ne soit entendu que par son interlocuteur.




Le visage de Marco se figea brusquement, arquant ses sourcils sous la surprise. Il avait beau ne pas s'y attendre, la réaction de Smoker ne l'étonnait pas tellement. Ces pratiques bourgeoises devaient l'irriter autant que lui et bien que son statut l'oblige à intervenir, il ne pouvait se résoudre à les arrêter pour un acte qu'il ne jugeait pas lui même répréhensible. Après quelques secondes, Marco éclata de rire en se dégageant d'un pas, puis plaqua subitement une main sur son épaule en feignant un cri de douleur.

▬ Aaah! Je suis touché! Quelle force, Vice-Amiral! Je vais devoir battre en retraite, je ne suis pas de taille face à vous! Quelle force! hurlait-il anormalement fort, en usant de gestes théâtralisés au possible.

Marco semblait entrer dans un jeu factice afin de blanchir le vice-amiral, mais usait d'une discrétion totalement inexistante. Sa représentation s'acheva par un clin d’œil des plus évidents qu'il tentait de cacher d'une main près de son visage, visible de tous, et jusque de l'autre côté de la salle.

A se demander s'il souhaitait réellement honorer l'acte de Smoker ou au contraire, griller sa "couverture"..





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 87
Date d'inscription : 04/10/2016
Localisation : En mer

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 4105
Points de Technique (PT): 27
Équipage: G-5
Voir le profil de l'utilisateur




Smoker
Dit "Le Chasseur Blanc" | Vice-Amiral du G-5
Mar 25 Oct - 12:02

Héritages
ft Marco Zapata
Humble
Crazy
Bold
Le chasseur blanc
Le dragon rouge

Une chose sortait toujours de ma mémoire le concernant. Sa maladresse consternante ! J'étais sérieux et lui offrait une chance de fuir et lui se foutait ouvertement de ma gueule ! Enfin, ce n'était pas vraiment ça mais disons que son jeu d'acteur couplé à sa discrétion légendaire il était plus entrain de me foutre dans la merde que d'appuyer ma couverture, et en plus cela sonnait comme un foutage de gueule. Ce qui eu assez de moi fut son clin d'oeil. La discrétion à son paroxysme, visible par un aveugle. Je ne pouvais pas le laisser me foutre dans la merde comme cela, tant pis je devais trouver quelques choses, et la seule chose que je trouvais, réagissant au quart de tour et un peu énervé pour ne pas mentir fut de réellement le frapper tout en tentant de m'éloigner de la zone de combat.

Profitant alors de l'écart qu'il avait mis entre nous, je balançais mon buste et mes épaules vers la droite, repliant ma jambe droite tout en entamant un tour complet. Effectué avec rapidité, une fois que ma jambe se trouvait en face de lui je la détendais, profitant de la puissance donné par la vitesse de rotation, je lui encastrais mon pieds en plein dans le milieu du ventre, j'avais même hésité à rajouter un peu de Haki mais je m'étais abstenus en revanche pour plus de réalisme et sous le coup de la colère je lui gueulais dessus.

- ARRÊTE DE TE FOUTRE DE MA GUEULE !

Le but de mon coup de pieds était vu la puissance de l'impact de le faire voler en arrière sur quelques mètres, par ailleurs dans l'optique ou cela marchait, j'allais transformer la partie inférieur de mon corps en fumée pour le rattraper dans les airs et l'attraper par la gorge cherchant à le pousser sur encore quelques mètres voulant m'éloigner de la zone de combat et une fois suffisamment loin des regards, je les laisserais partir. Même si j'avais, au contact de sa légendaire maladresse, envie de lui péter sérieusement la gueule.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 45
Date d'inscription : 07/10/2016

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 5000
Points de Technique (PT): 19
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Marco Zapata
Dit "Le Dragon Rouge" | 280, 000, 000 Berrys
Mer 2 Nov - 15:59
Héritages


Au vu des bouffonneries de Marco, Smoker s'était, évidemment, emporté. Aider un pirate tel que lui à s'échapper pourrait littéralement mettre fin à sa carrière, voir à sa vie s'il était rapporté par un dragon céleste en personne. Tournoyant sur lui même, le vice-amiral arma un coup de pied visiblement dangereux mais qui, étrangement, ne semblait pas fait pour le mettre hors d'état de nuire mais bien pour le repousser. Contre toute attentes, lorsque sa jambe était à deux doigts de se tendre pour porter son coup, Marco s'avança légèrement vers lui et se le prit de plein fouet. L'impact du coup résonna dans toute l'assemblée et plia le capitaine qui recula de plusieurs mètres sans quitter le sol en faisant une petite moue mêlant étrangement douleur et amusement.




▬ MARCO! Il faut y aller, maintenant! hurla Zya, près des grandes portes.

La voix de la jeune femme le ramena subitement à la réalité. La confusion qui régnait dans l’amphithéâtre après les quelques explosions s'étaient estompée, ne restant plus que quelques civils disséminés aux quatre coins de la grande salle. Ulfric était toujours présent, affrontant sans cesse la vague de soldats de la marine, n'attendant que son capitaine pour prendre à son tour la direction de la sortie. Mais il ne devait surtout pas baisser son attention: Smoker n'en avait pas fini avec lui. En transformant toute la partie inférieure de son corps en fumée, il se rua sur lui, main en avant, comme pour se saisir de sa gorge. Sans bouger, Marco esquissa un léger sourire.


▬ Désolé, Smoky, mais nous allons devoir remettre ça à plus tard.




Marco le laissa approcher calmement, les yeux clos. C'est uniquement lorsque la main du marine était à deux doigts de saisir son cou qu'il s'exécuta. Avec son avant-bras, il vint dévier brusquement le bras tendu de son opposant en décrivant un arc de cercle face à lui, s'arrêtant après l'avoir frappé par-dessous celui-ci pour s'en protéger. Quasi-simultanément, il pivota sur son pied d'appui pour sortir de son champs de vision et d'action, et se retrouver près de son flanc droit, dans la même direction que lui, afin de saisir sa nuque et de le pousser avec force avant de regagner le sol. Marco l'avait repoussé dans la direction vers laquelle il se dirigeait initialement, doublant donc brutalement sa vitesse et perturbant son équilibre, l'envoyant de l'autre côté de la salle. Sans perdre de temps, sachant qu'il allait très vite revenir à la charge, Marco bondit vers les portes à son tour en atterrissant d'un pas léger. Il se retourna vers les soldats en dégageant brusquement sa cape et feignant une révérence.




▬ Messieurs, rappelez vous de ce moment comme celui ou vous avez failli attraper le grand Marco Zapa..

▬ Pas avoir le temps Capitaine! hurla Ulfric qui s'était défait de la horde de Marine pour se diriger à son tour vers la sortie, prenant Marco par la taille en le balançant par dessus son épaule comme un pantin.

Les deux pirates prirent les grandes portes, Marco effectua un petit signe de la main et un sourire innocent à l'attention du vice-amiral, toujours bringuebalé sur l'épaule de son lieutenant, avant de disparaître au loin, provoquant quelques cris dans les rues qu'ils traversaient en trombe.

▬ NE LE LAISSER PAS S’ÉCHAPPER BANDE D'INCAPABLES! hurla le dragon céleste, toujours présent dans la pièce, caché derrière ce qui semblait être un desk.






Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 87
Date d'inscription : 04/10/2016
Localisation : En mer

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 4105
Points de Technique (PT): 27
Équipage: G-5
Voir le profil de l'utilisateur




Smoker
Dit "Le Chasseur Blanc" | Vice-Amiral du G-5
Jeu 3 Nov - 7:52

Héritages
ft Marco Zapata
Humble
Crazy
Bold
Le chasseur blanc
Le dragon rouge

Cet enfoiré encaissait bien, mais je n'en attendais pas moins de lui. Je retenais un sourire je crois que c'était presque agréable de se battre contre lui. Je me ruais sur lui la moitié de mon corps transformé en fumée mais voilà qu'il passa à son tour à l'action alors que je pouvais presque sentir la structure de son cou sous mes doigts, il dégageait mon bras d'un geste ample et rapide. Ce genre de geste dont il avait le secret et dans la continuité de son mouvement d'une manière presque artistique il se retrouvait à mes côtés regardant dans la même direction que moi alors que sa poigne saisit ma nuque et m'envoya de toute sa force continué ma course encore plus rapidement vers l'endroit que je visais au préalable avant de se faire la malle.

Perturbé je parvins néanmoins à me rattraper quelques mètres plus loin, après avoir ralentis ma course, je faisais volte-face et le regardait se pavaner, gueulant je ne sais quel connerie, superflus éliminé automatiquement par mon cerveau, il avait de toute façon été coupé par un de ses commandants alors que je voyais les marines et reconnaissait mes hommes qui s'apprêtaient à se lancer à leurs poursuite. Les voilà qui filèrent, et voilà que cet enfoiré de Tenryûbito ouvrait sa gueule. Je pestais intérieurement j'aurais aimé la lui faire fermer. M'enfin, continuons cette petite blague jusqu'au bout hein ? Gonflant mes poumons, je prenais un air sérieux et gueulais.

- REMETTEZ CE BORDEL EN PLACE JE M'OCCUPE DES AILES ROUGES !

Ne voulant pas prendre le risque de voir certains des hommes de Marco blessé certains de mes marines, je leurs donnaient la tâche de réparer le bordel causé par ceux-ci avant de m'élancer à leurs poursuites, usant une fois de plus de ma capacité à voler pour survoler les escaliers et passer par la porte qu'ils venaient d'emprunter tous ensemble.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 45
Date d'inscription : 07/10/2016

Feuille de personnage
Unité de Puissance (UP): 5000
Points de Technique (PT): 19
Équipage:
Voir le profil de l'utilisateur




Marco Zapata
Dit "Le Dragon Rouge" | 280, 000, 000 Berrys
Jeu 3 Nov - 22:02
Héritages


L'avancé des pirates des Ailes Rouges pouvait être parfaitement suivie grâce aux cris dans les rues de l'île, les civils n'étant pas habitués à voir un monstre comme Ulfric traverser la ville à toute berzingue. Marco, pendant en son dos, tentait de s'excuser auprès des passants qu'il renversait sur son passage, tout en jetant un œil au loin au vice-amiral qui tentait tant bien que mal de les suivre. Ils finirent par rejoindre Johny et le reste de l'équipage qui les attendait sur la Poderosa, prête à prendre le vent une fois tout le monde à bord. D'un bond musclé, Moustache s'éleva vers l'énorme navire en tenant fermement son capitaine qui poussait des petits hurlements de peur quand il se sentait glisser. Il fut accueillit tantôt avec des insultes de la part d'Alakir qui lui reprochait d'avoir attirer pleinement l'attention sur eux pendant un déplacement qui se voulait discret; tantôt chaleureusement par les esclaves qu'il venait de sauver qui ne cessèrent de lui serrer la main, tous pris par de puissants sanglots.

▬ Merci, merci infiniment d'avoir pris le risque de nous sauver! Sans vous qui sait ce que cet avenir de servitude nous aurait réservé.. Vous êtes notre sauveur, Marco Zapata, nous vous devons la vie!




C'est Zya qu'il faut remercier, c'est grâce à elle que vous vous en êtes sortis.. leur sourit-il, gêné, en désignant son lieutenant d'un mouvement de la tête. Et puis, il faut dire que nous avons eus l'aide du vi..

Smoker! Il l'avait oublié dans tout ça! Coupant court à sa discussion avec les rescapés, il se dirigea d'un bond vers sa figure de poupe qui s'éloignait progressivement des larges mangroves de l'archipel de Sabaody où il pouvait voir le vice-amiral qui avait continuer de les poursuivre jusque là. Ne pouvant s'empêcher de rire, il hurla pour se faire entendre de son opposant.

▬ Aujourd'hui n'était pas le jour de notre confrontation, Smoky! Nous nous reverrons dans le Nouveau Monde, en espérant pouvoir m'acquitter de ma dette récente!

Il fit brusquement volt-face pour retrouver son équipage qui ouvrait pleinement les voiles pour quitter définitivement cet endroit. L'air un tantinet plus sérieux qu'à son habitude, il alla à la rencontre de son second qui tenait fermement la barre.

▬ Tout est prêt?

▬ La résine a été parfaitement installée et le troisième deck ouvert en conséquence, il ne nous manque qu'un cap à suivre. répondit-il un sourire au coin des lèvres, connaissant pertinemment la direction qui était à prendre.

Marco se retourna vers son équipage, frémissant d'impatience, pendus aux lèvres de leur capitaine.




Notre prochaine direction est l'île des Hommes-Poissons, cap sur le Nouveau Monde!

Une série de rugissements rauques suivirent les mots du Dragon Rouge, comme si son équipage attendait cette phrase depuis des mois. Le moment était enfin venu pour eux de se rendre sur la seconde moitié de Grand Line! Une fois la bulle de résine parfaitement gonflée, la Poderosa s'engouffra pour la première fois dans la mer, portant ces fils de la liberté vers de nouveaux horizons, qui risquent de s'avérer bien plus sombres.. Que leur réserveront ces nouvelles aventures?






Revenir en haut Aller en bas
Héritages (PV Smoker)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» The Weed Smoker
» Ce que l'on sème [Musique]
» Héritage magique et dons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: The Story :: Grandline - Paradise :: Sabaody Archipelago-
Sauter vers: